Ouvrir le menu principal

Classe George Washington

Classe George Washington
Image illustrative de l'article Classe George Washington
L'USS George Washington.
Caractéristiques techniques
Type SNLE (SSBN selon le code OTAN)
Longueur 381,6 pieds (116,3 m)[1]
Maître-bau 33 pieds (10,1 m)
Déplacement 5 959 tonnes à 6 019 tonnes en surface ; 6 709 tonnes à 6 888 tonnes en plongée[1]
Propulsion 1 Réacteur S5W PWR
Vitesse 20 nœuds (37 km/h) en surface
+25 nœuds (46,3 km/h) en plongée[1]
Profondeur 700 pieds (213,4 m)[1]
Caractéristiques militaires
Armement 16 tubes de lancement de Polaris A-1/A-3
6 tubes lance-torpilles de 530 mm[1]
Rayon d’action illimité
Autres caractéristiques
Équipage Deux équipages (bleu / or) chacun composé de 12 officiers et 100 hommes
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Période de
construction
1958-1961
Période de service 1959-1985
Navires construits 5
Navires désarmés 5

La classe George Washington est une classe de cinq sous-marins sous-marin nucléaire lanceur d'engins de l'US Navy construits entre 1958 et 1961. C'est la première classe de sous-marin en occident capable de lancer des missiles mer-sol balistiques stratégiques nucléaires. Elle représente le début de la dissuasion nucléaire sous-marine américaine.

HistoireModifier

La classe George Washington est une classe de sous-marins à propulsion nucléaire lanceur de missiles balistiques nucléaire déployés par la marine des États-Unis.

Le , la Marine ordonne la création d’une classe de sous-marins nucléaires armés de missiles stratégiques à longue portée. Elle charge Electric Boat de convertir deux coques de sous-marins d'attaque existant en navire transportant des missiles balistiques afin de créer rapidement la force de dissuasion sous-marine. Pour réaliser cette conversion, Electric Boat convainc la Marine en de retarder les dates de lancement de deux sous-marins d'attaque de classe Skipjack, l’USS Scorpion (SSN-589) et l'USS Sculpin (SSN-590). Le , le président Dwight D. Eisenhower autorise le financement de trois sous-marins lanceur de missiles balistiques.

Les sous-marins de la classe George Washington sont essentiellement basés sur la classe Skipjack avec un compartiment missile de 40 m de long inséré entre le compartiment de navigation du navire et le compartiment du réacteur nucléaire. C’est littéralement le cas pour l’USS George Washington (SSBN-598). La quille déjà posée par Electric Boat pour le Scorpion est coupée et étendue pour devenir la quille du George Washington. Les plans des navires suivants de la classe établis par Electric Boat et le chantier naval de Mare Island Naval Shipyard intégreront ces modifications avant le début de leur construction. Le Président Eisenhower autorise la construction de deux autres sous-marins supplémentaires le portant le total à cinq. Les chantiers Newport News Shipbuilding et Portsmouth Naval Shipyard débutent la construction immédiatement.

L’USS George Washington (SSBN-598) est le premier et tête de série de cinq sous-marins nucléaire lanceur d'engins de la classe George Washington, portant le nom d'un des présidents des États-Unis. Il est lancé en 1959 et effectue sa première mission opérationnelle fin 1960 initiant la dissuasion nucléaire américaine sous-marine.

Le George Washington effectue ses patrouilles avec des missiles Polaris A1 jusqu'au , date à laquelle ils sont remplacés par l’évolution A3. Le dernier membre de cette classe, l'USS Abraham Lincoln (SSBN-602) échange ses A1 pour des A3 le .

Au début des années 1980, avec les limitations imposées par les accords SALT II et l’arrivée des nouveaux sous-marins de classe Ohio, l’USS George Washington, l’USS Patrick Henry (SSBN-599), et l’USS Robert E. Lee (SSBN-601) sont reclassés comme sous-marins d'attaque, une fonction qu’ils occupent pendant plusieurs années avant d'être mis définitivement hors service en 1985.

Liste des bâtimentsModifier

Sous-marins de classe George Washington[2]:

Désignation Image Constructeur Commandé Commissionné Mise hors service Port d'attache
USS George Washington (SSBN-598)   Electric Boat Base navale de Pearl Harbor
USS Patrick Henry (SSBN-599)   Electric Boat Holy Loch en Écosse
USS Theodore Roosevelt (SSBN-600)   Mare Island Naval Shipyard Base navale de Guam
USS Robert E. Lee (SSBN-601)   Newport News Shipbuilding Base navale de Guam
USS Abraham Lincoln (SSBN-602)   Portsmouth Naval Shipyard Base navale de Guam

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier