Saison 2021 de l'équipe cycliste féminine DSM

DSM Women 2021
Généralités
Équipe
Code UCI
DSMVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Pays
Sport
Effectif
13Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Nombre de victoires
17Voir et modifier les données sur Wikidata
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
4e

La saison 2021 de l'équipe cycliste féminine DSM est la onzième de la formation. L'effectif est globalement stable. La championne du monde sur route juniors Megan Jastrab est la principale recrue.

Lorena Wiebes confirme être l'une des meilleures sprinteuses du peloton. Elle remporte douze victoires dont deux étapes du Tour d'Italie, du Women's Tour et du Tour de Thuringe. Juliette Labous est sixième de la Flèche wallonne, septième du Tour d'Italie, sixième du championnat du monde de contre-la-montre et deuxième du Women's Tour. Liane Lippert est quatrième du Tour de Thuringe, deuxième des championnats d'Europe sur route et cinquième du Ceratizit Challenge by La Vuelta. Coryn Rivera gagne une étape du Tour d'Italie. Pfeiffer Georgi devient championne de Grande-Bretagne sur route et sixième du Simac Ladies Tour. Franziska Koch est septième de Paris-Roubaix. Lorena Wiebes est vingtième du classement UCI, Juliette Labous dix-huitième du World Tour. DSM est respectivement quatrième et cinquième de ces classements par équipes.

Préparation de la saison modifier

Partenaires et matériel de l'équipe modifier

 
Voiture de l'équipe.
 
Bus de l'équipe.
 
Camper et vélos de l'équipe.

L'entreprise DSM, conglomérat spécialisé dans la chimie et l'exploitation minière, parraine l'équipe.

Les vélos sont de la marque Scott.

Arrivées et départs modifier

L'effectif est globalement stable. Deux espoirs : la championne du monde sur route juniors Megan Jastrab et Esmée Peperkamp rejoignent l'équipe. Au niveau des départs, Anna Henderson et surtout Pernille Mathiesen partent pour Jumbo-Visma. Alison Jackson quitte également la formation.

Arrivées Équipe 2020
  Megan Jastrab Rally
  Esmée Peperkamp Néo-professionnelle
Départs Équipe 2021
  Anna Henderson Jumbo-Visma
  Alison Jackson Liv Racing
  Pernille Mathiesen Jumbo-Visma

Effectifs modifier

 Effectif 2021
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Susanne Andersen23 juillet 1998  NorvègeHitec Products-Birk Sport (2018)
Pfeiffer Georgi27 septembre 2000  Royaume-UniJadan Weldtite (2018)
Megan Jastrab29 janvier 2002  États-UnisRally Cycling (2020)
Leah Kirchmann30 juin 1990  CanadaOptum-Kelly Benefit Strategies (2015)
Franziska Koch13 juillet 2000  AllemagneWatersley International (2019)
Juliette Labous4 novembre 1998  FranceVC Morteau Montbenoit (2016)
Liane Lippert13 janvier 1998  Allemagne
Floortje Mackaij18 octobre 1995  Pays-Bas
Wilma Olausson9 avril 2001  Suède
Esmée Peperkamp23 juillet 1997  Pays-BasLoving potatoes-de Jonge Renner (2020)
Coryn Rivera26 août 1992  États-UnisUnitedHealthcare Women's Team (2016)
Julia Soek12 décembre 1990  Pays-BasSengers (2013)
Lorena Wiebes17 mars 1999  Pays-BasParkhotel Valkenburg (2020)
Source : ProCyclingStats

Encadrement modifier

Hans Timmermans est directeur sportif. Iwan Spekenbrink est le directeur de l'équipe auprès de l'UCI[1].

Déroulement de la saison modifier

Floortje Mackaij se classe septième d'À travers les Flandres.

Avril modifier

Au Grand Prix de l'Escaut, Lorena Wiebes s'impose au sprint[2].

À la Flèche brabançonne, Coryn Rivera fait partie de divers groupes d'échappée. La bonne part à vingt-trois kilomètres de l'arrivée avec Juliette Labous. Elle prend la sixième place du sprint[3].

À la Flèche wallonne, Juliette Labous se classe sixième en haut du mur de Huy[4]. L'équipe ne peut participer à Liège-Bastogne-Liège à cause de cas de Covid[5].

Au Festival Elsy Jacobs, Lorena Wiebes remporte le prologue devant sa coéquipière Leah Kirchmann[6]. Sur la première étape, Leah Kirchmann est troisième du sprint[7]. Elle est deuxième du classement général final.

Mai modifier

Au Tour de Thuringe, sur la première étape, Liane Lippert fait partie de l'échappée qui se dispute la victoire. Au sprint, elle est septième[8]. Lorena Wiebes gagne nettement l'étape au sprint le lendemain[9]. Sur la troisième étape, au kilomètre soixante-quinze, dans la côte de Gahma, Lucinda Brand et Liane Lippert attaquent. Elles reviennent sur la tête à seize kilomètres de l'arrivée. À la flamme rouge, Lucinda Brand passe à l'offensive pour aller gagner seule. Liane Lippert est reprise et prend la huitième place [10]. Elle est troisième en haut de l'Hanka-Berg[11]. Sur la difficile cinquième étape, Lorena Wiebes gagne le sprint et prend ainsi la deuxième place. Elle s'impose le lendemain[12]. Au classement général final, Liane Lippert est quatrième.

 
L'équipe au Tour de Belgique féminin 2021

Juin modifier

Lorena Wiebes remporte Dwars door de Westhoek au sprint.

Au Tour de Belgique, Lorena Wiebes gagne le sprint de la première étape devant Jolien D'Hoore[13]. Le lendemain, Alena Amialiusik sort seule et va s'imposer. Lorena Wiebes règle le groupe de quatre poursuivantes et prend la tête du classement général[14]. Dans l'ultime étape, Lorena Wiebes chute à deux kilomètres et demi de l'arrivée et perd ainsi sa tunique. Elle est finalement troisième de l'épreuve[15].

À La course by Le Tour de France, à deux tours de l'arrivée, Ruth Winder passe à l'offensive. Un groupe de dix athlètes dont Juliette Labous se forme. Dans l'ascension suivante, Cecilie Uttrup Ludwig attaque. Elle est accompagnée d'Anna van der Breggen, Marianne Vos, Katarzyna Niewiadoma, Liane Lippert et Soraya Paladin. Un regroupement a lieu et tout se décide dans l'ultime ascension. Tiffany Cromwell accélère. Katarzyna Niewiadoma enchaîne. Elle est suivie par Uttrup Ludwig, Brown et Van der Breggen. Paladin, Vos, Vollering et Lippert reviennent à deux kilomètres de l'arrivée. La victoire se joue donc au sprint. Liane Lippert est huitième[16].

Juillet modifier

 
Lorena Wiebes et Pfeiffer Georgi au Tour de Belgique

Au Tour d'Italie, DSM est neuvième du contre-la-montre par équipes inaugural. Sur la deuxième étape, Coryn Rivera part dans un groupe de quatre dans le col del Morte. Leur avance atteint quarante-trois secondes, mais elles sont reprises dans les premières pentes de l'ascension finale. Juliette Labous est dixième de l'étape[17]. Dans la troisième étape, Liane Lippert part une première fois dans la côte de Morsasco avec d'autres coureuses. Le peloton juge le groupe trop dangereux et le reprend. Dans la descente, Brand et Lippert partent de nouveau. Dans la côte d'Ovada, Marianne Vos, Mikayla Harvey et Elisa Chabbey opèrent la jonction. Elles se départagent au sprint, Liane Lippert est troisième[18]. Juliette Labous est sixième du contre-la-montre en côte. Le lendemain, Coryn Rivera lance le sprint pour Lorena Wiebes qui l'emporte[19]. Sur la sixième étape, Lorena Wiebes lance Coryn Rivera, mais elle est battue par Emma Norsgaard Jørgensen[20]. Sur la septième étape, Coryn Rivera fait partie d'un groupe de poursuite qui tente de revenir sur Lucinda Brand, mais un regroupement général a lieu. Dans l'arrivée en côte, Juliette Labous est sixième[21]. Lors de la huitième étape, Lorena Wiebes gagne le sprint. Juliette Labous est septième de l'étape reine. Dans l'ultime étape, dans la côte de Sovenza, Lucinda Brand attaque afin de défendre son maillot de meilleure grimpeuse. Elle est accompagnée de : quatre autres coureuses dont Coryn Rivera. L'avance du groupe de tête dépasse légèrement les deux minutes. À quinze kilomètres du but, une accélération de Rivera lâche Brand qui a beaucoup travaillé dans l'échappée. La victoire se dispute au sprint entre Rivera et Deignan, la première s'imposant[22]. Juliette Labous est septième du classement général.

Aux Jeux olympiques, Juliette Labous se classe neuvième du contre-la-montre[23].

Août modifier

 
Équipe au Simac Ladies Tour

Au Tour de Norvège, Susanne Andersen est la plus rapide du peloton dans la première étape, mais Kristen Faulkner, échappée, la devance par une très faible marge[24]. Le lendemain, le scénario se répète avec Coryn Rivera dans le rôle d'Andersen et Riejanne Markus dans celui de Faulkner[25]. Dans l'étape reine, la formation DSM mène le train dans le pied de l'ascension finale. Liane Lippert est vigilante et chasse derrière Niamh Fisher-Black. Juliette Lapous suit l'attaque d'Ashleigh Moolman avec d'autres favorites, mais un regroupement a lieu. Elles ne peuvent cependant suivre l'attaque suivante d'Annemiek van Vleuten. Juliette Labous est dixième de l'étape[26]. Sur la dernière étape, Coryn Rivera est deuxième du sprint derrière Chloe Hosking[27]. Juliette Labous est huitième du classement général.

Au Simac Ladies Tour, Lorena Wiebes est cinquième du prologue[28]. Le lendemain, les équipes de sprinteuses ne parviennent pas à revenir sur l'échappée. Lorena Wiebes règle le peloton mais pour la troisième place quatre secondes derrière Alison Jackson[29]. Sur la troisième étape, une chute dans le finale provoque une cassure. Susanne Andersen et Pfeiffer Georgi se trouve dans le groupe de tête. Andersen est deuxième de l'étape derrière Lonneke Uneken[30]. Pfeiffer Georgi est sixième du classement général final et meilleure jeune.

Au Grand Prix de Plouay, à quatre-vingts kilomètres de l'arrivée, Franziska Koch accompagne Anna van der Breggen notamment dans un groupe d'échappée. Le peloton se reforme ensuite. À vingt-six kilomètres de l'arrivée, Elisa Longo Borghini attaque. Liane Lippert et Coryn Rivera partent à sa poursuite. Elles sont reprises. Floortje Mackaij tente également, mais sans succès. Aux dix kilomètres, quatre favorites sortent : Longo Borghini, Guderzo, Lippert et Erica Magnaldi. Elisa Longo Borghini surenchère pour se retrouver en tête seule. Floortje Mackaij, Mavi Garcia, Marta Cavalli et Liane Lippert s'emploient dans la poursuite, mais ne peuvent revenir sur l'Italienne. Les quatre sont reprises par le peloton à deux kilomètres de l'arrivée. Coryn Rivera se classe huitième[31].

Septembre modifier

 
Liane Lippert au départ du championnat du monde

Au Ceratizit Challenge by La Vuelta, sur la première étape, la principale difficulté de la journée à soixante kilomètres de l'arrivée, voit la formation d'une échappée de cinq coureuses. Coryn Rivera les rejoint ensuite. Elles passent au sommet avec une minute cinquante-cinq d'avance. Dans le final, les attaques se succèdent, Marlen Reusser part à deux kilomètres de l'arrivée et n'est plus rejointe. Derrière, Coryn Rivera devance Elise Chabbey[32]. Juliette Labous est sixième et Liane Lippert septième du contre-la-montre[33]. Dans la troisième étape, Annemiek van Vleuten attaque à soixante kilomètres de l'arrivée. Elle est suivie par trois autres coureuses. Un groupe de poursuite se forme avec Liane Lippert et Floortje Mackaij se forme. Annemiek van Vleuten part seule, derrière Liane Lippert prend la deuxième place, Floortje Mackaij se classe cinquième[34]. Liane Lippert est cinquième et Floortje Mackaij huitième du classement général final.

Au Grand Prix de Fourmies, Pfeiffer Georgi s'impose au sprint devant Rachel Neylan[35]. Floorjte Mackaij gagne en même temps le Trophée des Grimpeuses en Belgique.

