Liste de devises de familles belges

liste d'un projet Wikimedia

Liste alphabétique non exhaustive de devises de familles belges.

Liste des famillesModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

AModifier

 
Christus protector meus : devise de la Maison d'Arenberg

BModifier

 
Flores mei fructus honoris : devise de la famille du Bus de Warnaffe
 
Feal me voulus de Bellenghien fus : devise de la famille van Belling(h)en
  •   Bailly de Tilleghem (Le) : Virtute crescunt. (Ils croissent en vertu)
  •   Barre d'Erquelinnes (de la) : Tout pour l'honneur.
  • Bauwens : Ut ædificem et plantem.
  •   Beauffort (de) : In bello fortis (Brave au combat).
  • Belle : Mecum ex libertinitate.
  •   Belling(h)en (van) : Feal me voulus de Bellenghien fus.
  • Bentinck : Craignez honte.
  • Bentinck van Rhoon : Craignez honte. Dominus Providebit.
  • Bernard : Curiosis oculis.
  •   Béthune (de) : Nec auro, nec armis.
  •   Béthune Hesdigneul (de) : Spes in Deo non vana. (Cri de guerre : Bethune)
  • Beyltjens : Quod decet recte fac.
  •   Boël : Honore labore amore patriae.
  •   Borchgrave d'Altena (de) : Plus penser que dire.
  • Boucq de Beaudignies (le) : Maintenir fault.
  •   Bousies (de) : Bousies au bon fier.
  •   Briey (de) : Diex me conduie.
  • Brouchoven de Bergeyck (de) : Hoc virtutis opus.
  • Brouwer (de) : Duc in altum.
  • Buisseret Steenbecque de Blarenghien (de) : Attente nuit.
  •   Bus de Warnaffe (de): Flores mei fructus honoris.[2]
  •   Brabant (de) : Dilatato corde.
  •   Broqueville (de) : Quis me fortior aut fidelior.

CModifier

 
Sitio justitiam : devise de la famille Coppieters.
 
Fortiter et honeste : devise de la famille Cornet.
  • Cardon : Crescit in arduis.
  •   Carpentier de Changy : Dieu m'aide.
  • Carton de Wiart : Ad altiora. (Aux choses les plus élevées)
  •   Casier : Deus fortitudo mea.
  • Castiaux : Plus homme [3].
  •   Caters (de) : Pro patria et urbe (Pour la patrie et la ville).
  • Cecil (de) : Cor unum via una.
  • Charliers de Buisseret : Candore et virtute.
  •   Chastel de la Howarderie (du) : Porte en soi honneur et foi.
  • Chaussier : Semper fidelis.
  • Chefneux : Loyauté et perseverance.
  •   Christyn de Ribaucourt : Nil desperandum.
  • Clerck (de) : Godt is myn hope (Dieu est mon Esperance).
  •   Coart : Firmant virtus et labor (S'affirmer par le courage et le travail).
  • Coets : Deo ac regi fidelis.
  • Cogels : Vince te Ipsum.
  • Colling : Pro ermesindis terrarum heredum felicitate [1].
  •   Collon : Sicut colombae sicut serpentes
  •   Coppieters : Sitio justitiam (J'ai soif de justice).
  • Coppée : Acta non Verba.
  •   Cornet d'Elzius : Fortiter et honeste.
  •   Corswarem (de) : Potius mori quam foedari.
  • Court (de) : Alio sub sole virescam.
  •   Crane d'Heysselaer (de) : Fac quod oportet Deus providebit (Fais ce que tu dois, Dieu pourvoira).
  •   Crombrugghe de Looringhe (de): Eperons de nos vertus.
  •   Croy (de): A jamais Croÿ[4].
  • Cusas : De Dieu ne doute.

DModifier

 
Houd voet bij stuk : devise de la famille du baron van Dievoet
  • Daminet : Confiance sait vaincre.
  • Dartevelle : Optimum sui.
  •   Davignon : Honor onus.
  • Deben : Virtus et sapientia adversa superabunt.
  • De Boeck: Grand est le monde, humble est l'homme.
  • De Clercq : Verba volant scripta manent [1].
  • Declercq: Deus meumque jus.
  • Degrelle-Rogier : Ante omnia honos.
  • Dejardin : Cedant arma olivae [1].
  • Delestienne : Qu'Estienne s'y tienne.
  • De Ligne: Jamais ne renonce.
  • Deplancke : Melius et magis.
  • Derbaix: Beauvoir et Beaudroit.
  • Despret : Je verdoye [1].
  • Detry, jadis de Try: Plus haut que terre se veult le try.
  •   Delvaux de Fenffe : Fortis fide fretus.
  •   Didisheim : Fais face, plus est en toi.
  • Dieu : Dei gratia.
  •   Dievoet (van) : Pes meus in directo.
  •   Dievoet (van) : Houd voet bij stuk.
  •   Dion (de) : Domine ad adjuvandum me festina.
  • Dœtinghem : Crux mea lux.
  • Donnet et Bisilliat Donnet : Ab Alpis (sic : erroné pour : Ab Alpibus) ad Scaldim semper Deo Patriaeque fideles[5].
  • Draguet : Fortiter et sapienter.
  • Dubois : Arbor una nobilis.
  • Duchesne: In excelso quercus.
  • Duerne de Damast (van) : Bello dura.
  • Duli're : De mon mieux.
  •   Dumont de Chassart : Tout droit.

EModifier

 
Labore : devise de la famille Empain.
  • Eeckman : In fide constans (Cri de guerre : Bertholdus).
  • Eickhoff : Tenir.
  •   Empain : Labore.
  •   Emsens : Semper protinus.
  • Everard de Harzir : Virtus nobilitat.
  • Ewbank : Vincit Veritas.
 
Pro patria cum patriaque : devise de la famille Fallon.

FModifier

  • Fabri: Fabricando fabri fimus[6].
  •   Faille de Leverghem (della) : Nec fallere nec falli.
  •   Faille de Waerloos (della) : Faille sans faillir.
  • Fallon : Pro patria cum patriaque.
  • Fautre : Fortret fortiter.
  • Favereau (de) : Je tiens bien.
  • Forgeur : Lex Lux.
  • Formanoir de la Cazerie (de): Inexpugnable.
  • Foy (de) : Bona melioraque sequor.
  • Fortemps de Loneux : Fort par le temps.
  • Frerot : In medio virtus [1].
 
Qui s'y frotte s'y pique : devise de la famille de Giey.

GModifier

  • Geelhand : Animo et fortitudine.
  •   Gendebien   : Toujours et partout gens de bien.
  • Genin : Aratro et honore.
  • Geradon (de) : Et tout et bien.
  •   Gerlache (de) : Le roi me nomme de Gerlache.
  • Geubel: Bel et bien.
  • Giey (de) : Qui s'y frotte s'y pique.
  • Gillès de Pélichy : In aeternum non commovebitur.
  • Gillon de Goemaringhe (de) : Cordes, Cordes.
  •   Glénisson : Non permutare sed meliorare[7].
  •   Goblet d'Alviella : Simpliciter et Innocue. (simplement et sans faire de mal)
  • Goidsenhove (Van) : Sans nul recours[8].
  •   Goffinet: Fati constantia victrix (la constance triomphe de la fatalité).
  •   Greindl   : Bien faire et laisser dire.
  •   Grelle (le) : Nostrum praesidium Deus[9],[10].

HModifier

  •  
    La Foi, la Foi & le Roi : devise de la famille d'Hemricourt.
      Haelterman : Robur[11].
  • Hane (d') : A deo et rege.
  •   Hardÿ de Beaulieu (le) : Fortuna audaces coronat.
  • Harmignies : Tiens bon.
  •   Haveskercke (de) : Ni par l'argent ni par les larmes, mais par l'honneur et par les armes.
  •   Hemricourt (d') : La Foi, la Foi & le Roi.
  • Henau (de) : Utor vim aquæ [3].
  •   Hennin de Boussu Walcourt (de) : Plutôt mourir que changer Hennin.
  •   Henry de Frahan : Aequitate et dignitate (Equité et dignité).
  • Herry : Vincitur honos virtutibus.
  •   Hiernaux : Per arduum ad astra [12].(À travers l'adversité, jusqu'aux étoiles)
  • Hoop (d') : Discite justitiam moniti et non temnere divos (Apprenez après cet avertissement, à connaître la justice et à ne pas mépriser les dieux).
  • Hope : At spes non fracta.
  • Hose (d') : Ose sans crainte.
  • Huart (d') : Mon cœur comme mon houx arde.
  • Holvoet : Malo mori quam maculari[13].
  •   Houtart : Deo juvante[14].
  • Houtart[15] : Tot ou tard.
  • Houtryve (van) : Confidere.

IModifier

  •   Ieteren (d') : Arriba y adelante.
  •   Iweins : Fide et jure.
  •   Ingelgem (van) : Age quod agis.

JModifier

 
Recte et fideliter : devise de la famille Jolly.
 
Devise de la famille JANSSENS, olim JANS, Landorp den Savel, Bunsbeek, Aiseau. Famille souche de Savel (1585) :Fovendi laboris et aequitas[16] (En faveur du travail et de l'équité ou maintien du travail et de l'équité)
  • Jacquet de Haverskercke (nl) : Voir d'abord.
  •   Jacques de Dixmude : Je tiendrai.
  • Jamblinne de Meux: Savoir rehausse noblesse.
  • Jans Bastin : Audax et tenax.
  • Jansen : Cum corde.
  •   Janssen : Rectitudo (Droiture; conformité à la raison, à la justice, à la rigueur).
  • Janssens, olim Jans, Langdorp den Savel, Bunsbeek, Aiseau : Fovendi laboris et aequitas [1].
  • Janssens de Varebeke (branches non anoblies) : Avita Fide.
  • Jaumain : Jaumain tiendra.
  • Jolly : Recte et fideliter.
  • Jossart : Vitam tuam somnio scientiaque illumina.

KModifier

  • Kerchove (de) : Endurer pour durer.
  • Kethulle de Ryhove (de la) : Gode Lof.
  •   Keyser (de) : Ut sementem feceris ita metes (On récolte ce que l'on sème).
  • Knyff (de) : Ad astra per arcem.

LModifier

 
Vostre playsir Lannoy : devise de la Maison de Lannoy.
 
Je marche droit : devise de la Maison de Limburg Stirum.
  •   Laage de La Rocheterie (de) : Sursum corda.
  •   Lacoste : Laboriose in labore meo.
  •   La Hamaide (de): Par force et par armes.
  •   Lalaing (de) : Sans Peur et Sans Reproche.
  • Lamin Busschots : In manu dei.
  • Lagasse : Nul ne l'agace impunément.
  • Lamarche, pour la branche noble : Crux lux dux[17].
  • Lambert : Conscientia Lux mea.
  • Lamfalussy : Uno die non crescit[17].
  •   Lannoy (de) : Vostre playsir Lannoy.
  • Lantsheere (de): Rechts is Lants Heer.
  • Laurent : Verba scribenda.
  • Lauta van Aysma : Antiqua virtute ac fide.
  • Lauwereyns de Diepenhede de Roosendaele : Altavis et armis (cri de guerre : Diepenhede ! Diepenhede).
  • Lerberghe de Marcke (van) : Time Dishonorem (Crains le déshonneur).
  • Lejeune de Schrievel : In fide virtus.
  • Lely van Oudewater (van der) : Ab Altissimo sunt mea vestimenta plus quam regia[18].
  •   Leyniers (branche anoblie) : Deo et arte.
  • Leys : Arte et labore.
  • Lemaigre : Ubi perarduum ibi officium.
  • Lemaigre : Natus ad juvandum.
  • Leman : Omnia patriae.
  •   Liedekerke (de) : Gavere, Gavere. (cri de guerre)
  •   Limburg Stirum (de) : Je marche droit.
  •   Lichtervelde (de) : Tres in uno pro Rege (Trois en un pour le Roi).
  • Liedts : All for duty.
  •   Ligne (de)[19] : Quo res cumque cadunt, stat semper linea recta. (De quelque côté que tombent les choses, la ligne reste toujours droite).
  •   Lobkowicz (de) : Popel gsem a popel budu. (Poussière je suis et poussière je resterai).
  • Loën d'Enschede (de) : Sanguine nostro tinctum. Cri de guerre : Loen bredenvord.

MModifier

 
Virtute et prudentia : devise de la famille de Meeûs.
 
Suaviter sed fortiter : devise de la famille de Muyser Lantwyck.
  • Macar (de) : Semper fidelis.
  • Maere d'Aertrycke (de) : Stella maris succurre cadenti[20]
  • Magotte : In cultura sapientia [12].
  • Maleingreau d'Hembise (de) : Virtuti nihil obstat.
  • Malfait : Benefacere.
  • Marmol (del) : Marmora Durant.
  •   Marnix de Sainte Aldegonde (de) : Repos ailleurs.
  •   Marquet : Spes sub sole.
  • Meester (de) : Deus ante omnia (Dieu avant tout).
  •   Meeûs (de) : Virtute et prudentia.
  •   Merode (de) : Plus d’honneur que d'honneurs.
  • Mertens de Wilmars : Deo regi patriae.
  • Mesmaekers : Ægros vigilantia servat.
  • Meulenaere (de) : Amanti nihil difficile.
  • Michiels van Kessenich (de) : Alles dor en voor den Koning.
  • Minet : Per omne pertinax.
  • Misson : Aperta et intemerata fide.
  • Monceau de Bergendal (du) : Pretium laborum.
  •   Moncheur : Honor et labor (L'honneur et le travail).
  •   Montpellier de Vedrin (de) : Nec mihi soli (rien pour moi tout seul).
  •   Muyser Lantwyck (de) : Suaviter sed fortiter (Doucement mais avec force).
 
S.E.S.N. (Sans être suis Norman) : devise de la famille de Norman et d'Audenhove.

NModifier

  • Nédonchel (de) : Antiqua et nobilis.
  • Neufforge ou Neuveforge (de) : Ad Alta petantur.
  •   Nève de Mévergnies : Florescit et lucet.
  • Nicaisse : In rebus adversis victor [12].
  • Nobels : Dux noster virtus.
  •   Noot (van der) : Respice finem.
  • Norman et d'Audenhove (de) : S.E.S.N. (Sans être suis Norman)
  • Notebaert : Ad unum.
  •   Noten (Van) : Per tempora ad futurum.

OModifier

  • Oldenhove de Guertechin : Post tenebras spero lucem (Après les ténèbres, j'espère la lumière).
  • Orban de Xivry : Defende inarmatos.
  •   Orts : In conchis speciosa.
  •   Oultremont (d') : Nobilitas virtute nititur (La noblesse se distingue par la force de l'âme).
  • Ozy van Zegwaart : Arte, labore, patientia.

PModifier

QModifier

  • Quarles van Ufford et Quarles de Quarles : Aquila non captat muscas.
  • Quecq d'Henripret : Sat cito si certo.
  •   Quesne (du) : In fructu iam quercus.

RModifier

 
Sicut lilium : devise de la famille de Robiano.
  •   Radiguès (de) : Amore non timore.(Par amour, non par crainte )
  • Ramaix (de) : Constanter et fortiter.
  • Rion : Sans oser n'aucun succès.
  • Robert : Molinus unus nobilis.
  • Roberti de Winghe : Nunquam sinistre.
  • Roberts-Jones : Pour devenir.
  •   Robiano (de): Sicut lilium[23].
  • Robyns de Schneidauer : Robur.
  • Roelants du Vivier: In decore decus (Les honneurs dans l'honneur).
  •   Roest d'Alkemade Oem de Moesenbroeck (de) : Vivo leo cespite tutus (Moi lion, je vis en sécurité grâce à cette digue faite de mottes de gazon).
  • Roovere (de) : Vereor Deum[24].
  • Rutgers van Rozenburg : Charitate et industria.
  • Ruys de Beerenbrouck : Antes morir que ser traidor.
  • Ruzette : Sic olim nunc idem.
  • Ryckel (de/van ) : Vaca ut vaces.
  •   Ryckman de Betz (de) : Ryck hart ryck man. ("riche cœur, riche homme")

