Mission impossible : Fallout

film d'action américain de 2018
Mission impossible : Fallout
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film
Titre québécois Mission : Impossible - Répercussions
Titre original Mission: Impossible - Fallout
Réalisation Christopher McQuarrie
Scénario Christopher McQuarrie
Acteurs principaux
Sociétés de production TC Productions
Bad Robot
Paramount Pictures
Skydance Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau de la France France
Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre espionnage
Durée 147 minutes
Sortie 2018

Série Mission impossible

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mission impossible : Fallout ou Mission : Impossible - Répercussions au Québec[1] (Mission: Impossible - Fallout)[2] est un film d'espionnage américain écrit, coproduit et réalisé par Christopher McQuarrie, sorti en 2018. Sixième opus de la série de films mettant en vedette depuis 1996 Tom Cruise dans le rôle d'Ethan Hunt, il est la suite directe de Mission impossible : Rogue Nation (2015). Avec plus de 790 millions de dollars de recettes mondiales, Fallout est le film de la série ayant rencontré le plus grand succès.

Ethan Hunt et son équipe d'agents de l'organisation « Mission impossible », ainsi que le ministre et ancien chef de la CIA Alan Hunley et l'agent britannique Ilsa Faust, reviennent une fois de plus dans une course désespérée alors qu'ils doivent se battre pour sauver la planète du « Syndicat » et de son chef maléfique Solomon Lane.

RésuméModifier

Ethan Hunt accepte une nouvelle mission décrite sur une bande magnétique qui s'autodétruit cinq secondes plus tard : le « Syndicat », dont le chef, Solomon Lane, a été arrêté deux ans auparavant par Hunt et son équipe, s'est reformé sous la forme d'un groupe terroriste dénommé « Les Apôtres », avec l'aide de Nils Debruuk, spécialiste norvégien en armes nucléaires. La mission de Hunt est d'intercepter une livraison de trois charges portables de plutonium aux Apôtres, qui doit se dérouler à Berlin. Il s'y rend avec Benji et Luther, mais ce dernier est pris en otage par les Apôtres ; en voulant le sauver, Hunt oublie de surveiller les bombes dont s'emparent les terroristes.

L'équipe capture alors Nils Debruuk et le manipule en lui faisant croire qu'un manifeste terroriste qu'il a rédigé est diffusé en direct à la télévision après trois attentats atomiques à Rome, Jérusalem et La Mecque ; Debruuk accepte alors de donner la clé de déchiffrage d'un téléphone portable appartenant aux Apôtres avant que la supercherie lui soit révélée par ses auteurs.

Les informations contenues dans le téléphone permettent à la CIA de déterminer qu'un des Apôtres connu sous le nom de John Lark, dont personne ne connaît le visage, va rencontrer la « Veuve blanche » lors d'une réception au Grand Palais à Paris, afin de conclure la vente du plutonium. Le ministre de la défense Alan Hunley, qui supervise l'organisation « Mission impossible », décide d'envoyer Hunt sans son équipe, car l'échec de Berlin a montré qu'il se laissait influencer par ses sentiments, mais Erica Sloane, directrice de la CIA, lui impose August Walker, un agent connu pour ses méthodes brutales.

Les deux hommes effectuent une chute opérationnelle au-dessus de Paris dans un ciel orageux ; Hunt sauve Walker, dont l'alimentation en oxygène est détruite par un éclair. Ils pénètrent dans le Grand Palais, capturent John Lark dans les toilettes mais n'ont pas le temps de fabriquer un masque qui permettrait à Hunt de se faire passer pour lui : lors d'un combat, Ilsa Faust, l'agente britannique autrefois infiltrée dans le Syndicat, surgit et sauve Hunt en abattant Lark. Hunt décide alors de se passer de masque en espérant que la Veuve blanche et ses collaborateurs n'aient jamais vu Lark.

Il rencontre la Veuve, qui se révèle par ailleurs être la fille de Max[a], la convainc qu'il est Lark et s'enfuit avec elle et Walker, pris dans un combat avec plusieurs personnes qui s'en prennent soit à lui, soit à elle. Dans son hôtel particulier, elle lui indique le plan : Solomon Lane doit être amené le lendemain à Paris sous lourde escorte policière pour y être interrogé, et Hunt devra l'intercepter en exterminant tous les policiers qui l'accompagnent. La Veuve donne l'une des trois bombes à Hunt comme gage.

Entre-temps, Walker rencontre Erica Sloane sur l'esplanade du Trocadéro et la convainc que Hunt, ne supportant plus d'être si souvent remis en cause, a basculé du côté obscur et qu'il est en réalité John Lark, affirmant que la personne qu'ils ont abattu au Grand Palais n'était que la doublure de Hunt, qu'il a fait tuer devant témoin pour pouvoir ensuite endosser cette identité et reprendre ses activités terroristes avec la bénédiction du gouvernement américain. Sloane décide qu'il faut le laisser livrer Solomon Lane aux Apôtres afin de récupérer le plutonium.

Le lendemain matin, Lane est amené, enchaîné, en hélicoptère au sommet du ministère des Finances, dans le quartier de Bercy. Le convoi qui l'amène traverse la Seine par le pont de Bercy, puis descend sur les quais de Seine au niveau du port de la gare où l'attaque du camion et des policiers a lieu. Mais Hunt n'applique pas le plan prévu : il pousse le fourgon dans la Seine et s'enfuit sans tuer aucun policier, tandis que Solomon Lane est récupéré dans l'eau du fleuve par Benji et Luther.

Walker et Hunt dans un camion, puis Hunt seul à moto, sont poursuivis par la police française à travers Paris, de l'avenue de l'Opéra au rond-point de la place Charles-de-Gaulle qu'il prend à contre-sens. Il finit par sauter dans une bouche d'aération qui le conduit à un canal souterrain où il est récupéré par Benji et Luther, qui ont toujours Lane sous leur garde. Alors qu'ils sortent, ils tombent nez à nez avec une policière, qui est grièvement blessé par les hommes de la Veuve Blanche, lesquels sont eux-mêmes abattus par Hunt et son équipe alors qu'ils s’apprêtaient à achever l'agent de police.

Tandis qu'ils conduisent Solomon dans une voiture, Ilsa arrive à moto et tente en vain d'abattre Hunt et Lane. Elle rencontre plus tard Hunt dans le jardin du Palais-Royal et lui avoue que le MI6 lui a ordonné de tuer le terroriste, afin de retrouver la confiance des services britanniques après deux ans d'infiltration aux côtés de Lane.

À la demande de la Veuve blanche, l'équipe « Mission impossible » et Walker amènent Lane à Londres, où se trouve Alan Hunley. Hunt expose le plan : Benji va prendre le visage de Lane pour aller rencontrer les terroristes, tandis que Walker reste à la base pour garder Lane. Pendant ce temps, Hunley sort un dossier de la CIA accusant Hunt d'être John Lark et Hunt lui applique une arme incapacitante. Lorsque Walker se retrouve seul avec le captif, il parle avec lui de leur plan commun, qui consiste à récupérer les bombes et à discréditer Hunt ; or l'homme qui est face à lui avec le visage de Lane est en réalité Benji, et l'équipe « Mission impossible » démontre ainsi que Walker est John Lark, membre du projet terroriste qui a infiltré la CIA.

Mais Sloane n'a plus confiance en Mission Impossible pour retrouver le plutonium et se retourne contre eux; pire encore, l'équipe qu'elle a envoyé est elle-même infiltrée par les Apôtres, et ceux-ci éliminent les agents de la CIA. Walker tue Hunley et s'enfuit, poursuivi par Hunt grâce à un marqueur GPS. Hunt parcourt les toits de Londres, saute par-dessus les rues, traverse la Tamise sur un pont et rejoint Walker à la Tate Modern à l'issue d'une course effrénée. S'accrochant à un ascenseur, il ne parvient pas à arrêter Walker qui part en hélicoptère avec Lane en révélant qu'il sait où est Julia, l'ex-femme de Hunt, qu'il a quittée pour reprendre Mission Impossible.

L'équipe part pour le Cachemire, où Lane et Walker comptent faire exploser les bombes dans une zone qui alimente en eau l'Inde, le Pakistan et la Chine, soit près d'un tiers de l’humanité. Pour les arrêter, Benji établit qu'il est nécessaire d'arrêter les deux bombes restantes en coupant un fil et en désactivant les détonateurs en même temps, mais cette opération est possible seulement après le déclenchement du compte à rebours.

Au Cachemire, ils arrivent dans un camp humanitaire traitant une épidémie de variole déclenchée par les Apôtres, où travaille Julia, en mission humanitaire et qui a été dépêchée sur place par un donateur anonyme. Hunt comprend que Lane a tout prévu pour orchestrer le plus grand échec de Mission Impossible et le plus grand échec personnel de Hunt. Walker lance le compte à rebours de 15 minutes tout en s'enfuyant en hélicoptère. Julia aide Luther à préparer le désamorçage de l'une des deux bombes. L'autre est située dans un chalet où Lane affronte successivement Ilsa et Benji, qui parviennent à le neutraliser et à prendre le contrôle de la seconde bombe.

Ethan Hunt poursuit Walker à l'aide d'un second hélicoptère afin de récupérer le détonateur. Une longue poursuite à travers les montagnes s'achève sur le flanc d'une falaise vertigineuse. Sans contact radio avec lui, Benji et Luther décident de désamorcer les bombes à la dernière seconde, juste au moment où Hunt vient de désactiver le détonateur.

