Écurie Niárchos

Écurie Niárchos
Description de l'image Racing silks of Niarchos family.svg.
-->
Création années 1950
Fondateur Stávros Niárchos
Entraineurs France : François Boutin, Pascal Bary, André Fabre
Irlande : Jessica Harrington
Chevaux Miesque, Divine Proportions, Kingmambo, Bago, Nureyev, Coup de Folie

L'écurie Niárchos est une écurie de chevaux de course participant aux courses hippiques de plat fondée par l'armateur grec Stávros Niárchos.

HistoireModifier

Riche armateur et personnalité de la jet set internationale, Stávros Niárchos s'intéresse aux courses de chevaux dans les années 50 en Angleterre (il remporte un premier grand succès en 1956 avec Pipe of Peace dans les Middle Park Stakes), mais son engagement dans le domaine se concrétise surtout dans les années 1970, lorsqu'il achète à un Marcel Boussac ruiné le haras de Fresnay-le-Buffard à Neuvy-au-Houlme[1] et confie son écurie à l'entraîneur François Boutin. Parallèlement, il acquiert aux États-Unis le haras de Oak Tree Farm à Lexington, dans le Kentucky et un autre en Irlande. Stávros Niárchos est un éleveur-propriétaire, la quasi-totalité de ses champions provient de son propre élevage, même s'il réalise aussi des achats spectaculaires (et parfois fructueux, comme celui de Nureyev en 1978)[2]. À sa mort en 1996, c'est sa fille Maria puis sa petite fille Electra qui reprennent les opérations de l'écurie, la famille étant récompensée d'un Daily Telegraph Award of Merit en 2007.

Parmi les meilleurs chevaux ayant fait briller les couleurs de l'écurie – casaque bleu marine, croix de Saint-André bleu ciel, manches rayées bleu ciel et marine, toque blanche, avec quelques variantes lorsque le cheval est associé à l'antenne irlandaise (Flaxman Stables Ireland) ou américaine (Flaxman Holdings – on peut citer Divine Proportions, Kingmambo, Bago, le grand étalon Nureyev, la poulinière Coup de Folie et bien sûr l'immense championne Miesque, qui outre ses exploits en piste s'est révélée une jument base de l'élevage contemporain. Deux fois tête de liste des propriétaires en France (1983, 1984) et trois fois tête de liste des éleveurs (1989, 1993, 1994), l'écurie confie ses chevaux basés dans l'hexagone à plusieurs entraîneurs après la disparition de François Boutin en 1995, parmi lesquels Pascal Bary et André Fabre. L'autre contingent important est basé en Irlande, sous la responsabilité de Jessica Harrington.

Principales victoires (courses de Groupe 1)Modifier

  France


  Royaume-Uni


  Irlande


  États-Unis


  Canada

RéférencesModifier

  1. « Marcel Boussac 2: Golden Years », sur tbheritage.com (consulté le )
  2. (en) « Keeneland Sales Legends: Stavros Niarchos », sur Horse Racing News | Paulick Report, (consulté le )