Paramachaerodus

genre de mammifères
(Redirigé depuis Paramachairodus)
Paramachaerodus
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Clade Synapsida
Classe Mammalia
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidae
Sous-famille  Machairodontinae
Tribu  Smilodontini

Genre

 Paramachaerodus
Pilgrim, 1913

Espèces de rang inférieur

  • Paramachaerodus maximiliani
  • Paramachaerodus orientalis
  • Paramachaerodus transasiaticus

Paramachaerodus (parfois appelé Paramachairodus) est un genre éteint de félins à dents de sabre de la sous-famille des machairodontinés, qui était endémique en Europe et en Asie au Miocène supérieur du 15 à 9 Ma (millions d'années)[1].

DescriptionModifier

Paramachaerodus est, avec Promegantereon, l’un des plus vieux machairodontinés de la tribu des Smilodontini. Un grand nombre de fossiles ont été découverts à Cerro de los Batallones, un site de fossiles du Miocène supérieur situé près de Madrid, en Espagne.

EspècesModifier

Une espèce de la taille d'un léopard est connue, Paramachaerodus orientalis. Une seconde espèce, Paramachaerodus maximiliani, a été considérée par certains auteurs comme un synonyme de Paramachaerodus orientalis[2] mais a été considérée comme une espèce valable lors d'une révision systématique en 2010[3]. Cette révision, fondée sur une analyse morphologique approfondie, a également permis de déterminer que l'espèce P. ogygia présentait des traits en dents de scie moins dérivés que les autres espèces de Paramachaerodus et devait être attribuée à un genre séparé, Promegantereon[4]. Une troisième espèce, Paramachaerodus transasiaticus, a été décrite en 2017 sur la base d'une analyse de nouveaux matériaux fossiles provenant des localités du Miocène supérieur de Hezheng (province du Gansu en Chine) et de Hadjidimovo (Bulgarie). Les caractéristiques de ses dents sont intermédiaires entre celles de P. ogygia et celles de P. orientalis et P. maximiliani[5].

DescriptionModifier

Les animaux mesuraient environ 58 centimètres au garrot, semblable à un léopard, mais avec un corps plus souple. La forme de ses membres suggère qu'il pourrait s'agir d'un grimpeur agile et qu'il aurait pu chasser des proies relativement grandes[6].

RéférencesModifier

  1. (en) Paleobiology Database: Paramachairodus Basic info.
  2. (en) SALESA, ANTON, MAURICIO, TURNER, ALAN et MORALES, JORGE, « Aspects of the functional morphology in the cranial and cervical skeleton of the sabre-toothed cat Paramachairodus ogygia (Kaup, 1832) (Felidae, Machairodontinae) from the Late Miocene of Spain: implications for the origins of the machairodont killing bite », Zoological Journal of the Linnean Society, vol. 144, no 3,‎ , p. 363–377 (DOI 10.1111/j.1096-3642.2005.00174.x)
  3. (en) Salesa, M. J., Anton, M., Turner, A., Alcala, L., Montoya, P., & Morales, J. (2010). Systematic revision of the Late Miocene sabre‐toothed felid Paramachaerodus in Spain. Palaeontology, 53(6), 1369-1391
  4. (en) Mauricio Antón, Sabertooth, Bloomington, Indiana, University of Indiana Press, (ISBN 9780253010421)
  5. (en) Li, Y. et Spassov, N., « A new species of Paramachaerodus (Mammalia, Carnivora, Felidae) from the late Miocene of China and Bulgaria, and revision of Promegantereon Kretzoi, 1938 and Paramachaerodus Pilgrim, 1913 », PalZ, vol. 91, no 3,‎ , p. 409 (DOI 10.1007/s12542-017-0371-7)
  6. (en) Alan Turner, The Big Cats and their fossil relatives, New York, Columbia University Press, (ISBN 978-0-231-10228-5), p. 60