Liste des familles contemporaines de la noblesse belge

page de liste de Wikipédia
Grandes armoiries du Royaume de Belgique

Grandes armoiries du roi des Belges

Cette liste des familles contemporaines de la noblesse belge ne retient que les familles subsistantes faisant partie officiellement de la noblesse belge avec un principe légal de noblesse héréditaire, à l'exclusion des familles de nationalité belge de noblesse non reconnue ou de noblesse étrangère n'ayant pas introduit une requête d'incorporation dans la noblesse auprès de S.M. le roi des Belges.

Cette liste non exhaustive est reprise de façon plus complète dans l’État présent de la noblesse belge, qui, quoiqu'il ne soit pas une publication officielle (comme le Nederland's Adelsboek), n'en présente pas moins, malgré certaines erreurs, un caractère relativement fiable.

StatistiquesModifier

En 2015, il y avait environ 32 500 personnes faisant partie de la noblesse belge et réparties dans 1 196 familles[1].

Noblesse antérieure à la fondation du royaume de BelgiqueModifier

Noblesse depuis la fondation du royaume de Belgique (1831)Modifier

Environ un tiers des familles de la noblesse belge trouvent l'origine de leur noblesse dans celles du Saint-Empire et du royaume de France, les deux tiers des familles ont une noblesse plus récente et ont été anoblies aux XIXe, XXe et XXIe siècles par les rois des Belges, généralement pour services rendus à la nation.

Le système onomastiqueModifier

Contrairement à un pays comme l'Allemagne où tous les nobles se voient attribuer la particule nobiliaire von, rien ne distingue officiellement en Belgique les noms des familles nobles des non nobles, comme c'est également le cas dans d'autres pays comme l'Italie, la Pologne…

Seules quelques familles d'origine féodale ne sont connues que par leur nom de terre.

Toutefois, à la fin du XIXe siècle, par imitation de la France où la noblesse, outre son patronyme, se faisait connaître par le nom de sa seigneurie, et aussi par l'influence de l'œuvre de romanciers comme Alexandre Dumas, de nombreuses familles belges, nobles ou non, ont sollicité les tribunaux, malgré la fréquente faiblesse des arguments produits, afin de se créer des noms faisant croire à tort ou à raison à l'existence dans cette famille d'une antique seigneurie. Souvent, il s'agissait simplement de l'ajout d'un nom d'alliance ou d'une résidence campagnarde ou encore du maquillage de l'article néerlandais « De » (signifiant « Le » ou « La ») s'écrivant avec une majuscule, en particule française « de », s'écrivant avec une minuscule. Mais tout cela était fait motu proprio par les requérants.

Hiérarchie nobiliaireModifier

La hiérarchie nobiliaire en Belgique n'est fixée par aucun texte légal, aucune loi, ni aucun arrêté royal. Un rapport du aurait été soumis au Roi Léopold Ier qui l'aurait approuvé, mais ce rapport ne figure pas dans l'ordre juridique belge, et il n'a d'ailleurs jamais été publié officiellement. Le noble non titré est qualifié d'écuyer : cette qualification signifie l'appartenance simple à la noblesse. Certes, pour certains, se fondant en cela sur une lecture superficielle d'un arrêt de 1927 de la Cour de cassation de Belgique, écuyer serait un titre de noblesse au sens strict. Il faut bien admettre cependant que la doctrine juridique belge[2] se fondant sur la législation existante, ne va pas en ce sens, et estime que la qualification d'écuyer est applicable aux nobles non titrés[3].

TitresModifier

  • Familles princières (certains titres n'ont pas fait l'objet d'une demande de reconnaissance) : d'Arenberg (Saint-Empire 1576, reconnu en 1953) ; de Beaufort-Spontin (Pays-Bas autrichiens 1782, prince du Saint Empire 1783) ; de Béthune Hesdigneul (Pays-Bas autrichiens, reconnu en 1888 et 1932) ; de Croy (prince de Solre 1677 par le roi d'Espagne, Saint-Empire 1742, reconnu en 1933) ; de Habsbourg-Lorraine (Saint-Empire, incorporation 1978 et 1983) ; de Ligne (Saint-Empire 1601) ; de Lobkowicz (Saint-Empire 1624, reconnu 1958) ; de Looz-Corswarem (Pays-Bas autrichien 1825) ; de Merode (confirmation des titres de prince de Rubempré et d'Everberg en 1823, et prince de Grimberghe en 1842 pour l'aîné ; prince de Merode à tous e 1930) ; Riquet de Caraman-Chimay (prince de Chimay Pays-Bas 1824, prince de Caraman reconnu 1856 et 1867, titre de prince de Caraman-Chimay en 1889) ; Swiatopelk-Czetwertynski (Pologne 1569 reconnu 2007)[4].
  • Marquis (markies en néerlandais): dix familles
  • Comte (graaf en néerlandais) : 85 familles
  • Vicomte (burggraaf en néerlandais): 35 familles
  • Baron : environ 325 familles
  • Chevalier (ridder en néerlandais): environ 120 familles
  • Écuyer (jonkheer en néerlandais) : environ cinq cents familles

Liste des familles contemporaines de la noblesse belgeModifier

La colonne "titre(s)" ne mentionne que le(s) titre(s) héréditaire(s) porté(s) par une famille donnée.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

AModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Abeele (Vanden)[5] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron à Andries Vanden Abeele en 1989. Armes d'Andries Van den Abeele
Abeele (Vanden)[6] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron à Michel Vanden Abeele en 2010. blasonnement:
Ackere (van) (nl)[7] baron
écuyer
Concession de noblesse en 1939, concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1951. Armes de la famille van Ackere
Ackerman[8] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en 1992. Armes de la famille Ackerman
Aefferden (van) (nl)[9] vicomte Déclaration de noblesse ancienne en 1690. Nomination en tant que membre du corps équestre du Limbourg en 1816, mention sur la 1re liste officielle des nobles.
Concession du titre de vicomte pour tous en 1871.
Armes d'Aefferden
Aerssen Beijeren van Voshol (van) (nl)[10] baron Écuyer en France en 1605; baron en France en 1635. Titre personnel de chevalier en Angleterre en 1611. Nomination en tant que membre du corps équestre de la Hollande en 1814. Reconnaissance du titre de baron pour tous en 1822. Armes d'Aerssen
Agie de Selsaeten (nl)[11] écuyer Concession de noblesse en 1890 et adjonction du nom de Selsaeten en 1914 Armes Agie de Selsaeten
Alcantara (d')
Alcantara de Querrieu (d')[12]
comte Reconnaissance de noblesse et autorisation de porter le titre de chevalier pour tous en 1842, titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1852, comtes pour tous en 1881. Adjonction de de Querrieu à Juan d'Alcantara (1879-1945) et ses fils en 1927. Armes de la famille d'Alcantara.png
Alen[13] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron à André Alen en 1994. blasonnement:
Allard[14] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929. Armes de la famille Allard
Almásy de Zsádany et Törökszentmiklós[15] comte Concession du titre de comte pour tous en 1815 en Autriche. Reconnaissance de noblesse avec le titre de comte pour tous en 2013. blasonnement:
Anciaux Henry de Faveaux (nl)[16] chevalier
écuyer
Adjonction de Henry de Faveaux en 1914, concession de noblesse en 1932, titre de chevalier, puis transmissible par ordre de primogéniture masculine au deuxième fils en 1959. Armes de la famille Anciaux Henry de Faveaux
Ancion (nl)[17] baron
écuyer
Concession de noblesse en 1899 et 1906, concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1899 et 1920. Armes de la famille Ancion
André-Dumont (nl)[18] écuyer Autorisation de remplacer le nom de famille Dumont par celui d' André-Dumont en 1947. Concession de noblesse en 1985. Armes d'André-Dumont
Andrimont (d’) (nl)[19] écuyer Concession de noblesse en 1977.

La famille noble Godin est une branche cadette de la même famille.

Armes d'Andrimont
Anethan (d')[20] baron Concession de noblesse en Saint-Empire en 1630, concession du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine en 1787, nomination en tant que membre du corps équestre du Grand-Duché de Luxembourg en tant que baron en 1816, mention dans la 1re liste officielle des nobles avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine, chevaliers pour les autres. Baron pour tous en 1840. Armoiries de la famille d'Anethan
Anne de Molina (nl)[21] écuyer Concession de noblesse en 1750.
Reconnaissance de noblesse en 1871 et adjonction du nom de Molina en 1885.
Armes de la famille Anne de Molina
Annez de Taboada[22] chevalier
écuyer
Anoblis en 1714 par la Chancellerie de l'Empire, confirmation de noblesse en 1736 par la Chancellerie des Pays-Bas.
Reconnaissance de noblesse en 1897 et 1899, titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1959.
Armes de la famille Annez de Taboada
Ansiaux (nl)[23] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron personnel en 1969, extension du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1977. Éteinte dans les mâles en 2009. Armes d'Ansiaux
Arenberg (d')[24] duc
prince
Ancienne famille régnante, cadette des Ligne, maison médiatisée, extraction chevaleresque, comte princier d'Arenberg en 1547, comte du Saint-Empire en 1549, prince du Saint-Empire en 1576, grand d'Espagne de 1re classe en 1612, duc en 1644, Altesse sérénissime en 1825, reconnu prince-duc en France en 1827 et prince en Belgique en 1953 avec prédicat d'Altesse sérénissime (S.A.S.). Autorisation au Chef de la Maison de porter le titre de duc en Belgique en 1994. La branche cadette, issue d'Alexandre de Croÿ-Chimay d'Arenberg (1590-1629), est aujourd'hui fondue dans celle des princes de Caraman-Chimay. Armes d'Arenberg
Arrazola de Oñate[25] écuyer Concession du titre personnel de chevalier en 1647 et 1663, obtention de noblesse héréditaire en 1654. Nomination en tant que membre du corpséquestre de Limbourg avec le titre de baron; la première liste officielle des nobles de 1825 indique que ce titre se transmet à tous ses descendants du nom (branche éteinte).

Reconnaissances de noblesse en 2001 et en 2008 pour divers membres d'une branche subsistante.

Armes de la famille éteinte Arrazola de Oñate
Arschot Schoonhoven (d')[26] comte Noblesse féodale. Nomination de Philippe d'Arschot Schoonhoven en tant que membre du corps équestre de Limbourg avec le titre de comte; la première liste officielle des nobles de 1825 indique que ce titre se transmet à tous ses descendants du nom. Armes d'Arschot de Schoonhoven
Aspremont Lynden (d')
Aspremont Lynden de Maillen (d')[27]
comte Confirmation du titre de comte d'Aspremont[N 2] et concession du titre de comte de Lynden et du Saint-Empire en 1676. Nomination en 1816 en tant que membre du corps équestre de Namur avec titre de comte, avec la mention sur la 1re liste que ce titre sera transmissible à tous les descendants du nom. Adjonction de de Maillen en 1909 pour Guy d'Aspremont Lynden et ses descendants. Armoiries de la famille d'Aspremont de Lynden
Avenne (Vanden) (nl)[28] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier à Walter Vanden Avenne en 1984. Armes de la famille Vanden Avenne
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

BModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Backer (de) (nl)[29] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier à Adrien-Antoine-Constant de Backer, alias Claude Étienne, en 1985. Armes de Backer
Baeyens (nl)[30] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine à Ferdinand Baeyens en 1904. Armes de Baeyens
Bailly de Tilleghem (Le) (nl)[31] baron Nomination par les archiducs Albert et Isabelle de Renon le Bailly comme conseiller et maître des requêtes au Grand Conseil de Malines, charge conférant au besoin la noblesse héréditaire, en 1605.
Concession du titre personnel de baron de l'Empire, par l'empereur Napoléon Ier, en faveur de Renon Le Bailly de Tilleghem, en 1813.
Nomination en tant que membre du corps Corps équestre de la Flandre occidentale avec le titre de baron du même en 1816. Il figure sur la 1re liste officielle des nobles. Par arrêté royal de 1817, le titre de baron fut déclaré pouvoir être porté par lui et tous ses descendants.
Armes de la famille Le Bailly de Tilleghem
Baines (nl)[31] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier à Georges Baines en 2000. blasonnement:
Bandt (de) (nl)[32],[33] écuyer Concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de chevalier en 1994; concession du titre personnel de baron en 2009. blasonnement:
Barchman Wuytiers van Vliet (nl)[31] écuyer Concession de noblesse, avec droit de conversion en reconnaissance si des preuves de l'extraction de la maison de Berthout sont apportées, en faveur de Cornelis-Gerard Barchman Wuytiers van Vliet[30], seigneur de Vliet, en 1829. Il figure sur la 5e liste officielle des nobles. Armes de la famille Barchman Wuytiers van Vliet
Baré de Comogne (de) (nl)[34] vicomte Nomination en tant que membre du corps équestre de Namur en 1816, titre de baron transmissible à la primogéniture masculine en 1827. Mentions dans les 1re et 3e listes officielles des nobles. Concession du titre de vicomte pour tous en 1848. Armes de Baré de Comogne.png
Barquin (de) (nl)[31] écuyer Concession de noblesse par l'empereur Charles VI en faveur de Jean (de) Barquin, seigneur en partie de Rienne, en 1721.
Reconnaissance de noblesse en 1981 pour les quatre branches.
Armes de Barquin
Barre d'Erquelinnes (de la) (nl)[34] comte
écuyer
Anoblis en 1613, concession du titre de chevalier par le roi Philippe IV, comte d'Erquelinnes par l'empereur Charles VI en 1722. Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible à la primogéniture masculine en 1829, 1844 et 1961. Mention dans la liste supplémentaire des nobles. Armoiries de la famille de la Barre d'Erquelinnes
Barsy (de) (nl)[31] écuyer Concession de noblesse et autorisation de porter les armes figurant sur la pierre tombale de Bernard de Barsy, son sextaïeul, en faveur de Thierry de Barsy en 1990, puis élevé au titre de baron personnel en 2007. Famille noble éteinte dans les mâles en 2016. Armes de la famille de Barsy
Bartholomée (nl)[35] écuyer Concession de noblesse et titre de baron personnel en 1999 pour Pierre Bartholomée. blasonnement:
Bassompierre (de) (nl)[34] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine en 1929.
Modifications d'armoiries en 1956 et 1960[30]. Concession du titre personnel de baron en 1982[30]. Concession du titre de baron pour tous aux enfants du baron Guy de Bassompierre (1947-1990) en 2014[36].
Armes de la famille de Bassompierre
Bauchau (nl)[37],[38],[39] chevalier
écuyer
Chevalier de l'Empire en 1809, concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible à la primogéniture masculine en 1973. Armes des chevaliers de Bauchau
Bauduin[40] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier à René Bauduin en 1998. Éteinte dans les mâles en 2007. blasonnement:
Beaucarne d'Eenaeme (nl)[41] chevalier
écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible à la primogéniture masculine en 1968. Adjonction d'Eenaeme en 1980.
Beauffort (de)[34] marquis
comte
Ancienne chevalerie. Concession en France en 1735 du titre de marquis transmissible à la primogéniture masculine. Naturalisation belge et reconnaissance de noblesse en 1836. Reconnaissance de noblesse et du titre de comte pour tous en 1863, reconnaissance du titre de marquis transmissible à la primogéniture masculine en 1897. Armes de Beauffort
Beaufort-Spontin (de)[34] duc
marquis
comte
Extraction chevaleresque. Baron de Spontin en 1674. Comte de Beaufort et marquis de Beaufort Spontin (avec rang et honneurs princiers) transmissible à la primogéniture masculine et applicable sur la terre de Spontin en 1746. Confirmation du titre de comte en 1762, duc de Beaufort Spontin transmissible à la primogéniture masculine en 1782. Concession par la Chancellerie de l'Empire du titre de prince du Saint-Empire transmissible à la primogéniture masculine en 1783. Comte du Saint-Empire pour tous attribué par la Chancellerie de l'Empire en 1789. Inscrit dans l'ordre équestre de Namur en tant que duc de Beaufort Spontin et marquis de Spontin transmissibles à la primogéniture masculine. Confirmation en Autriche des titres de duc et prince transmissibles à la primogéniture masculine en 1876, Altesse Sérénissime (S.A.S.) transmissible à la primogéniture masculine en 1878. Armes de Beaufort Spontin
Beckers (nl)
Beckers-Vieujant[42],[43]
écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en 1996 et du titre personnel de baron en 2013. Autorisation de subsituer le patronyme en Beckers-Vieujant en 2012. blasonnement:
Beco (de) (nl)[34] baron
écuyer
Anoblis et créés barons en 1924, titre transmissible à la primogéniture masculine. Concession de noblesse en 1867 pour une autre branche. Armes de la famille de Beco
Beeckmans de West-Meerbeeck (nl)[34] écuyer Adjonction de de West-Meerbeeck en 1923 (seigneurie dans la famille depuis 1772[44]), concession de noblesse en 1939. blasonnement: "d'azur à la bande d'argent, accompagnée en chef d'une tête de lion arrachée d'or, lampassée de gueules et en pointe d'une étoile à 6 rais d'or."
Beer de Laer (de) (nl)[34] chevalier
écuyer
Adjonction de de Laer en 1912, concession de noblesse en 1921, chevalier transmissible à la primogéniture masculine en 1928. Armes de la famille de Beer de Laer
Begasse de Daem écuyer Concession de noblesse en 1899. blasonnement:
Behaghel de Bueren (nl)[34] chevalier
écuyer
Concession de noblesse en France en 1822. Reconnaissance de noblesse en 1845, chevalier transmissible à la primogéniture masculine en 1907, adjonction de de Bueren en 1921, Armes de la famille Behaghel
Behault (de) (nl)[34] écuyer Concession de noblesse le 26 avril 1726.
Reconnaissance de noblesse le 4 septembre 1822 pour la première branche et le 19 juin 1827 pour la seconde branche (de Behault Dornon, éteinte).
Armoiries de la famille de Behault
Behault de Carmois (de) écuyer Concession de noblesse en 1678. Reconnaissance de noblesse en 1822. blasonnement:
Behr (de) (nl)[45] chevalier
écuyer
Concession de noblesse et du titre de Chevalier du Saint-Empire en 1755. Admission dans la noblesse du Royaume des Pays-Bas en 1828. Reconnaissance de noblesse en 1956 et 1980[46]. blasonnement (la): "Videlicet scutum quadratum inferius in cuspidem desinens, album sive argenteum, in hoc ursum in caespite viride erectum, sive in proedam intentum."
Bekaert (nl)[34] baron
écuyer
Concession de noblesse en 1966 et du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine. blasonnement (nl): "van zilver, met een linkerschuinbalk van keel, beladen met drie sterren van goud, en vergezeld van twee populieren op een grasgrond van sinopel."
Beken Pasteel (Van der) (nl)[45] écuyer Concession de noblesse en 1822. Armoiries de la famille van der Beken Pasteel
Belen (Van der)[45] écuyer Concession de noblesse en 1931. blasonnement (nl): "van lazuur, met een zwijnskop vergezeld van drie sterren met zes stralen alles van goud."
Bellefroid d'Oudoumont (de)
Bellefroid (de)[45]
écuyer Concession de noblesse en 1829; autre ligne de Bellefroid: concession de noblesse en 1975. Armes de Bellefroid
Beltjens[45] baron Concession de noblesse en 1930 et du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine. blasonnement (nl): "van lazuur, met keper van hermelijn, vergezeld van drie koninklijke kronen van goud."
Benoist (de)
Benoist de Gentissart (de)[45],[47]
baron
écuyer
Concession du titre de baron en 1778, titre transmissible à la primogéniture masculine. Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine en 1822 (branche éteinte); reconnaissance de noblesse en 1822 pour une autre branche. Armoiries de la famille Benoist de Gentissart
Berch van Heemstede (van den)[47] écuyer Concession de noblesse aux Pays-Bas en 1842; admission dans la noblesse belge en 1955. Branche belge éteinte dans les mâles en 1990 (branche néerlandaise subsistante). Armes de la famille van den Berch van Heemstede
Berger[47] écuyer Concession de noblesse en 1998 avec le titre personnel de chevalier. blasonnement:
Bergh (Van Den)[47] écuyer Concession de noblesse en 1983 avec le titre personnel de baron. blasonnement (nl): "gevierendeeld, één in keel, een mercuriusstaf van goud, twee in azuur, negen penningen, drie, drie en drie geplaatst, drie in azuur, een vierhoekige diamant van zilver, met vijf facetten geslepen en op een punt staand, vier in keel een tabaksblad van goud, een kruis van zilver over de hoofdverdelingen heen."
Berghe (Vanden) (nl)[47] écuyer Concession de noblesse en 1993 avec le titre personnel de baron en faveur de Herman Vandenberghe. blasonnement:
Berghmans[37],[48] écuyer Concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron à Jean-Pierre Berghmans, industriel, groupe Lhoist en 2005. Concession de noblesse héréditaire à ses frères Vincent et Jacques Berghmans, groupe Lhoist, en 2005. blasonnement:
Bernadotte[45] comte Prince et duc de Pontecorvo en 1806. Prince héréditaire de Suède en 1810. Roi de Suède et de Norvège en 1818. Concession du titre personnel de prince et des titres de comte et comtesse pour sa descendance en Belgique en 1938. Famille éteinte dans les mâles en 2003. Armes de la Maison de Bernadotte coa
Bernard écuyer Concession de noblesse en 1986 avec le titre personnel de baron. blasonnement:
Bernard de Fauconval de Deuken (de)[34]
Bernard de Fauconval (de)[34]
baron
écuyer
Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine en 1843. Adjonction du nom "de Deuken" en …[réf. souhaitée]. Armes de Bernard de Fauconval
Bernays écuyer Concession de noblesse en 1933. blasonnement:
Berryer[34] vicomte
écuyer
Concession de noblesse en 1925 et du titre de vicomte transmissible à la primogéniture masculine. Concession du titre de vicomte à deux petits-fils en 1971, également transmissible à la primogéniture masculine. blasonnement (nl): "in lazuur, een keper van zilver, vergezeld van drie bijen van goud."
Bertrand écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Luc Bertrand en 2006. blasonnement:
Béthune (de)
Béthune-Sully (de)[49]
baron Anoblis et créés chevaliers en 1845, titre transmissible à la primogéniture masculine. Concession du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine. Baron pour tous en 1871, comte pontifical transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1866. Adjonction du nom Sully, à la suite de l'adoption en 1952 par Gabrielle-Marthe-Marie Sully à Chatou (Yvelines). File:Armoiries de la famille de Béthune (anoblie en 1845)
Bethune-Hesdigneul (de)[49] prince[N 3]
comte
écuyer
Chevalerie et prise du nom de Bethune en 1632. Titre de prince transmissible à la primogéniture masculine octroyé par l'empereur Joseph II en 1781. Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible à la primogéniture masculine en 1816. Reconnaissance du titre de prince transmissible à la primogéniture masculine en 1888 et en 1932[30]. Armes de Béthune Hesdigneul
Beughem de Houtem (de) (nl)[49] vicomte
écuyer
Réhabilitation de noblesse en 1654, chevalier en 1661, vicomte en 1756. Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte transmissible à la primogéniture masculine en 1823. Armes de Beughem de Houtem
Beyens[49] baron Créés barons en 1850 par le duc Ernest II de Saxe-Cobourg et Gotha. Eugène-Henri-Léonard Beyens (1816-1894) obtint virtuellement[N 4] reconnaissance de noblesse en 1851 lors de la reconnaissance de son titre de baron (pour tous) que le duc de Saxe-Cobourg-Gotha lui avait concédé. Armes de Beyens
Biber (de)[49] baron
écuyer
Reconnaissance de noblesse et octroi de la particule en 1714, reconnaissance de noblesse en 1856, baron transmissible à la primogéniture masculine en 1857. File:Armoiries de la famille de Biber
Biebuyck[49] écuyer Concession de noblesse et du titre de chevalier à titre personnel en 1958, concession du titre de chevalier transmissible à la primogéniture masculine en 1968. blasonnement (nl): "van keel, met gaffel van zilver, vergezeld van drie bijen, verkeerd geplaatst, van goud."
Biolley (de)[49]
Biolley du Ry van Steelant (de)
vicomte
écuyer
Reconnaissance de noblesse, octroi de la particule et concession du titre de vicomte pour tous les mâles en 1843. Reconnaissance de noblesse en 1843 pour une autre ligne; concession du titre de vicomte transmissible à la primogéniture masculine en 1921. Par adoption en 1947 obtention du nom de Biolley du Ry van Steelant. File:Armoiries de la famille de Biolley
Biseau d'Hauteville (de)[49] chevalier
écuyer
Augmentation d'armoiries (supports et couronne à la place du bourrelet) en 1690. Reconnaissance de noblesse en 1822, chevalier transmissible à la primogéniture masculine en 1928. Deux branches à l'orthographe différente subsistent : celle du chevalier de Biseau d'Hauteville (branche aînée) et celle des écuyers de Biseau de Hauteville (branche cadette). Armes de Biseau
Blanpain écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de Marc Blanpain en 2001. blasonnement:
Bleyfuesz écuyer Concession de noblesse en 1857. blasonnement:
Blommaert de Soye (de)[49] baron
écuyer
Concession de noblesse en 1774, reconnaissance de noblesse en septembre 1821, baron transmissible à la primogéniture masculine en novembre 1822, membre du corps équestre de la province de Namur de 1822 à 1830. Armes de la famille de Blommaert de Soye
Bodart[49] écuyer Attestation de noblesse par le roy d'armes de la principauté de Liège en 1787. Reconnaissance de noblesse en 1861.
Famille noble éteinte dans les mâles en 1987.
blasonnement: "parti, au premier de gueules, à deux dauphins adossés et affrontés d'argent, coupé d'azur, à cinq bandes d'or, au deuxième d'argent, à trois quintefeuilles de gueules, boutonnées d'or, feuillées de sinople."
Bodson écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Philippe Bodson en 2000. blasonnement:
Bodson (au triangle) écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Arthur Bodson en 2009. blasonnement:
Boël[49] comte
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron, titre transmissible à la primogéniture masculine, en faveur de Pol Boël en 1930. Concession du titre de comte transmissible à la primogéniture masculine en 1971. Armes de Boël
Boels[49] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine en faveur de Jean Boels en 1953. blasonnement (nl): "van azuur, met een keper vergezeld in het schildhoofd met twee molenijzers en in de schildvoet met twee zwaarden, schuinkruisgewijze opgesteld, de punt naar boven gericht, alles van zilver."
Boëssière-Thiennes (de la)[49] Marquis
Comte
Maintenue de noblesse en Bretagne en 1539 et 1669. Confirmation du titre de marquis par Napoléon III en 1863.
Adjonction du nom de "Thiennes"[N 5] par arrêté royal du 10 juin 1868, admission en 1885 dans la noblesse belge avec le titre de marquis transmissible à la primogéniture masculine et avec le titre de comte pour tous les autres descendants masculins. Concession du titre de comtesse à la descendance féminine en 1954.
Famille éteinte dans les mâles en 1962.
blasonnement: "écartelé, au premier et quatrième de sable, au sautoir d'or, qui est de la Boëssière, au deuxième et troisième d'or, à la bordure d'azur, à l'écusson d'argent, bordé d'azur, chargé d'un lion de gueules, couronné et lampassé d'or, qui est de Thiennes."
Boeykens écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de Walter Boeykens en 1998. blasonnement:
Bogaerde de ter Brugghen (van den)[49] baron
écuyer
Anoblis en 1705. Reconnaissance de noblesse et membre du corps équestre de la Flandre occidentale en 1818. Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine en 1830.
Famille éteinte dans les mâles en 1974.
Van den Bogaerde wapen 1830
Bois (du)
Bois de Chantraine (du)
Bois de Bounam de Ryckholt (du)
Bounam de Ryckholt (de)[49]
baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine en 1892. Adjonction du nom de Bounam de Ryckholt en 1934. Comte pontifical transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1881 (branche éteinte). Rectification du nom "du Bois de Bounam de Ryckholt" en "de Bounam de Ryckholt" en 1977[39]. Armes du Bois
Bois (du)
Bois d'Aische (du)
Bois de Nevele (du)
Bois de Vroylande (du)[49]
comte
baron
écuyer
Anoblis en 1672 et créés chevaliers en 1676 et 1701. Reconnaissance de noblesse et membre du corps équestre de la province d'Anvers en 1816. Concession du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine en 1835 et 1845. Concession du titre de comte transmissible à la primogéniture masculine en 1846 et 1873. Adjonction du nom de Nevele en 1885 (branche des barons). Adjonction du nom d'Aische en 1885 (branche des comtes). Adjonction du nom de Vroylande en 1886 (branche des écuyers). Armes des comtes du bois d'Aische et des barons du Bois (de Vroylande) de Nevele
Bois (du) (à la barre ondé) baron
écuyer
Concession de noblesse en faveur de Guy du Bois en 1983. Concession du titre de baron à toute la descendance de son fils en 2016. blasonnement:
Bonaert
Bonaert de la Roche-Marchiennes[49]
baron Anoblis en 1676. Obint virtuellement reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron en 1867. Baron pour tous en 1881. Adjonction du nom de la Roche-Marchiennes à la suite de l'adoption par son beau-père. Modification d'armoiries en 1955 (substitution de l'ancien bonnet de baron brabançon par la couronne à sept perles). Armoiries de la famille Bonaert
Bonhome (de)[49] baron Anoblie en 1653, concession du titre de baron en 1789. Reconnaissance de noblesse et du titre de baron pour chacun des chefs des sept branches de la famille de Bonhome[50] et toute leur descendance en 1856. File:Armoiries de la famille de Bonhome
Bonvoisin (de)[49] baron Anoblis et créés barons en 1957, titre transmissible à la primogéniture masculine. Rectification de nom par jugement du 11 mai 1959 ("Bonvoisin" est rectifié en "de Bonvoisin"). Baron pour tous les mâles et modification d'armoiries en 1967.
Autorisation à Alexandre de Bonvoisin de joindre à son nom celui de d'Erp en 1995.
blasonnement (nl): "doorsneden van goud en van azuur, met een leeuw met drakenstaart van het ene in het andere."
Boon-Falleur écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Thierry Boon-Falleur en 2014. blasonnement:
Boone écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de Albert Boone en 1970. blasonnement:
Boone (aux fleurs de lotus) écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Karel Boone en 2000. blasonnement:
Borchgrave (de)[49] baron
écuyer
Anoblis 1902 et créés barons en 1951, titre transmissible à la primogéniture masculine. blasonnement: "de gueules, au château d'or, à quatre créneaux, ouvert et ajouré d'argent."
Borchgrave d'Altena (de)
Borchgrave d'Altena Merghelynck (de)[49]
comte Concessions du titre de comte du Saint-Empire transmissible à toute la descendance en 1745 ; autorisation de faire précéder leur nom du prédicat "Hoch- und Wohlgeboren" en faveur de Jean-Baptiste et Nicolas-Bernard de Borchgrave (des comtes d'Altena, seigneurs de Bovelinghe, etc)[51].
Reconnaissance de noblesse et du titre de comte pour tous en 1816. Membres du corps équestre du Limbourg. Adjonction du nom Merghelynck à la suite de l'adoption par une tante en 1953.
Armoiries des Borchgrave d'Altena
Borel de Bitche écuyer Concession de noblesse en faveur de Jules Borel de Bitche en 1921. blasonnement:
Borman (de)[49] baron
chevalier
écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible à la primogéniture masculine en 1857. Titre de baron transmissible à la primogéniture masculine pour une branche cadette en 1913. Armoiries de la famille de Borman
Borrekens (de)[49] baron Maintenue de noblesse avec anoblissement autant que de besoin et concession du titre hérité de chevalier du Saint-Empire attribué par la Chancellerie de l'Empire en 1716. Confirmation de noblesse et du titre de chevalier par la Chancellerie des Pays-Bas en 1734. Baron en 1783. Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier pour tous les mâles en 1824, baron transmissible à la primogéniture masculine en 1827. Confirmation du titre de baron et extension à tous les descendants en 1871. Armoiries de la famille Borrekens
Bosch (van den)[52] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Firmin van den Bosch en 1933.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1965 (branche cadette éteinte dans les mâles).

blasonnement (nl): "in zilver, een keper van lazuur, beladen met drie sterren met zes stralen van goud, en vergezeld van drie lotusbloemen van lazuur."
Bosquet écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Thierry Bosquet en 2016. blasonnement:
Bosschaert de Bouwel[52] chevalier
écuyer
Reconnaissance de noblesse en 1822. Mention sur la première liste officielle des nobles. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Bouwel" en 1889. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929. blasonnement (nl): "in zilver, een keper van lazuur, beladen met drie sterren met zes stralen van goud, en vergezeld van drie lotusbloemen van lazuur."
Bossuyt écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Marc Bossuyt en 2010. blasonnement:
Boucher[52] écuyer Concession de noblesse en faveur de Charles-Etienne dit Carlos Boucher en 1929. blasonnement (nl): "in zilver, een keper van lazuur, beladen met drie sterren met zes stralen van goud, en vergezeld van drie lotusbloemen van lazuur."
Bouckaert[52] écuyer Concession de noblesse en faveur de Georges Bouckaert en 1952. blasonnement (nl): "in zilver, een keper van lazuur, beladen met drie sterren met zes stralen van goud, en vergezeld van drie lotusbloemen van lazuur."
Boucq de Beaudignies (le)[52] vicomte

écuyer

Concession de noblesse et modification d'armoiries par le Roi Philippe IV en 1640. Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Louis XVIII en 1817.

Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1845.

blasonnement (nl): "in zilver, een keper van lazuur, beladen met drie sterren met zes stralen van goud, en vergezeld van drie lotusbloemen van lazuur."
Boucquéau[52] écuyer Concession de noblesse en faveur de Georges Boucquéau et de ses deux neveux, Geoffroy et Stéphane, en 1974. blasonnement (nl): "in keel, een klimmende bok van zilver, gehoornd en genageld van goud, begeleid rechts van drie ringen en links van drie vierbladeren, alles van goud."
Bouilliart de Saint Symphorien[52] écuyer Concession de noblesse en 1929.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Saint Symphorien" en 1908.

blasonnement (nl): "in keel, een klimmende bok van zilver, gehoornd en genageld van goud, begeleid rechts van drie ringen en links van drie vierbladeren, alles van goud."
Boulpaep[52] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur d'Emiel Boulpaep en 1997. blasonnement (nl): "in keel, een klimmende bok van zilver, gehoornd en genageld van goud, begeleid rechts van drie ringen en links van drie vierbladeren, alles van goud."
Bourseaux[52] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur d'Alfred Bourseaux en 1984. blasonnement (nl): "in keel, een klimmende bok van zilver, gehoornd en genageld van goud, begeleid rechts van drie ringen en links van drie vierbladeren, alles van goud."
Bousies (de)[52]
Bousies Borluut (de)
comte Membre de l'Etat noble du Hainaut au XVIIIè siècle.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1816. Membre du corps équestre du Hainaut. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre de comte transmissible à tous les descendants en 1870. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "Borluut" en 1948.

Armes de Bousies
Bouvier[52] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1938. blasonnement (nl): "in keel, een klimmende bok van zilver, gehoornd en genageld van goud, begeleid rechts van drie ringen en links van drie vierbladeren, alles van goud."
Braas[52] chevalier
écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Adolphe Braas en 1932. Extension du titre à son second fils qui le transmettra par ordre de primogéniture masculine en 1963. blasonnement (nl): "van keel, met een balans van goud, ondersteund door een degen met de punt omhoog van zilver, met gevest van goud, het vrij-kwartier van hermelijn, beladen met de magistraatsbaret in natuurkleur, met een passement van goud."
Brabandère (de)[52] chevalier
écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1848. blasonnement: "d'or, au lion de gueules, armé et lampassé d'azur, au chef d'azur, chargé de trois étoiles à six rais d'or, posées en fasce."
Brabandere (de)[52]
Brabandere (De)
écuyer Concession de noblesse pour deux frères en 1965. Remplacement du nom De Brabandere en de Brabandere en 1993. blasonnement:
Bracht[52] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Charles Bracht en 1967. blasonnement (nl): "van zilver met een kruisboog van sabel, de hoefd vergezeld aan de rechterkant van een zespuntige ster van keel."
Braconier d'Alphen (de)[52] écuyer Concession de noblesse en 1957. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "d'Alphen" en 1962. blasonnement (nl): "van sinopel, met drie schuinbalken, het veld beladen tussen de eerste en de tweede schuinbalk met twee jachthoornen en tussen de tweede en de derde met een lopende everzwijn achtervolgd door een jachthond, gezegde wapenstukken geplaatst in de richting van de schuinbalken, alles van goud."
Bracq[52] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Robert Bracht en 1991. blasonnement (nl): "van sinopel, met drie schuinbalken, het veld beladen tussen de eerste en de tweede schuinbalk met twee jachthoornen en tussen de tweede en de derde met een lopende everzwijn achtervolgd door een jachthond, gezegde wapenstukken geplaatst in de richting van de schuinbalken, alles van goud."
Brammertz écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Serge Brammertz en 2015. blasonnement:
Branden (van den)
Branden-Jourda de Vaux (van den)[52]
baron

écuyer

Concession de noblesse en 1938 et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean van den Branden en 1956. Concession du titre personnel de baron en faveur du même en 1961 et extension de la transmissibilité de son titre de baron en titre transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1968.
Nom van den Branden-Jourda de Vaux après adoption en 1981 (nom en 2018 porté par toute la descendance).
blasonnement (nl): "van sinopel, met drie schuinbalken, het veld beladen tussen de eerste en de tweede schuinbalk met twee jachthoornen en tussen de tweede en de derde met een lopende everzwijn achtervolgd door een jachthond, gezegde wapenstukken geplaatst in de richting van de schuinbalken, alles van goud."
Branden de Reeth (van den)[52] baron
chevalier
Concession de noblesse par le Roi Charles II en 1689. Concession du titre personnel de chevalier en 1691 et augmentation d'armoiries (supports) en 1692, par le Roi Charles II. Concession du titre de chevalier du Saint-Empire transmissible à tous les descendants mâles par l'Empereur Charles VI en 1717.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1823. Mention sur la première liste officielle des nobles. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1856.

Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1871 (branche aînée).

Armoiries de la famille van den Branden
Brassine de La Buissière[52] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Jacques Brassine de La Buissière en 1988.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de La Buissière" en 1993.

blasonnement (nl): "van sinopel, met drie schuinbalken, het veld beladen tussen de eerste en de tweede schuinbalk met twee jachthoornen en tussen de tweede en de derde met een lopende everzwijn achtervolgd door een jachthond, gezegde wapenstukken geplaatst in de richting van de schuinbalken, alles van goud."
Braun[52] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Emile Braun en 1922. blasonnement:
Bregentzer[52] écuyer Concession de noblesse en 1969. blasonnement:
Breuls de Tiecken[52] écuyer Concessions de noblesse en 1926. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Tiecken" en 1928,

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par primogéniture masculine en faveur de Camille-Louis Breuls de Tiecken en 1938 (branche éteinte)

Armes de Breuls
Breydel de Groeninghe[52] écuyer Réhabilitation de noblesse en 1988 et autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Groeninghe" en 1990. blasonnement (nl): "in keel, drie paardekoppen van zilver, gebreideld van azuur. "
Breyne (de)[52] écuyer Concession de noblesse en 1938. blasonnement:
Bribosia[52] chevalier
écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jacques Bribosia en 1982. Concession de noblesse héréditaire en 1982 (branche cadette). blasonnement (nl): "in goud, een golvende linkerschuinbalk van azuur, beladen met drie hermelijnstaartjes van zilver, vergezeld boven van een meerltje van sabel, en beneden van een stijgbeugel van hetzelfde, gebonden van keel."
Briey (de)[52] comte
écuyer
Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816. Membre du corps équestre du Luxembourg. Mention sur la première liste officielle des nobles. Reconnaissance du titre de comte transmissible pour tous les descendants en 1842 et 2013[53]. Armes de Briey
Brochowski (de)[52] écuyer Admission dans la noblesse du royaume en 1925. blasonnement:
Brogniez (de)[52] écuyer Concession de noblesse et du titre de chevalier du Saint-Empire par le comte de Zeyll en 1767.

Reconnaissance de noblesse en 1893 (branche aînée).

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1869 (branche cadette éteinte).

blasonnement: "parti, au premier d'azur, à trois étrilles d'argent, emmanchées d'or, au second coupé, en chef d'or, à trois loups rampants et ravissants de sable, en pointe d'argent, au dextrochère armé de même, tenant une épée d'argent, garnie d'or."
Broich (de)[52] baron Qualification de baron dès le XVIIIè siècle. Incorporation dans la noblesse du royaume en 1816 avec le titre de baron transmissible à tous les descendants. Membre du corps équestre de Liège. Mention sur la première liste officielle des nobles. blasonnement:
Bronne[52] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Carlo Bronne en 1976. blasonnement:
Broqueville (de)[52]
Broqueville de Vinck de Deux Orp (de)
comte
baron
écuyer
Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1867.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine et extension de son titre de baron à tous ses descendants, en faveur de Charles de Broqueville en 1920.

Extension du titre de comte à tous les descendants mâles et augmentation d'armoiries en 1965.

Modification du nom en "de Broqueville de Vinck de Deux Orp" après une adoption en 1964 (branche cadette).

Armes de Broqueville
Brossé écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de Dirk Brossé en 2014. blasonnement:
Brotchi[54] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en 1998 et concession du titre personnel de baron en faveur de Jacques Brotchi en 2008. blasonnement:
Brouchoven de Bergeyck (de)
Brouchoven de Bergeyck de Namur d'Elzée (de)[52]
comte Concessions de noblesse du Saint Empire et de quatre quartiers nobles par l'Empereur Rodolphe II en 1607. Concession de noblesse par les Archiducs Albert et Isabelle en 1620. Concession du titre de "Baron de Bergeyck", transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Philippe IV en 1665. Concession du titre de Comte de Bergeyck, transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Charles II en 1676. Concession du titre de "Baron de Leefdael" par le Roi Charles II en 1679.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Florimond de Brouchoven de Bergeyck en 1877. Extension du titre de comte à tous les descendants mâles en 1898.

Autorisation d'adjoidre à leur nom celui de "de Namur d'Elzée" en 1927.

Armes de Brouchoven de Bergeyck
Brouhns[52] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Grégoire Brouhns en 2003. blasonnement:
Brouwer (de)[52] baron
écuyer
Concession de noblesse en 1934. Concession du titre personnel de baron en faveur de Jean de Brouwer en 1934.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Yves de Brouwer en 1953.

Concession de noblesse en faveur d'Albert de Brouwer en 1975 (branche cadette).

blasonnement:
Brouwet[54] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1760.

Reconnaissance de noblesse en faveur d'Alain Brouwet en 2004.

blasonnement:
Broux (de)[52] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en 1986 et du titre personnel de baron en 1991, en faveur de Jean de Broux. blasonnement:
Browne (de)
Browne de Tiège (de)[52]
baron Concession de noblesse et du titre de de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929.

Adjonction du nom "de Tiège" dans les actes de naissance et de mariage du baron Trophime de Browne de Tiège (1906 - 1979), ainsi que ceux de ses enfants.

blasonnement:
Bruggen (van der)[52] baron Nomination de Conrad van der Bruggen comme conseiller et maître des requêtes au Conseil privé à Bruxelles (charge anoblissante) par le Gouverneur Don Juan d'Autriche en 1657 [55]. Concession du titre personnel de chevalier par le Roi Philippe IV en 1663 et augmentation d'armoiries par la Rein-Régente Marie-Anne en 1667.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Frédéric van der Bruggen en 1860 et concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1871.

blasonnement:
Bruyn (de ou De)[52][54] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1975 et 2007. blasonnement:
Bruyninckx écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Eddy Bruyninckx en 2017. blasonnement:
Buffin de Chosal[52] baron "Léopold Buffin succéda, en 1866, au décès de son grand-père maternel, le baron Désiré De Hults, au titre de baron que celui-ci avait obtenu le 15 janvier 1844, titre déclaré transmissible au fils aîné issu du mariage de sa fille Aglaé avec Achille Buffin." Ce titre était transmissible par ordre de primogéniture masculine.

Extension de son titre de baron à tous ses descendants en 1871.

Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Chosal" en 1931. Concession du titre personnel de vicomte en faveur de Victor Buffin de Chosal en 1938.

blasonnement:
Buisseret Steenbecque de Blarenghien (de)[52] écuyer Élevation des terres de Thiennes-Steenbecque et Blarenghien en comté de Thiennes-Steenbecque et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Louis XV en 1745.

Admission dans la noblesse belge avec le titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1881.

Concession du titre personnel de comte en 1900. Famille vraisemblablement éteinte dans les mâles.

File:Armoiries de la famille de Buisseret
Burbure de Wesembeek (de)[52] chevalier
écuyer
Concession de noblesse par l'Empereur Charles VI en 1722.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1844.

Armes de la famille de Burbure
Burch (van der)[52] comte Concession du titre personnel de chevalier par l'Archiduc Albert en 1600. Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Empereur Charles VI en 1720.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816. Désignation comme membre du corps équestre du Hainaut. Mention sur la première liste officielle des nobles. Extension du titre de comte à tous les descendants en 1871. Famille éteinte dans les mâles en 1990.

blasonnement:
Burlet (de)[52] écuyer Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1763. Reconnaissance de noblesse en 1852. Armes de Burlet
Burton écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Guy Burton en 2009.
Famille éteinte dans les mâles en 2014.
blasonnement:
Bus de Warnaffe (du)[52] vicomte
écuyer
Concession de noblesse en 1873. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Warnaffe" en 1896.

Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léon du Bus de Warnaffe en 1919.

blasonnement: "D'azur à un écusson d'argent, accompagné en orle de quatre fleurs de lis."
Buysse[52] écuyer Concession de noblesse personnelle et du titre de baronne à Nelly Dyserinck, veuve de Cyrille Buysse (1859-1932, décédé avant d'avoir pu lever les lettres patentes accordées par arrêté royal en 1932) et concession de noblesse et du titre de baron par ordre de primogéniture masculine pour leurs enfants [branche éteinte dans les mâles].

Concession de noblesse en 1951 (branche cadette).

blasonnement:
Buysse (à la bordure d'azur)[52] comte Concession de noblesse personnelle et du titre personnel de chevalier pour Paul Buysse en 1994.

Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en 1999.

Concession du titre de comte transmissible à tous ses descendants en 2014[56].

blasonnement:
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

CModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Caenegem (Van)[57] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Raoul Van Caenegem en 1995.

Son épouse, la baronne Patricia Carson, a reçu également une faveur nobiliaire : concession de noblesse personnelle et du titre de baronne en 1996.

blasonnement:
Caeymaex[57] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Ludovic Caeymaex en 1989. blasonnement:
Callataÿ (de)[57] baron
écuyer
Concession de noblesse par l'Empereur François II, en qualité de Roi de Hongrie, en 1794.

Admission dans la noblesse du Royaume en 1901. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1925 et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1934.

Concession du titre personnel de baron à Vincent de Callataÿ en 1967.

blasonnement:
Callebaut[57] écuyer Concession de noblesse en faveur de Robert Callebaut en 1983. blasonnement:
Calmeyn[57] écuyer Concession de noblesse en faveur de Georges Calmeyn en 1912. blasonnement:
Caloen (van) (nl)[57]
Caloen de Basseghem (van) (nl)
baron
écuyer
Concession du titre de chevalier par le Roi Philippe IV en 1663.

Reconnaissance de noblesse en 1823. Mention sur la première liste officielle des nobles. Concession du titre de "baron de Basseghem", transmissible par ordre de primogéniture masculine tant que la terre de Basseghem restera en possession de la famille, et modification d'armoiries en 1839. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Basseghem" en 1900. Extension du titre de baron concédé en 1839, dorénavant transmissible par ordre de primogéniture masculine sans restriction et modification d'armoiries en 1900 (Première ligne).

Reconnaissance de noblesse en 1823. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1857. Concession du titre de comte pontifical transmissible par ordre de primogéniture masculine par bref du Pape Pie IX en 1866 (concession non valide en Belgique). Extension du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1878 (Seconde ligne).

Armoiries de la famille van Caloen
Calwaert (de)[57] baron Incorporation dans la noblesse du Royaume avec le titre de baron transmissible à tous les descendants en 1823. Mention sur la première liste officielle des nobles. blasonnement:
Cambry de Baudimont (de)[57] écuyer Reconnaissance de noblesse en 1824. Mention sur la troisième liste officielle des nobles. blasonnement:
Camp (Van) écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Benjamin Van Camp en 2007. blasonnement:
Cannart d'Hamale (de)[57] écuyer Reconnaissance de noblesse en 1883. Concession de titre personnel de baronne pour Anne-Marie de Cannart d'Hamale en 2007. blasonnement:
Cannière (De) écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Luc De Cannière en 2010. blasonnement:
Capelle[57]
Capelle-Burny
Capelle-Burny de Selys de Fanson
comte

écuyer

Concession de noblesse en 1906 et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léon Capelle en 1912.
Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine et extension du titre de baron à tous ses descendants en faveur de Robert Capelle en 1940.
Adopté par le second mari de sa mère, le baron Robert et la baronne Mireille portent le nom de Capelle-Burny. Autorisation au comte Robert Capelle-Burny de substituer à son nom patronymique celui de Capelle-Burny de Selys de Fanson en 2010.
blasonnement:
Cardon de Lichtbuer[57] écuyer Concession de noblesse en 1861. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Lichtbuer" en 1898.

Concession du titre personnel de baron en faveur de Daniel Cardon de Lichtbuer en 1999.

blasonnement:
Carmeliet écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Peter Carmeliet en 2016. blasonnement:
Carpentier[57] écuyer Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1747.

Reconnaissance de noblesse et octroi d'une devise en 1822. Mention sur la première liste officielle des nobles.

blasonnement:
Carpentier de Changy[57] comte
écuyer
Réhabilitation de noblesse en France en 1666 et 1668. Maintenue de noblesse en France en 1669. française en 1669Famille d'origine française, maintenue de noblesse en France en 1669. Confirmation du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Empereur Napoléon III en 1865 (titre non valide en Belgique).

Admission dans la noblesse du Royaume et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1892.

concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1934 (Branche aînée)

Admission dans la noblesse du Royaume et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1940.

Extension du titre de comte à tous ses fils, qui le transmettront par ordre de primogéniture masculine en 1966 (Branche puînée).

Admission dans la noblesse du Royaume en 1957 et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1962 (Branche cadette).

blasonnement:
Cartier (de)[57]
Cartier d'Yves (de)
Cartier de Marchienne (de)
baron
écuyer
Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1823. Extension du titre à tous les descendants mâles en 1841. (Ligne : Cartier d'Yves).

Reconnaissance de noblesse en 1826. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1857 et en 1968. Adjonction du nom "de Marchienne" en 1946 à la suite d'une adoption (Ligne Cartier et Cartier de Marchienne).

Armoiries de la famille de Cartier
Carton de Tournai[57] baron
écuyer
Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Tournai" en 1932.

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Henri Carton de Tournai en 1956.

blasonnement:
Carton de Wiart (nl)[57] comte
baron
écuyer
Reconnaissance de noblesse en 1904.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1971 (branche aînée).

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Henry Carton de Wiart en 1922.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1940 (branche puînée).

blasonnement:
Cartuyvels (nl)[57]
Cartuyvels de Collaert (nl)
baron
chevalier
écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1968 (branche Cartuyvels).

Concession de noblesse en 1903 (Branche de Collaert). Concession du titre personnel de baron en 1921 et extension de ce titre transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1927.

blasonnement:
Case[57] écuyer Certificat délivré par le principal roi d'armes d'Angleterre en 1771.

Admission dans la noblesse du Royaume en faveur d'Edward, Alfred, Thomas et Richard Case en 1977.

blasonnement:
Casembroot (de)[57] écuyer Reconnaissance de noblesse en 1815. Mention sur la première liste officielle des nobles. blasonnement:
Casier[57]
Casier de ter Beken
baron
écuyer
Concession du titre de baron pontifical par bref du Pape Léon XIII en faveur de Jean Casier en 1880 (titre non reconnu en Belgique). Concession de noblesse en faveur du même en 1886 et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1891 (mais sans effet, car il décéda avant de lever les lettres patentes). Concession du titre personnel de baronne à sa veuve Louise de Hemptinne et extension de ce titre qui fut déclaré transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1892.

Concession du titre de comte pontifical par bref du Pape Léon XIII en faveur de Victor Casier et Armand Casier de ter Beken en 1882 (titres non reconnus en Belgique).

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Armand Casier de ter Beken en 1922 et autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de ter Beken" en 1931.
Une seconde branche de cette famille obtint concession de noblesse en 1933.

Armes de la famille Casier
Cassel[57] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léon Cassel en 1929.
Famille éteinte dans les mâles en 1952.
blasonnement:
Cassiers[57] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Léon et Jean dit Juan Cassiers en 2004. blasonnement:
Casterman[57] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Louis-Robert Casterman en 1987. blasonnement:
Caters (de)[57] baron

écuyer

Concession de noblesse par l'Empereur Charles VI en 1735.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1857.

Armes des Caters
Caubergh (van) (nl)[57] baron

écuyer

Concession de noblesse en 1931 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Alfred van Caubergh en 1954. Armoiries de la famille van Caubergh
Cerexhe écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Etienne Cerexhe en 2010. blasonnement:
Ceuninck (de)[57] écuyer Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Armand de Ceuninck en 1925.
Famille éteinte dans les mâles en 1996.
blasonnement:
Chaffoy de Courcelles (de)[57] écuyer Enregistrement par le Parlement de Besançon de lettres patentes données par le Roi Louis XVI en 1774 et en 1776.

Reconnaissance e noblesse en 1884, 1912 et 1983 (en fonction de la branche de la famille).

blasonnement:
Charlent[58] baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à tous ses descendants en faveur de Jean Charlent en 2015. blasonnement:
Charles[57] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Raymond Charles en 1986. blasonnement:
Charpentier[57] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur d'Eugène Charpentier en 1971. blasonnement:
Chastel de la Howarderie (du)[39][57] comte Erection en vicomté des seigneureries de Haubourdin et d'Emmerin par les Archiducs Albert et Isabelle en 1605.
Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible à tous les descendants en 1857.

Rectification du nom "du Chastel" en "du Chastel de la Howarderie" par jugement du tribunal en 1873.

Armes du Chastel de la Howarderie
Chaudoir[57] écuyer Concession de noblesse en 1969 en faveur de Hyacinthe Chaudoir blasonnement:
Chestret de Haneffe (de)[57] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de titre de chevalier du Saint-Empire par le comte de Zeyll en 1755.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron personnel en 1816. Membre du corps équestre de Liège. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1884.

Armoiries de la famille Chestret de Haneffe
Chevalerie (de la)[57] écuyer Concession de noblesse par le Roi de France Henri II en 1549.

Rectification de nom en "de la Chevalerie" au lieu de Delchevalrie par jugement du tribunal en 1919.
Reconnaissance de noblesse héréditaire en 1921.

blasonnement:
Christyn de Ribaucourt[57] comte Nomination comme conseiller au Grand Conseil de Malines (charge conférant au besoin la noblesse héréditaire) en 1667.

Augmentation d'armoiries par la Reine-Régente Marie-Anne en 1671. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine, à la suite de l'érection de la seigneurie de Meerbeek en baronnie par le roi Charles II en 1687. Lettres de terrier du comté de Ribaucourt par le Roi Louis XV en 1759.
Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte en 1816. Membre du corps équestre du Brabant. Remplacement du titre de vicomte par celui de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1820. Mention sur la première liste officielle des nobles.
Concession du titre de comte à tous les descendants en 1871.

Armes de la famille Christyn de Ribaucourt
Claeys Boúúaert[57] écuyer Concession de noblesse en faveur d'Alfred, Antoine, Albert et Ignace Claeys Boúúaert en 1985.
Deux branches d'Antoine et d'Albert éteintes dans les mâles en 2002 et 2005.
blasonnement:
Cleenewerck de Crayencour[57] chevalier
écuyer
Concession de noblesse en 1925 et concession du titre personnel de chevalier en faveur de Michel Cleenewerck de Crayencour en 1957. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Michel Cleenewerck de Crayencour (son fils) en 1967. Armes de la famille Cleenewerck de Crayencour
Clément de Cléty (nl)[57] chevalier Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1758. Concession du titre de chevalier héréditaire transmissible aux descendants mâles du nom par l'Empereur Joseph II en 1789.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1823. Mention sur la troisième liste officielle des nobles.

Armoiries de la famille Clément de Cléty
Clément de Saint-Marcq (le)[57], baron
chevalier
Sentence de l'élection d'Artois établissant la noblesse de Pierre le Clément en 1588. Concession du titre de chevalier transmissible aux descendants mâles par le Roi Louis XIV en 1692.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1827.

Plusieurs concessions du titre de baron pour tous en 2010.

blasonnement:
Clercq (De) - Au chevron[57] écuyer Concession de noblesse en faveur de William De Clercq en 1967.
Famille éteinte dans les mâles en 2005.
blasonnement:
Clercq (De) - A la balance[54] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de vicomte en faveur de Willy De Clercq en 2007.

Son épouse, Fernande Fazzi, obtint une concession de noblesse personnelle et du titre personnel de vicomtesse en 2007.

blasonnement:
Clercq (de) - A la fasce[57] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur d'Antoine de Clercq en 1956.
Famille éteinte dans les mâles en 2013.
blasonnement:
Cloedt (de)[59] baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean-Jacques de Cloedt en 1999.
Concession du titre personnel de baron en faveur de Jean De Cloedt en 2015 et concession du titre de baron pour tous pour le même en 2018.
blasonnement:
Coart[59] écuyer Concession de noblesse en 1975. Armes de la famille Coart
Cock (de)[59] écuyer Concession de noblesse en 1965 et du titre personnel de chevalier en faveur de Jacques de Cock en 1986. blasonnement:
Cock de Rameyen (de)[59] écuyer Concession de noblesse en 1889 et autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Rameyen" en 1910. blasonnement:
Cocquéau des Mottes (de)[59] écuyer Confirmation de noblesse et anoblissement pour autant que de besoin, et augmentation d'armoiries par l'Empereur Charles VI en 1739.[39]
Reconnaissance de noblesse en 1825 avec modification d'armoiries. Mention sur la première liste officielle des nobles.
Armes de la famille de Cocquéau des Mottes
Codt (de) (nl)[59] chevalier
écuyer
Confirmation de noblesse, avec concession pour autant que de besoin, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1756.

Reconnaissance de noblesse en 1828. Mention sur la cinquième liste des nobles.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1964.

Armoiries de la famille de Codt.png
Coekelbergs écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Roger Coekelbergs en 2013. blasonnement:
Cogels[59]
Cogels van Reynegom[39]
baron
écuyer
Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1753.

Reconnaissance de noblesse en 1822. Mention sur la première liste officielle des nobles. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1857 et augmentation d'armoiries en 1891 (Première ligne),

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1909 et en 1969. (Ligne cadette)

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de de "van Reynegom" en 1988 et autorisation en 1993 d'écarteler ses armes avec celles de la famille éteinte "van Reynegom de Buzet".

Armes de Cogels
Coget[59] écuyer Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1743. Reconnaissance de noblesse en 1902. Armes de Coget
Collen écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Désiré Collen en 2013. blasonnement:
Collet[59] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Gaston Collet en 1955. blasonnement:
Collinet[59] baron

chevalier
écuyer

Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Henri Collinet en 1986.

Concession du titre de baron pour lui-même et tous ses descendants en faveur de Dominique Collinet en 1998.

blasonnement:
Colruyt écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jef Colruyt en 2013. blasonnement:
Coninck de Merckem (de)[59] baron Maintenue du noblesse et concession du titre de chevalier du Saint-Empire par le canal de la Chancellerie de l'Empire en 1719. Confirmation de noblesse par le canal de la Chancellerie des Pays-Bas en 1735.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816. Membre du corps équestre de la Flandre occidentale. Mention sur la première liste officielle des nobles. Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1875. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Merckem" en 1884.

Armoiries de la famille de Coninck
Constant[59] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jean-Théophile-Joseph Constant en 1973.
Famille éteinte dans les mâles en 1986.
Armes de la famille Constant
Cooman d'Herlinckhove (de)[59] baron

écuyer

Concession de noblesse en 1930. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "d'Herlinckhove" en 1933.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean de Cooman d'Herlinckhove en 1983.

blasonnement:
Coomans de Brachène[59] écuyer Concession de noblesse en faveur d'Oscar Coomans de Barchène en 1967.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Brachène" en 1931.

blasonnement:
Cooreman[59] écuyer Concession de noblesse en faveur de Victor Cooreman en 1966. blasonnement:
Coppée[59] baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Evence Coppée en 1912.
Concession du titre personnel de baronne en faveur d'Elisabeth Coppée en 2008. Concession du titre personnel de baron en faveur de Benoît Coppée en 2010.[54].
blasonnement:
Coppens d'Eeckenbrugge[59] baron Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1766. Reconnaissance de noblesse en 1816 et nomination au corps équestre de Flandre Occidentale (nomination refusée).

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1823. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Extension du titre de baron à tous les descendants en 1870 (pour toutes les lignes).

Armoiries de la famille Coppens
Coppens d'Houthulst[59] écuyer Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Willy Coppens d'Houthulst en 1919. Autorisation d'adjoindre à son nom celui d'"Houthulst" en 1933. Concession du titre personnel de baron en faveur du même en 1960.
Famille éteinte dans les mâles en 1986.
blasonnement:
Coppieters[59]

Coppieters 't Wallant
Coppieters de ter Zaele
Coppieters de Gibson

chevalier
écuyer
Anoblissement par charge par la nomination au Conseil des Finances à Bruxelles en 1709.

Reconnaissance de noblesse en 1822. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de ter Zaele" en 1957 et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1966 (branche puînée).

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Gibson" en 1930 et concession de noblesse en 1931 (branche cadette).

Armes de Coppieters
Coppin de Grinchamps (de) (nl)[59] baron
écuyer
Admission à l'État noble de Luxembourg en 1614.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1888.

Armes de Coppin
Corbisier de Méaultsart[59] chevalier
écuyer
Concession de noblesse héréditaire en faveur de Benjamin Corbisier de Méaultsart en 1844. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Méaultsart" en 1843. Concession du titre de baron pontifical par bref du Pape Léon XIII en faveur du même en 1881 (titre non reconnu en Belgique). Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Etienne Corbisier de Méaultsart en 1957. Armes de Corbisier: d'argent, à trois trèfles de sinople, au chef d'azur, chargé d'une étoile à six rais d'or.
Cordes (de) écuyer Concession de noblesse héréditaire et le titre peronnel de chevalier en faveur de Guy de Cordes en 2013. blasonnement:
Cornélis écuyer Concession de noblesse héréditaire et le titre peronnel de baron en faveur de François Cornélis en 2016. blasonnement:
Cornet d'Elzius
Cornet d'Elzius de Peissant[59]
Cornet d'Elzius du Chenoy
Cornet de Ways-Ruart
Cornet d'Elzius du Chenoy de Wal (d')
comte Concession du titre de chevalier par l'Empereur Charles VI en 1724. Le titre de "comte d'Elzius" échoit dans la famille Cornet en 1747. Reconnaissance de noblesse et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1848 (branche de Peissant). Extension du titre de comte pour tous les descendants en 1859.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte pour tous les descendants en 1816 et 1823 (branche de Ways-Ruart et du Chenoy). Membre du corps équestre du Brabant méridional. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Wal" en 1928.

Armoiries de la famille Cornet
Corput (van den)[59] écuyer Concession de noblesse en 1925. Armes de Corbisier: d'argent, à trois trèfles de sinople, au chef d'azur, chargé d'une étoile à six rais d'or.
Corswarem (de)[59] écuyer Reconnaissance de noblesse en 1977: branche de la famille Corswarem. Titre personnelle de baronne pour Marie-Christine de Corswarem en 2008. Armes de Corbisier: d'argent, à trois trèfles de sinople, au chef d'azur, chargé d'une étoile à six rais d'or.
Cossée de Maulde (nl)[59]
Cossée de Semeries (nl)
vicomte
écuyer
Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1743.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en en 1823.

Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en en 1861 (Branche Cossée de Maulde).

Reconnaissance de noblesse en 1855 (branche de Cossée de Semeries).

Armoiries de la famille Cossée
Coune (de) (nl)[59] écuyer Concession de noblesse avec concession de quatre quartiers de noblesse et octroi de la particule "de" par l'Empereur François Ier en 1748.

Incorporation dans la noblesse du Royaume en 1821. Membre du corps équestre de Liège. Mention sur la première liste officielle des nobles.

File:Armoiries de la famille Coune
Court (de le)[59] baron
écuyer
Concession de noblesse en 1921 (1925) et 1924.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1973 (première branche).

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1936 (troisième branche).

Armes de la famille de le Court
Courtens[59] baron

écuyer

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Franz Courtens en 1922. Armes de Corbisier: d'argent, à trois trèfles de sinople, au chef d'azur, chargé d'une étoile à six rais d'or.
Crane d'Heysselaer (de)[59] chevalier
écuyer
Reconnaissance de noblesse, sur justification de possession d'état de noblesse avant 1795, en 1932.

Concession du titre de chevalier transmissible à deux fils, puis par ordre de primogéniture masculine en 1975.

Armes de Crane d'Heysselaer
Crawhez (de)[59] baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1878. Armes de Crawhez
Creeft (de) (nl)[59] chevalier
écuyer
Attestation de noblesse ancienne par le Conseil Privé de la Principauté de Liège en 1778.

Reconnaissance de noblesse en 1882. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1930.
Famille éteinte dans les mâles en 2001.

File:Armoiries de la famille de Creeft
Crochet[54] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Marcel Crochet en 2005. Armes de Corbisier: d'argent, à trois trèfles de sinople, au chef d'azur, chargé d'une étoile à six rais d'or.
Croes[59] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Valère Croes en 1998. Armes de Corbisier: d'argent, à trois trèfles de sinople, au chef d'azur, chargé d'une étoile à six rais d'or.
Croix (de la)[59] écuyer Concession de noblesse en 1906. Armes de Corbisier: d'argent, à trois trèfles de sinople, au chef d'azur, chargé d'une étoile à six rais d'or.
Croix d'Ogimont (de la)[59] écuyer Confirmation de noblesse et anoblissement pour autant que de besoin par le Roi Louis XIV en 1669.

Reconnaissance de noblesse en 1824. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Armes de Corbisier: d'argent, à trois trèfles de sinople, au chef d'azur, chargé d'une étoile à six rais d'or.
Crombez de Rémond de Montmort (nl)[59] écuyer Concession de noblesse en 1792.
Reconnaissance de noblesse en 1826. Mention sur la troisième liste officielle des nobles.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Rémond de Montmort" en 1910.

File:Armoiries de la famille Crombez de Rémond de Montmort
Crombrugghe de Picquendaele (de) (nl)[59]
Crombrugghe de Schipsdaele (de) (nl)
Crombrugghe de Looringhe (de) (nl)
baron Concession du titre personnel de chevalier par le Roi Philippe IV en 1657. Confirmation d'armoiries par l'Empereur Joseph II en 1789 (port de deux bannières).

Reconnaissance de noblesse en 1816 (branche de Picquendaele). Membre du corps équestre de la Flandre orientale, Mention sur la première liste officielle des nobles. Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1873. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Picquendaele" en 1885.

Reconnaissance de noblesse et augmentation d'armoiries en 1822 (branche de Schipsdaele), Mention sur la première liste officielle des nobles. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Schipsdaele" en 1888. Concession du titre de baron pour tous les descendants en 1969.

Reconnaissance de noblesse en 1816 (branche de Looringhe). Membre du corps équestre de la Flandre occidentale. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine et autorisation de porter le nom "de Looringhe" aussi longtemps qu'ils posséderont cette terre, en 1818.

Concession du titre de baron pour tous les descendants par le Roi et Grand-Duc Guillaume II des Pays-Bas en 1847 (concession non valide en Belgique).

Admission dans la noblesse du royaume et reconnaissance du titre de baron pour tous les descendants en Belgique en 1868 et en 1884. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Looringhe" en 1885.

File:Armoiries de la famille de Crombrugghe de Picquendaele
Crombrugghe van Leerne (van)[59] écuyer Concession de noblesse en 1929 et autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "van Leerne" en 1962. blasonnement:
Croÿ (de)[60]
Croÿ du Rœulx (de)
Croÿ-Solre (de)
prince Concession du titre de comte de Chimay transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Duc de Bourgogne, Charles le Téméraire en 1473. Concession du titre de prince de Chimay transmissible par ordre de primogéniture masculine, avec la qualification d'"Illustre Prince" par Maximilien Ier, Roi des Romains, en 1474. Concession du titre de comte de Solre transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Philippe II en 1590. Concession du titre de prince de Solre transmissible par ordre de primogéniture par le Roi Charles II en 1677. Autorisation pour les princes de Croÿ de porter la qualification de Durchlaucht (Altesse Sérénissime) par la Diète Germanique en 1825 et par le Roi Frédéri-Guillaume III de Prusse en 1833.

Reconnaissance de noblesse avec autorisation de porter le titre de prince avec la qualification d'Altesse Sérénissime pour Léopold de Croÿ-Solre et ses descendants en 1933 (branche aînée - de Croÿ - Solre).

Reconnaissance de noblesse avec autorisation de porter le titre de prince avec la qualification d'Altesse Sérénissime pour Réginald de Croÿ et ses descendants en 1934 (deuxième branche - de Croÿ).

Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de prince et de la qualification d'Altesse Sérénissime pour Auguste de Croÿ et tous ses descendants en 1927 (troisième branche - de Croÿ du Rœulx). Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "du Rœulx" en 1947.

Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de prince et de la qualification d'Altesse Sérénissime pour Charles de Croÿ et tous ses descendants en 1892 (quatrième branche - de Croÿ)

Armes de Croÿ
Cruysmans[60] écuyer Concession de noblesse en 1972 pour cinq frères. blasonnement:
Cumont (de)[60] baron

écuyer

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Charles-Paul de Cumont en 1963. Armes de Cumont
Cutsem (van)[60] écuyer Concession de noblesse en 1962. blasonnement:
Cuvelier[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jean Cuvelier en 2005. blasonnement:
Cuvelier (de)[60] baron

écuyer

Anoblissement héréditaire en qualité de président du Conseil de Namur en 1704. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1758.

Reconnaissance de noblesse en 1878. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1893. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1908.

blasonnement:
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

DModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Daele (van)[54] baron Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron à Franciskus van Daele en 2003.

En 2006, concession de la transmissibilité de son titre de baron à son décès à ses enfants des deux sexes ; le titre étant ensuite transmis en ligne masculine à la génération suivante, après le décès d'un porteur du titre.

blasonnement:
Daems baron Concession du titre de baron à lui-même et ses descendants à Herman Daems en 2015. blasonnement:
Damme (Van) - (Aux chevrons)[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean Van Damme en 1983.

Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur d'Albert Van Damme en 1985[N 6].

blasonnement:
Danloy[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Georges Danloy en 1983. blasonnement:
Dansette[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jacques Dansette en 1970.
Famille éteinte dans les mâles en 1988.
blasonnement:
Daoust écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jean-Claude Daoust en 2009. blasonnement:
Dardenne[60]
Ardenne (von)
baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1857. Extension de la transmissibilité du titre à tous les descendants en 1871.

Une branche opta pour la nationalité allemande et obtint confirmation, en Prusse, de porter le titre de baron, sous le nom de "Von Ardenne" en 1873.

blasonnement:
Dassen[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur d'Alphonse Dassen en 2001. blasonnement:
Daufresne de la Chevalerie[60] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Raoul Daufresne de la Chevalerie en 1959. blasonnement:
David[60]
David de Lossy
David-Fischbach Malacord
chevalier
écuyer
Concessions de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean-Nicolas David en 1888.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Lossy" en 1929 (branche aînée)

Concession de noblesse en faveur de Jean-Pierre David en 1890. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1922.

Concession d'un titre personnel de chevalier en 1970.

Armes de David
Davignon[60] comte
vicomte
Concession de noblesse et du titre de vicomte transmissible pour tous ses descendants en faveur de Julien Davignon en 1916[N 7].

Concession du titre de comte pour lui-même et ses descendants au vicomte Etienne Davignon en 2018.

Armes de la famille Davignon
Debackere écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Koenraad Debackere en 2016. blasonnement:
Debulpaep[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron à Jacques Debulpaep en 2004. blasonnement:
Decker (de)[60] chevalier
écuyer
Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur François dit Francis de Decker en 1955.

Extension du titre personnel de chevalier en titre transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1970 (branche aînée).

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Emmanuel de Decker en 1931 (branche cadette, éteinte dans les mâles en 1980).

Armes de la famille de Decker
Decker de Brandeken (de)[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1939.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Brandeken" en 1935.

blasonnement:
Declercq[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron à Guido Declercq en 1993. blasonnement:
Delbeke[60] baron
écuyer
Concessions de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Auguste Delbeke en 1912. blasonnement:
Delefortrie[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier à Michel Delefortrie en 1995. blasonnement:
Delen écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jacques Delen en 2017. blasonnement:
Delft (van)[60] écuyer Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1762.

Reconnaissance de noblesse en 1822. Mention sur la première liste officielle des nobles.

blasonnement:
Deligne écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de vicomte en faveur de Pierre-René Deligne en 2007. blasonnement:
Delloye écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Christian Delloye en 2013. blasonnement:
Delpérée [60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron à Francis Delpérée en 1994. blasonnement:
Delruelle[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron à Jacques Delruelle en 1995.

Son épouse, la baronne Janine Ghobert, a obtenu, elle aussi, une concession de noblesse personnelle et du titre personnel de baronne en 1995[61].

blasonnement:
Delva[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron à Jan Delva en 1991. blasonnement:
Delvaux de Fenffe[60] baron
écuyer
Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Fenffe"en 1908.

Concession de noblesse héréditaire en 1923. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1951.

Concession de noblesse héréditaire en 1967 pour deux autres branches.

Armes de Delvaux de Fenffe
Delwaide (à la bande de sinople)[60] chevalier
écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Henry Delwaide en 1972. blasonnement:
Delwaide (à l'écartelé)[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire de Léo et Jacques Delwaide en 1985.

Concession du titre personnel de baron en faveur de Leo Delwaide en 1990.

blasonnement:
Demeure[60] chevalier
écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Emmanuel Demeure en 1925 (branche aînée).

Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jacques Demeure en 1928 (branche cadette).

blasonnement:
Denis écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean-Marie Denis en 2010. blasonnement:
Deroover[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Marcel Deroover en 1962. blasonnement:
Descampe[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Jules Descampe en 1965. blasonnement:
Descamps[60]

Becker Remy (de)

baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Edouard Descamps en 1892. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même en 1904.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de son fils cadet Emmanuel en 1933.

Une branche cadette a été adoptée en 1979 par un "de Becker Remy" et porte depuis lors le nom du père adoptif.

blasonnement:
Descantons de Montblanc[60] comte
baron
Concession en France du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Louis-Philippe en 1841 (titre non reconnu en Belgique).

Concession du titre de "baron d'Ingelmunster" transmissible par ordre de primogéniture masculine et du titre de baron transmissible aux autres descendants mâles en 1841.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1921.

File:Armoiries de la famille Descantons de Montblanc
Desclée[60]

Desclée de Maredsous

baron

écuyer

Concession de noblesse héréditaire en 1902. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1971.

Concession de noblesse héréditaire en 1966 (branches puînées) et autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Maredsous" en 1928.

Concession de noblesse héréditaire en 1914 (branche cadette) et autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Maredsous" en 1928. Concession du titre personnel de chevalier en faveur de Charles Desclée de Maredsous en 1982.

blasonnement:
Desmaisières[60] vicomte

écuyer

Concession du titre personnel de chevalier par le Roi Philippe IV en 1646. Concession du titre personnel de chevalier par la Reine-Régence Marie-Anne en 1672.

Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1888.

blasonnement:
Desprechins de Gaesebeke[60] chevalier
Concession de noblesse héréditaire en faveur de Robert Desprechins en 1967. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même en 1977 et autorisation d'ajouter à son nom le nom "de Gaesebeke" en 1979. blasonnement:
Dessain[60] baron
chevalier
écuyer
Concession de noblesse en 1910 et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1922 (Première ligne)

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1965 (Branche cadette de la première ligne)

Concession de noblesse en 1930 (seconde ligne).

blasonnement:
Desseille[54] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Claude Desseille en 2006. blasonnement:
Deudon[60]

Deudon de le Vielleuze

écuyer Concession de noblesse, avec autorisation de porter les armes Vaultier dit Beauregard, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1741.

Reconnaissance de noblesse en 1885 (Branche aînée).

Reconnaissance de noblesse en 1884 (Branche cadette) et autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de le Vielleuze" en 1927.

blasonnement:
Devadder[60] écuyer Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Yves Devadder en 1968.
Famille noble éteinte dans les mâles en 1988.
blasonnement:
Devisch écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Noël devisch en 2008. blasonnement:
Dewitte[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Robrecht Dewitte en 2005. blasonnement:
Dewulf[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Robert Dewulf en 1994.

Son épouse Nelly Perneel a obtenu également une concession de noblesse personnelle et du titre personnel de baronne en 1994.

blasonnement:
Dhanis[60] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Francis Dhanis en 1894. blasonnement:
Dhont[60] écuyer Concession de noblesse en 1860. blasonnement:
Didisheim[60] comte Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de René Didishein en 1984. Concession du titre de baron trasnmissible à tous ses descendants en faveur de Michel Didisheim en 1986.

Concession du titre de comte transmissible à tous ses descendants en faveur de ce derrnier en 1996 et modifcation d'armoiries en 2004.

Concession du titre de comte transmissible à tous ses descendants en faveur de son petit-fils Julien Nicolas en 1996.

blasonnement:
Diericx de Ten Hamme[60] chevalier

écuyer

Concession du titre de chevalier héréditaire par l'Empereur Joseph II en 1781.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1828. Mention sur la cinquième liste des nobles.

blasonnement:
Diesbach Belleroche (de)[60] écuyer Confirmation du titre de comte pour la branche aînée, citant la branche de Belleroche avec le titre de baron par l'Empereur Joseph II en 1765. Admission aux honneurs de la Cour de Louis XV avec le titre de comte après avoir fait ses preuves de noblesse en 1773.

Admission dans la noblesse du royaume en 1960.

blasonnement:
Dieudonné de Corbeek over Loo (de)[60] baron Reconnaissance de noblesse et concession du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1842.

Concession du titre de Baron de Corbeek over Loo transmissible par ordre de primogéniture masculine au propriétaire de cette terre en 1843. Extension du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine sans plus y attacher de condition particulière en 1892.

Autorisation d'ajouter à son nom celui de " de Corbeek over Loo" en 1897.

File:Armoiries de la famille Dieudonné de Corbeek over Loo
Dievoet (van)[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur Émile van Dievoet en 1968[N 8].

Quoique qu'octroyée par arrêté royal en 1967, cette concession ne put être effective avant son décès. Les lettres patentes ont donc été délivrées à titre posthume à sa veuve et à ses enfants en 1968.

Armes baron van Dievoet
Dillemans[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Roger Dillemans en 1992. blasonnement:
Dirix[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur d'Albert Dirix en 1992. blasonnement:
Doetinghem (de)[60] écuyer Admission à l'Etat noble du Luxembourg en 1769.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1886.
Famille eéteinte dans les mâles en 1975.

blasonnement:
Donckels[60] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Rik Donckels en 1997, et du titre personnel de baron en 2007. blasonnement:
Donnay de Casteau[60] baron

écuyer

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1939. blasonnement:
Donnea (de)[60]
Donnea de Hamoir (de)
chevalier Octroi de la chevalerie héréditaire du Saint Empire, transmissible aux descendants mâles, avec couronne à neuf perles par le Comte de Zeyll en 1763.
Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1845.
Armes de Donnea
Donnet[60]
Bisilliat Donnet
baron
écuyer
Concession de noblesse en 1925. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Michel Donnet en 1966.
Correction de nom en 1985 en Bisilliat Donnet.
blasonnement:
Donny[60] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1912.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1923.
Fmille éteinte dans les mâles en 1977.

blasonnement:
Dons de Lovendeghem[60] baron

écuyer

Erection en baronnie de la terre de Lovendeghem par l'Empereur Charles VI en 1716.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1881.

Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Lovendeghem" en 1885

blasonnement:
Doorslaer de ten Ryen (van)[60] écuyer Confirmation et, pour autant que de besoin, concession de noblesse en 1845. blasonnement:
Dorlodot (de)[60] baron
écuyer
Reconnaissance de noblesse par un décret du Conseil Provincial de Namur en 1766.

Reconnaissance de noblesse en 1923 (Première ligne).

Reconnaissance de noblesse en 1857 (Ligne cadette). Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1920 et extension du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine à des fils cadets en 1934 (branche aînée).

Augmentation d'armoiries en 1904. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine mâle en 1920 et extension de ce même titre transmissible par ordre de primogéniture à des fils et petits-fils en 1934 (deuxième branche).

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1892 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1920 et 1921 (troisième branche).

Armes des barons de Dorlodot
Drion du Chapois[60] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1886.

Modification d'armoiries en 1898. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "du Chapois" en 1898.

blasonnement:
Dumon[62] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de vicomte en faveur de Frédéric Dumon en 1983. blasonnement:
Dumont[62] baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Georges-Henri Dumont en 1992. blasonnement:
Dumont de Chassart[62] baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Eugène, Auguste et Guillaume Dumont de Chassart en 1906. Autorisation d'adjoindre à son nom celui "de Chassart" en 1908.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1963 (branche aînée).

blasonnement:
Duquesne[62] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1857. blasonnement:
Duquesne Watelet de la Vinelle[62] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Louis Duquesne Watelet de la Vinelle en 1898. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "Watelet de la Vinelle" en 1908. blasonnement:
Durand de Prémorel (de)[62] écuyer Admission dans la noblesse du Royaume en 1883, comme issu d'aieux ayant vécu noblement pendant quatre générations avant 1789. blasonnement:
Durutte[62] écuyer Concession du titre personnel de baron de l'Empire, suivie de l'érection d'un majorat rendant le titre héréditaire par l'Empereur Napoléon Ier en 1810. Concession du titre personnel de comte de l'Empire par Napoléon Ier en 1813.

Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1883 (éteinte dans les mâles en 1994).

blasonnement:
Dussen de Kestergat (van der)[62] écuyer Admission à l'état noble de Namur en 1779.

Reconnaissance de noblesse en faveur de François-Simon van der Dussen de Kestergat en 1823. Mention sur la première liste officielle des nobles.

blasonnement:
Duve (de)[62] écuyer Anoblissement et concession de quatre quartiers de noblesse et autorisation de faire précéder son nom de la particule par l'Empereur Joseph II en 1767.

Reconnaissance de noblesse en 1858. Concession du titre personnel de vicomte en faveur de Christian de Duve en 1989,

Armes de la famille de Duve
Dyck (Van)[62] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Léo Van Dyck en 1957.

Concession du titre personnel de baron en faveur d'Eugène Van Dyck en 1989 (éteint dans les mâles en 2004).

blasonnement:
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

EModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Eecken (Van der)[62] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier à Henri Van der Eecken en 1992. blasonnement:
Eeman[62] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1958. blasonnement:
Eersel (van)[62] chevalier

écuyer

Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1777.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1840.

Concession du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1873.

blasonnement:
Eetvelde (van)[62] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1897. blasonnement:
Elst (van der)[62] baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1894. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1925.

Concession, en faveur de Léon Van der Elst, de noblesse en 1894 et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1899, du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture en 1910 et extension de son titre à tous ses descendants en 1917[N 7].

blasonnement:
Empain[62] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Edouard Empain en 1907. Extension de son titre de baron à son fils cadet Louis Empain en 1923, qui le transmettra par ordre de primogéniture masculine. Autorisation à ses fils Jean et Louis de porter leur titre du vivant de leur père en 1923.

Concession de noblesse en 1913 et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1921, en faveur de François Empain

blasonnement:
Emsens[54] baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire à Gaëtan et Claude Emsens en 2006.

Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible à tous ses descendants en faveur de Stanislas Emsens en 2006.

blasonnement:
Enffans d'Avernas (des)[62] comte Concession de noblesse par le Roi Philippe IV en 1642. Concession du titre de comte du Saint Empire transmissible à tous les descendants du nom par l'Empereur François II en 1805.

Admission dans la noblesse belge avec le titre de comte transmissible à tous les descendants en 1955.

Armoiries des Enffans
Englert[63] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de François Englert en 2013. blasonnement:
Ensch[62]

Ensch-Famenne

écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Roland Ensch en 1958.

Adjonction du nom "Famenne" par adoption en 1974 pour une branche.

blasonnement:
Epine (de l')[62] baron

écuyer

Concession du titre de chevalier de l'Empire par l'Empereur Napoléon Ier en 1813. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Charles X en 1825.

Admission dans la noblesse du Royaume et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1901.

blasonnement:
Ernst de la Graete[62]

Ernst de Bunswyck

baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1964 et 1976 (Ernst de la Graete, deux branches aînées). Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de la Graete" en 1929.

Concession de noblesse héréditaire en 1871 (Ernst de Bunswyck, branche cadette). Concession du titre de baron pontifical transmissible par ordre de primogéniture masculine, par bref du Pape Pie IX en 1875 (titre non reconnu en Belgique). Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Bunswyck" en 1912. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1924.

Armes de la famille Ernst
Errembault de Dudzeele[62]
Errembault du Maisnil et du Coutre
comte
écuyer
Nomination au Grand Conseil de Malines par Don Juan d'Autriche, Gouverneur des Pays-Bas, en 1657 (Cette charge conférait au besoin la noblesse). Concession du titre de comte d'Errembault et d'Orroir, transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1774.

Reconnaissance implicite de noblesse et autorisation de porter le titre de comte personnel en 1868. Extension du titre de comte transmissible à tous les descendants en 1878 (Branche de Dudzeele, éteinte dans les mâles en 1961, probablement éteinte).

Reconnaissance de noblesse en 1822 (branche du Maisnil). Mention sur la première liste officielle des nobles sous le nom Errembault du Maisnil et du Coutre.

File:Armoiries de la famille Errembault de Dudzeele
Escaille (de l')[62] écuyer Concession d'armoiries et autorisation de tenir fief par l'Empereur Charles V en 1548.

Reconnaissance de noblesse en 1886.

blasonnement:
Essen (Van der)[62] écuyer Concession de noblesse pour Léon Van der Essen, ainsi que son fils Alfred et les descendants légitimes de ce dernier, en 1954. blasonnement:
Everard de Harzir[62] chevalier
écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1904. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Harzir" en 1934.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1957 et en 1967.

blasonnement:
Everarts de Velp[62] chevalier
écuyer
Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Velp" en 1926.

Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1967.

blasonnement:
Evers[62] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Richard Evers en 1989. blasonnement:
Eyll (van)[62] baron
écuyer
Confirmation de noblesse et concession du titre personnel de chevalier par l'Empereur Léopold Ier en 1662.

Reconnaissance de noblesse en 1816 (Branche aînée). Membre du corps équestre du Luxembourg. Mention sur la première liste officielle des nobles. Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1871.

Admission dans la noblesse belge et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1922 (branche cadette).

File:Armoiries de la famille van Eyll
Eynde de Rivieren (van den)[62] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Oscar van den Eynde de Rivieren en 1929. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Rivieren" en 1929. blasonnement:
Eyskens[62] vicomte
écuyer
Concession de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Gaston Eyskens en 1973. Armes vicomte Eyskens
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

FModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Fabribeckers de Cortils et Grâce (de)[62] chevalier Concession du titre de chevalier banneret du Saint Empire, transmissible aux descendants mâles du nom, confirmation de l'adjonction des nom et armes Fabri et concession de quatre quartiers de noblesse par l'Empereur Joseph Ier en 1705 et entérinée au Conseil Privé du Prince- Evêque de Liège en 1713.

Reconnaissance de noblesse et désignation de membre du corps équestre de Liège en 1816. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Reconnaissance du titre de chevalier pour tous les descendants mâles en 1886. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Grâce" en 1931.

File:Armoiries de la famille de Fabribeckers de Cortils et Grâce
Faille de Waerloos (della)[62]
Faille d'Huysse (della)
Faille d'Huysse van den Hecke de Lembeke (della)

Faille d'Huysse de Montpellier de Vedrin (della)
Faille de Leverghem (della)

comte
baron
écuyer
"Concession" d'armoiries par l'Empereur Ferdinand Ier en 1562. Concession de noblesse pour autant que de besoin et confirmation d'armoiries par les Archiducs Albert et Isabelle en 1614. oncession de noblesse par le Roi Philippe IV en 1642. Octroi de la chevalerie par le Roi Philippe IV en 1643. Augmentation d'armoiries par la Reine-Régente Marie-Anne en 1675, Octroi de la chevalerie par la Reine-Régente Marie-Anne en 1679. Erection de la seigneurerie d'Huysse en baronnie par l'Empereur Charles VI en 1736.
Ligne de Waerloos : reconnaissance de noblesse en 1889. Concession du titre personnel de vicomte en faveur de René della Faille de Waerloos en 1986.
Ligne d' Huysse : reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre primogéniture masculine en faveur de François della Faille d'Huysse en 1816. Membre du corps équestre de Flandre Orientale. Mention sur la première liste officielle des nobles sous le nom della Faille d'Huysse.

Concession du titre de baron transmissible à tous les descendant en 1843. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui d'Huysse en 1885 et 1890. Adjonction du nom van den Hecke de Lambeke en 1940 ou de Montpellier de Vedrin en 1981, à la suite d'adoptions, pour certaines branches.
Ligne de Leverghem : reconnaissance de noblesse en 1816. Membre du corps équestre d'Anvers. Mention sur la première liste officielle des nobles. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1921. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1956. Concession du titre de comte transmissible à par ordre de primogéniture masculine en 1964. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1964. Concession du titre personnel de baron en 1985.

File:Armoiries de la famille della Faille de Leverghem
Failly (de)[62] baron
écuyer
Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Victor de Failly en 1869. Armes de Failly
Fallon[62]
Fallon Kund
baron

écuyer

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Isidore Fallon en 1857. Extension du titre transmissible par ordre de primogéniture masculine à deux petits-fils puînés en 1859.

Extension du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1871, 1967 et 1968 (en fonction des branches de la famille).

Adjonction du nom Kund à la suite d'une adoption en 1928.

Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en 1975 (seconde ligne).

File:Armoiries de la famille Fallon
Favereau (de)[62]
Favereau de Jeneret (de)
baron
écuyer
Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1747.

Reconnaissance de noblesse en 1898 pour la ligne aînée.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1889 pour une seconde ligne. Autorisation de joindre à leur nom celui de "de Jeneret" en 1928. Extension du titre de baron à tous les fils de Paul de Favereau de Jeneret, titre transmissible par ordre de primogéniture masculine, en 1937.

File:Armoiries de la famille de Favereau
Febve de Vivy de Chaves (Le)[62] écuyer Reconnaissance de noblesse sur justification que leurs ascendants ont vécu publiquement en personnes nobles et réputées telles, sous l'Ancien Régime, en 1926. blasonnement:
Ferrant de Montigny (de)[62]

Montigny (de)

baron

écuyer

Confirmation de noblesse, pour autant que de besoin, avec concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine et augmentation d'armoiries, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1753.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816. Désignation au corps équestre du Luxembourg. Mention sur la première liste officielle des nobles avec le titre de baron de Montigny.

blasonnement:
Ferrier[62] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Roger Ferrier en 1969. blasonnement:
Fevere de Ten Hove (Le)[62] écuyer Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1752.

Reconnaissance de noblesse en 1858. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "Ten Hove" en 1885.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1890 (branche cadette). Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1972 (branche aînée).

blasonnement:
Feyerick[62] chevalier

écuyer

Concession de noblesse héréditaire en 1921.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Yvan Feyerick en 1975.

blasonnement:
Fierlant (de)[62]
Fierlant Dormer (de)
baron Nomination au Grand Conseil de Malines (charge qui conférait au besoin la noblesse héréditaire) par Don Juan d'Autriche, Gouverneur des Pays-Bas, en 1657. Augmentation d'armoiries par le Roi Philippe IV en 1664.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1838. Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1871 (Première ligne).

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron pour tous les descendants en 1871 (Seconde ligne).

Autorisation d'ajouter à leur nom celui de "Dormer" en 1888.

Armes de la famille de Fierlant
Fiers[62] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Walter Fiers en 1991. blasonnement:
Fisenne (de)[64] écuyer Reconnaissance de noblesse du Saint-Empire par l'empereur Léopold Ier en faveur d'Antoine-Georges Fisen, alias de Fisen en 1701.

Reconnaissance de noblesse par le roi Philippe V d'Espagne en faveur du même en 1706.
Reconnaissance de noblesse, en Prusse, en faveur de Pierre-Georges von Fisenne en 1827.
Incorporation de Pieter von Fisenne dans la noblesse des Pays-Bas en 1866 (branche en voie d'extinction).
Reconnaissance de noblesse, au port des armes anciennes de sa famille et concession d'une devise en faveur d'Eugène et de Philippe de Fisenne en 2001.

Armes de Fisenne
Floor[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en 1974 (éteint dans les mâles en 1976). blasonnement:
Fœstraets (de)[64] écuyer Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1756. Reconnaissance de noblesse en 1822. Armes de la famille de Fœstraets
Fontainas[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Paul Fontainas en 1940. blasonnement:
Fontaine de Ghélin[64] écuyer Branche aînée de la famille Fontaine (voir ci-dessous).
Concession de noblesse en 1823. Mention sur la premier liste officielle des nobles.

Jugement du tribunal de première instance de Charleroi qui ordonne la rectification de l'acte de naissance en ce sens qu'au nom "Fontaine" soit ajouté celui de "de Ghélin" en 1859.

Armes de la famille Fontaine de Ghélin
Fontaine (de)[64] chevalier Branche cadette de la famille Fontaine (voir ci-dessus).
Concession de noblesse héréditaire en 1924 et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Robert de Fontaine en 1938.

Un jugement du tribunal de première instance de Charleroi a déclaré que le nom patronymique était "de Fontaine" et non pas "Defontaine" en 1924.

blasonnement:
Forgeur[64] baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à tous ses descendants en faveur de Joseph Forgeur en 1872.

Augmentation d'armoiries en faveur d'Albert Forgeur en 1888[N 9].

blasonnement:
Formanoir de la Cazerie (de)[64] écuyer Reconnaissance de noblesse en faveur de Félix et Pierre de Formanoir de la Cazerie en 1823.

Mention sur la première liste officielle des nobles.

blasonnement:
Fosse et d'Espierres (del)[64] baron

écuyer

Anoblissement par le Roi Louis XIV en 1698. Concession du titre de baron del Fosses et d'Espierre, transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Empereur Charles VI en 1720.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816. Désignation comme membre du corps équestre de la Flandre occidentale. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Armes de la famille de Folle et d'Espierres
Fourmanoit[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Robert Fourmanoit en 1973. blasonnement:
Foy (de)[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Léon de Foy en 1934.

Modification d'armoiries en 1968.

blasonnement:
Fraeijs de Veubeke[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1929. blasonnement:
Franchimont[64][54] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Jean-Louis et Michel Franchimont en 1991.
Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Paul Franchimont en 1991.

Concession du titre personnel de baron en faveur de Michel Franchimont en 2008.

blasonnement:
François[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Emile François en 1983 (éteint dans les mâles en 1984). blasonnement:
Francquen (de)[64] écuyer Reconnaissance de noblesse en 1882. Armes de la famille de Francquen
Francqui[64] comte
écuyer
Concession de noblesse et du titre héréditaire de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1967, pour la branche aînée des quatre branches anoblies. blasonnement:
Franssen von Cortenbach[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'André Franssen von Cortenbach en 1938 (éteint dans les mâles en 1973). blasonnement:
Frederic[64] écuyer Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léon Frédéric en 1929. blasonnement:
Fredericq[64] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léon Frédéricq en 1931. Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1958 (branche cadette).

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1973 (cadet de la branche précédente).

blasonnement:
Frère[64] baron Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Albert Frère en 1995.

Concession du titre de baron à tous ses descendants en 2017[65].

blasonnement:
Frimout[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de vicomte en faveur de Dirk Frimout en 1993. blasonnement:
Furstenberg (de)[64] comte

baron

Concession du titre de libre baron du Saint Empire, transmissible par ordre de primogéniture masculine, avec le prédicat de Wolhgeboren par l'Empereur Léopold Ier en 1660. Concession du titre de comte von Furstenberg-Stammheim, transmissible par ordre de primogéniture masculine, par le Roi Frédéric-Guillaume IV de Prusse en 1846.

Admission dans la noblesse belge avec le titre de baron transmissible à tous les descendants en 1887.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du baron Venemar de Furstenberg en 1964.

blasonnement:
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

GModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Gaiffier d'Emeville (de)
Gaiffier d'Hestroy (de)[64]
vicomte
baron
écuyer
Confirmation de noblesse du Saint Empire et concession de quatre quartiers de noblesse par l'Empereur Ferdinand II en 1635. Reconnaissance de noblesse et membre du corps équestre de la province de Namur en 1816.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1820 et concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1828. Mention sur les première et cinquième listes officielle des nobles.
Adjonction à leur nom du nom "d'Emeville" pour la branche ainée en 1888.
Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine sous le nom de Gaiffier d'Hestroy en 1843 pour la branche cadette.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1906 pour une autre branche.

Extension du titre de baron pour tous les descendants mâles en 1971.

File:Armoiries de la famille de Gaiffier d'Hestroy
Gameren (van)[64] écuyer Reconnaissance de noblesse en 1874. blasonnement:
Garcia de la Vega (de)[64] baron Reconnaissance de noblesse (sur justification de possession d'état de noblesse avant 1794) et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1845.

Extension du titre de baron à tous les descendants en 1871.

blasonnement:
Gebhart[54] écuyer Concession de noblesse héréditaire aux enfants nés du mariage entre la baronne Martine Piccart et son époux Michael Gebhart en 2007. Ce même jour, concession de noblesse personnelle et du titre personnel de baronne pour Martine Picart et autorisation pour son époux de porter le titre de baron devant son nom. blasonnement:
Geelhand de la Bistrate[64]
Geelhand de Merxem
écuyer Concession de noblesse par l'Empereur Charles VI en 1728.
Reconnaissance de noblesse en faveur de Joseph-Pierre Geelhand en 1823. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui "de la Bistrate" en 1888 pour la branche aînée.

Rectification du nom "Geelhand" en "Geelhand de Merxem" par jugement du 18 avril 1951 pour les deuxième, troisième et quatrième branches.

Armes de la famille Geelhand
Gelhé de Beaulieu[64] écuyer Admission dans la noblesse du Royaume en 1922 (sur justification - certificat du président de l'état noble du baillage de Blois - que leurs ancêtres avaient vécu noblement pendant quatre générations). (Éteint dans les mâles en 1989). blasonnement:
Geloes d'Elsloo (de)[64] comte Admission à l'Etat noble de la Principauté de Liège en 1639, 1644, 1658 et 1684. Concession du titre de comte du Saint Empire par Maximilien III Joseph de Bavière, vicaire de l'Empire, en 1745.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible à tous les descendants en 1816. Membre du corps équestre de Liège puis du Limbourg. Mention sur la première liste officielle des nobles.

blasonnement:
Gendebien[64] baron
écuyer
Concession de noblesse en 1903 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1930.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1933.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1954 et en 1975.

blasonnement:
Genon[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron pour Emile Genon en 1967. blasonnement:
Geradon (de)[64]
Geradon Braconier (de)
chevalier
écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1825. Mention sur la deuxième liste officielle des nobles.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1951 et en 1962.

Adjonction du nom Braconier en 1977 pour un rameau de la première branche à la suite d'une adoption.

File:Armoiries de la famille de Geradon
Gericke d'Herwijnen[64] baron Concession de noblesse par le Roi Guillaume Ier des Pays-Bas en 1833. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Guillaume II des Pays-Bas en 1846. Extension du titre de baron à tous les descendants par le Roi Guillaume III des Pays-Bas en 1874.

Admission dans la noblesse belge avec le titre de baron pour tous ses descendants en faveur de Jean Gericke d'Herwijnen en 1955.

Armes de la famille Gericke d'Herwijnen
Gerlache (de)[64]
Gerlache de Gomery (de)
Gerlache de Waillimont (de)
baron
écuyer
Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1751.

Reconnaissance de noblesse en 1844 pour une première ligne. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1885.

Par arrêté royal de 1895, le titre est passé à un frère cadet à la suite de la renonciation de son titre d'un frère aîné entré dans les ordres.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'un frère cadet en 1924.
Adjonction du nom de Waillimont pour une seconde branche en 1891.
Reconnaissance de noblesse en 1856 pour une deuxième ligne. Adjonction du nom de Gomery pour cette ligne en 1899.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1924 et en 1964.

Armes de Gerlache
Gernaert[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Manuel Gernaert en 1963 et concession du titre personnel de chevalier en faveur du même en 1970. blasonnement:
Gerven (Van)[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Walter Van Gerven en 1993. blasonnement:
Gheldere (de)[64] écuyer Concession de noblesse (pour autant que de besoin) par l'Empereur Charles VI en 1727.

Reconnaissance de noblesse en 1822 et mention sur la première liste officielle des nobles.

File:Armes de la famille de Gheldere
Ghellinck d'Elseghem (de)[64]
Ghellinck d'Elseghem Vaernewijck (de)
vicomte
chevalier
Concession de noblesse par le Roi Philippe V d'Espagne en 1705, d'abord invalidée par décret impérial en 1716, puis ratifiée par édit de 1726 dûment enregistré aux Pays-Bas. Concession du titre de chevalier du Saint-Empire transmissible aux descendants mâles, autorisation de faire précéder son nom de la qualification de noble et concession de quatre quartiers de noblesse par l'Empereur Charles VI en 1715, le tout par le canal de la Chancellerie d'Empire. En 1735, confirmation du titre personnel de chevalier avec effet rétroactif à 1715 par le canal régulier de la Chancellerie des Pays-Bas.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1826. , Mention sur la troisième liste officielle des nobles.

Concession du titre de comte pontifical transmissible par ordre de primogéniture masculine par bref du Pape Pie IX en 1864 (titre non reconnu en Belgique)

Rectification de nom "de Ghellinck" en "de Ghellinck d'Elseghem" en 1884. Adjonction du nom Vaernewyck en 1885.

Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine et augmentation d'armoiries en 1900.

Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1925 et

Extension du titre de vicomte porté par le vicomte Marc en faveur de son neveu Geoffroy avec l'autorisation pour celui-ci de le porter du vivant de son oncle , avec transmissibilité par ordre de primogéniture masculine en 1958.

Armes de Ghellinck
Gheus (de)[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire par l'Empereur Charles VI en 1740. Augmentation d'armoiries par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1756.

Reconnaissance de noblesse en 1936.

blasonnement:
Gienanth (de)[64] écuyer Concession du titre personnel de chevalier par le Roi Maximilien Ier de Bavière en 1819. Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants par le Roi Louis Ier de Bavière en 1835.

Autorisation de substituer dans son nom le "de" au "von" en 1948. Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1961.

blasonnement:
Giey (de)[64] baron

écuyer

Reconnaissance implicite de noblesse et autorisation de continuer à porter le titre de baron transmissible à tous les descendants mâles en 1857, avec mention que ce titre était porté par leurs ancêtres depuis des siècles. File:Armoiries de la famille de Giey
Gilain[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Jacques Gilain en 1968. blasonnement:
Gilbert de Cauwer[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1906. Autorisation d'ajouter à son nom celui de "de Cauwer" en 1928. Armes de Gilbert
Gillès de Pélichy[64] baron Confirmation de noblesse avec anoblissement pour autant que de besoin et concession du titre personnel de chevalier en 1752.

Reconnaissance de noblesse en 1829. Mention sur la liste supplémentaire des nobles.

Concession du titre de baron transmissible pour tous les descendants mâles en 1842. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Pelichy" en 1872.

File:Armoiries de la famille Gillès de Pélichy
Gilliot[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Léon Gilliot en 1909. blasonnement:"D'azur semé d'étoiles à six rais d'or à la croix fleurdelisée d'argent chargée de cinq roses de gueules boutonnées d'or et barbées de sinople brochant sur le tout"
Gilson de Rouvreux[64] baron

écuyer

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Joseph Gilson de Rouvreux en 1931 (branche aînée).

Autorisation d'ajouter à son nom celui de "de Rouvreux" en 1932.

Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur d'Emmanuel Gilson de Rouvreux en 1970 (branche cadette).

blasonnement:"D'azur semé d'étoiles à six rais d'or à la croix fleurdelisée d'argent chargée de cinq roses de gueules boutonnées d'or et barbées de sinople brochant sur le tout"
Glénisson[30] écuyer Concession du titre de comte romain transmissible par ordre de primogéniture masculine et d'armoiries[N 10] en faveur d'Édouard Antoine Marie Glénisson par bref du Pape Léon XIII en 1902 (titre non reconnu en Belgique).
Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Édouard-Antoine-Jean-Marie Glénisson, fils d'Édouard précité en 1924.
Armes de la famille Glénisson
Goblet d'Alviella[64] comte

écuyer

Concession du titre de comte d'Alviella par la Reine Marie II de Portugal en faveur d'Albert Goblet en 1838 (21 avril).

Concession du titre de comte transmissible à tous les descendants mâles, sous le nom de Goblet d'Alviella en faveur du même en Belgique en 1838 (20 novembre).

Armoiries de la famille Goblet d'Alviella
Godeaux[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jean Godeaux en 1990. blasonnement:
Godfroid[64] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Pierre Godfroid en 1996. blasonnement:
Godin[64] chevalier
écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Arnold Godin en 1971.

Trois autres branches obtinrent concession de noblesse héréditaire en 1971.

blasonnement:
Goemaere[66] chevalier

écuyer

Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Pierre Goemare en 1971. blasonnement:
Goethals[66] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1971 (Branche aînée).

Concession de noblesse héréditaire en 1971 pour la deuxième branche

Concession de noblesse héréditaire en 1897 (troisième branche) en en 1925 (quatrième, cinquième et sixième branche).

blasonnement:
Goethals de Mude de Nieuwland[66] comte Confirmation de noblesse par l'Empereur François II en 1794.

Reconnaissance de noblesse en faveurs de François Goethals en 1822. Concession du titre de comte héréditaire du Palais de Latran par le Pape Pie VIII en 1830 (titre non reconnu en Belgique). Confirmation du titre personnel de comte en Belgique en 1838 et confirmation de ce titre transmissible à tous ses descendants en 1841. Mention sur la première liste officielle des nobles. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Mude de Nieuwland" en 1967.

Armes de Goethals
Goffinet[66] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron en 1867 pour une branche aînée éteinte en 1931, titre étendu à toute la descendance en 1870[67].
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine.pour l'aîné (décédé sans descendance en 1973[N 11]) de trois branches puînées, en 1946.

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Henri Goffinet en 1946 (branche cadette).

Armories de Goffinet
Goldstein[66] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Maurice Goldstein en 1994. blasonnement:
Goossens[66] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de John Goossens en 2002. blasonnement:
Gourcy Serainchamps (de)[66] comte Famille d'extraction chevaleresque, originaire de Lorraine dont la filiation remonte à Jean, seigneur de Gorcey en 1270[68],[69],[70].

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible pour tous les descendants en 1829, avec exemption de lever un acte de preuve comme appartenant à une famille admise autrefois dans un desanciens Etats nobles. Mention sur la cinquième liste officielle des nobles.

File:Armoiries de la famille de Gourcy
Gourdet[66] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1930. blasonnement:
Goussencourt (de)[66] comte

écuyer

Sentence de maintenue de noblesse rendue à Amiens par le Conseiller du Roi en 1701.

Admission dans le Royaume et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1896.

blasonnement:
Gracht de Rommerswael (van der)[66] baron
écuyer
Nomination en 1816 en tant que membre du corps d'équestre d'Anvers, avec acte de preuve. Mention sur la première liste officielle des nobles avec indication que le titre de baron sera transmissible par ordre de primogéniture masculine. File:Armoiries de la famille van der Gracht de Rommerswael
Grady de Horion (de)[66] chevalier Concession de noblesse et du titre de chevalier du Saint-Empire par l'Empereur Joseph Ier en 1705.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1829. Mention sur la liste supplémentaire des nobles en 1856.

File:Armoiries de la famille de Grady
Grand Ry (de)[66] baron
écuyer
Reconnaissance de noblesse en Prusse par le Roi Frédéric-Guillaume III en 1827.

Admission dans la noblesse belge en 1933 pour la branche aînée.

Reconnaissance de noblesse en 1844 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1936, pour une autre branche.

File:Armes de la famille de Grand Ry
Granges de Surgères (de)[66] chevalier Sentence de maintenue de noblesse par l'Intendant de la Généralité de Poitou en 1667 et 1715.

Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1968.

Armes de la famille de Granges de Surgères
Grauls[66] baron

écuyer

Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Jean Grauls en 1986.

Concession du titre de baron transmissible à son décès à ses enfants des deux sexes, le titre étant transmis ensuite en ligne masculine à la génération suivante, en faveur de Jan Grauls en 2006.

blasonnement:
Greef (de)[66] écuyer Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Eugène de Greef en 1965.

Famille éteinte dans les mâles le 4 février 2014.

blasonnement:
Greindl[66] comte
baron
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léonard Greindl en 1856. Extension de son titre de baron à tous ses descendants en 1871.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jules Greindl en 1912. Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Philippe Greindl en 1964.

Armes de Greindl
Grelle (Le)[66] comte Réversion de la reconnaissance de noblesse obtenue en 1822 par son oncle en faveur de Gérard Le Grelle en 1826, confirmée par un arrêté royal de 1827.

Concession du titre de comte pontifical transmissible à tous ses descendants par bref du pape Pie IX en faveur du même en 1852. Autorisation de porter ce titre de comte mais transmissible par ordre de primogéniture masculine en Belgique en 1853. Extension de son titre de comte à tous ses descendants en 1871

Armes des comtes Le Grelle
Grenus (de)[66] baron

écuyer

Concession de noblesse par l'Empereur Charles V en 1553. Attribution de la chevalerie par le Roi Philippe II en 1559.

Arrêt de maintenue de noblesse rendu à Paris en 1712. Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1866.

blasonnement:
Grisar[66]

Grisard de la Rochette

écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de William Grisar en 1954.

Concession de noblesse héréditaire en faveur de Guillaume Grisard de la Rochette en 1936 et autorisation d'ajouter à son nom celui de "de Rochette" en 1933

blasonnement:
Groote (de)[66] baron Concession du titre de baron du Saint-Empire Romain par l'Empereur Mathias Ier en 1613.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron pour tous les descendants en 1903.

Armes de la famille de Groote (Bruxelles)
Groothaert (de)[66] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jacques Groothaert en 1991. blasonnement:
Grosjean[66] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Pierre Grosjean en 1988. blasonnement:
Groulart (de)[66] écuyer Reconnaissance de noblesse, comme appartenant à une famille qui, sous l'Ancien Régime, était notoirement connue comme vivant noblement, en 1876. blasonnement:
Groverman[66] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1859. blasonnement:
Gruben (de)[66] baron Incorporation dans la noblesse du Royaume et concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1824. File:Armoiries de la famille de Gruben
Guérisse[66] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de comte en faveur d'Albert Guérisse en 1989. blasonnement:
Guillaume[66] baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à tous ses descendants en faveur d'Henri Guillaume en 1873. Armes de la famille Guillaume (Bruxelles)
Guyot de Mishaegen[66] écuyer Reconnaissance de noblesse en 1856. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Mishaegen" en 1928. blasonnement:
Gysel de Meise (van)[66] écuyer Concession de noblesse avec le titre personnel de chevalier en faveur de Jean-Paul van Gysel en 1983.

Concession du titre personnel de baron en faveur du même en 1993. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Meise" en 1995. Extension de son titre de baron à tous ses descendants et modification d'armoiries en 2005.

blasonnement:
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

HModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Habsbourg Lorraine (de)[66] prince Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de prince transmissible à tous ses descendants et l'autorisation d'user de la qualification d'Altesse Sérénissime en faveur de Rodolphe de Habsbourg Lorraine, archiduc d'Autriche en 1978.

Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de prince transmissible à tous ses descendants et l'autorisation d'user de la qualification d'Altesse Sérénissime en faveur de Carl-Christian de Habsbourg Lorraine, archiduc d'Autriche en 1978

blasonnement:
Halleux (de)[66] écuyer Concessions de noblesse héréditaire en 1929 et en 2010. blasonnement:
Halloy de Waulsort (de)[66] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1925. Autorisation d'ajouter à son nom celui de "de Waulsort" en 1937 et 1938. blasonnement:
Hamoir[66] écuyer Charge anoblissante de conseiller-secrétaire du Roi en 1761.

Admission dans la noblesse du Royaume en faveur de Yves Hamoir en 1959.

blasonnement:
Hanens (d')[66] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de François dit Frans et Jean-Pierre d'Hanens en 1979 et d'Yves d'Hanens en 1989. blasonnement:
Hanin[66] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Charles Hanin en 1998. blasonnement:
Hanquet[66] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Adelin, Paul, Ferdinand, Joseph, Maurice, Albert, Jean-Baptiste et Yves Hanquet en 1991. blasonnement:
Hardÿ de Beaulieu (le)[66] vicomte
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Adolphe le Hardÿ de Beaulieu en 1893.

Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1900, en 1924 et en 1970.

Autorisation de porter le titre du vivant de son père et concession du titre de vicomte pour ses fils nés et à naître, lesquels transmettront ce titre par ordre de primogéniture masculine en faveur de Gérard le Hardÿ de Beaulieu en 1967.

Armes le Hardÿ de Beaulieu
Harenne (de)[66] chevalier

align="center" |écuyer

Concession du titre de chevalier héréditaire du Saint Empire par le Comte de Zeyll en 1769. Inscription dans le matricule de la noblesse de la Prusse rhénane en 1834.

Admission dans la noblesse du Royaume et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1886

blasonnement:
Harlez de Deulin (de)[71] vicomte
chevalier
Concession du titre de chevalier par le comte de Zeyll en 1762.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les mâles en 1828. Il figure sur la liste des nobles de 1882.

Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Deulin" en 1910.

Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1928.

blasonnement:
Harmant[71] écuyer Concession de noblesse pour Eugène Harmant, ses deux fils et les descendants de ces derniers en 1938. blasonnement:
Harmel[71] comte Concession de noblesse et du titre de comte pour tous ses descendants en 1991 pour Pierre Harmel (1911-2009). blasonnement:
Harou[71] écuyer Concession de noblesse en faveur de Werner Harou en 1958. blasonnement:
Harven (de)[71] écuyer Concession de noblesse en faveur de Hubert de Harven en 1925 blasonnement:
Haulleville (de)[71] baron
écuyer
Concession de noblesse avec l'octroi de la particule par l'Empereur François Ier en sa qualité de Duc de Lorraine en 1753. Reconnaissance de noblesse en faveur de Prosper de Haulleville en 1861. Reconnaissance du titre de baron pour lui-même et tous ses descendants par l'Empeureur François-Joseph d'Autriche en 1867 (non reconnu en Belgique).

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929.

Armes de la famille de Haulleville
Haus[71] baron
écuyer
Concession de noblesse en 1892 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1853. blasonnement:
Havre (van)[71] baron
chevalier
Concession de noblesse et du titre de chevalier héréditaire par l'Empereur Charles VI en 1716.

Créé Baron de l'Empire en 1814, mais resté sans effet car les lettres patentes ne purent être levées.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1816. Membre du corps équestre de la province d'Anvers. Mention sur la première liste officielle des nobles. Concession du titre personnel de baron en 1840.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1840, les autres descendants mâles continuent à porter le titre de chevalier.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissibles à tous les descendants mâles pour une seconde branche en 1853.

File:Armoiries de la famille van Havre
Hayoit de Termicourt[71] vicomte Adjonction à son nom de celui de de Termicourt en 1891. Concession de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Raoul Hayoit de Termicourt en 1968. blasonnement:
Hecke (van)[71] chevalier

écuyer

Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de Georges Van Hecke en 1969. Conversion de son titre personnel en titre transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1986. blasonnement:
Hecke de Lembeke (van den)[71] écuyer Concession de noblesse par le Roi Charles II en 1696.
Reconnaissance de noblesse en 1828 et mention sur la quatrième liste officielle des nobles.

Adjonction à leur nom du nom "de Lembeke" en 1999.

blasonnement:
Héger[71] baron

écuyer

Concession de noblesse et du titre transmissible de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Charles Héger en 1975. blasonnement:
Helbig de Balzac[71] écuyer Adjonction à leur nom celui de "de Balzac" en 1926 et concession de noblesse en 1931. blasonnement:
Helsmoortel[71] écuyer Concession de noblesse en même temps que leur mère, pour les enfants de la baronne Antoinette Pecher en 2006. Seuls les descendants mâles transmettent la noblesse. blasonnement:
Hemptinne (de)[71] comte
écuyer
Concession de noblesse en faveur de Jean de Hemptinne en 1991 (Ligne aînée).

Concession de noblesse en 1888 et et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1894 (Deuxième ligne).

Extension de la transmissibilité du titre du comte Ferdinand de Hemptinne à son second fils, lequel le transmettra à sa descendance par ordre de primogéniture masculine, en 1962.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1924.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Bernard de Hemptinne en 2006.
Concession du titre de comte pontifical transmissible par ordre de primogéniture masculine par le pape Pie IX en faveur de Joseph de Hemptinne en 1873 (titre non reconnu en Belgique) (Troisième ligne).

Concession du titre personnel de comte pontifical aux deux fils du précédent par le pape Léon XIII en 1886 (titre non reconnu en Belgique).

Concession de noblesse en faveur du même et du titre de comte transmissible à son fils puîné Paul, lequel le transmettra par ordre de primogéniture masculine en 1886. Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1920 et en 1921.
Concession de noblesse en 1888 (Quatrième ligne)

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Hugues de Hemptinne en 1954.

Armes de la famille de Hemptinne
Hemricourt (d') [71] écuyer Membres de l'Etat noble de Liège en 1648 et 1700. Membres de l'Etat noble de Namur en 1729. Concession du titre de comte du Saint-Empire par Maximilien de Bavière, vicaire de l'Empire en 1747.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Jacque d'Hemricourt en 1989.

blasonnement:
Hemricourt de Grunne (de)[71] comte Concession du titre de comte de Grunne et du Saint-Empire par l'Empereur François Ier en 1747.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte pour tous les descendants en 1816. Membre du corps équestre de la province de Namur. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Armes des comtes d'Hemricourt de Grunne
Hennequin de Villermont[71] Comte Confirmation de noblesse par le régent Charles (futur Charles V de France) en 1359. Arrêt de maintenue de noblesse par la Cour des Aides de Paris en 1680.

Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Antoine Charles Hennequin de Villermont en 1852. Extension du titre de comte à tous les descendants en 1871.

blasonnement:
Hennezel (d')[71] écuyer Confirmation de privilèges et d'ascencement par le duc de Lorraine René II en 1501 et par le duc Antoine en 1509. Attestation donnée par le héraut d'armes du duché de Lorraine portant que la maison d'Hennezel est reconnue pour être d'ancienne chevalerie, en 1575. Maintenue de noblesse par l'intendance de Lorraine et Barrois en 1646. Maintenue de noblesse par le conseil d'État de Lorraine en 1664. Preuves de noblesse devant d'Hozier pour le Collège de Brienne en 1780.

Admission dans la noblesse belge en 1974.

blasonnement:
Hennin de Boussu Walcourt (de) [39][71] baron
écuyer
Admission dans la noblesse du Royaume en 1958, 1960, 1967, 1983, 1984 (en fonction des branches de la famille) [N 12].

Rectification du nom Dehennin en de Hennin en 1884, adjonction du nom de "de Villiers" en 1893,

Adjonction du nom de "de Boussu Walcourt" en 1895 et concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1932,

Armes de Hennin de Boussu Walcourt
Henry de Frahan[71] écuyer Autorisation d'ajouter à leur nom celui de "de Frahan" en 1921 et concession de noblesse en 1923 pour les cinq branches de la famille. Blason Henry de Frahan.jpg
Henry de la Lindi[71] chevalier

écuyer

Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean Henry de la Lindi en 1940. Conversion de son titre de chevalier en titre transmissible à son fils aîné Louis et à son petit fils André (fils de son fils puîné Paul), lesquels transmettront le titre à leurs descendants par ordre de primogéniture masculine, en 1954.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de la Lindi" en 1938.

blasonnement:
Herckenrode (de)[71] baron
écuyer
Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léon de Herckenrode en 1846. File:Armoiries de la famille de Herckenrode
Herry[71] baron
écuyer
Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1756.

Reconnaissance de noblesse en 1880 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1898 pour la branche aînée et en 1935 pour la branche cadette (éteinte dans les mâles en 2001).

Blason de la famille Herry
Heusch (de)[71]

Heusch de Thisnes (de)

baron Admission à l'État noble de Namur en 1680 et en 1725.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible pour tous les descendants en 1816. Membre du corps équestre de Liège. Mention sur la première liste officielle des nobles sous le nom de "de Heusch de Thisnes".
Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1840 pour une autre branche.

Reconnaissance de noblesse en 1961 pour une autre branche.

Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Raymond de Heusch en 1995.

Plusieurs autres branches sont éteintes.

File:Armoiries de la famille de Heusch de la Zangrye
Heyde (Vander)[71] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Paul Vander Heyden en 1988. blasonnement:
Hodey (le)[71] baron
écuyer
Concession de noblesse en faveur de Philippe le Hodey en 1965. Concession du titre de baron en 2013 pour tous les descendants de nés du mariage de Dominique le Hodey (1946-2011) avec Sybille baronne della Faille de Leverghem, et pour la dernière autorisation de porter le titre de baronne devant le nom de son défunt mari. blasonnement:
Hoffman (de et von)[71] écuyer Reconnaissance de noblesse en 1860. blasonnement:
Hoffschmidt (d')[71] écuyer Concession de noblesse par le Roi Philippe IV en 1642.

Reconnaissance de noblesse en 1816. Membre du corps équestre du Luxembourg. Mention sur la première liste officielle des nobles.

blasonnement:
Hollain (de)[71] écuyer Reconnaissance de noblesse sur présomption de statut nobiliaire sous l'Ancien Régime pendant plusieurs générations, en faveur d'Alexandre de Hollain en 1857. blasonnement:
Hollanders de Ouderaen[71] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1925 et autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Ouderaen" en 1926. blasonnement:
Holvoet[71] baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1823. Membre du corps équestre de la Flandre occidentale. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1921.

Autorisation pour Georges Holvoet de porter le titre de baron du vivant de son père en 1924.

File:Armoiries de la famille Holvoet
Honnorez[71] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1847. blasonnement:
Hontheim (de)[71] chevalier Concession de noblesse par l'Empereur Ferdinand II en 1622. Confirmation de noblesse avec octroi de divers privilèges héréditaires en 1627.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1816. Membre du corps équestre du Luxembourg en 1816. Mention sur la première liste officielle des nobles.

File:Armoiries de la famille de Hontheim
Hoobrouck d'Aspre (van)[71] baron
écuyer
Concession de noblesse par le Roi Philippe IV en 1658.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine (avec reconnaissance implicite de noblesse) en 1869.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "d'Aspre" en 1885.

File:Armoiries de la famille van Hoobrouck d'Aspre
Hooghe (D')[71] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Michel D'Hooghe en 2000. blasonnement:
Hoop (d')[71]

Hoop de Synghem (d')

écuyer Concession de noblesse par l'Empereur Joseph II en 1789.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Ferdinand d'Hoop en 1859.

Autorisation de substituer le nom "d'Hoop de Synghem" à celui de "d'Hoop" pour une branche de la famille en 1994.

Armes d'Hoop
Houtart[71] baron
écuyer
Concession de noblesse en 1921 et concession, en faveur de François dit Francis Houtart, du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine ou, à défaut de descendants mâles, transmissible de la même manière à ses frères ou à leurs descendants.

Concession de noblesse en 1921 et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1933 et en 1935.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1956. Concession du titre personnel de baron en 1986.
Concession du titre de baron pontifical par bref du Pape Pie IX en 1871 (non reconnu en Belgique) et concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1892 pour une branche cadette.

Armes de la famille Houtart
Houtte (van)[71] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean Van Houtte en 1970. blasonnement:
Houzeau de Lehaie[71] écuyer Concession de noblesse par l'Empereur Charles VI, par le canal irrégulier de la Chancellerie d'Empire en 1718 et confirmé, en 1735, par le canal régulier de la Chancellerie des Pays-Bas avec rétroaction à 1718.

Reconnaissance de noblesse héréditaire en 1822. Mention sur la première liste officielle des nobles.

blasonnement:
Hove d'Ertsenryck (van den)[71] chevalier
écuyer
Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "d'Ertsenryck" en 1921. Concession de noblesse héréditaire en 1932.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1967.

blasonnement:
Hövell tot Westerflier (van)[71]

Hövell tot Westervlier en wezeveld (van)

baron Admission au corps équestre du Gelderland en 1814. Reconnaissance du titre de baron transmissibles à tous les descendants en 1819. Mentions sur la première liste officielle des nobles. blasonnement:
Hoye (de Le)[72] écuyer Concession de noblesse par l'Empereur Joseph II en 1782. Reconnaissance de noblesse en 1825. Mention sur la deuxième liste officielle des nobles. Armes de Le Hoye
Huart (d')[72] baron
écuyer
Concession du titre de chevalier du Saint-Empire par l'Empereur Mathias en 1613. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Philippe V en 1709.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816. Membre du corps équestre du Luxembourg en 1816. Mention sur la première liste officielle de nobles.

Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants pour les trois branches de la seconde ligne en 1842 et en 1843.

Armes d'Huart
Huart[72] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Louis Huart en 1956. blasonnement:
Hufkens baron En 2008, concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier à M. Guy Hufkens. En 2013, extension du titre de chevalier aux deux fils. En 2015, concession du titre de baron à lui-même et tous ses descendants au chevalier Guillaume (Guy) Hufkens. blasonnement:
Huyghé de Mahengé[72] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier pour Armand Huyghé de Mahenge en 1936.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Mahenge" en 1935.

blasonnement:
Huyttens de Terbecq[72] chevalier

écuyer

Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1839.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Terbecq" en 1870.

blasonnement:
Hynderick de Theulegoet
Hynderick de Ghelcke[72]
chevalier Concession de noblesse par l'Empereur Joseph II en 1781. Concession du titre de chevalier héréditaire par l'Empereur Joseph II en 1789.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1829. Mention sur la cinquième liste officielle des nobles.

Adjonction du nom de "de Theulegoet" pour la branche aînée en 1895. Adjonction du nom de "de Ghelcke" pour la branche cadette en 1910.

File:Armoiries de la famille Hynderick
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

IModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Iieteren (D') baron Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron pour tous en faveur de Roland D'Ieteren en 2009. blasonnement:
Imperiali des Princes de Francavilla[72] marquis

écuyer

Concession du titre de marquis de Latino par la Régente Marie-Anne, Reine-régente des Deux-Siciles en 1668.

Admission dans la noblesse belge et concession du titre de marquis transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1902.

Concession du titre de marquis transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929 (branche cadette éteinte dans les mâles).

Armes d'Imperiali
Innis (van)[72] écuyer Concession de noblesse en 1922. blasonnement:
Iweins d'Eeckhoutte
Iweins de Wavrans[72]
baron
écuyer
Concession de noblesse par l'Empereur François II en 1793 pour la ligne "Iweins de Wavrans" en 1793.

Une première ligne obtint concession de noblesse en 1861 et adjonction à son nom celui de "d'Eeckhoutte" en 1885

Une seconde ligne obtint reconnaissance de noblesse en 1884 et adjonction à son nom celui de "de Wavrans" en 1921.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1937, pour une branche cadette.

Armes d'Iweins
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

JModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Jacmart[72] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1924. blasonnement:
Jacobs[72]

Jacobs de Hagen

comte
écuyer
Concession de noblesse héréditaire en faveur de Jean-Pierre Jacobs en 1965.
Concession du titre de baron transmissible à tous ses descendants en faveur de Georges Jacobs en 1997.

En 2007, autorisation de substitution au nom Jacobs celui de Jacobs de Hagen[73].

Concession du titre de comte pour lui-même et tous ses descendants au baron Georges Jacobs de Hagen en 2009.

blasonnement:
Jacobs van Merlen[72] écuyer Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "van Merlen" en 1936 et concession de noblesse en 1951. blasonnement:
Jacques[72] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Gérard Jacques en 1995. blasonnement:
Jacques de Dixmude[72] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Alphonse Jacques en 1919.

Extension du titre à ses deux fils cadets qui le transmettront par ordre de primogéniture masculine en 1923.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Dixmude" en 1924.

blasonnement:
Jacquet de Haveskercke[72] écuyer Autorisation d'adjoindre à son nom celui "de Haveskercke" en 1931. Concession de noblesse en 1953.
Modification d'armoiries en 1995[61].
blasonnement:
Jacquier de Rosée (de)[72] baron
écuyer
Concession de noblesse par le Roi Philippe V en 1705. Concession du titre de baron par l'Empereur Charles VI en 1726.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816, mention sur la première liste officielle des nobles la même année.

Concession à un frère cadet du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1852.

Concessions à des branches cadettes du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1953.

Armes de Jacquier de Rosée
Jaeken[54] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Rik Jaeken en 2008. blasonnement:
Jamblinne de Meux (de)[72] baron Admission à l'Etat noble de Liège - Looz en 1631. Admission à l'Etat noble du comté de Namur en 1721 et en 1772.

Reconnaissance de noblesse et désignation comme membre du corps équestre de la province de Namur en 1816, mention sur la première liste officielle des nobles la même année. Concession du titre de baron pour tous les descendants en 1872.

Modification d'armoiries en 1926 (le premier quartier de l'écartelé devient les armes de la branche aînée).

File:Armoiries de la famille de Jamblinne de Meux
Janne d'Othée[72] chevalier

écuyer

Concession de noblesse et augmentation d'armoiries en faveur de Xavier Janne d'Othée en 1959. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1969.

Concession de noblesse en faveur d'Henri Janne d'Othée (frère du précédent) en 1958.

blasonnement:
Janssen (au lion issant)[72] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léon Janssen en 1910. Concession du titre personnel de baron à son fils cadet Lucien en 1910.

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Emmanuel Janssen en 1930 (branche cadette).

Concession du titre personnel de baron en faveur de Daniel Janssen en 1986 et extension de son titre à tous ses descendants en 2005.

File:Armoiries-de-la-famille-JANSSEN
Janssen (à la croix guivrée)[72] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Paul Janssen en 1991. blasonnement:
Janssens (à une balance d'or)[72] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929. blasonnement:
Janssens de Bisthoven[72]
Janssens de Varebeke
baron
écuyer
Concession de noblesse en 1871 et adjonction du nom de "de Bisthoven" en 1885.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1922. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1965. Concession du titre personnel de baron en 1996.
Trois autres branches reçurent le droit d'adjoindre à leur nom celui de "de Varebeke" en 1912 et obtinrent concession de noblesse héréditaire en 1938.

Armes de Janssens (branches de Bisthoven et de Varebeke)
Jardin (du)[72] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jean du Jardin en 2006. blasonnement: fascé d'argent et d'azur de huit pièces, la seconde fasce chargée d'une étoile à six rays d'or.
Jaspar[72] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Ernest Jaspar en 1940.

Concession du titre personnel de baron en faveur de Marcel-Henri Jaspar en 1958.

blasonnement: fascé d'argent et d'azur de huit pièces, la seconde fasce chargée d'une étoile à six rays d'or.
Jeune (Le)[72] baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1874. blasonnement: fascé d'argent et d'azur de huit pièces, la seconde fasce chargée d'une étoile à six rays d'or.
Jeune d'Allegeershecque (le)[72] chevalier
écuyer
Concession du titre personnel de chevalier avec augmentation d'armoiries par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1770.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1847.

blasonnement: fascé d'argent et d'azur de huit pièces, la seconde fasce chargée d'une étoile à six rays d'or.
Jolly[72] vicomte
baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1846.

Extension du titre de baron à un fils cadet en 1856 et concession, en faveur de ce dernier, du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1890.

Concession du titre personnel de vicomte en faveur de deux porteurs du nom en 1957.

File:Armoiries de la famille Jolly
Joly[72] baron
écuyer
Concession de noblesse en 1899, concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929

et, en 1988, concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine, en vertu de la clause de réversibilité du titre concédé en 1929.

blasonnement (nl): in zilver, een ankerkruis van keel, beladen met vijf klaverbladen van zilver, een schildhoofd van keel, beladen met drie sterren van zilver.
Jonet[72] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jacques Jonet en 2006. blasonnement (nl): in zilver, een ankerkruis van keel, beladen met vijf klaverbladen van zilver, een schildhoofd van keel, beladen met drie sterren van zilver.
Jonghe (de)[72]
Jonghe d'Ardoye (de)

Jonghe d'Ardoye d'Erp (de)

comte
vicomte
Confirmation de noblesse et concession pour autant que de besoin par le Roi Charles II en 1690. Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1772.

Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816, désignation comme membre du corps équestre de la Flandre orientale la même année, mention sur la première liste officielle des nobles.

Membre du corps équestre de Flandre Orientale en 1817 et concession du titre de vicomte transmissible à la primogéniture masculine en 1827 pour un frère cadet. Extension de ce titre à un fils puîné qui le transmet par ordre de primogéniture masculine.

Adjonction du nom de "d'Ardoye" en 1845 et extension du titre de vicomte à tous les descendants en 1857.

Concession du titre de comte pour tous pour tous les descendants pour une branche cadette en 1875.

Armes de Jonghe d'Ardoye
Jooris[72] baron
écuyer
Concession de noblesse en 1919. Concession du titre personnel de baron en faveur de Robert Jooris en 1955 et conversion de ce titre en titre transmissible par ordre de primogéniture et, éventuellement, réversible à son neveu Philippe, dans la descendance duquel le titre se perpétuerait par ordre de primogéniture masculine, en 1971.
Blason famille jooris.webp
Joos de ter Beerst[72] écuyer Concession de noblesse en 1827, mention sur la troisième liste officielle des nobles. blasonnement:
Jungers[72] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Eugène Jungers en 1956. blasonnement:
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

KModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Keersmaeker (De) (au sautoir engrêlé)[72] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Paul De Keersmaeker en 1998. blasonnement:
Kelen (van der)[72] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Eugène Van der Kelen en 1983. blasonnement:
Kelly de Galway (O')[72] écuyer Incorporation dans la noblesse et reconnaissance de noblesse en 1824. Mention sur la deuxième liste officielle des nobles. blasonnement:
Kemmeter (de)[74] écuyer Confirmation de noblesse avec augmentation d'armoiries par l'Empereur Ferdinand II en 1626. Concession du titre de baron zu Trüebwein par l'Empereur Léopold I en 1670.

Reconnaissance de noblesse en 1826. Inscription sur la troisième liste officielle des nobles.

blasonnement:
Kerchove de Denterghem (de)[74]
Kerchove de Denterghem de Pinto (de)
Kerchove d'Exaerde (de)
Kerchove d'Exaerde de Borluut (de)
Kerchove d'Ousselghem (de)
comte
baron
écuyer
Octroi de la chevalerie par le Roi Philippe IV en 1640.
Reconnaissance de noblesse et mention sur la deuxième liste officielle des nobles sous le nom de « de Kerchove de Denterghem » en 1825 pour la première ligne non-éteinte, Adjonction du nom « de Pinto » à la suite d'une adoption.
Pour une deuxième ligne, reconnaissance de noblesse en 1825. Inscription sur la deuxième liste officielle des nobles.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1852 et autorisation de transmettre ce titre à son second fils auquel il restera personnel en 1864. Extension de ce titre de comte à tous ses descendants en faveur du comte André de Kerchove de Denterghem en 1933.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1882 (en faveur d'une branche de cette ligne).

Pour une troisième ligne qui porte le nom "de Kerchove d'Ousselghem" , reconnaissance de noblesse en 1817. Inscription sur la première liste officielle des nobles et membre du corps équestre de la Flandre orientale.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Edgar de Kerchove d'Ousselghem en 1925.
Pour une quatrième ligne, reconnaissance de noblesse en 1884 et autorisation de joindre à leur nom celui de "d'Exaerde" en 1886.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1920 (branche éteinte en 2007).

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Robert de Kerchove d'Exaerde Borluut en 1922, et autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Borluut" en 1948.
Pour une cinquième ligne, autorisation d'adjoindre à son nom celui de "d'Exaerde" en 1888, reconnaissance de noblesse en 1894 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929.

Pour une sixième ligne, reconnaissance de noblesse en 1884, autorisation d'adjoindre à son nom celui de "d'Exaerde" en 1888, et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1898 (ligne éteinte en 2006).

File:Armoiries de la famille de Kerchove
Kerchove d'Hallebast (van de)[74]
Kerchove (van de)
Kerchove Bosmans (van de)
écuyer Concession de noblesse par le Roi Charles II en 1676. Reconnaissance de noblesse en 1858, en 1912 et en 1921. Armes de la famille van de Kerchove
Kerckhove (de)[74]

Kerckhove dit Van der Varent (de)

écuyer Reconnaissance de noblesse en 1842.

Concession du titre de comte dans le Royaume des Deux-Siciles en 1858 (titre non valide en Belgique)

blasonnement:
Kervyn[74]
Kervyn d'Oud Mooreghem
Kervyn de Volkaersbeke
Kervyn de Lettenhove
Kervyn de Marcke ten Driessche
Kervyn de Meerendré
Kervyn de Meerendré d'Irumberry de Salaberry
comte
baron
écuyer
Concession de noblesse et au port de leurs armoiries anciennes par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1766.
Reconnaissance de noblesse en 1827 et mention sur la troisième liste officielle de nobles pour une première ligne (Kervyn d'Oud Mooreghem). Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929.
Reconnaissance de noblesse en 1816. Désignation comme membre du corps équestre de Flandre orientale, mention sur la première liste officielle des nobles pour une seconde ligne (Kervyn de Volkaersbeke). Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1871.
Reconnaissance de noblesse en 1817. Désignation comme membre du corps équestre de Flandre occidentale et mention sur la première liste officielle des nobles pour une troisième ligne (Kervyn de Lettenhove), Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1861, titre étendu à tous les descendants en 1871. Adjonction du nom de "de Lettenhove" en 1884.
Reconnaissance de noblesse en 1886 pour une quatrième ligne (Kervyn). Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1921 (rameau éteint) et adjonction du nom de "de Marcke de ten Driessche" en 1927.
Reconnaissance de noblesse en 1886 pour une cinquième ligne (Kervyn de Marcke ten Driessche). Adjonction du nom de "de Marcke de ten Driessche" en 1927. Un rameau reçoit l'autorisation de remplacer son nom par Kervyn par arrêté royal de 1976.
Reconnaissance de noblesse en 1886 et adjonction du nom de "de Meerendré" en 1887 pour une sixième ligne (Kervyn de Meerendré). Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1920. Autorisation pour un rameau de cette ligne d'adjoindre à son nom celui de "d'Irumberry de Salaberry" à la suite d'une adoption.

Concession du titre personnel de baron en faveur de John Kervyn de Meerendré en 1982.

Concession à titre posthume du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1965.

Armes de Kervyn
Kesteloot (à la champagne voûtée)[74][75] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Edgar Kesteloot en 2003. blasonnement:
Kesteloot (à deux fasces)[74][75] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Fernand Kesteloot en 1971. blasonnement:
Kethulle de Ryhove (de la)[74] baron
chevalier
écuyer
Octroi de la chevalerie par le Roi Philippe IV en 1627.

Reconnaissance de noblesse en 1816. Membre du corps équestre de Flandre orientale et mention sur la première liste officielle des nobles. Adjonction du nom de "de Ryhove" en 1889.

Concession du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine avec augmentation d'armoiries en 1921 (branche éteinte en 2004), en 1938 (branche éteinte en 1969) et en 1971.
Concession du titre de chevalier transmissible à la primogéniture masculine en faveur de Christian de la Kethulle de Ryhove en 1994.

File:Armoiries de la famille de Kethulle de Ryhove
Keucker de Watlet[74] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1932 ( éteint dans les mâles en 1991). blasonnement:
Keutgen[53] écuyer Concessions de noblesse héréditaire avec les titres de chevalier à titre personnel en 2014 pour Guy et Jacques Keutgen. blasonnement:
Keyser (de)[74] écuyer Concession de noblesse héréditaire à Jean-Albert de Keyser en 1890 (éteint dans les mâles en 1977). blasonnement:
Kint de Roodenbeke (t')[74] comte
baron

écuyer

Anoblis en 1754[76].
Reconnaissance de noblesse en 1854 et décoration d'armoiries en 1857 pour la première ligne.

Concession du titre de baron transmissible pour tous ses descendants en faveur d'Henri t'Kint de Roodenbeke en 1870 et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même en 1900.

Concession du titre de baron pontifical transmissible par ordre de primogéniture masculine par bref du Pape Léon XIII en 1889 pour un cadet (concession non valide en Belgique).
Pour une seconde ligne, concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1952 (éteinte dans les mâles).

Pour 4 autres lignes (frères de la deuxième ligne), concession de noblesse en 1952.

Armes de la Famille T'Kint'
Klener[74] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Julien Klener en 2008. blasonnement:
Kleynen[74] écuyer Concession de noblesse héréditaire, en même temps que leur mère la baronne Raymonde Foucart, en faveur de Pierre et Olivier Kleynen, ses enfants, en 2006. blasonnement:
Knyff (de)[74] chevalier Concession du titre de chevalier du Saint-Empire avec décoration d'armoiries et octroi de la particule par l'Empereur Charles VI en 1719. Confirmation de noblesse avec augmentation d'armoiries par l'Empereur Charles VI en 1734. Concession du titre personnel de chevalier par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1756.

Reconnaissance de noblesse avec le titre de chevalier transmissible pour tous les mâles en 1822.

Mention sur la première liste officielle des nobles.

File:Armoiries de la famille de Knyff
Koenneritz (von)[74] comte Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1852 (le diplôme ne parle ni de concession ni de reconnaissance de noblesse).

Autorisation pour les enfants de porter les titres de baron et baronne par le Roi de Saxe en 1874 (titre non valide en Belgique).

blasonnement:
Kraft de la Saulx[74] chevalier Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants par l'Empereur François-Joseph d'Autriche en 1882.

Admission dans la noblesse belge avec le titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1887.

blasonnement:
Krings[74] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Ernest Krings en 1993. blasonnement:
Kronacker[74] baron

écuyer

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Paul Kronacker en 1949. blasonnement:
Kuijper (de)[74] écuyer Concession de noblesse en 1829.

Devenus belges en 1957, Willem et Marie José de Kuijper ont revendiqué leur appartenance à la noblesse belge du chef du diplôme délivré à leur trisaïeul sous le Royaume des Pays-Bas.

blasonnement:
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

LModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Laage de la Rocheterie (de)[74] baron
écuyer
Convocation aux Assemblées de la noblesse d'Orléans en 1789.
Adjonction du nom "de Man d'Attenrode et Wevere" en 1910 (cette adjonction est restée personnelle n'ayant pas été transcrite en marge de l'acte de naissance de ses enfants).

Admission dans la noblesse belge et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1911.

blasonnement:
Lacquet[74] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Albert Lacquet en 1978. blasonnement:
Lagasse de Locht[77] chevalier
écuyer
Adjonction du nom de "de Locht" en 1912, concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1924. Concession du titre de chevalier transmissible à la primogéniture masculine en 1931. blasonnement:
La Hamayde[74]

La Hamaide

écuyer Reconnaissance de noblesse en faveur de Christian et Benoît de La Hamayde en 1976.