Les deux bombes au plutonium sont désormais en sécurité. Hunt est soigné par Julia. Il persuade Erica Sloane de remettre Solomon Lane aux services secrets britanniques afin de libérer Ilsa.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original : Mission: Impossible – Fallout
  • Titre français : Mission impossible : Fallout
  • Titre québécois : Mission : Impossible - Répercussions
  • Réalisation : Christopher McQuarrie
  • Scénario : Christopher McQuarrie, d'après la série télévisée Mission impossible de Bruce Geller
  • Musique : Lorne Balfe
  • Direction artistique : Jill Cormack, Oliver Hodge, Gary Jopling, Ken Turner, David Weare, Thierry Zemmour, Agata Maliauka (non crédité)
  • Direction artistique : Matthew Gray (directeur artistique senior), , Phil Sims (directeur artistique superviseur) et Steven Lawrence (Royaume-Uni)
  • Décors : Peter Wenham, Jille Azis, Arnaud Putman et Lee Tolley
  • Costumes : Jeffrey Kurland
  • Photographie : Rob Hardy
  • Son : Gilbert Lake, Mike Prestwood Smith
  • Montage : Eddie Hamilton
  • Production : J. J. Abrams, Tom Cruise, Christopher McQuarrie, Jake Myers
Production exécutive : Per Henry Borch (Norvège)
Coproduction : Raphaël Benoliel (Paris) et Tommy Gormley
Production déléguée : David Ellison, Dana Goldberg et Don Granger
Production déléguée[3] : Matt Grimm et Tommy Harper

DistributionModifier

Les acteurs principaux : Tom Cruise, Rebecca Ferguson et Henry Cavill

  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[12] / version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[13]

ProductionModifier

DéveloppementModifier

Le , alors que le cinquième film de la saga n'est pas encore en salles, il est annoncé que Paramount Pictures prépare déjà un sixième épisode, toujours produit par Tom Cruise, J. J. Abrams, David Ellison mais également par Dana Goldberg pour Bad Robot Productions et Skydance Productions[14].

Quelques mois après, en , lors de la promotion de Mission impossible : Rogue Nation, Tom Cruise confirme la rumeur à Jon Stewart sur le plateau de The Daily Show et prévoit le tournage pour l'été 2016[15].

En , Paramount Pictures annonce que Christopher McQuarrie écrira le scénario du sixième épisode, après avoir rédigé celui de Mission impossible : Rogue Nation qu'il a aussi réalisé[16]. Quelques jours après, le scénariste annonce sur Twitter qu'il fera également son retour derrière la caméra pour réaliser le sixième film de la saga, signant sa troisième collaboration avec Tom Cruise après Jack Reacher et Mission impossible : Rogue Nation[17].

En , The Hollywood Reporter déclare que la préproduction du film est arrêtée notamment à cause d'un conflit entre Tom Cruise et le studio, le premier demandant un salaire égal ou plus élevé que celui qu'il a reçu pour La Momie, chèrement payé par un autre studio concurrent, Universal Pictures. Cette dispute concernant sa demande d'augmentation retarde la préparation et le tournage du film, censé commencer cet été-là[18]. Le mois suivant, le problème entre l'acteur et la Paramount Pictures est résolu et la production reprend au printemps 2017[19].

McQuarrie annonce que le sixième volet sera différent des précédents, explorant le passé et la vie personnelle d'Ethan Hunt[20]. Il indique avoir choisi de tourner à Paris après les attentats de , afin de montrer la beauté de la ville[21] ; il cite également C'était un rendez-vous, court-métrage réalisé en 1976 par Claude Lelouch, comme source d'inspiration pour la course-poursuite dans les rues de Paris[22].

Distribution des rôlesModifier

 
L'acteur et producteur Tom Cruise durant la promotion du film, en juillet 2018.

Bien avant le conflit entre Tom Cruise et le studio, en , il est annoncé que Rebecca Ferguson, qui incarne le mystérieux personnage féminin Ilsa Faust dans le cinquième film, reprendra son rôle[23].

Un an et demi après, le film s'annonce comme une suite directe, le retour de la plupart des acteurs et leurs personnages de Mission impossible : Rogue Nation est confirmé : les acolytes Benji Dunn et Luther Stickell, incarnés par Simon Pegg et Ving Rhames, le directeur de la CIA Alan Hunley, joué par Alec Baldwin et l'antagoniste Solomon Lane, interprété par Sean Harris[24].

Seul Jeremy Renner, alias William Brandt dans les épisodes 4 et 5, ne fera pas son retour, occupé par le long tournage simultané d'Avengers: Infinity War et Avengers: Endgame dans lesquels il incarne le super-héros Clint Barton / Hawkeye, rumeur confirmée au CinemaCon[24].

Parmi les nouveaux venus, l'actrice Vanessa Kirby, plus connue pour la série The Crown, diffusée par Netflix, les rejoint début [25], suivie de Henry Cavill[26] et de Sian Brooke, interprète de la sœur de Sherlock Holmes dans la série britannique Sherlock[27].

En , Frederick Schmidt, révélé entre autres par la série télévisée Supergirl, complète le casting[28], aussitôt rejoint par Angela Bassett dans le rôle de la directrice de la CIA.[29]

Deux mois plus tard, le , il est annoncé que l'actrice Michelle Monaghan, la femme d'Ethan Hunt dans Mission impossible 3 et Mission impossible : Protocole Fantôme, fait son retour dans la saga après avoir été absente du cinquième film[30].

Début juillet, Alix Bénézech, vue notamment dans Camping 3, étoffe le casting. Il s'agit de la troisième actrice française à faire partie de la saga, après Emmanuelle Béart dans Mission impossible et Léa Seydoux dans Mission impossible : Protocole fantôme[31].

TournageModifier

 
L'équipe complète du film à une projection, en juillet 2018.

Le tournage commence à Paris en . Il est annoncé que Tom Cruise doit notamment tourner une scène sur l'héliport du ministère de l'Économie et des Finances[32],[33] et également place de la République-de-Panama et à l'angle de la rue Albert-de-Lapparent et de l'avenue de Saxe[34],[35]. Les cascades en voiture se font à l'aide de plusieurs BMW série 5 type E28 conduites par Tom Cruise en personne. Une séquence est également tournée dans l'enceinte du Grand Palais[36]. Dans un communiqué de presse, la ville de Paris se félicite des retombées économiques pour la capitale en évoquant « l'embauche de plus de 300 techniciens français, d’importantes dépenses d’hébergement, et un surcroît d’activité pour les prestataires techniques de la filière cinématographique (loueurs de matériel, effets spéciaux). Environ 25 millions d’euros seront ainsi dépensés sur le territoire parisien[37]. » Le tournage parisien s'achève fin , après 35 jours. Le réalisateur explique avoir voulu passer un long moment dans la capitale française, contrairement aux précédents films de la saga qui multipliaient les lieux de tournage : « Contrairement au précédent film, j'étais déterminé sur celui-ci à passer plus de temps dans un seul endroit. J'ai revu le premier film et je me suis rendu compte qu'ils étaient à Prague pendant la première moitié du film. Alors j'ai décidé de freiner un peu le côté globe-trotter. Je crois que dans Rogue Nation, nous aurions pu être dans six pays durant les dix premières minutes du film[38] ».

Le tournage se poursuit en Nouvelle-Zélande, à Londres (notamment aux studios Pinewood) et en Inde[39]. En août, Tom Cruise se blesse lors du tournage d'une cascade à Londres : attaché à un fil de sécurité il n'a pas réussi à se poser comme prévu sur un bâtiment et se casse la cheville lors de la quatrième prise de la cascade. Néanmoins, même si sa blessure entraîne un arrêt momentané du tournage[40] de huit à neuf semaines, Christopher McQuarrie assure que celle-ci n'affectera pas la date de sortie du film. Le réalisateur précise d'ailleurs qu'il profitera de cette "pause" pour commencer la post-production du film et qu'il essayera que cette prise soit dans le montage final du film afin de rendre la scène plus authentique[41] : « Il faut juste réarranger l'ordre dans lequel nous comptions faire certaines des choses du film. Cela nous offre la possibilité de nous plonger dans la phase de montage pour voir ce que nous avons tourné et repenser le long métrage, ce qui est un luxe que nous n'avons jamais car nous sommes dans un train qui ne s'arrête pas. […] Nous avons déjà tourné une énorme partie du film, donc nous allons prendre une grosse tranche de post-production et l'avancer dans notre planning. Ensuite nous reprendrons le tournage une fois l'interruption terminée, ce qui ne peut que bénéficier au film. C'est similaire à des situations que j'ai connues sur d'autres longs métrages et où, pour quelque raison que ce soit, vous faites une pause qui vous permet de revoir votre copie comme vous n'auriez pas pu le faire sinon. La leçon que j'ai apprise sur Walkyrie, qui a connu son lot de difficultés pendant le tournage, c'est que « le désastre est une opportunité d'exceller » », explique Christopher McQuarrie[41].

Après son accident, Tom Cruise reprend le tournage début [42].

Le film est tourné en caméra IMAX (70 mm), IMAX 3D (1,90:1) et le premier opus de la saga a été développé en RealD 3D (en)[43] et un son Dolby Surround 7.1[6]

Lieux de tournage :

MusiqueModifier

Mission: Impossible – Fallout
Music from the Motion Picture

Bande originale de Lorne Balfe
Sortie
Durée 95:45
Genre musique de film
Label La-La Land, Paramount Music!

Bandes originales de Mission impossible

La musique du film est composée par Lorne Balfe. Il succède à Joe Kraemer.

Jack Trammell a sorti une version remixée de la célèbre musique d'entrée du film Mission Impossible Theme de Lalo Schifrin le [45].

Liste des titres
No Titre Durée
1. A Storm is Coming 1:12
2. Your Mission 2:14
3. Should You Choose to Accept... 2:34
4. The Manifesto 1:44
5. Good Evening, Mr. Hunt 4:19
6. Change of Plan 5:47
7. A Terrible Choice 2:54
8. Fallout 1:30
9. Stairs and Rooftops 6:00
10. No Hard Feelings 4:20
11. Free Fall 4:14
12. The White Widow 4:42
13. I Am the Storm 2:07
14. The Exchange 5:54
15. Steps Ahead 1:02
16. Escape Through Paris 5:05
17. We Are Never Free 6:57
18. Kashmir 4:29
19. Fate Whispers to the Warrior 3:54
20. And the Warrior Whispers Back 3:56
21. Unfinished Business 1:49
22. Scalpel and Hammer 5:10
23. The Syndicate 6:00
24. Cutting on One 3:42
25. The Last Resort 2:55
26. Mission: Accomplished 1:15
1:35:45

AccueilModifier

CritiquesModifier

Mission Impossible : Fallout
Score cumulé
SiteNote
Metacritic86/100
Rotten Tomatoes97 %
Allociné 
Compilation des critiques
PériodiqueNote
CinéSéries 
Télérama 

Le film a été dans l’ensemble très bien reçu par la critique, cumulant une note moyenne de 4.25 sur le site Internet Allociné, de 8,210 sur IMDb et de 97 % sur Rotten Tomatoes, ce qui fait de Fallout le film le mieux noté de la franchise, détrônant Mission impossible : Protocole Fantôme.

La presse française a été majoritairement convaincue par le film. Pour Le Parisien, « Le résultat à l’écran n’en est que plus époustouflant, faisant de ce sixième volet de la saga l’un des meilleurs, et sans doute aussi le plus violent. »[46]. Pour CinéSéries, « ce sixième opus de "Mission Impossible" peut être considéré comme le meilleur film d'action de l'année, mais contrairement à son prédécesseur, il privilégie malheureusement trop l'action au détriment d'une histoire suffisamment prenante. Reste un résultat absolument jouissif ! »[47]. Moins convaincu, Télérama semble critiquer le manque de légèreté : « Après les très réussis Protocole Fantôme (2011) et Rogue Nation (2015), Fallout semble trop long, trop compliqué, trop sentimental et, surtout, trop grave : pourquoi si peu d’humour ? »[48]

Box-officeModifier

Le film a fait un excellent démarrage à sa sortie, détrônant les autres films au box-office en réalisant le meilleur démarrage de la franchise. Le , il devient officiellement le plus gros succès international de la saga, mais semble connaître en France un succès inférieur à celui des épisodes 1 et 2 (plus de 4 millions d'entrées), bien qu'il progresse par rapport à Rogue Nation (2,8 millions d'entrées) du même réalisateur[49]. En Chine, Fallout connaît aussi un succès notable, avec 137,7 millions de dollars de recette en dix jours[50] (181,2 millions de dollars au total[51]).

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis (1er week-end) 61 236 534 $[5] du 27 au -
  États-Unis
  Canada
220 159 104 $[5] 12
  États-Unis 24 166 000 entrées (Approx.)[52] - -
  Chine 181 184 137 $[53] 5
  Norvège 6 211 744 $[54] 13
  Royaume-Uni 31 130 245 $[55] 19
  France

  Paris
27 074 624 $[56]
3 010 246 entrées[57]
819 810 entrées[57]
11
  Total hors États-Unis 570 956 000 $[5] 12
  Total mondial 791 115 104 $[5] 12

DistinctionsModifier

Entre 2018 et 2019, Mission : Impossible - Fallout a été sélectionné 64 fois dans diverses catégories et a remporté 24 récompenses.[58],[59]

RécompensesModifier

Année Festivals de cinéma Prix Lauréat(es)
2018 Golden Schmoes Awards Golden Schmoes de la meilleure séquence d'action de l'année pour le 'Combat de salle de bain' -
IGN Summer Movie Awards IGN Award du meilleur film d'action -
Las Vegas Film Critics Society Awards Sierra Award du meilleur film d'action -
Los Angeles Online Film Critics Society Awards LAOFCS Award du meilleur film d'action -
LAOFCS Award du meilleur travail de cascade -
Phoenix Critics Circle Prix spécial pour la réalisation -
Seattle Film Critics Awards SFCA Award du meilleur montage de film Eddie Hamilton
SFCA Award des meilleurs effets visuels Jody Johnson
St. Louis Film Critics Association SLFCA Award du meilleur film d'action -
2019 Academy of Science Fiction, Fantasy and Horror Films - Saturn Awards Saturn Award du meilleur film d'action / aventure -
Alliance of Women Film Journalists Prix de la plus flagrante différence d'âge entre le personnage principal et l'aimée Tom Cruise et Rebecca Ferguson
Austin Film Critics Association AFCA Award des meilleures cascades -
Broadcast Film Critics Association Awards Critics Choice Award du meilleur film d'action -
CinEuphoria Awards Prix du public du meilleur acteur dans un second rôle Henry Cavill
Golden Trailer Awards Golden Trailer de la meilleure action à domicile Paramount Pictures, Aspect
Hawaii Film Critics Society HFCS Award des meilleures cascades -
International Motor Film Awards International Motor Film Award de la meilleure photographie Rob Hardy
International Motor Film Award des meilleures cascades Wade Eastwood et Scott Armstrong
Latino Entertainment Journalists Association Film Awards LEJA Award des meilleures cascades Wade Eastwood
Location Managers Guild International Awards (LMGI) LMGI Award des lieux exceptionnels dans un film contemporain Ben Piltz, David Campbell-Bell et Paramount Pictures
Online Film & Television Association OFTA Film Award de la meilleure coordination de cascades Ray Armstrong, Wade Eastwood, Suzie Frize-Williams, Allan Hewitt et Wolfgang Stegemann
Online Film Critics Society Awards OFCS Award du meilleur montage Eddie Hamilton
OFCS Award de la meilleure coordination de cascades -
World Stunt Awards Taurus Stunt Award du meilleur gréement acrobatique Wolfgang Stegemann, Michael Li, Scott Armstrong, Christopher Gordon et Oliver Bailey

NominationsModifier

Année Festivals de cinéma Catégorie Nommé(es)
2018 Chicago Film Critics Association Meilleure utilisation des effets visuels -
Golden Schmoes Awards Meilleure séquence d'action de l'année 'Chasse en hélicoptère'
Personnage le plus cool de l'année 'Ethan Hunt'
Meilleur DVD / Blu-Ray de l'année -
Meilleure bande-annonce de l'année -
Film préféré de l'année -
Golden Trailer Awards Meilleur blockbuster de l'été 2018 Paramount Pictures, The Ant Farm
Hollywood Post Alliance Meilleur montage de film Eddie Hamilton
Los Angeles Online Film Critics Society Awards Meilleur blockbuster -
Meilleurs effets visuels -
San Francisco Film Critics Circle Meilleur montage de film Eddie Hamilton
Seattle Film Critics Awards Meilleur film -
Meilleure photographie Rob Hardy
Meilleure musique de film Lorne Balfe
2019 Academy of Science Fiction, Fantasy and Horror Films - Saturn Awards Meilleur acteur Tom Cruise
Meilleur scénario Christopher McQuarrie
Meilleurs effets visuels Huw J. Evans, Andrew Booth, Jody Johnson et Neil Corbould
Art Directors Guild Prix d'excellence en conception de production pour un film contemporain Peter Wenham, Phil Sims, Jille Azis, Matthew Gray, Steven Lawrence, etc.
Awards Circuit Community Awards (ACCA) Meilleur ensemble de cascades Wade Eastwood
Awards of the Japanese Academy Meilleur film étranger -
BAFTA Awards / Orange British Academy Film Awards Meilleur son Chris Munro, Gilbert Lake, James Mather et Mike Prestwood Smith
Broadcast Film Critics Association Awards Meilleurs effets visuels -
CinEuphoria Awards Meilleur son / effets sonores - Compétition internationale Chris Munro, James Mather, Gilbert Lake et Mike Prestwood Smith
Denver Film Critics Society Meilleurs effets visuels -
Golden Trailer Awards Meilleur film d’action Paramount Pictures, Ignition Films
Meilleure affiche d'action -
Hawaii Film Critics Society Meilleur montage Eddie Hamilton
Houston Film Critics Society Awards Meilleurs effets visuels -
International Film Music Critics Award (IFMCA) Meilleure musique originale pour un film d'action / aventure / thriller Lorne Balfe
International Motor Film Awards Meilleur film dramatique Christopher McQuarrie, Skydance Media, Alibaba Pictures et Paramount Pictures
International Online Cinema Awards (INOCA) Meilleur montage sonore James Mather
London Critics Circle Film Awards Meilleure réussite technique de l'année Wade Eastwood
Motion Picture Sound Editors Meilleur montage des dialogues et doublages dans un film James Mather et Simon Chase
Meilleur montage de musique dans un film Cecile Tournesac
Meilleur montage des effets sonores et bruitages dans un film James Mather, Jed Loughran, Samir Foco, Ben Meechan, David Mackie, Peter Burgis, Zoe Freed et Lilly Blazewicz
Music City Film Critics' Association Awards Meilleur film d'action Tom Cruise, Christopher McQuarrie, J. J. Abrams et Jake Myers
North Carolina Film Critics Association Meilleurs effets spéciaux -
Online Film & Television Association Meilleur montage d'effets sonores James Mather
Meilleure bande-annonce de film -
Screen Actors Guild Awards Meilleure équipe de cascadeurs dans un film -

Autour du filmModifier

Le film est le premier de la saga à être la suite directe de l'opus qui le précède : avant cela, chaque film avait une histoire indépendante[60]. C'est aussi le premier film de la saga à être tourné en 3D[6].

Sortie vidéoModifier

Pays Date de Sortie Nombre de
DVD
Nombre de
Blu-Ray
Studio
  États-Unis [61],[62] 1 2 Paramount Pictures
  France [63],[64]

Saga Mission impossibleModifier

Titre français Année Réalisateur Acteur principal Budget Total box-office
Mission impossible 1996 Brian De Palma Tom Cruise 78 000 000 $ 457 696 359 $
Mission impossible 2 2000 John Woo 125 000 000 $ 546 388 105 $
Mission impossible 3 2006 J. J. Abrams 150 000 000 $ 397 850 012 $
Mission impossible : Protocole Fantôme 2011 Brad Bird 145 000 000 $ 694 713 380 $
Mission impossible : Rogue Nation 2015 Christopher McQuarrie 150 000 000 $ 682 714 267 $
Mission impossible : Fallout 2018 178 000 000 $ 791 107 538 $
Mission impossible 7 2021 // //

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Antagoniste du premier film, interprétée par Vanessa Redgrave.

