Saint-Amand (Pas-de-Calais)

commune française du département du Pas-de-Calais
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Amand.

Saint-Amand
Saint-Amand (Pas-de-Calais)
L'église.
Blason de Saint-Amand
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Avesnes-le-Comte
Intercommunalité Communauté de communes des campagnes de l'Artois
Maire
Mandat
Gérard Bray
2014-2020
Code postal 62760
Code commune 62741
Démographie
Gentilé Saint-Amandinois
Population
municipale
122 hab. (2017 en diminution de 9,63 % par rapport à 2012)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 09′ 56″ nord, 2° 33′ 34″ est
Altitude Min. 130 m
Max. 168 m
Superficie 5,45 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Saint-Amand
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Saint-Amand
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Amand
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Amand

Saint-Amand est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

Durant la Révolution, la commune porte le nom de L'Union[1].

Ses habitants sont appelés les Saint-Amandinois[2]. Ils sont surnommés les Pommes cuites par les habitants des communes alentour.

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

 
Saint-Amand dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1971 En cours
(au 24 février 2015)
Gérard Bray UDF Réélu pour le mandat 2014-2020[3],[4],[5],[6]

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8].

En 2017, la commune comptait 122 habitants[Note 1], en diminution de 9,63 % par rapport à 2012 (Pas-de-Calais : +0,3 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
369344363387383395414441445
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
427441390395353349346328315
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
288282260251220213204206212
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
193192174157176164152151149
2013 2017 - - - - - - -
131122-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (26,2 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,3 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,7 % d'hommes (0 à 14 ans = 16,2 %, 15 à 29 ans = 13,5 %, 30 à 44 ans = 21,6 %, 45 à 59 ans = 27 %, plus de 60 ans = 21,7 %) ;
  • 50,3 % de femmes (0 à 14 ans = 14,7 %, 15 à 29 ans = 17,3 %, 30 à 44 ans = 17,3 %, 45 à 59 ans = 20 %, plus de 60 ans = 30,6 %).
Pyramide des âges à Saint-Amand en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
1,3 
9,5 
75 à 89 ans
13,3 
12,2 
60 à 74 ans
16,0 
27,0 
45 à 59 ans
20,0 
21,6 
30 à 44 ans
17,3 
13,5 
15 à 29 ans
17,3 
16,2 
0 à 14 ans
14,7 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[11]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église avec un clocher daté de 1597.
  • Chapelle du cimetière : classement au titre des monuments historiques par arrêté du 17 septembre 1909.

À l'intérieur de la chapelle, on peut admirer une magnifique Vierge à l'Enfant datée de 1270 ainsi qu'un plafond charpenté de chêne, rappelant un bateau de pêche retourné. Cette charpente est décorée de blochets représentant des saints et des anges[12].

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

D'hermine au chef de sable chargé d'une mitre d'or accostée de quatre plumes du même passées en deux sautoirs.

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr.
  3. « Le bilan des maires - Saint-Amand - Gérard Bray: «Il faut être inventif et user de ses connaissances pour mener à bien les projets» : Partira, partira pas ? Gérard Bray préfère attendre avant de se prononcer et de l’annoncer à ses ouailles. Le maire de Saint-Amand occupe le poste majoral depuis 1971. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 24 février 2015).
  4. « Saint-Amand: un huitième mandat de maire pour Gérard Bray : Gérard Bray a revêtu une nouvelle fois, samedi matin, l’habit de premier magistrat dans cette petite commune qui compte cent quarante habitants. Il s’agit pour lui d’un huitième mandat », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 24 février 2015).
  5. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 21 février 2015).
  6. Nicolas André, « Saint-Amand : se mettre aux normes... Dur pour une petite commune : Maire de Saint-Amand depuis quarante-trois ans, Gérard Bray est aussi président du syndicat des Eaux du Bois de Saint-Pierre et délégué aux 2 Sources. Pour lui, il devient dur de gérer une commune à l’heure des mises aux normes… », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 24 février 2015).
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  10. « Évolution et structure de la population à Saint-Amand en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 28 août 2010)
  12. « Classement de la chapelle », notice no PA00108390, base Mérimée, ministère français de la Culture et Intérieur de la chapelle.