Robert III de Dreux

comte de Dreux et de Braine

Robert III de Dreux, dit Gasteblé, né en 1185, mort le à Braine[1], comte de Dreux et de Braine, seigneur de Bagneux-la-Fosse, fils de Robert II, comte de Dreux, et de Yolande de Coucy.

Robert III de Dreux
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Yolande de Coucy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Environ Aénor de Saint-Valéry (d) (environ depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Arms of Robert de Dreux.svg
blason
Robert 3 count of dreux.jpg
Vue de la sépulture.

Durant sa jeunesse, au cours d'une chasse, il détruisit un champ de blé, ce qui lui valut le surnom de Gasteblé. La rareté de ce surnom laisse supposer que ce genre d'incident était plutôt rare, contrairement à une idée répandue.[réf. nécessaire]

En 1212, il combat avec son frère Pierre Mauclerc et sous les ordres de Louis de France, fils de Philippe II Auguste contre les Anglais. Il défendit notamment la ville de Nantes, mais fut fait prisonnier au cours d'une sortie. Après la bataille de Bouvines, il fut échangé contre le comte de Salisbury. Il participa à la guerre des Albigeois et assiégea Avignon en 1226. Après la mort de Louis VIII, il fut l'un des soutiens de la régente Blanche de Castille.

En 1229, il construit le château de Dannemarche à Dreux[2].

En 1234, il sera inhumé en la nécropole familiale de l'Église abbatiale Saint-Yved de Braine.

Mariage et enfantsModifier

Robert III de Dreux épousa en 1210 Aénor, dame de Saint-Valery-sur-Somme (1192 † 1250), fille de Thomas de Saint-Valery et d'Adèle de Ponthieu. De cette union est issu :

Notes et référencesModifier

  1. Généalogie de Robert III de Dreux sur la FMG.
  2. José Federico Finó, Forteresses de la France médiévale. Construction - Attaque - Défense, Paris, Éditions A. et J. Picard & Cie, 1967.