Ouvrir le menu principal

Mérenvielle

commune française du département de la Haute-Garonne

Mérenvielle
Mérenvielle
Mairie et église du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Toulouse
Canton Léguevin
Intercommunalité Communauté de communes de la Save au Touch
Maire
Mandat
Raymond Alègre
2014-2020
Code postal 31530
Code commune 31339
Démographie
Gentilé Mérenviellois
Population
municipale
485 hab. (2016 en augmentation de 3,41 % par rapport à 2011)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 37′ 43″ nord, 1° 09′ 26″ est
Altitude Min. 149 m
Max. 286 m
Superficie 10,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Mérenvielle

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Mérenvielle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mérenvielle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mérenvielle

Mérenvielle (en gascon Merenvièla) est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Mérenviellois.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Commune de l'aire urbaine de Toulouse située dans le Savès, à 25 km à l'ouest de Toulouse. Elle est limitrophe du département du Gers.

Communes limitrophesModifier

Mérenvielle est limitrophe de cinq autres communes dont trois dans le département du Gers.

 
Carte de la commune de Mérenvielle et de ses proches communes.
Communes limitrophes de Mérenvielle[1]
Ségoufielle
(Gers)
Lasserre-Pradère
L'Isle-Jourdain
(Gers)
 
Pujaudran (Gers) Léguevin

Géologie et reliefModifier

La superficie de la commune est de 1 045 hectares ; son altitude varie de 149 à 286 mètres[2].

Une partie de la forêt de Bouconne est située sur la commune.

HydrographieModifier

Les terres de la commune sont arrosées par le Rémoulin un affluent de la Save.

Voies de communication et transportsModifier

Par la route, la D42b permet de rejoindre, en empruntant aussi la N224 par la suite Ségoufielle (à l'ouest) et Lasserre-Pradère (à l'est), et permet également de rejoindre Léguevin (au sud-est) en passant par la forêt de Bouconne. La D42c permet quant à elle de rejoindre Pujaudran (au sud). La commune est desservie par le réseau Arc-en-ciel de Haute-Garonne (anciennement SEMVAT).

Pour le train, la ligne SNCF (ligne Toulouse - Auch) comporte la gare de Mérenvielle, au nord, sur le bord de la N224.

Pour l'avion, l'aéroport de Toulouse-Blagnac est accessible en allant à Pujaudran puis en prenant la voie rapide (N124).

ToponymieModifier

HistoireModifier

En 2006, la commune devient éligible à l'ADSL.

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 100 et 499, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de onze[3],[4].

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Commune faisant partie de la sixième circonscription de la Haute-Garonne de la communauté de communes de la Save au Touch et du canton de Léguevin.

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 En cours Raymond Alègre DVG Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2016, la commune comptait 485 habitants[Note 1], en augmentation de 3,41 % par rapport à 2011 (Haute-Garonne : +6,98 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
246189280259277253282269285
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
300302304295255269279257249
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
227209184188197201173167208
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
166151131204223401457465465
2016 - - - - - - - -
485--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[9] 1975[9] 1982[9] 1990[9] 1999[9] 2006[10] 2009[11] 2013[12]
Rang de la commune dans le département 423 421 308 308 222 235 242 252
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

ÉconomieModifier

L'économie de la commune est essentiellement basée sur l'agriculture.

Service publicModifier

EnseignementModifier

Mérenvielle fait partie de l'académie de Toulouse.

Activités sportivesModifier

Écologie et recyclageModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier