Louise de Danemark (1875–1906)

aristocrate danoise
Louise de Danemark
Princess Lovisa Caroline Josephine Sophie Thyra Olga of Denmark.jpg
Titre de noblesse
Princesse de Danemark (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 31 ans)
Ratibořice (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière militaire de Náchod (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Louise af DanmarkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Famille
Maison de Glücksburg (Danemark) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Frédéric de Schaumbourg-Lippe (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Princess Marie Luise of Schaumburg-Lippe (d)
Prince Christian de Schaumbourg-Lippe
Princess Stephanie of Schaumburg-Lippe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coat of Arms of the Principality of Schaumburg-Lippe.svg
Blason

Louise de Danemark (Louise Caroline Joséphine Sophie Thyra Olga), princesse de Danemark puis, par son mariage, princesse de Schaumbourg-Lippe, est née le à Copenhague, au Danemark, et décédée le à Náchod, en Bohême. Membre de la maison de Glücksbourg, c'est une princesse danoise, le troisième enfant et la fille aînée de Frédéric VIII de Danemark et de son épouse, Louise de Suède et Norvège.

En tant qu'épouse du prince Frédéric de Schaumbourg-Lippe, elle est devenue une princesse de Schaumbourg-Lippe.

FamilleModifier

La princesse Louise est le troisième enfant et la fille ainée du roi Frédéric VIII de Danemark (1843-1912), lui-même le fils du roi Christian IX de Danemark, surnommé le « Beau-père de l'Europe », et de son épouse la princesse Louise de Suède (1851-1926), elle même fille du roi Charles XV de Suède et de Norvège (1826-1872) et de son épouse la princesse Louise des Pays-Bas (1828-1871).

Le , elle épouse à Copenhague son cousin au second degré, le prince Frédéric de Schaumbourg-Lippe (1868-1945), fils du prince Guillaume de Schaumbourg-Lippe (1834-1906), et de son épouse la princesse Bathilde d'Anhalt-Dessau (1837-1902).

Trois enfants naissent de cette union :

  • Marie-Louise Dagmar Bathildis Charlotte de Schaumbourg-Lippe (), Elle épouse le Prince Friedrich Sigismond de Prusse et a une descendance. Le Prince Frédéric est mort après une chute de cheval.
  • Christian Nikolaus Wilhelm Friedrich Albert Ernst de Schaumbourg-Lippe (), Il épouse sa cousine, la princesse Feodora de Danemark et a une descendance.
  • Stéphanie Alexandra Hermine Thyra Xenia Bathildis Ingeborg de Schaumbourg-Lippe (). Elle épouse Victor Adolphe, 5e Prince de Bentheim et Steinfurt et a deux fils: le prince Alexis (, KIA-dessus de la Méditerranée), et le prince Christian (né le ). Stéphanie est morte en couches avec des jumeaux. Les deux garçons sont morts le .

BiographieModifier

Premières annéesModifier

Naissance et familleModifier

Petite-fille du roi Christian IX de Danemark (1818-1906), surnommé le « beau-père de l’Europe », la princesse Louise voit le jour le dans la demeure de ses parents, le palais Frédéric VIII[note 1], lui-même intégré au palais d’Amalienborg, résidence principale de la famille royale de Danemark dans le quartier de Frederiksstaden au centre de Copenhague[1]. Elle est la troisième enfant du prince Frédéric, prince héritier du royaume de Danemark, et de son épouse la princesse Louise de Suède[1]. Son père est le fils aîné du roi Christian IX de Danemark, et de son épouse, la princesse Louise de Hesse-Kassel, et sa mère est la fille unique du roi Charles XV de Suède et de Norvège, et de son épouse, la princesse Louise des Pays-Bas.

 
La princesse Louise avec sa mère la princesse héritière Louise en 1883.

La princesse Louise, de son nom de baptême Louise Caroline Josephine Sophie Thyra Olga, est nommée d'après sa mère et ses grand-mères, les reines Louise de Danemark et Louise de Suède et Norvège. En tant que petite-fille d'un monarque danois dans la lignée masculine et que fille d'un prince héritier danois, elle portait dès sa naissance le titre de princesse de Danemark avec la qualification d'altesse royale[note 2].

JeunesseModifier

La princesse Louise avait deux frères aînés et deux frères et trois sœurs plus jeunes, dont son frère Christian succède à leur père sur le trône danois en 1912 et son frère Charles devient roi de Norvège sous le nom de Haakon VII en 1905[3],[1]. L'enfant grandit aux côtés de ses parents et ses quatre frères et trois sœurs au résidence de ses parents, le palais Frédéric VIII, situé au palais d’Amalienborg à Copenhague, et à leur rèsidence d'été, le palais de Charlottenlund, située sur les rives du détroit Øresund à 10 kilomètres au nord de la ville sur l'île de Seeland[4].

 
La princesse Louise à l'âge de 19 ans en 1894.

Contrairement à la pratique habituelle de l'époque, où les enfants royaux étaient élevés par des gouvernantes, les enfants étaient élevés par la princesse héritière Louise elle-même. Louise et ses frères et sœurs ont reçu une éducation privée à dominance chrétienne, caractérisée par la sévérité, l'accomplissement des devoirs, les soins et l'ordre[5]. Dès l'enfance, la princesse Louise a été décrite comme une fille très retirée avec une personnalité timide et calme.

MariageModifier

La grand-mère paternelle de la princesse Louise, la reine Louise de Danemark, était connue pour sa politique de mariage réussie. Elle a très tôt reconnu que sa petite-fille avait tendance à la mélancolie et voulait donc qu'elle soit bien mariée. Grâce à des parents allemands, elle a été en contact avec une branche cadette de la famille princière allemande de Schaumbourg-Lippe qui possède le château et la seigneurie de Náchod dans la partie nord-est de la Bohême.

La princesse Louise est donc présentée au prince Frédéric de Schaumbourg-Lippe, fils du prince Guillaume de Schaumbourg-Lippe, et de son épouse la princesse Bathilde d'Anhalt-Dessau. Le prince Frédéric est son cousin au second degré, sa mère étant la fille de la sœur ainée de la reine Louise, et le futur proprietaire du château de Nachod. Le couple s'est fiancé en 1894 et le la princesse Louise épouse à l'âge de 21 ans le prince Frédéric de Schaumbourg-Lippe au Palais d'Amalienborg à Copenhague[1].

Vie en BohêmeModifier

 
Le château de Ratiboritz en 2008.

Après le mariage, comme c'était la coutume pour les princesses à cette époque, la princesse Louise a déménagé avec son mari en Bohême, qu'elle n'avait jamais vu auparavant. Le couple a emménagé ensemble au château de Ratiboritz, où ils voulaient vivre jusqu'au jour où ils hériteraient du château voisin de Náchod. C'est ici que leurs trois enfants sont nés coup sur coup : la princesse Marie-Louise en 1897, le prince Christian en 1898, et la princesse Stephanie en 1899.

Le mariage est de toute façon malheureux, et la princesse nouvellement mariée souffre gravement du mal du pays. Elle passe beaucoup de temps chez sa famille au Danemark, avec un séjour de 2 à 3 mois à la fois. En plus, son père lui a rendu visite en Bohême chaque année.

MortModifier

 
Le prince Frédéric rendant visite à son beau-frère, le roi Haakon VII de Norvège, à Oslo en 1906, un an après la mort de la princesse Louise.

La princesse Louise est décédée à Ratiboritz Château le à l'âge de 31 ans[1]. Elle et son beau-père Guillaume de Schaumbourg-Lippe sont morts à cinq heures d'intervalle au château de Náchod, en Bohême[6]. La cause officielle de la mort de la princesse Louise est "inflammation cérébrale" causée par la méningite, après des semaines de mal être. On raconte qu'elle a tenté de se noyer dans le lac du château de Ratiboritz. Elle est enterrée au cimetière militaire de Náchod (aujourd'hui en République tchèque.)

Son mari s'est remarié après sa mort à la princesse Antoinette d'Anhalt, avec qui il a eu deux autres enfants. Il est mort à l'âge de 77 ans à la fin de la Seconde Guerre mondiale en 1945[1].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. également appelée le palais Brockdorff.
  2. À la suite de l'arrêté du cabinet du , les membres de la famille royale portent le titre de prince ou princesse de Danemark, les enfants du monarque et du prince héritier avec la qualification d'altesse royale, les autres avec la qualification d'altesse seulement[2].

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f (en) Burke's Royal Families of the World, vol. 1 : Europe & Latin America, Londres, Burke's Peerage Ltd, (ISBN 0-85011-023-8), p. 71.
  2. (en) Burke's Royal Families of the World, vol. 1 : Europe & Latin America, Londres, Burke's Peerage Ltd, (ISBN 0-85011-023-8), p. 68.
  3. (no) Bramsen, Bo, Huset Glücksborg : Europas svigerfader og hans efterslægt, Forum, (ISBN 87-553-3230-7 et 978-87-553-3230-0, OCLC 471920299, lire en ligne)
  4. Bramsen 1992.
  5. Bramsen 1992, p. 274.
  6. Prince and Princess Dead, Vienna,

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Le symbole   renvoie aux ouvrages utilisés pour la rédaction de cet article.

Sur la famille royale de DanemarkModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier