Sarceaux

commune française du département de l'Orne

Sarceaux
Sarceaux
L'ancienne chapelle Saint-Marc de Grogny.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Canton Argentan-1
Intercommunalité Argentan Intercom
Maire
Mandat
Jacques Gréard
2014-2020
Code postal 61200
Code commune 61462
Démographie
Gentilé Sarcellien
Population
municipale
1 050 hab. (2017 en augmentation de 10,64 % par rapport à 2012)
Densité 97 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 09″ nord, 0° 02′ 24″ ouest
Altitude Min. 149 m
Max. 181 m
Superficie 10,77 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Sarceaux
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Sarceaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sarceaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sarceaux

Sarceaux est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 1 050 habitants[Note 1].

GéographieModifier

La commune est en plaine d'Argentan. Son bourg est à 3 km au sud-ouest d'Argentan, à 7 km à l'est d'Écouché et à 14 km au nord-ouest de Mortrée[1].

ToponymieModifier

Sarceaux se serait formé à partir du latin circellus (« petit cercle »)[3] et évoquerait une courbure[4], un terrain ou une agglomération en courbe[5]. La topographie du lieu est marquée par la courbe régulière que forme l'Orne et son affluent la Baize ainsi que par le relief en abord, mais on ne peut pas affirmer que cette étymologie en résulte.

Le gentilé est Sarcellien[6],[7].

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1995[8] mars 2008 Jacques Peltier   Conducteur de train
mars 2008[9] En cours Jacques Gréard[10] SE Enseignant
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[10].

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[12].

En 2017, la commune comptait 1 050 habitants[Note 2], en augmentation de 10,64 % par rapport à 2012 (Orne : -2,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
392320396246406404392384363
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
361351312280294282272240245
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
265298302302296302401360380
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2017
4605746368208458899031 0111 050
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Le Groupe Agrial dispose d'une plate-forme logistique de 30 000 m2 à Sarceaux. Ce site emploie plus d'une centaine de salariés[15].Il permet d’approvisionner 230 magasins de proximité (Point vert), répartis sur le territoire de la coopérative agricole.

Lieux et monumentsModifier

Activité et manifestationsModifier

JumelagesModifier

SportsModifier

L'Association sportive Sarceaux Espoir (ASSE) fait évoluer une équipe de football en ligue de Basse-Normandie et une deuxième équipe en division de district[17].

Personnalités liées à la communeModifier

Notes, références, sourcesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2017.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2, notice BnF no FRBNF36174448), p. 244.
  5. Orne - Page 211 - Louis Bergès - 1995 - (ISBN 2862531839).
  6. « Une commune qui « reste attractive » », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 26 août 2016)
  7. « À Sarceaux, la participation citoyenne pour parer aux cambriolages », sur lejournaldelorne.fr, Le Journal de l'Orne (consulté le 26 août 2016)
  8. « L'ancien maire, Jacques Peltier, est décédé », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 26 août 2016)
  9. « Quatre élus ont été mis à l'honneur », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 26 août 2016)
  10. a et b Réélection 2014 : « Sarceaux (61200) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 9 juin 2014)
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  15. « Le nouvel entrepôt d'Agrial emploie 120 salariés », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  16. « Œuvres mobilières à Sarceaux », base Palissy, ministère français de la Culture.
  17. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – A. S. Sarceaux Espoir » (consulté le 26 août 2016)

SourcesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier