Ivan Rakitić

footballeur helvético-croate

Ivan Rakitić
Image illustrative de l’article Ivan Rakitić
Rakitić en 2018.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Séville FC
Numéro 10
Biographie
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau de la Croatie Croate
Nat. sportive Drapeau de la Croatie Croate
Naissance (32 ans)
Lieu Rheinfelden (Suisse)
Taille 1,84 m (6 0)[1]
Poste Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1992-1995Drapeau : Suisse FC Möhlin-Ryburg
1995-2005Drapeau : Suisse FC Bâle
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2005-2007Drapeau : Suisse FC Bâle050 0(11)
2007-2011Drapeau : Allemagne Schalke 04135 0(16)
2011-2014Drapeau : Espagne Séville FC149 0(32)
2014-2020Drapeau : Espagne FC Barcelone310 0(35)
2020- Drapeau : Espagne Séville FC01300(3)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2006-2007Drapeau : Suisse Suisse espoirs004 0(1)
2009-2010Drapeau : Croatie Croatie espoirs004 0(2)
2007-2020Drapeau : Croatie Croatie1060(15)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 24 novembre 2020

Ivan Rakitić, né le à Rheinfelden dans le canton d'Argovie (Suisse), est un footballeur international croate qui évolue au poste de milieu de terrain au Séville FC.

Né en Suisse de parents croates et y ayant passé sa jeunesse, il possède la double nationalité.

En club, il commence sa carrière au FC Bâle avant de partir très tôt au Schalke 04 où il fera ses gammes. En 2011, il rejoint l'Espagne et le Séville FC avec qui il remporte la Ligue Europa en 2014. La même année, Rakitic s'engage pour le FC Barcelone avec qui il remporte treize trophées, dont quatre championnats d'Espagne et une Ligue des champions. En 2020, Rakitic revient au Séville FC.

Après avoir joué dans des sélections nationales jeunes suisses, il opte finalement pour la sélection croate, participant à l'Euro en 2008, 2012, 2016 et à la Coupe du monde en 2014 et 2018.

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

FC Bâle (2005-2007)Modifier

À l'âge de 16 ans, Ivan Rakitić est approché par le club anglais de Chelsea mais ne donne pas suite à cette proposition[2].

Rakitić a fait ses débuts pour l'équipe première du FC Bâle le dans un match à l'extérieur de Coupe de l'UEFA contre le NK de Široki Brijeg et a poursuivi ses débuts en Super League le dans le match à l'extérieur de Bâle contre le Neuchâtel Xamax. Bien que ces deux parties soient les seules qu'il ait jouées pendant sa première saison professionnelle avec Bâle, il s'établit comme un habitué de l'équipe première du club dès sa deuxième saison en 2006. En 2007, il fait trente-trois apparitions et marque onze buts en Super League en Coupe de l'UEFA. Il est nommé meilleur jeune joueur de la saison 2006-2007 de la Super League[3].

Schalke 04 (2007-2011)Modifier

Le , Rakitić a signé en Allemagne à Schalke 04. Il fait ses débuts avec Schalke 04 le en Coupe de la Ligue allemande contre Karlsruher SC et est aussi apparu dans deux autres matchs de la compétition contre Nuremberg et le Bayern Munich.Le , Rakitić a marqué son premier but en compétition pour Schalke 04, au premier tour de la Coupe allemande victoire 9-0.En 2007-2008 pendant le match d'ouverture du Bundesliga entre les champions en titre (championnat et coupe) : VfB Stuttgart et Schalke 04, le , Rakitić entre en jeu pendant les 20 dernières minutes et marque son premier but en Bundesliga pour Schalke 04 après seulement cinq minutes de jeu ; finalement l'équipe concédera le nul 2-2.Le , il a marqué le seul but pour Schalke dans leur match nul 1-1 face au Bayern Munich. Trois jours plus tard, il a aussi fait ses débuts en Ligue des champions pour Schalke 04 au cours d'une défaite 1-0 contre Valence.

En première partie d'année 2011, il ne figure plus dans les plans de l'entraîneur Felix Magath, qui dit de lui qu'il est « trop lent et pas assez décisif »[2].

Séville FC (2011-2014)Modifier

Le 28 janvier 2011, Rakitić rejoint le Séville FC en Espagne, où il signe un contrat de quatre ans et demi[4]. Il joue son premier match sous ses nouvelles couleurs dès le 2 février suivant, à l'occasion d'une rencontre de coupe d'Espagne perdue face au Real Madrid (2-0)[5].

La saison 2013-2014 de Rakitic est la plus aboutie du meneur croate avec des performances remarquables et remarquées face au Real Madrid ou Valence. Il a régalé ses coéquipiers tout au long de cette saison et ainsi permis à ses avant-centres Carlos Bacca et Kevin Gameiro de briller.

Le , il gagne la Ligue Europa avec Séville en étant élu homme du match. Il sera de plus nommé dans l'équipe type de la saison de Liga BBVA, passant devant des joueurs tels que Andrés Iniesta ou Arda Turan.

Il est considéré comme le meilleur joueur de Séville de la saison[6]. Ses performances en font la priorité de recrutement du FC Barcelone afin de lui permettre de retrouver les sommets.

Au sein du Séville FC, l'entraîneur Unai Emery le fait jouer au centre du milieu de terrain « à la fois relayeur et chef d’orchestre ». Il est également capitaine de son équipe[2].

FC Barcelone (2014-2020)Modifier

Le 2014, le FC Barcelone officialise l'arrivée d'Ivan Rakitić dans ses rangs[7], le montant du transfert étant estimé à 18 millions d'euros[2]. Le milieu de terrain croate, qui signe un contrat de cinq ans, est recruté pour remplacer progressivement au poste de relayeur titulaire le capitaine Xavi[6]. Il choisit de jouer avec le numéro 4 en hommage à Pep Guardiola : « Je sais ce que représente porter ce numéro. Pour moi, c'est vraiment spécial de porter le numéro de Pep Guardiola. J'adorais sa façon de jouer, j'espère que je serai à la hauteur »[8].

Lors de la saison 2014-2015, Rakitić joue son premier match officiel contre Elche et donne une passe décisive pour le jeune Munir (3-0). Il inscrit son premier but sous les couleurs blaugrana le contre Levante. En huitième de finale retour de la Ligue des champions, il assure la qualification de son équipe en lobant Joe Hart[9],[10]. En , lors de finale de la Ligue des Champions, Rakitić marque le premier but du Barça contre la Juventus Turin dès la 4e minute. Il devient ainsi le troisième buteur le plus rapide en finale de C1[11]. Barcelone s'impose 3-1 et remporte sa cinquième coupe aux grandes oreilles[12]. Lors de sa première saison au FC Barcelone, il remporte le championnat d'Espagne, la Coupe du Roi et la Ligue des Champions en devenant un titulaire régulier. Étant nettement moins exposé aux médias que ses coéquipiers d'attaques tels que Messi ou Neymar, Rakitić est pourtant considéré comme une pièce maîtresse de la saison exceptionnelle du club[13].

Le , il participe à la Supercoupe de l'UEFA contre le Séville FC qui voit le sacre de Barcelone lors d'un match disputé (5-4). Le , le Barça subit une déroute contre Bilbao en Supercoupe d'Espagne (4-0). Le match retour se solde par un nul mais Barcelone est privé de Supercopa et de sextuplé[14],[15]. Le , il délivre une passe décisive à Luis Suárez lors d'un match de Ligue des champions contre l'AS Rome (1-1)[16]. Le , il marque son premier doublé avec Barcelone contre la modeste équipe du BATE Borisov (victoire 0-2)[17].

Le , il prolonge son contrat avec le Barça jusqu'en 2021.

Le , il marque le but qui donne la victoire au Barça 1 à 0 sur le terrain du Real Madrid (26e journée de championnat).

Avec 310 matches sous le maillot du Barça, il fait partie des quatre joueurs étrangers ayant joué le plus de matches au cours de l'histoire du club[18].

Retour au Séville FC (depuis 2020)Modifier

Le il fait son retour au Séville FC après six ans au FC Barcelone[19]. Le montant du transfert est de 1,5 million d'euros (hors bonus) et Rakitic s'engage jusqu'en 2024[20].

Carrière internationale (2006-2020)Modifier

Né en Suisse de parents croates, Rakitić bénéficie de la double nationalité. Ainsi il joue avec les équipes nationales suisses de moins de 17, moins de 19 ans et en espoirs. Arrivé à cet âge, il a la possibilité de choisir définitivement les couleurs de l'équipe nationale qu'il souhaite défendre chez les adultes. Il opte finalement pour la Croatie, rejoignant ainsi son ami Mladen Petrić. Cela déclenche une polémique en Suisse où l'on critique son manque de loyauté et son attitude ingrate envers son pays formateur[21].

Il fait ses débuts avec la Croatie le lors des éliminatoires de l'Euro 2008 face à l'Estonie à Zagreb en remplaçant Niko Kranjčar. Il marque son premier but international face à l'Andorre le lors de sa seconde sélection, deux minutes après son entrée en jeu. En , il fait partie de la liste des 23 Croates qui participent à l'Euro 2008. Lors du quart de finale face à la Turquie, il fait partie des trois joueurs croates qui ratent leur tir au but (défaite 1–1, tab 1-3)[22].

Il participe également à l'Euro 2012 (premier tour), à la Coupe du monde de 2014 (premier tour), à l'Euro 2016 (huitième-de-finaliste) et la Coupe du monde 2018 dont il est finaliste. Durant cette dernière compétition, il inscrit le dernier but de son équipe face à l'Argentine durant le premier tour (victoire 3-0)[23]. Incontournable avec la Croatie dont il a été l'un de ses meilleurs représentants, il est l'un des symboles de sa génération dorée avec Luka Modric, Ivan Perisic, Vedran Corluka ou encore Mario Mandzukic[24].

Le 21 septembre 2020 il annonce sa retraite internationale, après avoir joué 106 matchs et marqué 15 buts pour la Croatie[25].

CaractéristiquesModifier

Rakitić est classé comme un milieu de terrain polyvalent, capable de bien réaliser l'ensemble des tâches demandées aux différents postes du milieu de terrain, qu'elles soient défensives ou offensives[2]. Milieu offensif gauche au FC Bâle, il commence à évoluer au centre lors de son passage au Schalke 04, bien qu'il puisse aussi évoluer sur le côté gauche[2]. Lorsqu'il joue au Séville FC, son rôle est de gérer les offensives de son équipe. Quand il rejoint le FC Barcelone, le système de jeu catalan est différent et son rôle évolue. Placé plus en retrait avec un rôle plus défensif[2], il devient un régulateur de son équipe, tel que l'occupait Xavi avant son arrivée[6]. S'imposant dans le système du Barça, il apporte à son équipe une dimension physique supplémentaire et une variété dans le jeu, tout en inscrivant ponctuellement des buts[6],[2].

Au moment de son transfert au FC Barcelone, Davor Šuker, ancien attaquant international croate et président de la fédération croate de football, compare Rakitić à Bernd Schuster dans sa façon de jouer[2]. Unai Emery, qui a entraîné Rakitić au FC Séville, le qualifie d'« exemple sur et en dehors du terrain ». Il met en avant son professionnalisme, sa discrétion et ses capacités de dialogue[2].

StatistiquesModifier

Stastiques détailléesModifier

Statistiques de Ivan Rakitić au 24 novembre 2020[26],[27]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions   Croatie Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2005-2006   FC Bâle SL 1 0 0 1 0 0 - - - - - - C3 1 0 0 - - - - - - - 3 0 0
2006-2007   FC Bâle SL 33 11 2 5 0 0 - - - - - - C3 9 0 0 - - - - - - - 47 11 2
Sous-total 34 11 2 6 0 0 - - - - - - - 10 0 0 - - - - - - - 50 11 2
2007-2008   Schalke 04 Bundesliga 29 3 8 3 1 0 3 0 2 - - - C1 7 0 1 - - - - 11 1 1 53 5 12
2008-2009   Schalke 04 Bundesliga 23 1 7 4 1 1 - - - - - - C1+C3 2+5 0+1 0 - - - - 8 5 3 42 8 11
2009-2010   Schalke 04 Bundesliga 29 7 3 4 0 0 - - - - - - - - - - - - - - 8 2 1 41 9 4
2010-2011   Schalke 04 Bundesliga 16 1 3 4 1 1 - - - 1 0 0 C1 5 0 2 - - - - 5 0 0 31 2 6
Sous-total 97 12 21 15 3 2 3 0 2 1 0 0 - 19 1 3 - - - - 32 8 5 167 24 33
2010-2011   Séville FC Liga 13 5 1 1 0 0 - - - - - - C3 2 0 1 - - - - 3 0 0 19 5 2
2011-2012   Séville FC Liga 36 0 6 3 1 0 - - - - - - - - - - - - - - 9 0 0 48 1 6
2012-2013   Séville FC Liga 34 8 10 8 3 4 - - - - - - - - - - - - - - 9 1 2 51 12 16
2013-2014   Séville FC Liga 34 12 10 - - - - - - - - - C3 18 3 6 - - - - 12 0 3 64 15 19
Sous-total 117 25 27 12 4 4 - - - - - - - 20 3 7 - - - - 33 1 5 182 33 43
2014-2015   FC Barcelone Liga 32 5 8 7 1 1 - - - - - - C1 12 2 1 - - - - 6 0 3 57 8 13
2015-2016   FC Barcelone Liga 36 7 2 6 0 1 - - - 2 0 0 C1 10 2 2 SU+CMC 1+2 0 0 9 3 0 66 12 5
2016-2017   FC Barcelone Liga 32 7 6 8 1 1 - - - 2 0 0 C1 9 0 0 - - - - 3 1 2 54 9 9
2017-2018   FC Barcelone Liga 35 1 5 8 2 0 - - - 2 0 0 C1 10 1 0 - - - - 16 2 1 71 6 6
2018-2019   FC Barcelone Liga 34 3 5 7 1 3 - - - 1 0 0 C1 12 1 2 - - - - 5 0 0 59 5 10
2019-2020   FC Barcelone Liga 31 1 3 3 0 1 - - - 1 0 0 C1 7 0 1 - - - - 2 0 0 44 1 5
Sous-total 200 24 29 39 5 7 - - - 8 0 0 - 60 6 6 - 3 0 0 41 6 6 351 41 48
2020-2021   Séville FC Liga 8 1 1 0 0 0 - - - 0 0 0 C1 4 2 0 SU 1 0 0 - - - 13 3 1
Sous-total 8 1 1 0 0 0 - - - 0 0 0 - 4 2 0 - 1 0 0 - - - 13 3 1
Total sur la carrière 456 73 80 72 12 13 3 0 2 9 0 0 - 113 12 16 - 4 0 0 106 15 16 763 112 127

