Ouvrir le menu principal

Étienne Dejean

homme politique et historien français, directeur des Archives nationales
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dejean.

Étienne Dejean est un homme politique français né le à Labastide-d'Armagnac (Landes) et décédé le à Paris.

Agrégé d'histoire, il enseigne à Caen, puis à Carcassonne et à Toulouse. Il est député des Landes de 1893 à 1898, inscrit au groupe des Républicains progressistes. Il est secrétaire de la Chambre de 1896 à 1898. Battu en 1898, il devient chef de cabinet de Georges Leygues, ministre de l'Instruction publique, puis directeur des Archives nationales, ce qui provoque de vives critiques, car il n'est pas chartiste.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (86e division).

SourcesModifier

  • « Étienne Dejean », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]