Liste des intendants de la généralité de Rouen

page de liste de Wikipédia

La Généralité de Rouen est la circonscription des intendants de Normandie, leur siège est Rouen.

La généralité de Rouen est d'abord une circonscription financière créée par l'édit de Cognac le .

La généralité est administrée entre 1650 et 1790 par un représentant permanent du roi[1], intendant de justice, police et finances. Auparavant, des maîtres des requêtes de l'Hôtel du roi étaient envoyés en mission pour des périodes plus ou moins longues, des chevauchées, pour vérifier ou faire appliquer des édits royaux, ou pour vérifier les états des finances. Les domaines de compétence des intendants sont larges et variés : agriculture, commerce, cultes, domaine du roi, foires et marchés, guerre, manufactures, municipalités, ponts et chaussées, noblesse, etc.

L'institution des Intendants de justice, police et finances, ou commissaires départis pour l'exécution des ordres du Roi dans les provinces a été le résultat de plusieurs commissions successives visant à rétablir le pouvoir royal dans les provinces après les guerres de religion. Le début a été le rétablissement des chevauchées par toutes les provinces du royaume des maîtres des requêtes avec des commissions particulières définissant le but de leurs missions. De retour à l'Hôtel du roi, ils devaient rapporter leurs procès-verbaux, soit au chancelier, soit au garde des sceaux de France. L'institution permanente des intendants de police, justice et finances est créée en 1635 par un édit de Louis XIII, à la demande de Richelieu pour mieux contrôler l'administration locale. Les commissions des intendants sont supprimées pendant la Fronde par une déclaration royale du à la demande du parlement de Paris. Ils sont rétablis peu après par le roi.

Liste des intendants de la généralité de RouenModifier

Liste chronologique des Intendants de justice, police et finances de Rouen
Date Nom
1623 Jean Turquant
Maître des requêtes, il est nommé « intendant de la justice et police en Normandie et commissaire député pour la réformation des gabelles de ladicte province »
Jean de Lauzon
Maître des requêtes, commission de M. de Lauson, datée du , pour faire sa chevauchée en Normandie
Jacques Dyel de Miromesnil ( -1662)
seigneur des Hameaux et de Miromesnil, fils de Jean Dyel ( -1624), avocat 1579, conseiller du roi à Rouen 1582, premier président de la cour des aides de Rouen en 1590
conseiller au parlement de Normandie, maître des requêtes de l'Hôtel du roi le , il s'est opposé aux divers factieux. Commissaire député par le roi pour l'exécution des arrêts du Conseil
1635 François Le Tonnelier, marquis de Conty
Cardin Lebret
commissaires députés par le roi pour le règlement des tailles en Normandie
1636 Jacques Dyel de Miromesnil ( -1662)
et intendant de l'armée des maréchaux de Brézé et de Châtillon en 1636, intendant de l'armée de Longueville en Bourgogne et de l'armée de Franche-Comté en 1637, puis de l'armée d'Italie en 1639 et intendant de l'armée d'Allemagne en 1641, conseiller d'État
1637 Jacques Talon
conseiller ordinaire du roi en ses conseils, intendant de la justice et commissaire départi
1638 - 1643 Claude de Paris
conseiller du roi en ses conseils, intendant de la justice, police et finances de la province et armée de Normandie. Étienne Pascal, père de Blaise Pascal, est adjoint à Claude de Paris à l'intendance de Normandie
fin 1643 Jacques Dyel de Miromesnil ( -1662)
Maître des requêtes, il est nommé « intendant de la justice, police et finances en la province de Normandie, généralité de Rouen, et commissaire député par Sa Majesté pour l'exécution de sa déclaration du , sur le fait des inféodations»
Louis Laisné de La Marguerie ( -1681)
chevalier, seigneur de La Marguerie
petit-fils de Cybard Laisné (mort en 1596), maire d'Angoulême en 1595, fils de Hélie Lainé (mort en 1636), conseiller au parlement de Paris, maître des requêtes, intendant de justice en Poitou et Touraine, conseiller d'État ordinaire, puis président au parlement d'Aix,
maître des requêtes de l'Hôtel du roi, intendant de Haute-Guyenne en 1635, intendant du Dauphiné en 1638, il est nommé par Louis XIV intendant de la justice, police et finances de la province de Normandie et le charge «de visiter toutes les villes et lieux qu'il jugeroit à propos, d'informer des désordres et malversations commises au fait des finances, des contravantions aux ordonnances et arrêts du Conseil, et des violences et exactions qui se font ou se pourroient faire par les gens de guerre, et par ceux qui avoient été commis à la levée des deniers du Roi», intendant de Bourgogne (1651-1654), premier président du parlement de Bourgogne (1654-1657), conseiller d'État.
1650 - 1657 Jacques Dyel de Miromesnil ( -1662)
Il a fait partie de la commission de cinq juges chargée de juger Cinq-Mars et de Thou. Il a voté pour l'absolution de de Thou. Il apparaît à Rouen avec le titre d'intendant quelques jours après la première nomination. Le premier président du parlement de Normandie alla à Paris se plaindre auprès des ministres de cette violation de la déclaration royale de 1648. Il a assisté avec Charles du Tronchay, intendant à Caen et Jacques Favier du Boulay, intendant à Alençon, aux États de la province de Normandie en .
1657 - 1659 Thomas Morant (-)
baron puis marquis du Mesnil-Garnier,
fils de Thomas Morant (1584-1651), père de Thomas-Alexandre Morant (mort en ), intendant de Provence en 1680, puis premier président du parlement de Toulouse en 1687

conseiller au Grand Conseil le , maître des requêtes le , puis intendant de Guyenne à Bordeaux et Montauban (1650-1651), intendant à Caen (1653-1657),
intendant à Rouen (1657-1659), intendant à Tours (1659-1661). Il a été révoqué de l'intendance de Touraine à la suite de l'arrestation de Nicolas Fouquet.
Il est nommé maître des requêtes honoraire le , conseiller d'État

- Jean Bochart de Champigny (7e du nom) ( -)
seigneur de Champigny, et de Noroy
petit-fils de Jean Bochart, neveu de François Bochart Saron de Champigny, intendant du Dauphiné et à Lyon, père de Jean Bochart de Champigny, 8e du nom, et de Guillaume Bochart de Champigny, évêque de Valence
conseiller au parlement de Paris en 1638, maître des Requêtes le , intendant à Moulins (1655-1658) et intendant à Limoges la même année (1655-1658), puis intendant à Tours (1658-1659), et intendant de Rouen (1660-1664)
- Jean-Baptiste Voysin de La Noiraye (1620-)
seigneur de La Noiraye, fils de Daniel Voysin (ou Voisin) (mort le )
frère de Daniel Voysin (mort le ), seigneur de Plessis-aux-Bois, prévôt des marchands de Paris en 1662, intendant d'Auvergne (1654-1655) et en Champagne,
père de Daniel François Voysin de La Noiraye (1654- ), chancelier de France (1714-1717)
conseiller au Grand Conseil, maître des Requêtes le et reçu le 11, intendant à Amiens (1664-1665), intendant à Rouen (1665-1666), puis intendant de Touraine ( - ), il meurt à Tours
- Jacques Barrin (1614-1683)
marquis de La Galissonnière
conseiller au parlement de Metz en 1633, avocat général au Grand Conseil en 1634, maître des requêtes le , intendant de Bourges (1642-1647), intendant à Orléans (1664-1665) avant d'être nommé intendant de Rouen, conseiller d'État en 1672
1672 - 1675 Jean de Creil (1637-1697)
seigneur de Soisy
- Louis Le Blanc (1620-1707)
- Claude Méliand (1634- )
seigneur de Bréviande
maître des requêtes en 1673, intendant d'Alençon en 1676, intendant de Caen en 1678, intendant de Rouen en 1682
- René de Marillac (1639-1719)
sieur d'Ollainville et d'Attichy
conseiller au Parlement de Paris, avocat général au Grand Conseil, intendant à Poitiers (1673-1682)
1686 Arnaud II de Labriffe (1649-)
seigneur de Ferrières-en-Brie
Conseiller au Châtelet par provisions du , reçu le 23 suivant, conseiller au parlement de Paris, reçu le . Maître des Requêtes le . Président du Grand Conseil en 1683. Il est nommé intendant à Rouen, puis intendant en Franche-Comté (1686-1688). Procureur général des Grands Jours de Poitiers en 1688. Procureur général du parlement de Paris en 1689
1687 - Denis II Feydeau de Brou (1630-)
seigneur de Brou, Prunelay, la Villeneuve, etc.
Maître des requêtes ordinaire de l'Hôtel du roi, conseiller au parlement de Paris en survivance de son père le , intendant à Montauban (1672-1674) puis à Rouen (1687-1688), président au Grand Conseil en 1690. Père de Paul-Esprit Feydeau de Brou, garde des sceaux de France (1762-1763).
1689 de Launoy
Il est révoqué peu après sa nomination
- Michel Chamillart (1652-1721)
contrôleur général des finances en 1699
- Michel Larcher ( -1715)
marquis de Baye
conseiller au Grand Conseil, grand rapporteur de France. Maître des Requêtes, commissaire aux Grands Jours pour la réformation de la justice
- Urbain Le Goux de La Berchère ( -)
chevalier, sieur de La Berchère, marquis de Dinteville et de Santenay, comte de Rochepot, baron de Toisy
intendant à Moulins (1682-1684), intendant d'Auvergne (1684-1685) et intendant à Montauban (1685-1692), intendant de Normandie
1693 - Hierosme ou Jérôme Bignon (1658 - 1725)
avocat du roi au Châtelet en 1679, conseiller au parlement de Paris en 1685, maître des requêtes en 1689, intendant à Rouen, puis intendant de justice, police et finances en Picardie, Artois, Boulonnois, pays conquis et reconquis (1694-1708), conseiller d'État et prévôt des marchands de Paris (1708-1716)
1694 Henri Lambert d'Herbigny
père de Henri-François Lambert d'Herbigny de Thibouville
Il n'est intendant de Rouen que quelques mois.
- Antoine-François de Paule Lefèvre d'Ormesson (1651-)
commissaire aux Grands Jours pour la réformation de la justice. Il est ensuite nommé intendant à Riom et enfin à Soissons (1705 - )
- Yves-Marie de La Bourdonnaye de Coëtlogon (1653-1726)
marquis de La Bourdonnaye, seigneur de Coëtlogon
puis intendant de Guyenne (1700-1708), intendant de Poitiers en 1708, puis intendant à Orléans en 1710
1700 - 1701 Jean-Baptiste Desmarets de Vaubourg (1646-1740)
seigneur de Vaubourg, baron de Cramailles
Intendant de Béarn (1685-1687), d'Auvergne (1687-1692), de Lorraine (1692-1697), de Franche-Comté (1698-1700), puis intendant de Normandie
1701 - 1704 Henri-François Lambert d'Herbigny de Thibouville ( -)
seigneur d'Herbigny, marquis de Thibouville
fils de Henri Lambert d'Herbigny (1623-1700), maître des requêtes et intendant dans plusieurs provinces (intendant en Berry, en Dauphiné, à Montauban, à Lyon, il a été intendant de Rouen quelques mois).
Il a remplacé son père dans ses fonctions d'intendant après 1690
Claude-Joseph Sanson
intendant de Béarn (1692-1694), intendant de Guyenne (1694-1698), intendant à Soissons en 1698, intendant à Rouen en 1704
- Urbain-Guillaume de Lamoignon de Courson (-)
marquis de La Mothe, comte de Launay-Courson et de Montrevault
fils de Nicolas de Lamoignon de Basville
membre des États de Languedoc, de la Cour des Comptes, Aides & Finances de Montpellier, conseiller au parlement de Paris le , commissaire des requêtes en 1698, intendant de Rouen (1704-1709), intendant de Guyenne (1709-1720), conseiller au Conseil Royal des Finances en 1730
- 1712 Charles-Bonaventure Quentin de Richebourg (1673-1733)
1712 - 1715 Nicolas-Étienne Roujault (1662-1723)
[2]
1715 - 1732 Jean-Prosper Goujon de Gasville (1684-1755)
sieur de Gasville, de Ris, de Coulle, Yville, Thorigny, baron de Châteauneuf
1732 - 1755 Louis François de La Bourdonnaye
seigneur de Launay, Loyselière
fils d'Yves-Marie de La Bourdonnaye de Coëtlogon
- Antoine-Paul-Joseph Feydeau (1731-1762)
Marquis de Brou, fils de Paul Esprit Feydeau de Brou, garde des sceaux de France (1762-1763), et petit-fils de Denis II Feydeau de Brou, intendant de Rouen (1687-1688), il est père de Charles-Henri de Feydeau, marquis de Brou (1754-1802), intendant en Berry, en Bourgogne et à Caen.
Il n'a pas encore 24 ans révolus au moment de sa nomination. Il est mort en fonction.
1762 - 1768 Jean-Baptiste-François de La Michodière (1720-1797)
comte d'Hauteville, seigneur de La Michodière et de Romène
intendant d'Auvergne (1753-1757), intendant à Lyon (1757-1762), intendant de Rouen, puis prévôt des marchands de Paris (1772-1778)
1768 - 1777 Louis Thiroux de Crosne (1736-1794)
gendre de Jean-Baptiste François de La Michodière
il a été rapporteur dans le procès de Calas, il est d'abord un adjoint à son beau-père. En 1777, il est nommé intendant de Lorraine et de Barrois
1777 - 1778 Jean Samuel de Pont (1725-1805)
seigneur de Monderoux
maître des requêtes en 1755, intendant à Moulins (1766-1777), intendant de Rouen, il est ensuite nommé intendant de Trois-Évêchés et du pays Messin
1778 - Louis Thiroux de Crosne (1736-1794)
il reprend l'intendance de Rouen, dernier lieutenant général de police à Paris (1785-1789)
1785 - 1787 Pierre-Charles Laurent de Villedeuil (-)
sieur de Villemenon, Bras-de-Fer, Bombon
1787 - 1790 Étienne-Thomas de Maussion (-)
seigneur de Jambville et Frémainville

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier