Archambaud VIII de Bourbon

sire de Bourbon

Archambaud VIII de Bourbon dit le Grand, seigneur de Bourbon et connétable de Champagne, est né vers 1197 et est mort à la bataille de Taillebourg le .

BiographieModifier

Archambaud VIII de Bourbon était le fils de Guy II de Dampierre et de Mathilde Ire de Bourbon, héritière de la seigneurie de Bourbon[1]. Il fut seigneur de Bourbon de 1216 à sa mort en 1242.

Succédant à son père mort en 1216, il reçut également du roi Philippe II Auguste la garde de l'Auvergne (connétable en 1223), nouvelle province intégrée au domaine royal et confisquée au comte Guy II d'Auvergne en 1213, comprenant notamment le château de Tournoël.

Il épousa Béatrice de Montluçon après 1215. De cette union naîtra notamment Archambaud IX et la lignée de Robert de Clermont[2].

En 1232, Archambaud VIII concède une charte de franchise (affranchissement) à la ville de Moulins. La concession de la charte n'était pas purement gratuite ; les habitants de Moulins s'étaient, en effet, engagés à payer aux sires de Bourbon une contribution annuelle de 200 livres[3]. Elle ne faisait que préciser et compléter les privilèges que leur avait donnés Archambaud VII, vers la fin du siècle précédent

Archambaud VIII et sa femme Béatrix reposent sous forme de gisants dans l'abbaye Notre-Dame de Bellaigue.

Notes et référencesModifier

  1. Informations généalogiques relatives à Archambaud VIII de Bourbon, Foundation for Medieval Genealogy.
  2. Georges Bordonove, Saint-Louis, coll. les rois qui ont fait la France, éd. Pygmalion, Paris, 1984.
  3. Faure Henry, Histoire de Moulins, Xe siècle-1830, Moulins, Crepin-Leblond, (lire en ligne), p. 8-9
  4. « Guillaume de Bessay, frère puîné d'Archambaud VIII (IX n.s.), p. 377 », sur Les tombeaux des sires de Bourbon, par Jean-Bernard de Vaivre, Bulletin Monumental 1980, mis en ligne par Persée
  5. FMG - Medieval Lands.

BibliographieModifier

  • André Leguai, Histoire du Bourbonnais (« Que sais-je ? », no 862), Paris, Presses universitaires de France, 1960.
  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, éditions Brill Leyde 1889, réédition 1966, Volume II, chapitre II « France et Monaco » e) États féodaux, § 84 « Seigneurie, puis baronnie et plus tard duché de Bourbon », p.  143 et tableau généalogique no 42, p. 144.