Liste des sous-marins de l'United States Navy

page de liste de Wikipédia

Cette liste des sous-marins de l'United States Navy comprend l'ensemble des sous-marins utilisés par l'United States Navy depuis la mise en service du USS Holland (SS-1) le , soit 671 unités lors de la mise en service du dernier exemplaire de la classe Virginia, l'USS John Warner (SSN-785) mi-2015. On distingue cinq types de sous-marins :

Premiers sous-marins (avant 1900)Modifier

Sous-marins à propulsion diesel/électrique (1900-1990)Modifier

Classe Holland (1900-1905)Modifier

Classe Plunger (1903 – 1921)Modifier

Classe B (1907 – 1921)Modifier

Classe C (1908 – 1919)Modifier

Classe D (1909 – 1922)Modifier

Classe E (1912 – 1921)Modifier

Classe F (1912 – 1922)Modifier

Classe G (1912 – 1921)Modifier

Classe H (1913-1922)Modifier

Classe K (1914-1923)Modifier

Classe L (1916-1923)Modifier

Classe M (1918 – 1922)Modifier

Classe N (1917 – 1926)Modifier

Classe O (1918 – 1945)Modifier

Classe R (1918 – 1945)Modifier

Classe S (1918-1925)Modifier

Classe AA-1 (1920 – 1927)Modifier

Classe Barracuda (1924-1945)Modifier

Classe Argonaut (1928-1943)Modifier

Classe Narwal (1930-1945)Modifier

Classe Dolphin (1932-1945)Modifier

Classe Cachalot (1933-1945)Modifier

Classe Porpoise (1935 – 1945)Modifier

Classe Salmon (1937 – 1946)Modifier

Classe Sargo (1939 – 1946)Modifier

Classe Tambor (1940 – 1946)Modifier

Classe Mackerel (1941 – 1945)Modifier

Classe Gato (1943 – 1969)Modifier

Classe Balao (1943 – 1975)Modifier

Classe Tench (1944 – 1975)Modifier

Classe Barracuda (1951 – 1959)Modifier

Classe Tang (1951 – 1983)Modifier

Classe T-1Modifier

Classe Sailfish (1956 – 1978)Modifier

Classe Darter (1956-1989)Modifier

Classe Barbel (1959 – 1990)Modifier

Sous-Marin diesel lanceur de missiles de croisière (1958-1984)Modifier

Classe Grayback (1958-1984)Modifier

Sous-marin nucléaire d'attaque (1955 - présent)Modifier

Classe Nautilus (1955-1980)Modifier

Classe Seawolf (1957-1987)Modifier

Classe Skate (1957-1989)Modifier

Classe Skipjack (1959-1990)Modifier

Classe Triton (1959-1969)Modifier

Classe Tullibee (1960-1988)Modifier

Classe Thresher/Permit (1961-1994)Modifier

Classe Sturgeon (1967-2004)Modifier

Classe Narwhal (1969-1999)Modifier

Classe Glenard P. Lipscomb (1974-1990)Modifier

Classe Los Angeles (1976 - présent)Modifier

Classe Seawolf (1997 - présent)Modifier

Classe Virginia (2004 - présent)Modifier

Sous-marin nucléaire lanceur d'engins (1959 - présent)Modifier

Classe George Washington (1959 – 1985)Modifier

Classe Ethan Allen (1961 – 1992)Modifier

Classe Lafayette (1963 – 1994)Modifier

Classe James Madison (1964 – 1995)Modifier

Classe Benjamin Franklin (1965 – 2002)Modifier

Classe Ohio (1981 – présent)Modifier

Sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière (1960 - 1976 ; 1981 – présent)Modifier

Classe Halibut (1960-1976)Modifier

Classe Ohio (1981 – présent)Modifier

Sous-marins de recherche et sauvetage à grande profondeurModifier

Sous-marin de recherche pour plongées profondes (1968-2008)Modifier

 
Le NR-1 est le plus petit sous-marin à propulsion nucléaire navale construit aux États-Unis.

Classe Mystic (1970-2008)Modifier

Classe Alvin (depuis 1965)Modifier

Submarine Rescue Diving and Recompression SystemModifier

PertesModifier

Avant la Seconde Guerre mondialeModifier

Entre 1863 et le , la marine des États-Unis perd les unités suivantes :

Seconde Guerre mondialeModifier

Durant la Seconde Guerre mondiale, 66 unités ont été perdues entraînant la mort d'un sous-marinier sur cinq dont[1]:

  • 43 perdus par l'action de l'armée impériale japonaise :
    • 12 coulés par l'aviation japonaise ;
    • 1 coulé au canon ;
    • 21 par grenadage ;
    • 1 par torpillage par un sous-marin japonais ;
    • 8 par mines ;
  • 5 portés disparus en mission ;
  • 8 par fortune de mer soit 1 par collision et 7 par échouage ;
  • 5 sabordés ou coulés comme cible ;
  • 5 coulés lors de tir ami par avions ou navires américains (le sort d'un de ces derniers est contesté, il est possible qu'il ait été coulé par une mine allemande).

Après guerreModifier

La marine américaine a perdu, au , deux sous-marins conventionnels et deux sous-marins nucléaires d'attaque après la fin de ce conflit :

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) H. T. Lenton, Navies Of The Second World War : American Submarines, Doubleday & Co., Inc., Garden City, Royaume-Uni, (ISBN 0385047614)

Articles connexesModifier

Lien externeModifier