Stephen Williams (cyclisme)

coureur cycliste britannique, né en 1996
Stephen Williams
Stephen Williams lors de la Flèche wallonne 2020
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipe non-UCI
Équipes UCI
Principales victoires
1 course par étapes
Tour Down Under 2024

Stephen "Stevie" Williams (né le à Aberystwyth au pays de Galles) est un coureur cycliste britannique.

Biographie modifier

Carrière chez les amateurs modifier

Ancien footballeur, Stephen Williams décide de passer au cyclisme à l'âge de 16 ans, après avoir subi une blessure au genou liée à la maladie d'Osgood-Schlatter[1]. Chez les juniors (moins de 19 ans), il est sélectionné en équipe nationale en 2014 pour les championnats du monde de Ponferrada, terminant 110e et dernier coureur classé, à près de 24 minutes du vainqueur Jonas Bokeloh[2].

En 2016, il se classe troisième de la New Zealand Cycle Classic, sous les couleurs de l'équipe continentale britannique JLT Condor. Il signe ensuite chez SEG Racing Academy en 2017, qui forme des jeunes coureurs de moins de 23 ans. Bon grimpeur, il termine deuxième de la Flèche ardennaise puis onzième de la Ronde de l'Isard.

En 2018, pour sa dernière année chez les espoirs, il remporte deux étapes et le classement général de la Ronde de l'Isard dans les Pyrénées françaises en mai, avant de remporter une étape du Tour d'Italie espoirs en juin. En août, il devient stagiaire au sein de l'équipe World Tour Bahrain-Merida et signe un contrat professionnel à partir de 2019[3].

2019-2023 : chez Bahrain-Merida modifier

Il doit retarder son début de saison en raison d'une blessure au genou, qui ne lui permet pas de se préparer de manière optimale pour l'année 2019. Il fait ses débuts en avril lors du Tour du Pays basque, mais abandonne lors de la cinquième étape. Il participe ensuite au Tour de Romandie, mais ne prend pas le départ de la troisième étape, en raison d'une inflammation au tendon[4]. En 2019, il ne compte que huit jours de course à son actif.

Entre ses blessures et la pandémie de Covid-19, il ne retrouve la compétition que le lors du Czech Cycling Tour. En octobre, il participe au Tour d'Espagne, son premier grand tour, mais est non-partant lors de la 11e étape. Fn 2020, il subit une intervention chirurgicale pour retirer la fabella, un petit os de son genou gauche[5].

Le 2 octobre 2021, après une saison discrète, il gagne en solitaire la cinquième étape du Tour de Croatie et prend la tête du classement général. Le lendemain, il se classe deuxième de la dernière étape et remporte le classement général de la course. Il s'agit de ses premiers succès en tant que professionnel. Son début de saison 2022 se révèle également difficile. En juin, il crée la surprise en gagnant la première étape du Tour de Suisse, à l'issue d'un sprint entre 15 coureurs[6]. Il s'agit de son premier succès sur le circuit World Tour.

2023 : Signature avec Israël-Premier Tech modifier

Alors que Stephen Williams devait rejoindre l'équipe B&B Hotels-KTM, la disparition de l'équipe le rejette de nouveau vers le marché des transferts[7]. Le coureur britannique s'engage finalement avec l'équipe Israël-Premier Tech pour la saison 2023[8].

Le coureur britannique coure d'abord la Vuelta San Juan, qu'il n'achève pas, tout comme la classique de l'Ardèche et de la Drôme ainsi que Paris-Nice. Il achève sa première course avec le Tour de Catalogne, qu'il termine 100e. Il réalise son premier top 10 au général sur une course World Tour en finissant 8e d'Eschborn-Francfort en mai 2023[9]. Il réalise ensuite son deuxième grand tour, en participant au Giro, où son meilleur résultat est une 12e place sur la dernière étape.

Son prochain résultat notable est une 3e place accrochée sur son championnat national, derrière Fred Wright, vainqueur, et James Knox[10]. Montant en puissance, il n'est devancé que par Andrea Bagnoli sur la 5e étape du Tour de Wallonie, puis remporte la 3e étape de l'Arctic Race of Norway, et s'empare par la même occasion du maillot de leader. Il le conserve à l'issue de la 4e étape, remportée par Clément Champoussin, et s'adjuge sa première course par étapes Pro Series.

Il entame l'année 2024 par une victoire lors de la 6e étape du Tour Down Under et remporte le classement général de la course australienne, sa première victoire finale dans une course de l'UCI World Tour.

Palmarès modifier

Résultats sur les grands tours modifier

Tour d'Italie modifier

1 participation

Tour d'Espagne modifier

1 participation

Classements mondiaux modifier

  Année20162017201820192020202120222023
Classement mondial1388e1308e1034e nc nc 333e547e217e
UCI Europe Tour1698e858e642e nc nc 281e427e nc
UCI Oceania Tour47e nc nc
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et références modifier

  1. James Odvart, « Une joie invisible pour Stephen Williams », sur directvelo.com,
  2. (en) Barry Ryan, « UCI Road World Championships 2014: Men's Junior Road Race », sur cyclingnews.com,
  3. Welsh cyclist Stephen Williams to turn pro with Bahrain Merida
  4. Bahrain Merida ziet geblesseerde Williams opgeven in Romandië
  5. Stevie Williams: I'll need a few races to feel like a bike racer again
  6. Au sprint, Stephen Williams remporte la première étape du Tour de Suisse
  7. « L'équipe de B&B Hotels disparait avec effet immédiat », sur We Sport - "Partageons notre passion !", (consulté le )
  8. (en) « Stephen Williams joins Israel-Premier Tech following B&B Hotels demise - "I am really grateful for this opportunity" », sur CyclingUpToDate.com, (consulté le )
  9. (nl) « Eschborn-Frankfurt 2023: Liveblog - Kragh Andersen wint », sur WielerFlits (consulté le )
  10. (en) Jackie Tyson published, « Fred Wright wins first British National Road Championship », sur cyclingnews.com, (consulté le )

Liens externes modifier