SModifier

 
Vestigia nulla retrorsum : devise de la famille van der Smissen de Cortenberg.
  • Sauvage (de) : Quod fas et jura volunt.
  • Schaetzen (de) : Modus in Rebus.
  • Schauwers : Amor est vitae essentia.
  •   Schietere de Lophem (de) : Omnium rerum vicissitudo.
  • Segaert : Pour le mieux [1].
  •   T'Serclaes et de T'Serclaes de Wommersom : Brabant! Brabant!
  • t'Serstevens : Honor meus in altis.
  • Servais (de) : Bien faire et rien craindre
  • Sibille : Elle dit vray sibilla.
  • Siniger : Umbra lux dei.
  • Stavaux : Est labor honor officiumque jus meus.
  • Stingelandt (van) : Candide et cordate.
  • Smet de Naeyer (de) : Opere et Labore.
  • Smissen de Cortenberg (van der) : Vestigia nulla retrorsum.
  • Snoy : Love and faith.
  •   Solvay de La Hulpe : Comprendre et mieux faire.
  • Speeckaert : Unione fortior.
  • Spyskens : Spyse Spyst Spyskens (La nourriture alimente Spyskens, soit Spyskens n'a besoin de rien).
  •   Steenkiste (van) : Fortitudo hominis quasi lapidis (La force de l'homme est comme celle de la pierre).
  •   Straten-Waillet (van der) : Preux et loyal.
  • Sury : N'est que n'admets.

TModifier

  •   Terlinden : Jure injuria vincitur.
  • Terwangne (de) : Laboris praemia recti.
  • Toict (du) : A Dios y al Rey.
  • Toussaint : Le beau c'est l'éclat du vrai.
  •  Trannoy   (de) : Deo regique fidelis (Fidèle à Dieu et au roi).
  • Travers : Altijd de zelve.
  •   Trazegnies (de) : Tan que vive.
  • Triest : Triest espère en joie
  • Trieu de Terdonck (du) : Bien faire et ne rien craindre.
  • Trooster : Nomen est omen.

UModifier

 
Bello et jure senesco : devise de la famille d'Udekem.

VModifier

  • Vandenbrouck : Justitia et Caritas
  • Verplancke de Diepenhede : Atavis et lauris.
  •   Villegas (de) : Vilia ne legas.
  • Voghel (de) : A radice ad apicem.
  • Voghel (de): Deviens celui que tu es.
  •   Verhaegen : Servat et Arcet.
  •   Vilain XIIII : Vilain sans reproche.
  • Vinçotte : alteri sic tibi .
  •   Visart de Bocarmé : Je protège le faible.[25]
  • Volder (de) : Omnia recte.
  • Vredenburch (van) : Agro evellite spinas.
  • Vredenburch (van) : Ante omnia honor.
  • Vyve (Van) : Vive ut vivas.

WModifier

 
Nullus limes leoni : devise de la famille van Waesberghe.
  •   Waepenaert (de) "Semper Armiger triumphat" ("Waepenaert (= Armiger = l'Homme d'armes) triomphe toujours")
  •   Waesberghe (van) : Nullus limes leoni (Pas de frontières au lion).
  •   Walque (de) : Virtute Crescens (Croissant par le mérite).
  •   Wappers : Rege atque Arte (Pour le Roi et l'art).
  • Wasseige (de) : In Domino confido (Je fais confiance au Seigneur).
  •   Watelet : Sapientia et pulchritudo (Sagesse et beauté).
  • Wauters de Besterfeld : Vigilantia.
  • Wautier (de) : Respice finem.
  • Wavrin de Villers au Tertre (de) : Moins que le pas.
  •   Weddingen (van) : Liber, rectus et bonus
  • Wellens van ten Meulenberg (de) : Cœlestibus auspiciis.
  •   de Werve (van) : Sine fraude (Sans dommage).
  •   Weyer (Van de) : Semper candidus in vivario.
  •   Witte (de) : Tute vide.
  • Witte de Haelen (de) : De par Dieu patrie d'abord.
  • Woeste : Foi et travail.
  • Woronoff : In Fidelitate Honor (L'Honneur dans la Fidélité).
  • Wyns et Wyns de Raucour : Cordis dos optima candor.

XModifier

YModifier

  • Ypersele de Strihou (van) : Cœur vaillant bonne étoile.
  • Ysebrant de Lendonck : per mare, per terras.
  • Yve de Bavay (d'): Sans contrainte.

ZModifier

  • Zeeland (van) : Luctor (Je lutte).
  •   Zurstrassen : Salus patriae suprema lex.
  • Zuylen van Nyevelt (van) : Non titubans.
  • Zuylen (van) : Semper recte et fortiter (Toujours droit et fort).

BibliographieModifier

  Ouvrages utilisés comme sources pour la rédaction de cet article :

Voir aussiModifier

Devises des maisons souveraines, familles et grands personnages historiques et contemporainsModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g et h Conseil d’héraldique et de vexillologie, par arrêtés ministériels du 15 avril 2015, publiés au Moniteur Belge du 28 mai 2015, numac 2015029235
  2. Portrait. André du Bus
  3. a et b Conseil d’héraldique et de vexillologie, par arrêtés ministériels du 8 juin 2015, publiés au Moniteur Belge du 14 août 2015, numac 2015029364
  4. voir aussi les autres devises sur le site de Marie-Dorothée de Croÿ.
  5. État présent de la noblesse belge, 1987, seconde partie, p. 381.
  6. [1]
  7. Oscar Coomans de Brachène, État présent de la noblesse belge, annuaire de 1974, seconde partie, Fos-Gom, p. 312.
  8. Comte Alphonse O'Kelly de Galway, Dictionnaire des cris d'armes et devises des personnages célèbres et des familles nobles et autres..., Bruxelles, 1865, p. 80.
  9. « Menu », sur legrelle.info (consulté le )
  10. (en) « livre — — Belgian Blue Blood » (consulté le )
  11. (nl) « Haelterman », sur www.sarovlaanderen.be (consulté le )
  12. a b et c Conseil d’héraldique et de vexillologie, par arrêtés ministériels du 06 avril 2017, publiés au Moniteur Belge du 09 juin 2017, numac 2017012162
  13. Alfred De Ridder, Devises et cris de guerre de la noblesse belge, Bruxelles, 1894, p. 32.
  14. Oscar Coomans de Brachène, État présent de la noblesse belge, Annuaire de 1975, seconde partie, He - Hou, Collection "ETAT PRESENT" a. s. b. l., 1975.
  15. issus d'Henri-Hubert HOUTART (1663-1733) et de Barbe de NOVILLE (1674-1765)
  16. Armoiries suivant l'arrêté d'enregistrement signé par la Ministre le 15 avril 2015 et qui ont été publiées au Moniteur belge le 28 mai 2015, 2015029235. L'existence d'armes anciennes n'a pas été recherchée tandis que ces armes modernes ont été arrêtées en 1974, publiées à l'OGHB en 1980, aux Marques Benelux pour contrôle d'antériorité en 1983 et au Carnet Mondain en 1995.
  17. a et b EPNB KEM-LAMF 2008.
  18. Alfred De Ridder, Devises et cris de guerre de la noblesse belge, Bruxelles, 1894, p. 10 : « Albaltissimo sunt mea vestimenta plus quam regia. »
  19. Cri : Transit cum sanguine virtus: (La vaillance se transmet avec le sang).
  20. Vers tiré de l'antienne Alma Redemptoris Mater.
  21. « Héraldique : logiciels de dessin et de recherche de blasons », sur www.euraldic.com (consulté le )
  22. J. B. Rietstap, Armorial général précédé d'un dictionnaire des termes du blason, tome II, deuxième édition refondue et augmentée, Gouda, G. B. van Goor Zonen, 1887, p. 484, à consulter ici
  23. Texte complet : « sicut lilium inter spinas » (comme le lis parmi les épines) Cantique des Cantiques, I, 2, verset 2.
  24. Jean-Paul Springael, Armoiries de personnes physiques et d’associations familiales en Communauté française. 2012-2013, 2014 (ISBN 978-2-930624-09-9).
  25. Cette devise semble ancienne. elle n'apparait plus dans l'EPNB.
  26. Le Parchemin est une publication bimestrielle, créée en 1936, où sont publiées des études sur des sujets divers et variés touchant à la généalogie ou à l'héraldique