Aux championnats d'Europe, dans la course en ligne, Liane Lippert passe à l'offensive dans le peloton à vingt-trois kilomètres du but alors qu'Ellen van Dijk est échappée. Cela provoque la formation d'un groupe de favorites à l'avant. Dans la dernière montée, Liane Lippert accélère de nouveau. Elle est seulement suivie par Katarzyna Niewiadoma. Annemiek van Vleuten semble en difficulté mais revient sur le duo progressivement. Le groupe se reforme. Ellen van Dijk gagne l'épreuve. Derrière, Liane Lippert gagne le sprint dans les rues étroites de Trente devant Rasa Leleivytė[36].

Au contre-la-montre des championnats du monde, Juliette Labous se classe sixième et Leah Kirchmann onzième[37]. La course en ligne ne met pas à l'avant les membres de l'équipe[38].

Octobre modifier

 
Liane Lippert au Women's Tour

À Paris-Roubaix, Franziska Koch reste avec les meilleures et prend la septième place[39].

Au Women's Tour, sur la première étape, dans la dernière ascension du Sibford Ferris, Juliette Labous sort avec quatre autres coureuses. Elles ont quinze secondes d'avance à cinq kilomètres de l'arrivée. L'étape se conclut néanmoins au sprint. Leah Kirchmann est dixième[40]. Le lendemain, un groupe de huit coureuses dont Liane Lippert se forme au cinquième tour. Il prend vingt-cinq secondes d'avance, mais est repris avant la montée de Barr Beacon. Dans la dernière montée de Barr Beacon, dix coureuses avec entre autres Juliette Labous et Pfeiffer Georgi. Cette dernière est cinquième de l'étape[41]. Leah Kirchmann est troisième et Juliette Labous cinquième du contre-la-montre. Lorena Wiebes remportent les quatrième et cinquième étapes au sprint[42],[43]. Elle est devancée dans la dernière étape par Elisa Balsamo[44]. Juliette Labous est deuxième du classement général final, Leah Kirchmann est sixième, Pfeiffer Georgi huitième. Lorena Wiebes gagne le classement par points.

Pfeiffer Georgi remporte le championnat de Grande-Bretagne sur route[45].

Au Tour de Drenthe, peu avant la première ascension du VAM, Franziska Koch rejoint les deux leaders. Dans la descente du VAM, un regroupement général a lieu. Peu après les cinquante kilomètres de l'arrivée, les deux Britanniques Alice Barnes et Pfeiffer Georgi parviennent à s'extraire du peloton. Elles comptent une vingtaine de secondes d'avance en entamant la deuxième ascension du VAM. Elles ne sont reprises qu'à seize kilomètres de l'arrivée. Dans la dernière ascension, Elise Chabbey accélère avec Floortje Mackaij et Elena Cecchini dans la roue. Leur avance est faible au sommet. Derrière, le groupe de poursuite est constitué de : Lorena Wiebes, Franziska Koch et Pfeiffer Georgi, toutes trois de l'équipe DSM, et Eleonora Gasparrini. Floortje Mackaij, également de la DSM, décide logiquement de se relever et les deux groupes fusionnent. Avec quatre membres de la DSM pour sept coureuses, la sprinteuse Lorena Wiebes est en position idéale. Emmenée par Floortje Mackaij dans la dernière ligne droite, elle s'impose facilement[46].

Victoires modifier

Sur route modifier

  Victoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
7 avr.Grand Prix de l'Escaut féminin  Belgique1.1  Lorena Wiebes
30 avr.Prologue, Festival Elsy Jacobs  Luxembourg2.Pro  Lorena Wiebes
8 maiGrand Prix Eco-Struct  Belgique1.2  Lorena Wiebes
26 mai2e étape du Tour de Thuringe  Allemagne2.Pro  Lorena Wiebes
30 mai6e étape du Tour de Thuringe  Allemagne2.Pro  Lorena Wiebes
6 juinDwars door de Westhoek  Belgique1.1  Lorena Wiebes
23 juin1re étape du Tour de Belgique  Belgique2.1  Lorena Wiebes
6 juill.5e étape du Tour d'Italie  Italie2.Pro  Lorena Wiebes
9 juill.8e étape du Tour d'Italie  Italie2.Pro  Lorena Wiebes
11 juill.10e étape du Tour d'Italie  Italie2.Pro  Coryn Rivera
12 sept.Grand Prix de Fourmies  France1.2  Pfeiffer Georgi
18 sept.Classement général, Tour de la Semois  Belgique2.2  Floortje Mackaij
18 sept.2e étape du Tour de la Semois  Belgique2.2  Floortje Mackaij
7 oct.4e étape, The Women's Tour  Royaume-Uni2.WWT  Lorena Wiebes
8 oct.5e étape, The Women's Tour  Royaume-Uni2.WWT  Lorena Wiebes
17 oct.Championnat de Grande-Bretagne sur route  Royaume-UniCN  Pfeiffer Georgi
23 oct.Tour de Drenthe  Pays-Bas1.WWT  Lorena Wiebes

Résultats sur les courses majeures modifier

World Tour modifier

Résultats dans les épreuves du World Tour
Date # Course Pays Meilleure classée Classement
1 Strade Bianche   Italie   Juliette Labous 25e
2 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio   Italie   Floortje Mackaij 10e
3 Trois Jours de La Panne   Belgique   Lorena Wiebes 13e
4 Gand-Wevelgem   Belgique   Liane Lippert 12e
5 Tour des Flandres   Belgique   Floortje Mackaij 17e
6 Amstel Gold Race   Pays-Bas   Juliette Labous 16e
7 Flèche wallonne   Belgique   Juliette Labous 6e
8 Liège-Bastogne-Liège   Belgique - -
20- 9 Tour de Burgos   Espagne - -
10 La course by Le Tour de France   France   Liane Lippert 8e
11 Classique de Saint-Sébastien   Espagne - -
12- 12 Tour de Norvège   Norvège   Juliette Labous 8e
24- 13 Simac Ladies Tour   Pays-Bas   Pfeiffer Georgi 6e
14 Grand Prix de Plouay   France   Coryn Rivera 8e
2- 15 Ceratizit Challenge by La Vuelta   Espagne   Liane Lippert 5e
16 Paris-Roubaix   France   Franziska Koch 7e
4- 17 The Women's Tour   Royaume-Uni   Juliette Labous 2e
18 Tour de Drenthe   Pays-Bas   Lorena Wiebes Vainqueur

Juliette Labous est dix-huitième du classement individuel. DSM est cinquième du classement par équipes.

Grand tour modifier

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Juliette Labous (7e)
Accessits 3 étapes

Classement mondial modifier

 Classement UCI
CoureusePaysPoints
20eLorena Wiebes   Pays-Bas1428 pts
23eJuliette Labous   France1134 pts
27eLiane Lippert   Allemagne895 pts
37eCoryn Rivera   États-Unis725 pts
38ePfeiffer Georgi   Royaume-Uni720 pts
42eFloortje Mackaij   Pays-Bas688 pts
60eLeah Kirchmann   Canada447 pts
70eSusanne Andersen   Norvège377 pts
81eFranziska Koch   Allemagne301 pts
672eMegan Jastrab   États-Unis16 pts
758eWilma Olausson   Suède10 pts
946eEsmée Peperkamp   Pays-Bas4 pts


DSM est quatrième du classement par équipes.

Références modifier

  1. « UCI Women's Teams », sur UCI (consulté le )
  2. (en) « Lorena Wiebes wins first Scheldeprijs Women », sur cycling news (consulté le )
  3. (en) « Ruth Winder wins Brabantse Pijl Dames after Demi Vollering celebrates too soon », sur cycling news (consulté le )
  4. (en) « Van der Breggen wins La Fleche Wallonne Feminine », sur cycling news (consulté le )
  5. (en) « Demi Vollering beats Annemiek van Vleuten to Liege-Bastogne-Liege Femmes title », sur cycling news (consulté le )
  6. (en) « Festival Elsy Jacobs: Wiebes wins prologue », sur cycling news (consulté le )
  7. (en) « Festival Elsy Jacobs: Emma Norsgaard wins stage 1 », sur cycling news (consulté le )
  8. (en) « Lotto Thüringen Ladies Tour: Emma Norsgaard wins stage 1 », sur cycling news (consulté le )
  9. (en) « Lotto Thüringen Ladies Tour: Lorena Wiebes wins stage 2 », sur cycling news (consulté le )
  10. (en) « Lotto Thüringen Ladies Tour: Lucinda Brand holds off charging peloton to win stage 3 », sur cycling news (consulté le )
  11. (en) « Lotto Thüringen Ladies Tour: Lotte Kopecky wins stage 4 », sur cycling news (consulté le )
  12. (en) « Kopecky and Norsgaard round out final podium », sur cycling news (consulté le )
  13. (en) « Lotto Belgium Tour: Wiebes wins stage 1 », sur cycling news (consulté le )
  14. (en) « Lotto Belgium Tour: Alena Amialiusik uses late attack to win stage 2 », sur cycling news (consulté le )
  15. (en) « Lotto Belgium Tour: Kopecky takes final stage and GC title », sur cycling news (consulté le )
  16. (en) « Demi Vollering wins La Course by le Tour de France », sur cycling news (consulté le )
  17. (en) « Giro d'Italia Donne: Anna van der Breggen solos to stage 2 victory at Prato Nevoso », sur cycling news (consulté le )
  18. (en) « Giro d'Italia Donne: Marianne Vos wins stage 3 in Ovada », sur cycling news (consulté le )
  19. (en) « Giro d'Italia Donne: Lorena Wiebes sprints to stage 5 win », sur cycling news (consulté le )
  20. (en) « Giro d'Italia Donne: Emma Norsgaard wins stage 6 sprint in Colico », sur cycling news (consulté le )
  21. (en) « Giro d'Italia Donne: Marianne Vos triumphs with 30th victory on stage 7 », sur cycling news (consulté le )
  22. (en) « Anna van der Breggen wins 2021 Giro d'Italia Donne », sur cycling news (consulté le )
  23. (en) « Olympics: Annemiek Van Vleuten races to gold in women's time trial », sur cycling news (consulté le )
  24. (en) « cycling news » (consulté le )
  25. (en) « Ladies Tour of Norway: Markus solos to victory on stage 2 », sur cycling news (consulté le )
  26. (en) « Ladies Tour of Norway: Annemiek van Vleuten wins stage 3 atop summit of Norefjell », sur cycling news (consulté le )
  27. (en) « Annemiek van Vleuten wins Ladies Tour of Norway », sur cycling news (consulté le )
  28. (en) « Simac Ladies Tour: Marianne Vos wins prologue », sur cycling news (consulté le )
  29. (en) « Simac Ladies Tour: Alison Jackson holds off bunch sprint to win stage 1 », sur cycling news (consulté le )
  30. (en) « Simac Ladies Tour: Lonneke Uneken wins stage 3 », sur cycling news (consulté le )
  31. (en) « Elisa Longo Borghini takes solo win at GP de Plouay », sur cycling news (consulté le )
  32. (en) « Ceratizit Challenge by La Vuelta: Marlen Reusser wins stage 1 », sur cycling news (consulté le )
  33. (en) « Ceratizit Challenge by La Vuelta: Annemiek van Vleuten wins stage 2 time trial », sur cycling news (consulté le )
  34. (en) « Ceratizit Challenge by La Vuelta: Van Vleuten wins stage 3 with 50km solo attack », sur cycling news (consulté le )
  35. « GP Fourmies (F) - Pfeiffer Georgi remporte la Choralis Fourmies Féminine », sur cyclismactu (consulté le )
  36. (en) « Van Dijk solos to women's European Championship title », sur cycling news (consulté le )
  37. (en) « Ellen van Dijk wins elite women's time trial title at Flanders World Championships », sur cycling news (consulté le )
  38. (en) « Elisa Balsamo wins elite women's world title at Flanders World Championships », sur cycling news (consulté le )
  39. (en) « Lizzie Deignan solos for 82km to win inaugural Paris-Roubaix Femmes », sur cycling news (consulté le )
  40. (en) « The Women's Tour: Marta Bastianelli wins stage 1 », sur cycling news (consulté le )
  41. (en) « The Women's Tour: Amy Pieters wins stage 2 », sur cycling news (consulté le )
  42. (en) « The Women's Tour: Lorena Wiebes wins stage 4 », sur cycling news (consulté le )
  43. (en) « The Women's Tour: Lorena Wiebes wins stage 5 », sur cycling news (consulté le )
  44. (en) « Women's Tour: Balsamo takes her first win as World Champion on final stage », sur cycling news (consulté le )
  45. (en) « Pfeiffer Georgi wins British National Road Championships », sur cycling weekly (consulté le )
  46. (en) « Lorena Wiebes wins Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le )

Liens externes modifier