Ouvrir le menu principal

Plan-de-Cuques

commune française du département des Bouches-du-Rhône

Plan-de-Cuques
Plan-de-Cuques
Blason de Plan-de-Cuques
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Bouches-du-Rhône
Arrondissement Marseille
Canton Allauch
Intercommunalité Métropole d'Aix-Marseille-Provence (Marseille-Provence)
Maire
Mandat
Jean-Pierre Bertrand
2014-2020
Code postal 13380
Code commune 13075
Démographie
Gentilé Plan-de-Cuquois
Population
municipale
10 363 hab. (2016 en diminution de 5,57 % par rapport à 2011)
Densité 1 216 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 20′ 52″ nord, 5° 27′ 50″ est
Altitude 133 m
Min. 114 m
Max. 550 m
Superficie 8,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte administrative des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Plan-de-Cuques

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte topographique des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Plan-de-Cuques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Plan-de-Cuques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Plan-de-Cuques
Liens
Site web http://www.plandecuques.fr

Plan-de-Cuques est une commune française, située à l'est de Marseille, dans le département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Plan-de-Cuquois.

GéographieModifier

SituationModifier

Communes limitrophes de Plan-de-Cuques
Marseille Simiane-Collongue Mimet
Marseille   Allauch
Marseille Marseille Allauch

ClimatModifier

Le tableau ci-dessous indique les températures et les précipitations pour la periode 1971-2000 :

Mois J F M A M J J A S O N D année
Températures maximales (°C) 11,2 12,6 15,3 17,7 22,2 26,1 29,5 29,2 25,3 20,3 14,7 12,0 19,7
Températures moyennes (°C) 7,1 8,3 10,7 13,1 17,4 21,1 24,1 24,0 20,4 16,0 10,8 8,1 15.1
Températures minimales (°C) 3,0 3,9 6,0 8,5 12,6 16,0 18,7 18,7 15,5 11,6 6,8 4,1 10,5
Précipitations (hauteur en mm) 54 44 40 58 41 25 13 31 61 85 51 52 554,5
Source : Météo France[1] / Station de Marignane.

HistoireModifier

Faits historiquesModifier

Faisant partie de la commune d'Allauch presque depuis toujours, Plan-de-Cuques était un lieu-dit qui ressemblait à un village rue et dont le nom en vieux provençal signifiait plateau ou plaine des tas, des meules (de foin, vu son activité agricole, principalement orientée sur la production de blé)[2].

La commune fut fondée en 1937, date à laquelle elle s'est dissociée de la commune d'Allauch.

Plan-de-Cuques abrite la grotte de la Montade, site éponyme du Montadien, un faciès culturel de la Préhistoire, plus précisément de l'Épipaléolithique.

HéraldiqueModifier

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

De sinople, au lion dragonné couché d'or, crachant une gerbe d'eau d'argent chargée du millésime 1873 d'azur ; au chef composé : à dextre au champ d'argent à la croix d'azur (qui est de Marseille), chargé en pointe du millésime 1792 d'or brochant sur le tout ; en cœur au champ d'or à quatre pals de gueules (qui est de Provence ancien) ; à senestre au champ d'azur au croissant renversé d'argent accompagné en pointe de trois étoiles et en chef de deux demi-vols de même (qui est d'Allauch), chargé en pointe du millésime 1937 d'or.

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1937 1937 Jacques Figon - Président de la délégation spéciale
1937 1944 Jules Rollandin -  
1944 1947 André Bailet PCF  
1947 1962 Théodore Rampal CNIP  
1962 1965 Anna Bremond -  
1965 1989 Maurice Bertrand UNR- RPR Conseiller général
1989 En cours Jean-Pierre Bertrand DVD Cadre supérieur
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1946. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage auprès d'un échantillon d'adresses représentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans[3],[Note 1].

En 2016, la commune comptait 10 363 habitants[Note 2], en diminution de 5,57 % par rapport à 2011 (Bouches-du-Rhône : +2,22 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
4 5364 7134 9495 1835 8928 1199 84710 47210 536
2011 2016 - - - - - - -
10 97410 363-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

SécuritéModifier

Plan-de-Cuques fait partie de la circonscription de sécurité publique de Marseille qui se classe au 13e rang en ce qui concerne le taux de criminalité des quelque 400 circonscriptions métropolitaines de sécurité civile. Aucun détail concernant la délinquance dans la commune même de Plan-de-Cuques n'est donc fourni.

Depuis le mois d'octobre 2013, le commissariat est dirigé par le commandant de police Noel Sinibaldi[6].

Manifestations culturelles et festivitésModifier

De nombreuses activités et animations culturelles et artistiques ont lieu à Plan de Cuques, un village qui maintient ses valeurs provençales grâce à deux associations folkloriques : Lou Grihet et SAINt Éloi (rencontres internationales de folklore).

  • Salon des Saveurs
  • Festival de l’humour
  • Festival de la BD
  • Fête du sport
  • Festival de Jazz
  • Carnaval
  • Journée commerciale de Noël
  • Gala de variétés
  • Halloween
  • Soirées à thèmes
  • Sainte Marie Magdeleine
  • Journées Folkloriques
  • Salons d’expositions de peintures
  • Salon de la broderie, peinture sur tissus
  • Des Chorales, cours de théâtre, de musique
  • Salon des antiquaires, du livre, de la philatélie

Personnalités liées à la communeModifier

ÉconomieModifier

Culture et patrimoineModifier

  • Moulin de Pain Blanc restauré en 2004/2005, moulin à farine qui produisait sans doute une farine blanche d'où son nom…
  • Plus vieil olivier d'Europe.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. http://france.meteofrance.com/france/climat_france?48043.path=climatstationn%252F13054001
  2. Dominique Fournier, « Le type Montcoq dans la toponymie normande : un cas de composition tautologique cyclique », Nouvelle revue d'onomastique, vol. 15, no 1,‎ , p. 101–103 (ISSN 0755-7752, DOI 10.3406/onoma.1990.1049, lire en ligne, consulté le 10 octobre 2018)
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. « Au fil d'Allauch », sur allauch.com,

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Georges Daumas, Marc Romieu, Jean Feraud, « Grotte de la Montade, no 3bis. Dépôt sépulcral du bronze avec crâne trépané », dans Provence historique, 1951, tome 1, fascicule 3, p. 99-104 (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier