Ouvrir le menu principal

Pierre Ier de Bourbon

Pierre de Bourbon
Description de cette image, également commentée ci-après
Pierre Ier de Bourbon dans l'Armorial d'Auvergne de Guillaume Revel, 1450.

Titre

Duc de Bourbon


(15 ans, 7 mois et 28 jours)

Prédécesseur Louis Ier de Bourbon
Successeur Louis II de Bourbon
Biographie
Titulature duc de Bourbon
comte de Clermont
Dynastie maison de Bourbon
Naissance 1311
Décès
Poitiers
Père Louis de Bourbon, duc de Bourbon
Mère Marie d'Avesnes
Conjoint Isabelle de Valois
Enfants Louis de Bourbon
Jeanne de Bourbon
Blanche de Bourbon
Bonne de Bourbon
Catherine de Bourbon
Marguerite de Bourbon
Isabelle de Bourbon
Marie de Bourbon
Description de l'image Arms of Robert de Clermont.svg.

Pierre Ier, né en 1311, mort à Poitiers en 1356, est duc de Bourbon de 1342 à 1356. Il est fils de Louis Ier, 1er duc de Bourbon et comte de la Marche, et de Marie d'Avesnes.

BiographieModifier

Il fit ses premières armes en 1341 sous les ordres du duc de Normandie, le futur roi Jean II de France et combattit en Bretagne, alors en pleine guerre. Il permit notamment au prétendant français Charles de Blois de prendre possession du duché.

En 1346, il combat à Crécy et y est blessé.

Lieutenant en LanguedocModifier

Le 8 août 1345, Pierre Ier est nommé par Philippe VI lieutenant du Languedoc. Son opposant était Henri, comte de Derby (plus tard comte et duc de Lancastre). Ce dernier termine le débarquement de son armée à Bordeaux le jour où Pierre est nommé.

Pierre Ier arrive en septembre pour prendre possession de sa lieutenance. A ce moment, le comte de Derby a déjà ouvert la campagne, bousculant les défenses françaises avec la prise de Bergerac et la destruction de l'armée française présente le mois précédent. Bourbon établit ses quartiers à Angoulême et commence une large campagne de recrutement pour lever une nouvelle armée. Cependant, le 21 octobre ,le comte de Derby remporte une écrasant victoire près d'Auberoche.

Le comte de Derby exploite l'absence de commandement français et met le siège devant La Réole. Bourbon réplique en proclamant le ban et l'arrière ban en Languedoc afin de faire lever le siège. Les résultats ne sont pas au rendez-vous et la garnison de La Réole se rend début janvier 1346.

Durant l'hiver 1346, Bourbon passe l'hiver à Agen. Au printemps, une armée conséquente est levée à Toulouse par Bourbon et l'évêque de Beauvais et en partie financée par le pape, dont le neveu avait été capturé par le comte de Derby l'année précédente. Dans le même temps, Jean de Normandie recrute une part conséquente de la noblesse du nord de la France (Eudes IV, duc de Bourgogne, Raoul III de Brienne, le connétable de France...). En avril, Jean de Normandie met le siège devant Aiguillon, au confluent du Lot et de la Garonne. En août, Jean de Normandie doit abandonner le siège pour aider à combattre Édouard III, qui a débarqué en Normandie.

Missions diplomatiquesModifier

Pierre Ier de Bourbon assure, entre 1347 et sa mort, un certain nombre de missions diplomatiques de négociations de paix. Aucune n'aboutira.

MortModifier

Le 19 septembre 1356, Pierre Ier se bat à la bataille de Poitiers et y est tué, en faisant au roi rempart de son corps.

FamilleModifier

Il épouse en 1336 Isabelle de Valois (1313-1383), fille de Charles de France, comte de Valois, d'Alençon, de Chartres, d'Anjou, du Maine et de Mahaut de Châtillon. Ils ont huit enfants :

AscendanceModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :