Frédérique de Schlieben

aristocrate allemande

La comtesse Frédérique Amélie de Schlieben[1] (allemand : Friederike Amalie Gräfin von Schlieben; ) est l'épouse de Frédéric-Charles-Louis de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Beck.

Frédérique de Schlieben
Image dans Infobox.
Titre de noblesse
Duchesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
SchleswigVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Père
Mère
Marie Eleanore Gräfin von Lehndorff (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Frédéric-Guillaume de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg
Louise de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Beck (en)
Princess Friederike of Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glücksburg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Frédérique est née à Königsberg, dans le Royaume de Prusse et est la deuxième et la plus jeune fille du comte Charles-Léopold de Schlieben et de son épouse, la comtesse Marie Eleanore von Lehndorff[2].

Frédérique épouse Frédéric-Charles-Louis de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Beck, fils du Prince Karl Anton août de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Beck et de son épouse la comtesse Charlotte zu Dohna-Schlodien, le 9 mars 1780 à Königsberg. Ils ont trois enfants:

  • Frédérique (13 décembre 1780 – 19 janvier 1862), épouse en 1800 le baron Samuel von Richtofen (1769-1808) ;
  • Louise (28 septembre 1783 – 24 novembre 1803), épouse en 1803 le prince Frédéric-Ferdinand d'Anhalt-Köthen ;
  • Frédéric-Guillaume (4 janvier 1785 – 27 février 1831), duc de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg.

RéférencesModifier

  1. Burke's Guide to the Royal Family (1973), Burke's Peerage,
  2. Darryl Lundy, « Friederike Amalie Gräfin von Schlieben », ThePeerage.com, (consulté le )

Liens externesModifier