Jacques Ier d'Avesnes

personnalité politique français

Jacques Ier d'Avesnes (1152 - ) est le fils de Nicolas d'Avesnes[1] dit le beau et Mathilde de La Roche. Il est seigneur d'Avesnes, de Condé, de Guise, de Leuze et de Landrecies à partir de 1171.

Jacques Ier d'Avesnes
Image dans Infobox.
Sceau de Jacques Ier d'Avesnes, seigneur de Guise, 1186. Abbaye Saint-Sauveur d'Anchin.
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Père
Mère
Matilda of la Roche (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Adeline of Guise (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Bouchard d'Avesnes
Ada of Avesnes (d)
Mathilde d'Avesnes (d)
James II of Avesnes (en)
Gautier II d'Avesnes
Ida d'Avesnes (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Armoiries Avesnes.png
blason

En 1156, il signe la Charte d'Hirson.

En 1170, il participe à la bataille de Carnières, engagé dans l'élite des chevaliers du Hainaut et au siège de Rouen. Ensuite, il se retourne contre le comte de Hainaut et se fait vassal du roi d'Angleterre, Henri.

En 1174, Jacques d’Avesnes, fait assassiner l’évêque de Cambrai. Le comte de Hainaut, Baudouin V fait raser le château de Condé pour punir ce turbulent vassal. En 1186, il participe à la signature entre le comte de Hainaut et le comte de Flandre.

Deux ans après il suit Philippe d'Alsace en partance pour la Terre sainte avec sept mille hommes dont il prend le commandement. Il participe au siège de Saint-Jean-d'Acre et repousse avec le roi de France et le roi d'Angleterre les troupes de Saladin. Au départ de Philippe Auguste, il prend le contrôle de l'aile droite de l'armée de Richard Cœur de Lion. Lors de la bataille d'Arsouf en 1191, il a la jambe coupée par une hache et le bras droit tranché d'un coup de cimeterre. Au moment de sa mort le , il s'écria « Ô Richard, venge ma mort ! ». Il expira sur le même champ de bataille que Gérard d'Avesnes.

Il se marie avec Adeline, dame de Guise (? - ), fille de Bouchard de Guise et d'Adélaïde de Soupir, ils ont pour enfants :

Selon le généalogiste Nicolas Viton de Saint-Allais, dans son Nobiliaire universel de France, Jacques d'Avennes, issu des comtes de Hainaut, épousa en 1160, Amélie de Guise. Il eut pour fils Bouchart d'Avennes[4].

Selon Jules Balteau[5], Jacques d'Avesnes eut encore deux autres fils :

Notes et référencesModifier

  1. Histoire de la ville d'Hirson par Alfred Desmasures
  2. Biographie d'Adélaïde d'Avesnes sur le site FMG
  3. Balduinus de Avennis Genealogia, RHGF XIII, pp. 560-561.
  4. Nicolas Viton de Saint-Allais, Nobiliaire universel de France, t. 2, Paris, Bachelin-Deflorenne, 1872-1878, 505 p. (lire en ligne), p. 89-92.
  5. a et b Jules Balteau, « Avesnes », dans Dictionnaire de biographie française, Tome IV, 1948, Paris, Letouzey et Ané.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :