Prix Guizot

Le prix Guizot est un prix de l’Académie française créé triennal en 1875 mais reconstitué en 1994. Ce prix annuel récompense un ou plusieurs auteurs ayant publié un ouvrage d’histoire générale ou de sociologie. Il est décerné par le regroupement des Fondations Guizot, Chordon de Courcel, Yvan Loiseau et Eugène Piccard.

Le prix Guizot commémore l’héritage intellectuel de l’historien et homme d’État français François Guizot (1787-1874).

LauréatsModifier

  • 1875 :
  • 1878 :
    • Louis Vian, Histoire de Montesquieu
  • 1881 :
  • 1884 :
    • Henri d'Ideville, Le maréchal Bugeaud, d’après sa correspondance intime et des documents inédits (1784-1849)
    • Adolphe Mathurin de Lescure, Rivarol et la société française pendant la Révolution et l’émigration (1753-1801)
  • 1887 :
    • Étienne Allaire, La Bruyère dans la maison de Condé
  • 1890 :
    • Jules Delarbre, Tourville et la Marine de son temps (1642-1701)
    • Damase Jouaust et Henri Motheau, Étude sur Montaigne
    • Georges Pallain, La mission de Talleyrand à Londres en 1792
    • Camille Rabaud, Lasource, député à la Législative et à la Convention (1763-1793)
  • 1893 :
  • 1896 :
    • André Le Breton, Rivarol
    • Gaston Maugras, Le duc de Lauzun et la cour intime de Louis XV. Le duc de Lauzun et la cour de Marie-Antoinette
    • Pierre de Ségur, Le maréchal de Ségur (1724-1801), ministre de la Guerre sous Louis XVI
  • 1899 :
  • 1902 :
    • Louis Champion, Jeanne d’Arc écuyère
    • R.P. Amédée Chauvin, Le père Gratry (1805-1872)
    • Jean Guiraud, L’Église et les origines de la Renaissance
    • Barthélemy Pocquet, Le duc d’Aiguillon et la Chalotais
  • 1905 :
  • 1908 :
    • Étienne Dejean, Un préfet du Consulat, Jacques-Claude Beugnot
    • Marie Dugard, Ralph Waldo Emerson, sa vie et son œuvre
    • Georges Dumas, Psychologie de deux Messies positivistes : Saint-Simon et Auguste Comte
    • Joseph Guyot, Le poète J.-F. Regnard en son chasteau de Grillon
    • Philippe Monnier, Venise au XVIIIe siècle
  • 1911 :
    • Paul Chaponnière, Piron, sa vie et son œuvre
    • Félix Gaiffe, Le drame en France au XVIIIe siècle
    • Henry Gaillard de Champris, Émile Augier et la comédie sociale
    • Pierre-René Roland-Marcel, Essai politique sur Alexis de Tocqueville
    • Pietro Toldo, L’œuvre de Molière et sa fortune en Italie
  • 1914 :
    • André Barre, Le Symbolisme
    • Fernand Caussy, Voltaire, seigneur du village
    • Edmond Faral, Recherches sur les sources latines des contes et romans courtois du moyen âge
    • Gabriel Vauthier, Villemain (1790-1870)
  • 1920 :
    • Abbé Pierre Dubois, Victor Hugo et ses idées religieuses de 1802 à 1825
    • Georges Le Bidois, L’honneur au miroir de nos lettres
    • Marie-Louise Vincent, George Sand
  • 1923 :
  • 1926 :
    • René Lote, Histoire de la Philosophie (volume de l’histoire de la nation française)
    • Gustave Michaut, Les luttes de Molière
  • 1929 :
    • Armand Garnier, Agrippa d’Aubigné
  • 1932 :
    • René Jasinski, Les années romantiques de Théophile Gautier
    • Victor Poucel, Essais catholiques
    • Jean-Médéric Tourneur-Aumont, Fustel de Coulanges
  • 1935 :
    • Italo Siciliano, François Villon et les thèmes poétiques du moyen âge
  • 1938 :
  • 1941 :
    • Marcel Duchemin, Châteaubriand
  • 1944 :
  • 1947 :
    • Jean Canu, Barbey d'Aurevilly
    • Léon Lemonnier, Dickens
    • Noël Richard, Louis le Cardonnel
  • 1950 :
  • 1956 :
    • Marie Lecomte du Nouÿ, Lecomte du Noüy, de l’agnosticisme à la foi
  • 1959 :
    • Robert Baschet, Mérimée
    • Jacques Suffel, Flaubert
  • 1962 :
    • Pierre Christophorov, Sur les pas de Chateaubriand en exil
    • Michel Décaudin, La Crise des valeurs symbolistes
    • Jean-Hervé Donnard, Balzac, les réalités économiques et sociales dans la Comédie humaine
    • Thelma Morris, L’abbé Desfontaines et son rôle dans la littérature de son temps
    • Noël Richard, À l’aube du Symbolisme
  • 1965 :
    • Robert Goffin, Fil d’Ariane pour la Poésie
    • Pierre Nordon, Sir Arthur Conan Doyle
  • 1968 :
    • David Kuhn, La Poétique de François Villon
  • 1971 :
  • 1973 :
    • Jacques Brengues, Charles Duclos ou l’obsession de la vertu
    • Diana MacCormick, Les nouvelles de Balzac
    • Max Milner, Le Romantisme (1820-1843)
  • 1974 :
    • Jean Dalat, Montesquieu Magistrat
  • 1977 :
  • 1980 :
    • Marie-Thérèse Jouveau, Alphonse Daudet, Frédéric Mistral. La Provence et le Félibrige
    • Saint-Paulien, Napoléon-Balzac et l’Empire de la Comédie humaine
  • 1986 :
    • Jean-Pierre Dauphin et Pascal Fouché, Bibliographie des écrits de Louis-Ferdinand Céline
  • 1989
    • Claude Blum, La Représentation de la mort dans la littérature française de la Renaissance
  • 1995
  • 1996
    • Barbara de Negroni, Lectures interdites. Le travail des censeurs au XVIIIe siècle (Albin Michel)
    • Alain Boureau, Le Droit de cuissage. La fabrication d'un mythe (Albin Michel)
  • 1997
    • Michel-Edmond Richard [(d)  ], Notables protestants, en France, dans la première moitié du XIXe siècle (Lys)
    • Serge de Robiano, Échec à l'Empereur, échec au Roi. Maurice de Broglie, évêque de Gand (1766-1821) (Quorum)
    • Youri Roubinski, La Russie à Paris (Éditions du Mécène)
    • Paul Butel, Histoire de l'Atlantique, de l'Antiquité à nos jours (Perrin)
  • 1998
  • 1999
  • 2000
  • 2001
    • Francis Rapp, Le Saint Empire romain germanique, d'Otton le Grand à Charles Quint (Tallandier)
    • François Crouzet, Histoire de l’Économie européenne (Albin Michel)
  • 2002
  • 2003
    • Jean-Marc Moriceau, Terres mouvantes. Les campagnes françaises du féodalisme à la mondialisation, XIX-XXe siècle (Fayard)
    • Jean Verdon, Boire au Moyen Age (Perrin)
    • Reynald Abad, Le Grand Marché. L’approvisionnement alimentaire de Paris sous l’Ancien Régime (Fayard)
  • 2004
  • 2005
  • 2006
    • Marc Boyer, Le Thermalisme dans le Grand Sud-Est de la France (Presses universitaires de Grenoble)
    • Olivier Chaline, Le Règne de Louis XIV (Flammarion)
    • Véronique Larcade [(d)  ], Les Cadets de Gascogne. Une histoire turbulente (Sud-Ouest)
  • 2007
    • André Chervel, Histoire de l'enseignement du français du XVIIe au XXe siècle (Retz)
    • Dominique Iogna-Prat, La Maison Dieu. Une histoire monumentale de l'Église au Moyen Age (Seuil)
    • Charles Frostin [(d)  ], Les Pontchartrain ministres de Louis XIV. Alliances et réseau d'influence sous l'Ancien Régime (Presses universitaires de Rennes)
  • 2008
  • 2009
  • 2010
    • Catherine Horel, Cette Europe qu’on dit centrale. Des Habsbourg à l’intégration européenne 1815-2004 (Beauchesne)
    • David Bitterling [(d)  ], L’Invention du pré carré. Construction de l’espace français sous l’Ancien Régime (Albin Michel)
    • Jacques-Alain de Sédouy, Le Concert européen. Aux origines de l’Europe 1814-1914 (Fayard)
    • Alain Cabantous, Histoire de la nuit XVIIe-XVIIIe siècle (Fayard)
    • Nathan Wachtel, La Logique des bûchers (Seuil)
  • 2011
    • Frank Attar, Aux armes, citoyens ! naissance et fonctions du bellicisme révolutionnaire (Seuil)
    • Charles-Edouard Levillain [(d)  ], Vaincre Louis XIV : Angleterre - Hollande - France, histoire d'une relation triangulaire 1665-1688 (Champ Vallon)
  • 2012
    • André Burguière, Le Mariage et l’Amour en France, de la Renaissance à la Révolution (Seuil)
    • Ivan Jablonka, Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus. Une enquête (Seuil)
  • 2013
    • Thierry Lentz, Napoléon diplomate (CNRS éditions)
    • Alain Testart, Avant l’histoire : l’évolution des sociétés, de Lascaux à Carnac
  • 2014
    • Michel Pernot, Henri III. Le roi décrié
    • Vincent Laisney, L’Âge des cénacles. Confraternités littéraires et artistiques au XIXe siècle
    • Anthony Glinoer, L’Âge des cénacles. Confraternités littéraires et artistiques au XIXe siècle
  • 2015
  • 2016
    • Nicolas Roussellier, La Force de gouverner. Le pouvoir exécutif en France (XIXe-XXIe siècle)
    • Vincent Robert, La Petite-Fille de la sorcière. Enquête sur la culture magique des campagnes au temps de George Sand
  • 2017
    • Pierre-François Souyri, Moderne sans être occidental. Aux origines du Japon d’aujourd’hui
    • Dominique Julia, Le Voyage aux saints. Les pèlerinages dans l’Occident moderne (XVe-XVIIIe siècle)
  • 2018
  • 2019

RéférenceModifier

Voir aussiModifier