RéférencesModifier

  1. Mission : Impossible - Répercussions - Cinoche.com
  2. Alors que le titre français fait d'« impossible » un adjectif qualificatif, la graphie originale le traite comme un substantif. La traduction exacte serait donc : « Mission : L'Impossible ».
  3. « Casting du film Mission : Impossible - Fallout », sur Allociné (consulté le 11 septembre 2020).
  4. a et b (en) Mission : Impossible - Fallout - Société de Production / Sociétés de distribution sur l’Internet Movie Database (consulté le 11 septembre 2020).
  5. a b c d et e (en) « Box Office du film Mission : Impossible - Fallout », sur Box Office Mojo.com (consulté le 11 septembre 2020).
  6. a b et c (en) Mission : Impossible - Fallout - Spécifications techniques sur l’Internet Movie Database (consulté le 11 septembre 2020).
  7. (en) Mission : Impossible - Fallout - Dates de sortie sur l’Internet Movie Database (consulté le 11 septembre 2020).
  8. (en) Mission : Impossible - Fallout - Guide Parental sur l’Internet Movie Database (consulté le 11 septembre 2020).
  9. (en) « Classification Parentale au Royaume-Uni », sur bbfc.co.uk (consulté le 11 septembre 2020).
  10. (en) « Classification Parentale en Norvège », sur sites.google.com (consulté le 11 septembre 2020).
  11. « Visa et Classification - Fiche œuvre Mission: Impossible - Fallout », sur CNC (consulté le 11 septembre 2020).
  12. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage (consulté le 27 décembre 2019)
  13. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 13 août 2018)
  14. Lou Chase, « {TB EXCLUSIVE} “Mission: Impossible 6” Already In Development At Paramount », sur The Tracking Board, (consulté le 10 avril 2017).
  15. Dave McNary, « Tom Cruise Announces Plans for ‘Mission: Impossible 6’ », sur Variety, (consulté le 10 avril 2017).
  16. Justin Kroll, « Christopher McQuarrie Eyeing Return for ‘Mission: Impossible 6’ (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le 10 avril 2017).
  17. Erik Pedersen, « Christopher McQuarrie Back To Write & Direct ‘Mission: Impossible 6’ », sur Deadline, (consulté le 10 avril 2017).
  18. Borys Kit, « Tom Cruise 'Mission: Impossible 6' Pay Dispute Halts Preproduction », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 10 avril 2017).
  19. Borys Kit, « Tom Cruise Closes 'Mission: Impossible 6' Deal, Preproduction to Resume (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 10 avril 2017).
  20. « How Mission: Impossible 6 Will Be Different From The Previous Movies », sur Cineblend, (consulté le 14 juin 2017).
  21. « Christopher McQuarrie : « Je voulais montrer la beauté de Paris, malgré ce qui s'est passé » », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  22. « Le réal de Mission : impossible 6 nous a expliqué les cascades à Paris », sur Konbini.com, .
  23. Roger Friedman, « Mission Accomplished: Rebecca Ferguson First Tom Cruise Leading Lady Doing a Second “M:I” », sur Showbiz411, (consulté le 10 avril 2017).
  24. a et b Adam Holmes, « Mission: Impossible 6 Announces Cast, One Major Actor Won't Return », sur Cinemablend, (consulté le 10 avril 2017).
  25. Justin Kroll, « ‘The Crown’ Star Vanessa Kirby Lands Lead Role in ‘Mission: Impossible 6’ (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le 10 avril 2017).
  26. Justin Kroll, « Henry Cavill Joins Tom Cruise in ‘Mission: Impossible 6’ », sur Variety, (consulté le 10 avril 2017).
  27. Justin Kroll, « ‘Sherlock’ Star Sian Brooke Joins Tom Cruise in ‘Mission: Impossible 6’ (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le 10 avril 2017).
  28. (en) Amanda N'Duka, « ‘Mission: Impossible 6’ Adds Frederick Schmidt; Golden Brooks Cast In ‘The Darkest Minds’ », sur Deadline, (consulté le 18 mai 2017).
  29. (en) Anthony D'Alessandro, « Angela Bassett Boards ‘Mission: Impossible 6’ », sur Deadline, (consulté le 18 mai 2017).
  30. (en) Dave McNary, « Michelle Monaghan to Reunite With Tom Cruise for ‘Mission: Impossible 6’ », sur Variety, (consulté le 14 juin 2017).
  31. Maximilien Pierrette, « Mission Impossible 6 : Tom Cruise recrute la Française Alix Bénézech [INTERVIEW] », sur Allociné, (consulté le 6 juillet 2017).
  32. (en) Spencer Perry, « Christopher McQuarrie talks Mission: Impossible 6 start and character returns », sur Comingsoon, (consulté le 10 avril 2017).
  33. Élodie Bardinet, « M:I 6 tourné à Paris : Une cascade à Bercy pour Tom Cruise ? », sur Première, (consulté le 10 avril 2017).
  34. « Mission : Impossible 6 : à la poursuite de Tom Cruise sur le tournage du film », sur Le Parisien (consulté le 4 juin 2017).
  35. Julien Massillon, « Mission impossible 6 : un ministre a voulu faire capoter le tournage de Tom Cruise à Paris », sur Voici, (consulté le 4 juin 2017).
  36. Maximilien Pierrette, « Mission Impossible 6 : Tom Cruise, un Superman moustachu et la Tour Eiffel sur les photos de tournage », sur Allociné (consulté le 20 avril 2017).
  37. « Mission impossible en tournage à Paris : 25 millions d’euros de retombées pour la ville », sur Voici, (consulté le 29 janvier 2018).
  38. « Mission Impossible 6 marquera un changement de ton dans la saga », sur Allociné, (consulté le 29 mai 2017).
  39. Cooper Hand, « Mission: Impossible 6 Shooting in IMAX 3D », sur Screenrant, (consulté le 10 avril 2017).
  40. « Mission Impossible 6 : plusieurs mois de pause pour Tom Cruise et le tournage ? », sur Allociné, (consulté le 16 août 2017).
  41. a et b Maximilien Pierrette, « Mission Impossible 6 : la blessure de Tom Cruise "n'affectera pas la date de sortie" selon Christopher McQuarrie », sur Allociné, (consulté le 18 août 2017).
  42. « Mission : Impossible 6 : Tom Cruise de nouveau opérationnel après sa blessure », sur Allociné, (consulté le 5 octobre 2017).
  43. (en) Pamela McClintock, « Tom Cruise's Mission: Impossible 6 Lands Summer 2018 Release Date », sur Hollywoodreporter.com, (consulté le 9 février 2018)
  44. (no) Karin Madshus et Karianne Grindem, « « Mission Impossible » Tom Cruise-innspilling på Preikestolen kan skuffe 350 maratonløpere », sur Dagbladet.no, (consulté le 9 février 2018)
  45. [vidéo] Epic Music, « Jack Trammell - Mission Impossible Theme », sur Youtube.com (consulté le 20 mars 2018)
  46. « «Mission Impossible 6», «Arythmie», «Une famille italienne»… nos choix ciné de la semaine », leparisien.fr,‎ 2018-07-31cest17:38:59+02:00 (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2018)
  47. « Mission : Impossible – Fallout (Film, 2018) – La Critique – CinéSéries », CinéSéries,‎ (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2018)
  48. « Mission : Impossible, Fallout de Christopher McQuarrie - (2018) - Film - Film d'action » (consulté le 14 novembre 2018)
  49. https://www.ecranlarge.com/films/news/1034330-mission-impossible-fallout-est-desormais-le-plus-gros-succes-de-la-saga-et-de-tom-cruise-dans-le-monde
  50. Fallout devient le plus gros succès de la franchise Mission : Impossible Premiere, Maxime Grandgeorge, 10/09/2018.
  51. (en) 2018 China Yearly Box Office sur le site Box Office Mojo.
  52. « BO USA de Mission: Impossible - Fallout », sur JP's Box-Office (consulté le 11 septembre 2020)
  53. (en) « BO Chine de Mission: Impossible - Fallout », sur Box Office Mojo (consulté le 11 septembre 2020)
  54. (en) « BO Norvège de Mission: Impossible - Fallout », sur Box Office Mojo (consulté le 11 septembre 2020)
  55. (en) « BO Royaume-Uni de Mission: Impossible - Fallout », sur Box Office Mojo (consulté le 11 septembre 2020)
  56. (en) « BO de Mission: Impossible - Fallout », sur Box Office Mojo (consulté le 11 septembre 2020)
  57. a et b « BO de Mission: Impossible - Fallout », sur JP's Box-Office (consulté le 11 septembre 2020)
  58. (en) Mission : Impossible - Fallout - Distinctions sur l’Internet Movie Database (consulté le 11 septembre 2020).
  59. « Palmares du film Mission : Impossible - Fallout », sur Allociné.
  60. (en) Autour du film sur l’Internet Movie Database
  61. (en) « « Mission : Impossible-Fallout » (DVD) », sur Amazon.com (consulté le 27 décembre 2019)
  62. (en) « « Mission : Impossible-Fallout » (Blu-Ray) », sur Amazon.com (consulté le 27 décembre 2019)
  63. « « Mission : Impossible-Fallout » (DVD) », sur Amazon.fr (consulté le 27 décembre 2019)
  64. « « Mission : Impossible-Fallout » (Blu-Ray) », sur Amazon.fr (consulté le 27 décembre 2019)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • RN, « Mission Impossible-Fallout» , Metro, n.s. Mass Transit Media, Bruxelles, , p.7

Liens externesModifier