USS Louisville (SSN-724)

USS Louisville
Image illustrative de l’article USS Louisville (SSN-724)
Le Louisville à la mer en mars 2005.
Type Sous-marin nucléaire d'attaque
Classe Los Angeles
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Chantier naval Chantier naval Electric Boat de Groton
Commandé [1]
Quille posée [1]
Lancement [1]
Armé [1]
Statut Retiré du service actif le [1]
Équipage
Équipage 12 officiers et 98 membres d'équipage[1]
Caractéristiques techniques
Longueur 362 pieds (110,3 m)[1]
Maître-bau 33 pieds (10,1 m)[1]
Tirant d'eau 31 pieds (9,4 m)[1]
Déplacement 6000 tonnes en surface, 3297 en immersion
Propulsion 1 réacteur à eau pressurisée S6G et un réacteur auxiliaire
Puissance 26 MW (REP) et 242kW (auxiliaire)
Vitesse 15 nœuds (28 km/h) en surface, 32 nœuds (59 km/h) en immersion
Profondeur 950 pieds (290 mètres)
Caractéristiques militaires
Armement 4 tubes de 533 mm avec un total de 26 torpilles Mk48
Rayon d'action Illimité
Carrière
Port d'attache Pearl Harbor, Hawaï
Indicatif SSN-724

724insig.png

L'USS Louisville (SSN-724) est un sous-marin nucléaire d'attaque américain de classe Los Angeles nommé d'après Louisville au Kentucky. Il a été en service de 1986 à 2021[1].

Histoire du serviceModifier

Construit au chantier naval Electric Boat de Groton, sa quille a été posée le . Lancé le , il est armé le et retiré du service actif le [1].

Il a notamment participé à l'opération Desert Storm lors de la guerre du Golfe en 1991 et à l'opération liberté irakienne en 2003, durant laquelle il tira 16 missiles BGM-109 Tomahawk depuis la mer Rouge contre des cibles irakiennes.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i j et k (en) « Louisville (SSN-724) », sur Naval Vessel Register, Naval Sea Systems Command (consulté le ).

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Articles connexesModifier