Buts internationauxModifier

PalmarèsModifier

Palmarès collectif d'Ivan Rakitić (15 titres)
  FC Bâle (1)   Schalke 04   Séville FC (1)   FC Barcelone (13)   Équipe de Croatie

Distinctions personnellesModifier

RéférencesModifier

  1. https://www.fcbarcelona.com/en/football/first-team/players/7232/ivan-rakitic
  2. a b c d e f g h i et j Alexandre Coiquil, « Liga (21e journée) : Incarnation du footballeur moderne, Rakitic est le vrai diamant de ce Barça », sur eurosport.fr,
  3. Ivan Rakitić, UEFA, 31 mai 2012
  4. (en) « Rakitić and Medel sign on at Sevilla », sur www.uefa.com,
  5. « Feuille du match Real Madrid - Séville FC », sur transfermarkt.fr
  6. a b c et d Vincent Bregevin, « Ligue des champions : En à peine deux mois, Rakitic est devenu l'homme à tout faire du Barça », sur eurosport.fr,
  7. (es) Sergio Vera, « Oficial: Rakitic, nuevo jugador del Barça », sur sport.es, (consulté le 17 juin 2014).
  8. (es) « Rakitic explique pourquoi il portera le numéro 4 », sur sport.es,
  9. « C1 : le Barça surclasse Manchester City en 8es de finale », sur lequipe.fr,
  10. Alexandre Coiquil, « Ligue des champions - FC Barcelone-Man City (1-0): Lionel Messi et Joe Hart ont illuminé le Camp Nou », sur eurosport.fr,
  11. « Rakitic entre dans l'histoire de la Ligue des Champions », sur rtl.be,
  12. « Barcelone, "roi de l'Europe, encore" », sur lemonde.fr,
  13. « Rakitic, le bel Ivan du Barça », sur yourzone.beinsports.fr,
  14. « Pas de sextuplé pour le FC Barcelone », sur swissinfo.ch,
  15. « Supercoupe d'Espagne : L'Athletic Bilbao prive le FC Barcelone d'un trophée », sur leparisien.fr,
  16. « Le Barça accroché, Chelsea se rassure », sur fr.fifa.com,
  17. « Match BATE - FC Barcelone - 3è journée Ligue des champions UEFA. Saison 2015/2016 », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le 21 octobre 2015)
  18. Rakitic, 4e joueur étranger ayant joué le plus de matches avec Barcelone, sport.es, 2 septembre 2020
  19. « Transferts : Ivan Rakitic de retour au Séville FC (officiel) », sur lequipe.fr,
  20. Rakitic au FC Séville : le Barça va toucher entre 1,5 et 10 millions d'euros, www.goal.com, 1er septembre 2020.
  21. « Rakitic, un couteau-suisse affûté », So Foot,
  22. Luc Vinogradoff, « Euro 2008 : La Turquie revient du néant pour battre la Croatie et s'offrir une demi-finale historique », sur Le Monde,
  23. Adrien Paquier, « Coupe du monde 2018 : la Croatie fait sombrer l'Argentine de Messi », France Télévisions,
  24. « Croatie : Ivan Rakitic prend sa retraite internationale », sur https://www.footmercato.net/,
  25. « Croatie : Ivan Rakitic met fin à sa carrière internationale », sur lequipe.fr,
  26. « Fiche d’Ivan Rakitić », sur footballdatabase.eu
  27. (en) « Fiche de Ivan Rakitić », sur national-football-teams.com
  28. « Croatie : Ivan Rakitic (Barça) élu meilleur joueur de l'année 2015 », sur lequipe.fr, (consulté le 8 octobre 2015)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :