Ouvrir le menu principal

Georges Lacour-Gayet

historien français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gayet, Lacour et Lacour-Gayet.
Georges Lacour-Gayet
Georges Lacour-Gayet.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Enfants
Autres informations
Membre de

Georges Lacour-Gayet, né le à Marseille et mort le à Paris, est un historien français.

BiographieModifier

Élève du lycée Thiers, il intègre l'École normale supérieure. Devenu agrégé d'histoire et géographie (1879)[1], il est membre de l'École française de Rome entre 1879 et 1881.

Professeur dans différents lycées de province et de Paris, il enseigne à l'École supérieure de la marine et est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1911. De 1919 à 1929 il est professeur d'histoire à l'École polytechnique[2].

Il est en particulier l'auteur en 1930 d'une biographie très documentée et fouillée sur Talleyrand, qui fit longtemps autorité.

Marié à la fille du philosophe Paul Janet, il est le père de l'économiste Jacques Lacour-Gayet, de Robert Lacour-Gayet (en), inspecteur des finances, historien et écrivain. De sa liaison à l'âge de 73 ans avec Madeleine Léon, est issue Georgette Elgey (1929-2019), journaliste puis historienne française, spécialiste de l'histoire de la Quatrième République. Comme son père avait refusé de la reconnaître, elle a pris comme nom de famille ses initiales, LG (Elgey).

AnnexesModifier

RéférencesModifier

BibliographieModifier

  • Histoire romaine, depuis la fondation de Rome jusqu'à l'invasion des Barbares (527 pages), rédigée pour la classe de 4e, par P. Guiraud, G. Lacour-Gayet et al.
  • L'Éducation politique de Louis XIV, Hachette, 1898
  • La campagne navale de la Manche en 1779, Chapelot, 1901
  • La Marine militaire et son rôle dans la grandeur de la France, Ligue maritime française, 1901
  • La Marine militaire de la France sous le règne de Louis XV, Honoré Champion, 1902
  • Un utopiste inconnu : Les codicilles de Louis XIII, 1903
  • La Marine militaire de la France sous le règne de Louis XVI (préf. Pierre Lévêque), Paris, Honoré Champion, (ISBN 978-2-912259-99-8, lire en ligne).
  • Lectures Historiques - Histoire des temps modernes 1610-1789, Hachette et cie, 1905
  • La Guerre de 1870, Paris, Édition du Foyer, (lire en ligne)
  • Bismarck, Paris, Hachette, (lire en ligne)
  • Bonaparte, membre de l'Institut, 1921
  • Napoléon: sa vie, son œuvre, son temps (préface du maréchal Joffre), 1921
  • L'Impératrice Eugénie, Albert Morancé, (lire en ligne)
  • Talleyrand (réédité en 1991 avec une préface de François Furet) 4 volumes, Payot, 1930 (ISBN 2228882968)
  • Le Château de Saint-Germain-en-Laye, Paris, Calmann-Lévy, (lire en ligne)

Il est en outre l'auteur d'un grand nombre d'articles.

Liens externesModifier