Ouvrir le menu principal
Manor MRT05
Manor MRT05
Rio Haryanto sur Manor MRT05 à Bahreïn en 2016.
Présentation
Équipe Drapeau du Royaume-Uni Manor Racing MRT
Constructeur Manor Racing
Année du modèle 2016
Concepteurs John McQuilliam
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone et d'aluminium en nid d'abeille
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs Penske
Suspension arrière Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs Williams
Nom du moteur Mercedes PU106C hybride
Cylindrée 1 600 cm3
Configuration V6 turbocompressé ouvert à 90°, limité à 15 000 tr/min
Orientation du moteur Longitudinal
Position du moteur Centrale arrière
Boîte de vitesses Williams longitudinale
Nombre de rapports 8 + marche arrière, système Quickshift
Type Séquentielle à contrôle électro-hydraulique seamless
Électronique Boîtier électronique standard
Système de carburant Réservoir de 100 kg d'essence
Système de freinage Disques Carbone Industrie et étriers AP Racing
Poids 702 kg avec le pilote, les caméras et le lest
Carburant Petronas
Pneumatiques Pirelli PZero montés sur jantes Aptech
Histoire en compétition
Pilotes 31. Drapeau de la France Esteban Ocon
88. Drapeau de l'Indonésie Rio Haryanto
94. Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein
Début Grand Prix d'Australie 2016
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
21000
Championnat constructeur 11e avec 1 point
Championnat pilote Pascal Wehrlein : 19e
Esteban Ocon : 23e
Rio Haryanto : 24e

Chronologie des modèles (2016)

La Manor MRT05 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie britannique Manor Racing dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 2016. Elle est pilotée par l'Indonésien Rio Haryanto et l'Allemand Pascal Wehrlein qui débutent tous deux en Formule 1. À partir du Grand Prix de Belgique, Haryanto cède sa place au débutant français Esteban Ocon. Les pilotes-essayeurs sont l'Américain Alexander Rossi, qui a déjà disputé cinq Grands Prix pour Manor Marussia F1 Team au volant de la MR03B en 2015, le Britannique Jordan King, et Haryanto, à partir du Grand Prix de Belgique.

Conçue par l'ingénieur britannique John McQuilliam, la MRT05 est présentée le 22 février 2016 sur le circuit de Barcelone en Espagne.

Création de la monoplaceModifier

La Manor MRT05 se distingue de sa devancière, la Marussia MR03B par un nez long similaire à celui de la Ferrari SF15-T de 2015, un choix contraire au reste des monoplaces engagées en 2016[1]. Le pilier de l'aileron arrière a été aminci et le volume des pontons a également été diminué au niveau intérieur[2]. Eu égard à l'utilisation d'un moteur Mercedes, la prise d'air de la MRT05 est divisée en deux conduits afin d'alimenter le moteur en air et refroidir la boîte de vitesses. Le capot moteur se prolonge jusqu'à l'arrière de la monoplace tandis que les panneaux latéraux possèdent deux entailles à l'instar de la maquette de la Manor MNR1, développée à l’automne 2014[3]. Au niveau de l'avant de la voiture, les pontons sont ornés de trois ailettes dont l'assise est divisée en deux et ajourée afin de faire circuler un flux d'air, permettant ainsi un effet de rabattement de ce flux sur les pontons : cela permet de protéger l'intérieur du diffuseur et d'éviter les turbulences provoquées par la rotation des roues arrière[4].

Pour le directeur technique, John McQuilliam, la mise au point d'une nouvelle monoplace à temps pour les essais hivernaux constituent une grande satisfaction : « Même à ce stade précoce de la partie, on peut facilement dire qu'il s’agit de la meilleure auto que nous ayons jamais sortie. C'est certainement la plus développée, la plus ambitieuse et la plus agressive. Le package global est un pas en avant très significatif ; et pas uniquement par rapport à celui de l'an dernier. Nous avons un grand chemin à parcourir en termes de développement de la MRT05, mais on peut déjà dire qu'il s'agit d'un package de rêve pour les 154 personnes de Manor Racing qui ont travaillé si dur sur son design et sa conception. Dans une équipe aussi petite que la nôtre, chaque individu a joué son rôle ». McQuilliam explique également que le travail sur la MRT05 a pleinement commencé au milieu de l'année 2015[5].

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Résultats détaillés de la Manor MRT05 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21
2016 Manor Racing MRT Mercedes V6
PU106C hybride turbo
Pirelli AUS BAH CHI RUS ESP MON CAN EUR AUT GBR HON ALL BEL ITA SIN MAL JAP USA MEX BRÉ ABU 1 11e
Rio Haryanto Abd 17e 21e Abd 17e 15e 19e 18e 16e Abd 21e 20e
Pascal Wehrlein 16e 13e 18e 18e 16e 14e 17e Abd 10e Abd 19e 17e Abd Abd 16e 15e 22e 17e Abd 15e 14e
Esteban Ocon 16e 18e 18e 16e 21e 18e 21e 12e 13e

Légende : ici

Notes et référencesModifier

  1. Nicolas Carpentiers, « La Manor MRT05 à la loupe (2/5) », sur fi.com, (consulté le 6 avril 2016)
  2. Nicolas Carpentiers, « La Manor MRT05 à la loupe (3/5) », sur fi.com, (consulté le 6 avril 2016)
  3. Nicolas Carpentiers, « La Manor MRT05 à la loupe (4/5) », sur fi.com, (consulté le 6 avril 2016)
  4. Nicolas Carpentiers, « La Manor MRT05 à la loupe (5/5) », sur fi.com, (consulté le 6 avril 2016)
  5. Guillaume Navarro, « Manor MRT05 - Un "rêve" conçu par seulement 154 personnes ! », sur motorsport.com, (consulté le 6 avril 2016)

Sur les autres projets Wikimedia :