Ouvrir le menu principal

Saint-Python

commune française du département du Nord

Saint-Python
Saint-Python
Le centre du village.
Blason de Saint-Python
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Canton Caudry
Intercommunalité Communauté de communes du Pays solesmois
Maire
Mandat
Georges Flamengt
2014-2020
Code postal 59730
Code commune 59541
Démographie
Gentilé Saint-Piatiens
Population
municipale
1 012 hab. (2016 en augmentation de 4,12 % par rapport à 2011)
Densité 136 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 11′ 26″ nord, 3° 28′ 57″ est
Altitude Min. 58 m
Max. 117 m
Superficie 7,43 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Saint-Python

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Saint-Python

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Python

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Python

Saint-Python est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Saint-Python
Haussy Vertain
Saint-Vaast-en-Cambrésis  
Viesly Solesmes

ToponymieModifier

En 1176 un titre de la léproserie de Cambrai cite Santus Piatus, puis on trouve Sancto Piato dans une lettre de Roger de Wavrin évêque de Cambrai en 1182, ainsi que dans la charte communale de Solesmes en 1202[1]. Python est une déformation de Piatus ou Piat. L'église de la commune est sous le vocable de saint Piat nommé également Piat de Seclin, confirmant ainsi l'origine du nom du village.

HistoireModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de Saint-Python se blasonnent ainsi : D'hermines à trois losanges de gueules.

Politique et administrationModifier

Situation administrativeModifier

La commune de Saint-Python se situe dans le département du Nord et fait partie de la région Hauts-de-France. Elle appartient à l'arrondissement de Cambrai (à 19 km) et au Canton de Caudry (à 11 km).

La commune est membre de la Communauté de communes du Pays Solesmois, qui rassemble 15 communes (Beaurain, Bermerain, Capelle, Escarmain, Haussy, Montrécourt, Romeries, Saint-Martin-sur-Écaillon, Saint-Python, Saulzoir, Solesmes, Sommaing, Vendegies-sur-Écaillon, Vertain et Viesly) pour une population totale d'un peu moins de 15 000 habitants.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
En cours Georges Flamengt[3] PS Conseiller général du canton de Solesmes (20042015),
Secrétaire général de l’Association des maires du Nord ([Quand ?] → ),
Président de la CCPS (2014 → )
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2016, la commune comptait 1 012 habitants[Note 1], en augmentation de 4,12 % par rapport à 2011 (Nord : +0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 3401 3161 3821 4631 6171 5941 6281 7361 709
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 7931 8711 9101 8891 9411 8191 8281 7471 693
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5741 4491 4561 2901 3951 3331 2701 2641 309
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 3651 4121 3491 2511 1181 0141 0369721 012
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

Pyramide des âges à Saint-Python en 2007 en pourcentage[8].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,8 
7,0 
75 à 89 ans
9,8 
12,2 
60 à 74 ans
17,5 
22,3 
45 à 59 ans
20,9 
20,2 
30 à 44 ans
16,7 
19,6 
15 à 29 ans
17,3 
18,6 
0 à 14 ans
17,1 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[9].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

SportsModifier

CyclismeModifier

Lieux et monumentsModifier

L'un des chemins de Compostelle, la via septentriones templi passe par le village, venant de Haussy, passe par le parc municipal, puis la place de l'église, avant de repartir en serpentant dans les rues vers Saint-Vaast-en-Cambrésis par des chemins de randonnée. Plusieurs balises sont en effet incrustées dans le goudron, plus deux étiquettes sur le trajet[10].

Personnalités liées à la communeModifier

  • Raymond Poirette (1928-1944), jeune résistant Solesmois abattu à 16 ans alors qu'il transportait des tracts.

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

  • Louis Boniface, Etude sur la signification des noms topographiques de l'arrondissement de Cambrai, Valenciennes, Impr. Louis Henry, (lire en ligne)
  • Eugène Mannier, Études étymologiques, historiques et comparatives sur les noms des villes, bourgs et villages du département du Nord, Paris, Auguste Aubry, Libraire-Éditeur, (lire en ligne).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

InseeModifier

Autres référencesModifier