Louis François de La Bourdonnaye

aristocrate français

Louis François, marquis de La Bourdonnaye, vicomte de Coëtion, est un magistrat et administrateur français, intendant de Rouen, Conseiller d'État.

Biographie

modifier

Né en 1700 à Bordeaux, fils de Yves Marie de La Bourdonnaye de Coëtion et de Catherine de Ribeyre. Il décède le au château de La Bourdonnaye à Carentoir.

Nommé Conseiller à la Seconde chambre des requêtes du Parlement de Paris le , puis Maître des requêtes en 1724, il est nommé Intendant de Rouen le .

Il organisera pour le , une fête magnifique à Rouen à l'occasion de la convalescence du Roi[1].

Membre de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen[2] dont il a activement participé à la fondation en 1744, il en est académicien honoraire, et vice-président. Il publiera plusieurs travaux dont en 1746 De l'Utilité des machines propres à suppléer le travail des hommes[3] et en 1752 Réflexion sur ce qui pourrait contribuer à la perfection des édifices publics[4]

Nommé conseiller d'État Ordinaire le , il se retire de ses fonctions à Rouen le , en raison d'une vue extrêmement affaiblie l’empêchant de lire par lui-même les mémoires et papiers qui lui sont soumis[5]. Il prend alors d'autres fonctions à Paris.

Il est présenté au Roi le [1].

Notes et références

modifier
  1. a et b La Gazette de France publié par Théophraste Renaudot, tome II, 1767.
  2. Précis analytique des travaux de l'Académie royale des sciences, belles lettres et arts de Rouen, tome IV, 1819.
  3. Précis analytique des travaux de l'Académie royale des sciences, belles lettres et arts de Rouen, tome I, 1814.
  4. Précis analytique des travaux de l'Académie royale des sciences, belles lettres et arts de Rouen, tome II, 1816.
  5. Mémoires du duc de Luynes sur la cour de Louis XV.