Ouvrir le menu principal

Liens de famille au handball

Cet article porte sur les liens de famille au handball.

En effet, comme dans d'autres sports, plusieurs membres d'une même famille ont eu des parcours notables en handball.

Parmi ceux-ci une liste non exhaustive de joueurs est présentée ci-après :

Relations de gémellitéModifier

Quelques jumeaux ou jumelles célèbres :

  • Bonaventura : Charlotte et Julie, arbitres internationales françaises ;
  • Burić : Benjamin et Senjamin, internationaux bosniens ;
  • Guardiola : Gedeón et Isaías (es), champion du monde et joueur espagnols ;
  • Jilinskaïté : Victoria et Iana, championne du monde et internationale russes ;
  • Kanor : Orlane et Laura, championne du monde et joueuse françaises ;
  • Lunde : Kristine et Katrine, championnes du monde et olympiques norvégiennes ;
  • Methe : Bernd et Reiner (en), arbitres internationaux allemands, accidentellement décédés ensemble ;
  • Mørk : Nora et Thea, internationales norvégiennes ;
  • Nyokas : Kévynn et Olivier, champions du monde français ;
  • Omeyer : Thierry et Christian, champion du monde et ancien joueur français ;
  • Pinedo : Eli et Patricia (en), internationales espagnoles;
  • Roth : Michael et Ulrich, internationaux allemands ;
  • Solberg : Sanna et Silje, championnes du monde norvégiennes.

Relations de filiationModifier

Lorsque les enfants suivent les traces de leurs parents (ils sont nommés en premier) :

  • Anic : Željko et Igor, internationaux yougoslave et français
  • Anti : Thierry et Marion, entraîneur et joueuse français
  • Arslanagić : Abas et Maïda , champion olympique yougoslave et internationale croate
  • Bašić : Mirko et Sonja, internationaux yougoslave et croate
  • Bilyk : Serhij (de) et Nikola, internationaux ukrainien et autrichien
  • Bölk : Andrea (de) et Emily, internationales allemandes
  • Božović : Stanka (en) et Janko, internationaux autrichiens
  • Bulleux : Franck et Chloé, entraîneur et internationale français
  • Carlén : Per et Oscar (de), internationaux suédois
  • Cochard : Jean-Jacques et Hugo, international et joueur français
  • Derot : Gilles et Théo, internationaux français
  • Dokić : Zoran et Nikola, entraineur yougoslave et joueur bosnien
  • Đorđić : Zoran et Petar, internationaux serbes
  • Dujshebaev : Talant, Alex et Daniel, internationaux espagnols
  • François : Bertrand et Hélène, entraîneur et joueuse français
  • Gaudin : Christian et Noah, champion du monde/entraîneur et joueur français
  • Golić : Boro et Andrej, internationaux yougoslave et français
  • Hansen : Flemming (en) et Mikkel, internationaux danois
  • Högdahl: Arne, Mia (mère) et Moa, entraîneur norvégien, internationale sudéoise et joueuse norvégienne
  • Horaček : Vesna et Tamara, joueuses croate et française
  • Houlet : François-Xavier et Kenza, international et joueuse français
  • Houette : Thierry et Manon, président de club et internationale français
  • Iváncsik : Mihály (en), père de Gergő, Tamás et Ádám, internationaux hongrois ;
  • Karabatic : Branko, Nikola et Luka, internationaux yougoslave et français
  • Koudinov : Vassili et Sergueï, internationaux russes
  • Krakowski: Jean-François et Nicolas, président de club et joueur français
  • Kretzschmar : Peter (de), Waltraud et Stefan, internationaux allemands
  • Kurtović : Marinko et Amanda, entraîneur croate et internationale norvégienne
  • Licu : Ghiță et Robert, internationaux roumains
  • Mabire : Jean-Christophe et Victorien, kinésithérapeute de l'équipe de France masculine et joueur français
  • Mahé : Pascal et Kentin, champions du monde français
  • Manaskov : Pepi et Dejan, internationaux yougoslave et macédonien
  • Minevski : Andreï (de), Svetlana (mère) et Shenia, international soviétique / biélorusse, championne du monde soviétique / biélorusse et internationale allemande
  • Mocsai : Lajos et Tamás, entraîneur et joueur hongrois
  • Mørk : Tirill et Nora, Thea, joueuse et internationales norvégiennes[1]
  • M'Tima : Christian et Jeffrey, joueurs français[2]
  • Nachevski : Dragan et Gjorgji, arbitres internationaux macédoniens
  • Nenadić : Velibor, Petar et Draško, handballeurs yougoslave et serbe
  • Nyberg : Robert et Katja, joueur/entraîneur finlandais et championne olympique/européenne norvégienne
  • Obradović : Ljubomir (en) et Marija (en), entraineur international et internationale serbes.
  • Prandi : Raoul, Mézuela Servier et Elohim, internationaux et joueur français
  • Portes : Maurice et Alain, internationaux français
  • Portner : Zlatko et Nikola, internationaux yougoslave et suisse
  • Rac : Sandor et Miroslav, entraîneur et joueur serbes
  • Remili : Kamel et Nedim, joueur/directeur général de club et international français
  • Richardson : Jackson et Melvyn, joueurs français
  • Rivera : Valero (père) et Valero (fils), entraîneur et joueur champions du monde espagnols
  • Rnić : Momir (père) et Momir (fils), champion du monde/olympique yougoslave et international serbe
  • Sagosen : Erlen et Sander, internationaux norvégiens
  • Schwenker : Hinrich (de) et Uwe, internationaux allemands
  • Spincer : Maxime, Christophe et Angélique, joueurs/entraîneurs et internationale français
  • Terzi : Pierre et Léa, entraîneur de club/préparateur physique de l'équipe de France féminine et joueuse français
  • Tłuczyński : Zbigniew (de) et Tomasz (de), internationaux polonais
  • Vyakhirev : Victor, Anna et Polina, entraîneur, championnes olympiques russes[3]

Relations de fratrieModifier

Des frères et sœurs célèbres :

Relations matrimonialesModifier

Joueurs et joueuses mariés :

Autres relationsModifier

PatronymieModifier

Certaines personnes portant le même patronyme sans lien de famille (proche) :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Portrait de Nora Mørk », Hand Action, no 171,‎
  2. « M'Tima, du CMCO au rhénus », EuroMag, le magazine de l'Eurotournoi, no 80,‎ , p. 7 (lire en ligne [PDF], consulté le 23 janvier 2019)
  3. (en) « The rising stars of the Women's EHF EURO: Anna Viakhireva and Daria Dmitrieva » (consulté le 2 août 2016)
  4. (no) « Pressemelding: Stortalent klar for Larvik », (consulté le 30 juillet 2016)
  5. « Melvyn Richardson, la soif d’apprendre » (consulté le 16 septembre 2016)
  6. « D1 LFH: C’est la reprise pour les joueuses du TSCV ! », (consulté le 28 juillet 2016)
  7. Christophe Ayad, « Naturalisé français, Golic affronte son pays natal », (consulté le 1er décembre 2013)
  8. « Les dessous de l'arrivée de Morten Vium », sur handnews.fr, (consulté le 19 juillet 2016)