Thyra de Danemark (1880-1945)

Princesse danoise

La princesse Thyra de Danemark (Thyra Louise Caroline Amalie Augusta Elisabeth), princesse de Danemark, est née le à Copenhague au Danemark et morte le à Copenhague. Membre de la maison de Glücksbourg, c'est une princesse danoise, le sixième enfant et la troisième fille du roi Frédéric VIII de Danemark et de son épouse, Louise de Suède et Norvège.

Thyra de Danemark
Image dans Infobox.
Titre de noblesse
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
CopenhagueVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Thyra Louise Caroline Amalie Augusta Elisabeth
Nationalité
Famille
Maison de Glücksburg (Danemark) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Fratrie
Titre honorifique
Son Altesse royale
Royal Arms of Denmark (1903-1948).svg
Blason

BiographieModifier

Premières annéesModifier

Naissance et familleModifier

Petite-fille du roi Christian IX de Danemark (1818-1906), surnommé le « beau-père de l’Europe », la princesse Thyra voit le jour le à la résidence de ses parents, le palais Frédéric VIII[note 1], situé au palais d’Amalienborg, résidence principale de la famille royale de Danemark dans le quartier de Frederiksstaden au centre de Copenhague.[1] Elle est le sixième enfant du prince Frédéric, prince héritier du royaume de Danemark, et de son épouse la princesse Louise de Suède[1]. Son père est le fils aîné du roi Christian IX de Danemark, et de son épouse, la princesse Louise de Hesse-Kassel, et sa mère est la fille unique du roi Charles XV de Suède et de Norvège, et de son épouse, la princesse Louise des Pays-Bas.

 
La mère et la tante de Thyra; Louise de Suède avec sa belle-sœur, Thyra de Danemark, après laquelle Thyra est nommée.

La princesse Thyra, de son nom de baptême Thyra Louise Caroline Amalie Augusta Elisabeth, est nommée d'après sa tante, la princesse Thyra de Danemark, qui devint princesse de Hanovre par mariage. En tant que petite-fille d'un monarque danois dans la lignée masculine et que fille d'un prince héritier danois, elle portait dès sa naissance le titre de princesse de Danemark avec la qualification d'altesse royale[note 2].

JeunesseModifier

La princesse Thyra avait quatre frères et trois sœurs, dont son frère Christian succède à leur père sur le trône danois en 1912 et son frère Charles devient roi de Norvège sous le nom de Haakon VII en 1905[3],[1]. L'enfant grandit aux côtés de ses parents et ses frères et sœurs au résidence de ses parents, le palais Frédéric VIII, situé au palais d’Amalienborg à Copenhague, et à leur rèsidence d'été, le palais de Charlottenlund, située sur les rives du détroit Øresund à 10 kilomètres au nord de la ville sur l'île de Seeland[3].

Contrairement à la pratique habituelle de l'époque, où les enfants royaux étaient élevés par des gouvernantes, les enfants étaient élevés par la princesse héritière Louise elle-même. Thyra et ses frères et sœurs ont reçu une éducation privée à dominance chrétienne, caractérisée par la sévérité, l'accomplissement des devoirs, les soins et l'ordre[4].

En 1901, à l'âge de 21 ans, la princesse Thyra a une histoire d'amour avec le jeune médecin de la cour Niels C. Ilsøe, ce qui conduit au renvoi immédiat de celui-ci. Ilsøe doit déménager dans le Jutland occidental à l'autre bout du pays. Il ne se mariera jamais. Il aurait gardé une photo de la princesse Thyra sur sa table de chevet jusqu'à sa mort. La princesse Thyra reste également célibataire[5].

Dernières années et mortModifier

Vie d'adulteModifier

La princesse Thyra vit toute sa vie d'adulte dans un appartement à Amaliegade à Copenhague, à proximité immédiate du palais d'Amalienborg. Elle est considérée à son époque comme très sympathique et compréhensive, et son appartement est un point de rencontre populaire pour ses frères et sœurs. La princesse Thyra n'a joué aucun rôle majeur dans la vie officielle de la cour[5],[3].

Mort et inhumationModifier

La princesse Thyra meurt le 2 novembre 1945 à Copenhague. Elle fut inhumée dans la crypte sous la chapelle Christian IX[note 3] de la cathédrale de Roskilde, la nécropole traditionnelle des rois de Danemark[1].

Arbres généalogiquesModifier

Quartiers de Thyra de DanemarkModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. également appelée le palais Brockdorff.
  2. À la suite de l'arrêté du cabinet du , les membres de la famille royale portent le titre de prince ou princesse de Danemark, les enfants du monarque et du prince héritier avec la qualification d'altesse royale, les autres avec la qualification d'altesse seulement[2].
  3. également appelée la chapelle de Glücksbourg.

RéférencesModifier

  1. a b c et d (en) Burke's Royal Families of the World, vol. 1 : Europe & Latin America, Londres, Burke's Peerage Ltd, (ISBN 0-85011-023-8), p. 71.
  2. (en) Burke's Royal Families of the World, vol. 1 : Europe & Latin America, Londres, Burke's Peerage Ltd, (ISBN 0-85011-023-8), p. 68.
  3. a b et c Bramsen 1992.
  4. Bramsen 1992, p. 274.
  5. a et b Jespersen 2009.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Sur Princesse Thyra et ses relationsModifier

Sur la famille royale de DanemarkModifier

Liens externesModifier