Saint-Ouen-lès-Parey

commune française du département des Vosges

Saint-Ouen-lès-Parey
Saint-Ouen-lès-Parey
L'église Sainte-Ode-et-Sainte-Trinité.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Neufchâteau
Intercommunalité Communauté de communes Terre d'Eau
Maire
Mandat
Jean-Luc Noviant
2020-2026
Code postal 88140
Code commune 88430
Démographie
Gentilé Odéen(ne)s
Population
municipale
495 hab. (2017 en augmentation de 1,64 % par rapport à 2012)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 11′ 00″ nord, 5° 45′ 53″ est
Altitude 336 m
Min. 322 m
Max. 435 m
Superficie 21,09 km2
Élections
Départementales Vittel
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Saint-Ouen-lès-Parey
Géolocalisation sur la carte : Vosges
Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
Saint-Ouen-lès-Parey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Ouen-lès-Parey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Ouen-lès-Parey

Saint-Ouen-lès-Parey est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Odéens.

GéographieModifier

Formée le par la réunion de Parey et de Saint-Ouen, la commune est arrosée par l'Anger, affluent du Mouzon. Elle est longée au nord-ouest par l'autoroute A31.

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

HistoireModifier

Saint-Ouen et Parey étaient deux communes indépendantes avant d'être fusionnées par ordonnance royale du .

Saint-Ouen, Sancta Oda, Saint-Ouïn, Ouain, Ouyn… était composée de plusieurs seigneuries. Le duc de Lorraine, les sires d'Espine, du Mathey, du Châtelet, de Torneille, de Lavaux, d'Orbilly, de Bresson et Canon de Villes furent successivement sur deux siècles, seigneurs de la commune de Saint-Ouen.

La paroisse de Saint-Ouen était sous l'invocation de la Trinité et de sainte Ode. Selon la tradition[Note 1], cette dernière était épouse de saint Arnoald et mère de saint Arnoul, qui furent tous deux évêques de Metz.

Les reliques étaient déposées dans l'église de Parey, où l'on voit aussi son tombeau. On prétend qu'elle avait été religieuse à Remiremont et qu'étend venue se réfugier à Parey, elle mourut et y fut enterrée. La paroisse fusionna également avec celle de Parey. Les arcades de l'église datent de l'époque romane du XIIe siècle[1]. La mairie fut construite en 1800 et les écoles en 1835.

La seigneurie de Parey, Pareium, appartenait au duc de Lorraine. La paroisse de Parey, sous l'invocation de l'Assomption, avait pour collateur l'abbé de Saint-Mihiel. Elle fut également rattachée à la paroisse de Saint-Ouen[2].

Des civils ont été tués par une bombe italienne le  : Guy Honore[3], René Noviant[4] et Léon Heck[5].

Politique et administrationModifier

Budget et fiscalité 2014Modifier

 
La mairie.

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[6] :

  • total des produits de fonctionnement : 558 000 , soit 1 131  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 461 000 , soit 935  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 289 000 , soit 586  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 557 000 , soit 1 130  par habitant.
  • endettement : 152 000 , soit 309  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 23,85 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 15,54 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 40,88 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 38,75 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 20,64 %.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au 18 février 2015)
Claude Dubois Droite  

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2017, la commune comptait 495 habitants[Note 2], en augmentation de 1,64 % par rapport à 2012 (Vosges : -2,55 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
7086097807488031 2331 2011 1711 055
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 1001 1131 1361 025981976964927831
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
781685657638650571564568558
1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2017 -
553518575539505488482495-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
L'église Notre-Dame.
  • Église Notre-Dame de Parey, dont les fondations primitives datent du IXe siècle.
  • Église de la Sainte-Trinité à Saint-Ouen, fondée au XIIe siècle et refaite en style gothique flamboyant au XVIe siècle, inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du [11].
    • Orgue réalisé vers 1883 par Henri Didier dans l'église Sainte-Ode-et Sainte-Trinité[12],[13],[14].
  • Château de Saint-Ouen, manoir des XVIe et XVIIe siècles.
  • Le Jardin d'Ode, propriété d'un couple de passionnés qui propose des visites guidées ou non[15] (label "Jardin remarquable").
  • Croix de chemin du XVIe siècle, classée au titre des monuments historiques par arrêté du [16].
  • Monument aux morts pour la France[17],[18].

Personnalités liées à la communeModifier

  • Jules Dominique Botteux, sculpteur[19].
  • Pierre Constant Chevalier, Instituteur public[20].
  • François Baptiste, capitaine[21].

Héraldique, logotype et deviseModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Au Moyen Âge, deux thèses coexistaient : l’une donnait Arnoald pour père de saint Arnoul, l’autre lui donnait pour parents Bodogisel et sainte Ode. Aegidius d’Orval a tenté de concilier les deux traditions en voulant faire d’Arnoald et de Bodogisel une personne unique.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Archives départementales
  2. Archives départementales
  3. Tué par fait de guerre (victimes civiles)
  4. Tué par fait de guerre (victimes civiles)
  5. Tué par fait de guerre (victimes civiles)
  6. Les comptes de la commune « Copie archivée » (version du 23 mars 2015 sur l'Internet Archive)
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  11. « Église de la Sainte-Trinité, à Saint-Ouen », notice no PA00132655, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. Association d’Étude pour la Coordination des Activités Musicales (ASSECARM), Orgues Lorraine Vosges, Metz, Éditions Serpenoise, , 677 p. (ISBN 2-87692-093-X), p. 570 à 571
    Présentation des orgues de l’église Sainte-Ode à Saint-Ouen
  13. Orgue de l'église sainte Ode
  14. Inventaire de l'église Sainte Ode
  15. Le Jardin d'Ode
  16. « Croix de chemin », notice no PA00107291, base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. Monument aux morts
  18. État récapitulatif des fiches de la commune
  19. « Biographie de Jules Dominique Botteux », sur le site personnel de Bernard Visse (consulté le 8 mars 2016)
  20. « Biographie de Pierre Constant Chevalier », sur le site personnel de Bernard Visse (consulté le 8 mars 2016)
  21. « Biographie de François Baptiste », sur le site personnel de Bernard Visse (consulté le 8 mars 2016)