Ouvrir le menu principal

Hem-Monacu

commune française du département de la Somme
(Redirigé depuis Monacu)

Hem-Monacu
Hem-Monacu
Mairie-école.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Arrondissement de Péronne
Canton Péronne
Intercommunalité communauté de communes de la Haute-Somme
Maire
Mandat
Yves Carbonnaux
2014-2020
Code postal 80360
Code commune 80428
Démographie
Population
municipale
125 hab. (2016 en augmentation de 2,46 % par rapport à 2011)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 57′ 20″ nord, 2° 50′ 24″ est
Altitude Min. 42 m
Max. 112 m
Superficie 3,66 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Hem-Monacu

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Hem-Monacu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hem-Monacu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hem-Monacu

Hem-Monacu est une commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

GéographieModifier

Géographie physiqueModifier

Nature du sol et du sous-solModifier

Le territoire de la commune fait partie supérieure de l'étage sénonien. Sous la craie à bélemnites, phosphatée en certains points. Le phosphate de chaux est présent dans des poches (sortes de cônes renversés) contenant du sable phosphaté.

La craie à bélemnites et les phosphates sont recouverts d'une argile tertiaire de couleur rougeâtre. Au-dessus se trouvent les limons superficiels supportant eux-mêmes la terre végétale. L'épaisseur du recouvrement va de quelques centimètres à une dizaine de mètres selon les endroits. Par endroits, la terre végétale repose sur la craie à bélemnites et lorsqu'elle a disparu, sur la craie à micraster[1].

Relief, paysage, végétationModifier

Le paysage de la commune d'Hem-Monacu est celui d'un plateau au nord qui culmine à une cinquantaine de mètres d'altitude[1]. Au sud, le paysage est celui d'une vallée.

HydrographieModifier

La commune est traversée par la Somme. La nappe phréatique est située entre 10 et 15 mètres au-dessus d'un lit de pierre très dur. Une seconde nappe est située à 22/23 mètres de profondeur[1].

ClimatModifier

Le climat de la commune est tempéré océanique avec vents dominants d'ouest, nord-ouest et sud-ouest[1].

Géographie humaineModifier

Urbanisme et aménagement du territoireModifier

La commune est organisée autour d'un habitat groupé.

Activités économiques et de servicesModifier

Contrairement à Cléry, commune voisine, aucune source sur le territoire de la localité, pourtant située sur les rives de la Somme[2].

Transports en commun routiersModifier

La localité est desservie par les autocars du réseau inter-urbain Trans'80, Hauts-de-France (ligne no 54, Lesbœufs - Péronne)[3].

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Hem-Monacu
Maurepas
Curlu   Cléry-sur-Somme
Frise Feuillères Feuillères

ToponymieModifier

Hem est une variante caractéristique du Nord de la France de Ham « village » (cf. le Ham), vocable issu du germanique haim et qui a donné le diminutif hamel devenu hameau. Monacu renvoie probablement à un établissement monastique[2],[4],[5].

HistoireModifier

Moyen ÂgeModifier

Le lieu-dit la Justice évoque la féodalité[2].

Hem-Monacu dépendait au Moyen Âge de la châtellenie de Péronne. La paroisse dépendait du chapitre canonial de Saint-Fursy de Péronne qui pourvoyait à la cure.

En 1264, Guillaume de Longueval céda la châtellenie de Péronne au roi de France Louis IX (Saint Louis) se réservant le domaine de Hem contre le versement de 800 livres parisis.

La ferme de Monacu était vraisemblablement une possession monastique[6].

Époque moderneModifier

La terre d'Hem-Monacu appartint à la fin de l'Ancien Régime au marquisat de Sailly-en-Arrouaise. Hem-Monacu faisait partie du bailliage et de l'élection de Péronne, rattachés à la généralité d'Amiens[6].

Époque contemporaineModifier

Guerre de 1870Modifier

Pendant la guerre franco-allemande de 1870, l'armée prussienne occupa le village au cours du siège de Péronne[2].

Première Guerre mondialeModifier

Le village d'Hem-Monacu fut totalement détruit au cours de la Première Guerre mondiale. Il fut reconstruit durant l'entre-deux-guerres.

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au 6 mai 2014)
Yves Carbonnaux   Réélu pour le mandat 2014-2020[7],[8]

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

En 1899, le hameau de Monacu à 1 200 mètres du chef-lieu, compte 7 habitants[2].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10].

En 2016, la commune comptait 125 habitants[Note 1], en augmentation de 2,46 % par rapport à 2011 (Somme : +0,27 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
15411796177191202214256254
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
246224260260256237195183262
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
227212190919492907781
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
848581819698126129131
2016 - - - - - - - -
125--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Hilaire.
  • Cimetière militaire britannique : Hem Farm Military Cemetery

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a b c et d Notice géographie et historique sur la commune d'Hem-Monacu, rédigée par M. François, instituteur, 189?, Archives départementales de la Somme
  2. a b c d et e Notice géographique et historique réalisée par l'instituteur, M. François, Archives départementales de la Somme, Amiens, 1899.
  3. « Le réseau Trans'80 en ligne ».
  4. La notice rédigée par l'instituteur en 1899. Lire en ligne, sur le site des Archives de la Somme.
  5. Histoire de l’arrondissement de Péronne, abbé Paul Decagny.
  6. a et b Paul Decagny, L'arrondissement de Péronne, ou recherches sur les villes, bourgs, villages et hameaux qui le composent, J. Quentin, (lire en ligne), p. 321
  7. « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr, (consulté le 5 septembre 2008)
  8. « Liste des maires de la Somme » [xls], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme, (consulté le 9 juin 2014)
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

BibliographieModifier

  • Abbé Paul Decagny, L'Arrondissement de Péronne ou recherches sur les villes, bourg, villages et hameaux qui le compose, Péronne, J. Quentin, 1844.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier