Ouvrir le menu principal

Province de Palerme

province de Sicile, Italie

Province de Palerme
Provincia di Palermo
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Sicily.svg Sicile
Capitale Palerme
Communes 82
Président Domenico Tucci
(commissaire préfectoral)  (18/06/2013)
Code postal 90121-90151 (Palerme), 90010-90049
Plaque d'immatriculation PA
Préfixe téléphonique 091, 0921, 0924
Code ISTAT 082
Démographie
Population 1 250 296 hab. (30-11-2011[1])
Densité 250 hab./km2
Géographie
Superficie 499 200 ha = 4 992 km2
Localisation
Localisation de Province de Palerme
Liens
Site web http://www.provincia.palermo.it

La province de Palerme (Pruvincia di Palermu en sicilien) est une ancienne province italienne située en Sicile. Sa population est de 1 250 296 habitants en 2011[1]. Sa capitale est la ville de Palerme. La province a une superficie de 4 992 km2 et comprend 82 communes. Elle est remplacée par la ville métropolitaine de Palerme depuis le .

La province est bordée au nord par la mer Tyrrhénienne, à l'ouest par la province de Trapani, au sud par les provinces d'Agrigente et de Caltanissetta et à l'est par les provinces de Messine et d'Enna.

GéographieModifier

TerritoireModifier

La province de Palerme occupe une partie considérable du nord-ouest de la Sicile, la capitale (Palerme) se trouve à l'ouest de la province. La province est aussi séparée par les Madonies.

L'intérieur du territoire est dominé par un relief montagneux, devant se trouve d'étroites plaines côtières parmi lesquels la Conca d'Oro là où est située la ville de Palerme. La province possède également de nombreux sommets culminants à plus de 1 000 mètres d'altitude et plusieurs stations de sports d'hiver.

HydrographieModifier

Comme dans toutes les provinces de la Sicile, à l'exception d'Enna, la province de Palerme possède de nombreux lacs, la plupart sont d'origine artificielle, de nombreux barrages sont également situés dans l'intérieur très vallonné de la province. Certains des lacs de la province sont des étapes de la migration de nombreuses espèces d'oiseaux. Les fleuves et les rivières de la province sont souvent torrentiels. Parmi les principaux fleuves de la province se trouve : le fleuve côtier d'Oreto, l'Imera septentrionale et le Belice.

ClimatModifier

Selon la classification de Köppen, le climat de la province est celui méditerranéen, avec des températures douces, des précipitations concentrées dans le semestre hivernal. Les hivers dans la province sont généralement frais et court, alors que les étés sont longs et chauds.

La province compte également plusieurs stations météorologiques dont 4 sont reconnues par l'organisation météorologique mondiale :

HistoireModifier

Article connexe : Histoire de Palerme.

PréhistoireModifier

Des dessins de l'époque mésolithique sont présents dans la grotte dell'Audaura sur le monte Pellegrino de Palerme, ces dessins représentent des figures humaines réalisant des danses rituelles et peut-être un sacrifice humain. Ces représentations sont des traces très importantes et significatives pour la pré-histoire de l'art, et aussi pour l'étude de l'histoire de la province, car c'est la preuve que des rassemblements d'humains étaient installés autrefois dans la province de Palerme à la proximité des côtes. Une autre raison qui aurait pu favoriser le développement de la présence humaine dans la province à la Préhistoire est la matière qui compose les roches, le calcaire dans lequel des grottes peuvent être élargies et creusées.

HimeraModifier

Himera est une ancienne cité grecque de la Grande Grèce, fondée près du fleuve Himeras en - 648 et annihilée par les forces carthaginoises en - 408, elle est située sur la côte septentrionale de la Sicile, à l'est de Palerme, le site archéologique appartient à la commune actuelle de Termini Imerese.

SoluntoModifier

Solunto est une cité de l'époque phénicienne de Sicile, située sur la côte septentrionale sur le mont Caltafano à environ 3 km de Santa Flavia. Les fouilles du monte Catalfano ont permis de dégager des vestiges datés des IVe siècle av. J.-C. au IIe siècle. La ville apparaît bâtie sur un mode orthogonal. Les archéologues considèrent que la cité archaïque était située à proximité, sur le promontoire de Solanto, qui conserve des sépultures phénico-puniques datées du VIe siècle av. J.-C.

NatureModifier

La province de Palerme est le foyer de plusieurs zones naturelles protégées et de nombreuses zones qui possèdent des intérêts naturels. La plus importante est celle du parc naturel régional des Madonie), il abrite plus de la moitié des espèces de plantes siciliennes, et au niveau de la faune il abrite également plus de la moitié des espèces d'oiseaux, d'invertébrés et toutes les espèces de mammifères de l'île. Les particularités géologiques de ce parc sont aussi remarquables, c'est d'ailleurs pour ces raisons qu'il fait partie des parcs du réseau European Geopark (it).

Les autres réserves naturelles importantes de la province sont :

La province possède aussi des aires marines protégées :

ÉconomieModifier

Secteur primaireModifier

 
Les citrons, beaucoup cultivés dans la province.

L'agriculture est fortement développée dans la province, grâce à la fertilité des sols et au climat tempéré.

La production de citron est la plus forte, celui-ci est cultivé en particulier dans des zones côtières et sous-côtières.

Ce sont les Arabes qui ont introduit le citron dans la province au IXe siècle.

Dans la province on trouve également des cultures d'aliments rares dont certains sont répertoriés sur la liste des aliments à protéger de Slow Food.

Secteur secondaireModifier

Secteur tertiaireModifier

Le secteur tertiaire est abondamment développé dans la province, le commerce est particulièrement centralisé sur la capitale et dans les plus grandes communes de la province. Pourtant, on trouve plusieurs grands centres commerciaux un peu partout dans la province.

Le siège du secteur tertiaire dans la province est la ville de Palerme, elle abrite de nombreux bureaux communaux, provinciaux et régionaux.

DémographieModifier

Âge moyenModifier

L'âge moyen des habitants de la province est de 42,1 ans (2015)[2].

Résidents étrangersModifier

Les étrangers représentaient, au 31 décembre 2015, 2,91 % des habitants de la province[3].

Résidents étrangers Population (2015)
  Roumanie 6 909
  Bangladesh 5 874
  Sri Lanka 3 902
  Ghana 2 990
  Maroc 2 641
  Philippines 1 773
  Tunisie 1 727
  Chine 1 588
  Maurice 1 058
  Nigeria 708
  Côte d'Ivoire 654
  Albanie 651
  Pologne 596
  Ukraine 357
  Gambie 342
Autres pays nc
Total 36 980 (au 31 décembre 2015)

CultureModifier

UniversitésModifier

Pour approfondir : Université de Palerme.

Dans la province se trouve l'université de Palerme, l'avant-dernière université fondée en Sicile, elle compte plus de 70 000 inscrits. L'université de Palerme est divisée en 12 facultés.

ThéâtreModifier

La province de Palerme possède de nombreux théâtres, la plupart d'entre eux sont situés dans la ville de Palerme, ils sont d'une importance culturelle, mais aussi historique et architectural pour la province.

Cinéma et littératureModifier

La province de Palerme est le lieu de tournage, d'écriture et de déroulement de nombreux films et livres.

GastronomieModifier

La cuisine de la province de Palerme est riche et variée. Parmi les spécialités locales on trouve plusieurs plats de pâtes : les pâtes aux sardines ; spécialité traditionnelle accompagné souvent de nombreux fruits de mer et les pâtes avec du pain de mie ; les pâtes sont cuites au four un garnie d'une chapelure de miettes de pain. Une autre spécialité est la Caponata, un plat à base d'aubergines, d'oignons, de céleri, d'olives vertes, de câpres et de tomates. La cuisine de la province compte également des plats sucrés, très connu est la gelée de Melon et le granité au citron plus couramment appelé granité sicilien.

TourismeModifier

Tourisme culturelModifier

Le tourisme culturel est surtout développé dans le ville de Palerme et de Cefalù, où se trouve un grand nombre de monuments remarquables.

À Palerme, le patrimoine conservé est en rapport avec l'Histoire de la ville, comme le palais des Normands ou la cathédrale.

La ville de Cefalù possède elle le label des Plus beaux bourgs d'Italie.

Tourisme balnéaireModifier

La province de Palerme possède quelques-unes des stations balnéaires les plus attrayantes de Sicile, les touristes apprécient en particularité les côtes des localités de Mondello, Campofelice di Roccella, Altavilla Milicia, de Trabia et de Balestrate.

Tourisme hivernalModifier

Les Madonies offrent de nombreuses possibilités pour un tourisme hivernal, mais c'est certainement la Piano Battaglia (it) (à plus de 1 500 mètres d'altitudes) qui est le lieu le plus attractif.

Piano Battaglia 
C'est une localité des Madonies située à 1 574 m d'altitude, on y trouve une station de ski qui compte 4 pistes de ski : la Giovanni Falcone, la Paolo Borsellino, la Panoramica et la Vincenzo Mollica. Les pentes vont de 1 840 à 1 570 mètres.
Pizzo Carbonara 
Se situant à 1 979 mètres d'altitude, c'est le 2e sommet de la Sicile après l'Etna. Le Pizzo Carbonara contient plusieurs équipements et infrastructures (refuges...).

AdministrationModifier

DiversModifier

SportModifier

Sport automobileModifier

Dans la province de Palerme avait lieu la plus ancienne course automobile italienne : la Targa Florio organisée entre 1906 et 1977 sur le circuit des Madonies. En 1978, la course devient un rassemblement appelé Rallye Targa Florio qui se déroule aussi sur le circuit des Madonies.

FootballModifier

Le football est assez développé dans la province de Palerme, l'US Paleme est le meilleur club de la province, il a évolué en Serie A jusqu'en 2013. Le club a été fondé en 1898, il évolue actuellement en Serie B. Son stade est le Stade Renzo-Barbera, il a une capacité de 37 460 places.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Crédit de traductionModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier