Ouvrir le menu principal

Mélinda Jacques-Szabo

handballeuse française

Mélinda Jacques-Szabo
née Tóthné Szabó
Image illustrative de l’article Mélinda Jacques-Szabo
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Hongrie Hongrie
Drapeau de la France France
Naissance (47 ans)
Lieu Karcag, Drapeau de la Hongrie Hongrie
Taille 1,89 m (6 2)
Poids 85 kg (187 lb)
Poste Arrière droite
Situation en club
Club actuel fin de carrière
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
0000-1998 Drapeau : Hongrie Vasas SC Budapest
1998-2004 Drapeau : France HB Metz métropole
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
1988-1998Drapeau : Hongrie Hongrie 116 (306)[1]
2000-2004Drapeau : France France 68 (292)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Mélinda Jacques-Szabo, née Tóthné Szabó Melinda le 13 octobre 1971 à Karcag en Hongrie, est une joueuse hongroise naturalisée française de handball, évoluant au poste d'arrière droite.

Sommaire

BiographieModifier

Née en Hongrie, elle évolue tout d'abord dans son pays au Vasas SC Budapest et porte les couleurs de la sélection hongroise. En 1998, elle décide de quitter son pays pour rejoindre la France, évoluant au club de Metz[2]. Cette décision est en partie due à sa non-sélection pour les Jeux olympiques de 1996 d'Atlanta. Son entraineur à Metz est alors Pascal Jacques, ancien international français et ancien joueur de l'OM Vitrolles, qu’elle épousera par la suite[3].

Elle obtient la nationalité française le 27 juillet 2000[4] dans le but de participer avec l'Équipe de France aux Jeux olympiques de 2000 de Sydney. Malheureusement, elle doit renoncer à la dernière minute à cause d'une blessure à la cuisse[5],[6], mettant à mal la stratégie d'Olivier Krumbholz qui pensait ainsi être « renforcé par une joueuse majeure sur un poste où on était faible. »[5].

La première compétition officielle de Melinda Szabo sous le maillot bleu est alors le Championnat d'Europe 2000 où Melinda est élue meilleure arrière droite de la compétition et où la France atteint la cinquième place. Pourtant, en janvier 2001, elle envisage de mettre un terme à sa carrière à seulement 29 ans[4].

De retour sous le maillot bleu, elle obtient une médaille de bronze au Championnat d'Europe 2002 puis devient Championne du monde 2003 en Croatie. Elle participe enfin aux Jeux olympiques de 2004 à Athènes, compétition dont elle dispute les demi-finales, échouant face aux coréennes, puis perdant la médaille de bronze face à l'Ukraine[7].

Peu de temps après cette compétition, elle annonce sa retraite sportive, étant à 33 ans enceinte de son troisième enfant[8].

Elle vit depuis à La Réunion, évoluant notamment un certain temps dans le club amateur du Tampon[9].

PalmarèsModifier

ClubModifier

compétitions nationales
compétitions nationales

Sélection nationaleModifier

Jeux olympiques
championnats du monde
championnats d'Europe

Distinction personnelleModifier

Notes et référencesModifier

  1. (hu) « Statistiques des sélections en équipe nationale de Hongrie », sur kezitortenelem.hu (consulté le 25 mai 2018)
  2. « Melinda Jacques-Szabo : « La fierté de la nation » », sur republicain-lorrain.fr, (consulté le 11 octobre 2013)
  3. « Rétro : il y a 20 ans, l’OM Vitrolles remportait la Coupe d’Europe », sur handnews.fr, (consulté le 11 octobre 2013)
  4. a et b « Szabo : une jeune retraitée...française », sur sport.fr, (consulté le 11 octobre 2013)
  5. a et b « Le serment de Sydney », sur l'Humanité.fr, (consulté le 11 octobre 2013)
  6. « Dernière minute : forfait de Mélinda Szabo », sur l’Équipe.fr (consulté le 11 octobre 2013)
  7. a et b « Profil de Melinda Jacques (Szabo-) », sur sports-reference.com (consulté le 11 octobre 2013)
  8. « Melinda Jacques tourne la page », sur handzone.net, (consulté le 11 octobre 2013)
  9. « Mélinda Szabo-Jacques à la Réunion », sur handzone.net, (consulté le 11 octobre 2013)

Liens externesModifier