Pierre Deligne

mathématicien

Pierre René, vicomte Deligne est un mathématicien belge, né le à Etterbeek dans la Région de Bruxelles-Capitale.

BiographieModifier

Pierre René Deligne est diplômé de l'Université libre de Bruxelles en 1966, en ayant effectué une année de scolarité à l’école normale supérieure en 1965-1966. Il soutient une première thèse de doctorat en 1968 à Bruxelles. De 1968 à 1984, il est membre de l’Institut des hautes études scientifiques, où il assiste aux séminaires d’Alexandre Grothendieck qu'il appelle son « maître »[1].

En 1972, il soutient une thèse de doctorat d’État à l'université de Paris-Sud. À partir de 1984, il est professeur à l’institute for Advanced Study de Princeton[2].

Il a publié des travaux importants dans de nombreux domaines des mathématiques, dont la conjecture de Hodge, les formes modulaires, les conjectures de Langlands et la théorie des représentations.

Prix et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier