Ouvrir le menu principal

Le Journal de l'Orne
Image illustrative de l’article Le Journal de l'Orne
sigle du journal

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité hebdomadaire
Genre presse régionale
Diffusion 6 569 ex. (2009[1])
Date de fondation 1803
Éditeur Dominique Lecoq
Ville d’édition Argentan

Directeur de publication Francis Gaunand
Rédacteur en chef Christophe Rivard
ISSN 0180-5878
Site web www.lejournaldelorne.fr

Le Journal de l'Orne est un journal hebdomadaire français diffusé le jeudi dans la région d'Argentan.

Le Journal de l'Orne couvre les cantons d'Argentan, Écouché, Mortrée, Exmes, Trun, Briouze, Putanges, Vimoutiers, Gacé et Falaise (Calvados).

HistoireModifier

Le journal de l'Orne « politique, statistique et littéraire » est fondé le 24 janvier[2] 1803[3] par Louis Du Bois (1773-1855), bibliothécaire et franc-maçon, enseignant à l'occasion.

Le Journal de l'Orne recréé en janvier 1852, qualifié de « grand organe conservateur de l’arrondissement » par Jean Quellien et Christophe Mauboussin[4].

Il cesse de paraître le 2 janvier 1944. Il est rebaptisé Le Journal de l'Orne en mars 1950[5].

Le groupe Méaulle rachète le titre en 1980. Avec 7 100 exemplaires diffusés en 1998 le titre est le moins diffusé du groupe Méaulle[5].

Il fait partie du groupe de presse Publihebdos depuis 2001.

Notes et référencesModifier

  1. ODJ
  2. Biographie de Louis Du Bois, par Julien Travers, dans Glossaire du patois normand, 1856, page XXVIII intégral en ligne (consulté le 26 février 2011).
  3. Entre stratégie sociale et quête érudite : les notables normands et la fabrication de la Normandie au XIXe siècle, par François Guillet, p. 94. Un court paragraphe décrit le fondateur en faisant référence à Julien Travers, Biographie de M. Louis du Bois, Caen, Hardel, 1856 résumé en ligne (consulté le 26 février 2011)
  4. Journaux de 1786 à 1944 l'aventure de la presse écrite en Basse-Normandie, Centre Régional des Lettres, 1998
  5. a et b Alain Cartel, Les Médias et l'identité régionale : réalités et perspectives, Conseil économique et social régional de Basse-Normandie, avril 2000.

Voir aussiModifier