Reconnaissance de noblesse en faveur d'André de La Hamaide en 1939 et augmentation d'armoiries en 1965

blasonnement:
Lalaing (de)[74] comte Élevation en comté de la seigneurie de Lalaing en 1522 et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Charles de Lalaing, par l'Empereur Charles V. Érection en 1518 de la seigneurie d'Hoogstraten en comté et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Antoine de Lalaing par l'Empereur Charles V [78].

Concession du titre de comte de Lalaing par l'Empereur Charles VI en 1719. Augmentation d'armoiries en 1749. Érection en baronnie de la terre d'Arquennes par l'Empereur François II en 1793.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte en faveur de Charles de Lalaing en 1816.

Désignation comme membre du corps équestre de la province d'Anvers[N 13].

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible à tous ses descendants en faveur de Maximilien de Lalaing en 1877.

Armes de la Maison Lalaing
Lalieux de la Rocq (de)[77] écuyer Concession de noblesse en 1886. Adjonction du nom de "de la Rocq" en 1911. blasonnement:
Lallemand[74] chevalier

écuyer

Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Henry Lallemand en 1957. blasonnement:
Lamalle (de)[74] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Désiré de Lamalle en 1959. blasonnement:
Lamarche[74] chevalier
écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1965.

Concession de noblesse héréditaire en 1976 et 1978 pour deux autres branches.

blasonnement:
Lambert (à la bande d'azur)[74] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léon Lambert en 1896. blasonnement:
Lambert (à la fasce ondée)[74] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1925. Eteinte dans les mâles en 1991. blasonnement:
Lambert de Rouvroit[77] chevalier
écuyer
Adjonction du nom de "de Rouvroit" en 1950, concession de noblesse en 1954, concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1969. Concession de noblesse en 1971 pour huit autres branches. blasonnement:
Lamfalussy[74] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Sandor dit Alexandre Lamfalussy en 1996. blasonnement:
Laminne (de)[79]
Laminne de Bex (de)
baron
chevalier
Concession du titre héréditaire de chevalier du Saint-Empire par l'Empereur Joseph II en 1783.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1883.

Une autre ligne obtint reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1884.

Adjonction du nom de "de Bex" en 1925.

En 2015, concession du titre de baron à lui-même et ses descendants au chevalier Ernest de Laminne de Bex[80].

blasonnement:
Lancksweert[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Maurice Lancksweert en 1956 et augmentation d'armoiries en 1959. blasonnement:
Landsheere (de)[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Gilbert de Landsheere en 1991.

Un arrêté royal de 1992 l'autorisa à remplacer son nom De Landsheere par celui de de Landsheere.

blasonnement:
Langenhove de Bouvekercke (van)[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1910 et autorisation de joindre à leur nom celui de de Bouvekercke en 1929. blasonnement:
Lannoo[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Godfried Lannoo en 1996. blasonnement:
Lannoy (de)[79]

Lannoy-Clervaux (de)

comte Extraction chevaleresque. Concession en 1526 du titre de comte du Saint-Empire transmissible à tous les descendants à Charles de Lannoy, vice-roi de Naples, titre reversible à tous les membres de la famille Lannoy en cas d'extinction de sa descendance. Décoration d'armoiries par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1776.

Pour la seconde ligne des Lannoy-Clervaux : Membre de l'Etat noble du duché de Luxembourg avec le titre de comte de Lannoy de Clervaux en 1770, Concession du titre de Prince de Rheina-Wolbeck par le Roi Frédéric-Guillaume IV de Prusse, avec la qualification de Fürstliche Gnaden (Grâce princière) en 1840. Qualification d'Altesse Sérénissime (Durchlaucht) en 1861. Confirmation des collations de 1840 et 1861 par l'Empereur d'Allemagne Guillaume Ier en 1880.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte en 1816 et désignation comme membre du corps équestre du Hainaut (mais refus de siéger). Attestation de noblesse du Hoge Raad van Adel en 1823 et inscription sur la première liste officielle des nobles avec mention que le titre de comte est transmissible à tous les descendants.

Pour la seconde ligne "de Lannoy-Clervaux", reconnaissance de noblesse et du titre de comte pour lui-même et tous ses descendants légitimes en 1980.

Armes de Lannoy
Lantonnois van Rode[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1959.

Autorisation d'ajouter à leur nom celui de van Rode en 1908.

blasonnement:
Lantsheere (de)[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Théophile de Landsheere en 1913 (branche éteinte dans les mâles).

Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean de Landsheere en 1955.

blasonnement:
Latre du Bosqueau (de)[79] vicomte

écuyer

Concession de noblesse par le Roi Philippe II en 1589. Déclaration d'ancienne noblesse par le Roi Philippe IV en 1657.

Reconnaissance de noblesse en 1863. Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1904.

blasonnement:
Launoit (de)[79] comte Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Paul de Launoit en 1929. Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même en 1951 et extension du titre de comte à tous ses descendants mâles en 1953. blasonnement:
Laurent Josi[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean-Pierre Laurent Josi en 2006. blasonnement:
Laveleye (de)[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine en faveur d'Émile de Laveleye en 1891 (branche éteinte en 1967).

Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Yves de Laveleye en 1984.

blasonnement:
Leclercq[77] baron
écuyer
Concessions de noblesse en 1930 et 1931. Concessions des titres de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1931 et 1936. blasonnement:"d'argent au lion de gueules, couronné d'or, au franc-canton senestre de sable, chargé d'un compas d'argent"
Leempoel de Nieuwmunster (van)[79] vicomte

écuyer

Concession de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Gustave van Leempoel de Nieuwmunster 1860. blasonnement:
Leenheer (de)[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Andréas de Leenheer en 2009. blasonnement:
Legrand[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Baudouin Legrand en 1957.

Concession de noblesse héréditaire en faveur de son frère, Jacques Legrand, en 1957.

blasonnement:
Legros[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Willy Legros en 2004. blasonnement:
Lejeune de Schiervel[77] baron
écuyer
Concession du titre de comte pontifical transmissible par ordre de primogéniture masculine par bref du pape Léon XIII en 1890.

Adjonction du nom de "de Schiervel" en 1891. Concession de noblesse héréditaire en 1892.
Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1984.

blasonnement:
Lemaigre[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Jean Lemaigre en 1967 blasonnement:
Lemaire[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Raymond Lemaire en 1990. blasonnement:
Lenaerts[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Koenraad Lenaerts en 2005. blasonnement:
Lengelé écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Benoît Lengelé en 2010. blasonnement:
Lepage[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Fernand Lepage en 1976. blasonnement:
Leyniers[77] chevalier
écuyer
Concession de noblesse en 1906. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1965. blasonnement:
Lhoist[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Raymond Lhoist en 1992.

Concession de noblesse personnelle et du titre personnel de baronne en faveur d'Elisabeth Lhoist, veuve de Jean Berghmans et autorisation d'utiliser le titre de baron devant le nom de son défunt mari (cf. Famille Berghmans ci-dessus).

Concession du titre personnel de baron en faveur de Léon Lhoist en 2010.[52]

blasonnement:
Lhoneux (de)[77] baron
écuyer
Concession de noblesse en 1897. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1928. Armes de la famille de Lhoneux
Lichtervelde (de)[79] comte Extraction chevaleresque. Qualification de baron de Lichtervelde au XIIIe siècle (branche éteinte). Plusieurs qualifications de chevalier aux XIVe, XVe et XVIe siècles. Chevalier à titre personnel en 1600 et 1639. Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par la Reine Marie-Thérèse en 1745.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de comte en 1816, désignation comme membre du corps équestre de la Flandre orientale la même année et inscription sur la première liste officielle des nobles avec mention que le titre restera personnel.

Reconnaissance du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1902. Extension du titre de comte pour tous ses descendants en 1957.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1920.

Autorisation pour le fils aîné de porter le titre du vivant de son père et extension du titre aux fils puînés qui le transmettront par ordre de primogéniture masculine en 1930. Extension du titre à tous les descendants en 1954.
Une autre branche obtint reconnaissance de noblesse en 1816 lors de sa désignation comme membre du corps équestre de la Flandre orientale, inscription sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1846.

Extension du titre de comte pour tous les descendants en 1871.

Armes de Lichtervelde
Lidth de Jeude (van)[79] écuyer Reconnaissance de noblesse en 1856. blasonnement:
Liebaert[77] baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Julien Liebaert en 1930. blasonnement:
Liedekerke (de)[77][79]
Liedekerke de Pailhe (de)
Liedekerke de Pailhe Merillon (de)
Liedekerke Beaufort (de)
comte Sire et baron de Grave, comte d'Everghem, dès le XIe siècle, seigneuries liées à une branche aînée éteinte au XIVe siècle. La seigneurie de Liedekerke fut reçue par une branche cadette apparue au XIIIe siècle.

Extraction chevaleresque dès les XIVè et XVè siècles - Qualifications de différents titres de baron, vicomte et comte aux XVIIè et XVIIIè siècles.

Membres de l'État noble de Namur en 1664, 1668 et 1708. Membre de l'Etat noble du Brabant en 1697.

Qualification de comte de Liedekerke au XVIIe siècle.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte lors de la désignation comme membre du corps équestre de Namur en 1816. Inscription sur la première liste officielle des nobles avec mention que le titre est transmissible à toute la descendance.

L'adjonction du nom de "de Pailhe" apparait sur les actes de mariages et la descendance de deux membres de cette famille en 1862 et en 1864, adjonction du nom de "Merillon" à la suite d'une adoption en 1947.
Une seconde ligne (de Liedekerke Beaufort) obtint reconnaissance de noblesse et du titre de comte lors de sa désignation comme membre du corps équestre de la province de Namur. Inscription en 1912 sur la liste officielle des familles appartenant à la noblesse de Belgique avec le titre de comte transmissible à toute la descendance.

Armes de Liedekerke
Ligne (de)[79]
Ligne de la Trémoille (de)
prince Sire et baron de Ligne, dès le XIIe siècle. 1479 : qualification de "cousin" par l'Empereur Maximilien. 1503 : titre de comte de Fouquemberghe. 1513 : concession du titre de prince de Mortagne, par le roi Henry VIII d'Angleterre. 1545 : concession du titre de comte du Saint-Empire transmissible à tous les descendants du nom par l'Empereur Charles V. 1592 : acquisition par héritage de la principauté d'Epinoy. 1601 : concession du titre de prince du Saint-Empire transmissible à tous les descendants par l'Empereur Rodolphe II. 1602 : Érection du comté de Ligne en principauté, titre transmissible par ordre de primogéniture masculine par les Archiducs Albert et Isabelle. 1613 : acquisition par héritage de la principauté d'Amblise. 1643 : Concession du titre de Grandesse d'Espagne de 1re classe par le Roi Philippe IV. 1770 : érection de la baronnie de Fagnolles en comté immédiat du Saint-Empire et concession de ce titre par l'Empereur Joseph II. 1780 : Octroi de l'Indigénat polonais avec le titre de prince par le Roi Stanislas de Pologne. 1788 : admission au Collège des comtes du Cercle de Westphalie. 1789 : autorisation accordée par l'Empereur Joseph II d'attribuer au comté de Fagnolles le nom de Ligne. 1803 : perte du comté de Ligne (Fagnolles) par suite de la paix de Lunéville et octroi, à titre d'indemnité, par la Dière de l'Empire, de l'ancienne abbaye d'Edelstetten érigée en comté princier, qui donnait une voix virile dans le Conseil des princes du Saint-Empire. 1804 : vente du comté d'Edelstetten aux princes Esterhazy. 1848 : Octroi de l'Incolat en Bohême.
Reconnaissance de noblesse et du titre de prince et désignation comme membre du corps équestre du Brabant en 1816. Inscription sur la première liste officielle des nobles avec mention que le titre sera transmissible à tous descendants.

Autorisation de continuer à porter le titre de Prince d'Amblise et d'Epinoy transmissible par ordre de primogéniture masculine et autorisation pour tous les descendants du prince Eugène de Ligne de porter le prédicat d'Altesse en 1923.

Adjonction du nom de "de la Trémoïlle" par une branche cadette en 1934.

Armes de Ligne
Lilar[79] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Albert Lilar en 1976. Branche éteinte dans les mâles. blasonnement:
Limbourg (de)[81] chevalier Confirmation de noblesse et concession du titre héréditaire de chevalier du Saint-Empire par l'Empereur Joseph II en 1782.
Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1885.
Armes des chevaliers de Limburg
Limburg Stirum (de)[79][81] comte Noblesse féodale, comtes souverains et régnants du Saint-Empire depuis 1246, maison médiatisée en 1806.
Maison issue des comtes de Berg et Altena, construction du château de Hohen-Limburg et prise du nom von Limburg au XIIIe siècle, Comte de Berg en 1101. Comte d'Altena en 1161. Comte d'Hovel en 1181. Avant 1200, Seigneur de Styrum. Comte d'Isenberg en 216. Comte de Limburg en 1227. Seigneur de Wisch en 1541, Comte souverain de Bronkhorst, seigneur de Borculo, de Liedberg et de Lichtenvoorde en 1558 (sous le nom von Limburg-Styrum-Bronkhorst), banneret du Duché de Gueldre et du comté de Zutphen en 1553. Comte de Limburg à Gemen en 1644 (sous le nom von Limburg-Styrum-Gemen), seigneur de Raesfeld en 1675, seigneur d'Illereichen en 1677, seigneur de Wilhermsdorf en 1759, seigneur d'Oberstein en 1766, médiatisation au profit du grand-duché de Berg en 1806.
Reconnaissance de noblesse et du titre de comte pour tous dans le nouveau royaume des Pays-Bas en 1814 (sous le nom van Limburg Stirum). Acquisition de la nationalité belge en 1841 et donc reconnu dans la Noblesse belge (sous le nom de Limburg Stirum).
Armes de Limburg Stirum
Limnander de Nieuwenhove[81] baron Concession de noblesse par le Roi Charles II en 1683.

Reconnaissance de noblesse et désignation comme membre du corps équestre de la Flandre orientale en 1816. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre de baron pour tous les descendants en faveur d'Armand Limnander de Nieuwenhove en 1871.

File:Armoiries de la famille Limnander de Nieuwenhove
Limon Triest (de)[79] écuyer Reconnaissance de noblesse en 1888. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de Triest en 1889. Modification d'armoiries en 1899. blasonnement:
Limpens[81] écuyer Concession de noblesse en 1900. blasonnement:
Linard de Guertechin[81] écuyer Concession de noblesse en 1922, adjonction du nom de "de Guertechin" en 1928. blasonnement:
Linden d'Hooghvorst (van der)[79] baron
écuyer
Octroi de la chevalerie par l'Empereur Charles V en 1544 (seule une mention non officielle de cette faveur a été retrouvée).

Concession du titre personnel de chevalier par le Roi Philippe IV en 1627 et 1643, augmentation d'armoiries en 1649 et érection en baronnie de la seigneurie d'Hooghvorst par le Roi Philippe IV en 1663.
Reconnaissance de noblesse et du titre de baron d'Hooghvorst transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816. Membre du corps équestre du Brabant et mention sur la première liste officielle des nobles.

Armes des barons van der Linden d'Hooghvorst
Lippens[79] comte
écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1921 et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1965.
Concession de noblesse en 1921 et du titre personnel de comte en faveur de Maurice Auguste Lippens en 1936. Conversion de ce titre personnel en titre réversible en faveur de son gendre (Léon Lippens), qui le transmettra par ordre de primogéniture masculine en 1949.

Concession du titre de comte pour lui-même et tous ses descendants en faveur de Maurice Lippens en 1998.

Concession de noblesse en faveur d'une autre branche en 1924 et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1975.
Concession de noblesse en faveur d'une autre branche en 1921.

Armes Lippens
Lobkowicz (de)[79] prince 1420 : Octroi de la chevalerie par le Roi Sigismond de Bohême. 1459 : octroi du titre de barons du Saint-Empire par l'Empereur Frédéric II (ce diplôme ne paraît pas être authentique, mais confectionné selon un document original, perdu depuis). 1479 : reconnaissance du titre de baron en Bohème. 1624 : Concession du titre de prince du Saint-Empire transmissible à toute sa postérité et qualification de Unser Oheim servie par l'Empereur, par l'Empereur Ferdinand II. 1624 : Grand Palatinat. 1641 : comte princier de Sternstein, à la suite de l'érection en comté princier de la seigneurie d'Empire de Neustadt sur la Waldnaab, par l'Empereur Ferdinand III. 1646 : Octroi du duché de Sagan par l'Empereur Ferdinand III (jusqu'à sa cession en 1785). 1647 : Grand Palatinat : concession confirmée par l'Empereur Ferdinand III. 1653 : droit de rang, siège et voix au Conseil des princes du Saint-Empire (introduction solennelle le 12 octobre 1654). 1663 : qualification de "hochgeboren" et "Euer Libden". 1663 : Indigénat hongrois. 1786 : duc de Raudnitz, en remplacement du titre perdu par la cession de Sagan. 1825 : qualification d'Altesse Sérénissime (primogéniture) par la Diète germanique. 1833 : grand-trésorier héréditaire de Bohème. 1861 : membre héréditaire (primogéniture) de la Chambre des Seigneurs d'Autriche. 1869 : extension, en Autriche, de la qualification d'Altesse Sérénissime à tous les membres.
Admis en 1958 dans la noblesse belge avec le titre de prince et le prédicat d'Altesse Sérénissime pour tous .
blasonnement:
Locht (de)[79] écuyer Concession de noblesse en faveur de Marcel de Locht en 1963. blasonnement:
Lodzia-Brodzki[79] écuyer Inscription avec le titre de chevalier dans le registre de la noblesse des provinces de Galicie et de Bukovine en 1791.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Philippe Lodzia-Brodski en 1996.

blasonnement:
Loën d'Enschedé (de)[81] baron Concession du titre de baron par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1757.
Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1816, membre du corps équestre de Namur, mention sur la première liste officielle des nobles. Famille éteinte dans les mâles en 1981.
Armes des barons de Loën d'Enschedé
Longrée (de)[81] chevalier Concession de noblesse et du titre de chevalier héréditaire par l'Empereur Joseph II en 1783.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les mâles en 1817.

Mention sur la première liste officielle des nobles.

Armes Famille de Longrée
Loon (Van) écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Franvis Van Loon en 2009. blasonnement:
Looz-Corswarem (de)[79]
Looz-Corswarem et de Corswarem-Looz (de)
duc
prince
comte
écuyer
Dans le parchemin[82]: Robert de Corswarem, premier du nom, chevalier cité de 1213 à 1220, ministerialis du comte de Looz. Baron de Longchamps en 1652, titre transmissible à la primogéniture masculine. Concession, en 1734, des titres de duc de Looz-Corswarem et de duc de Corswarem-Looz pour Louis-Félix-Emmanuel-Chrysostome-Denis, comte de Looz-Corswarem, seigneur de Niel, Longchamps, pair de la province de Namur et pour son frère, Joseph-Philippe-Hyacinthe-François. Adjonction du nom de "Looz" à leur nom "de Corswarem" [83]. Confirmation pour autant que de besoin du titre de comte de Looz-Corswarem, titre transmissible à toute la descendance du nom. Titre personnel de prince en 1749. Marquis de Ligny en 1779, titre transmissible à la primogéniture masculine.
Dans l'État présent de la noblesse[79]: Dès 1218, plusieurs chevaliers. 1734 : Confirmation posthume "pour autant que de besoin" du titre de comte de Looz-Corswarem transmissible à tous les descendants du nom par l'Empereur Charles VI. Concession de deux titres de duc, transmissible par ordre de primogéniture masculine, sous les dénominations respectives de Looz-Corswarem et Corswarem-Looz. "A défaut d'hoirs mâles, ils pourront les transmettre à une de leurs filles ou à celuy ou ceux de leur nom de famille qu'ils dénommeront par testament ou par disposition". 1778 : Augmentation d'armoiries. 1779 : Concession du titre de marquis transmissible par ordre de primogéniture masculine à la suite de l'érection en marquisat de la seigneurie de Ligny. 1792 : les deux titres ducaux échoient par testament sur la même tête. 1803 : décision de la Députation du Saint-Empire d'accorder Rhena-Wolbeck au duc de Looz-Corswarem à titre d'indemnité (à la suite du traité de Lunéville) avec le titre de prince et voix virile au collège des princes du Saint-Empire - titre passé par héritage aux Lannoy-Clervaux dès 1827 et depuis lors revendiqué judiciairement par les ducs de Looz-Corswarem à l'extinction des Lannoy-Clervaux (arrêt du tribunal suprême du Reich en 1931). 1825 : Décision de la diète d'accorder le prédicat d'Altesse Sérénissime (Durchlaucht) au duc de Looz en tant que chef d'une maison princière médiatisée. 1832 : Confirmation de cette décision par ordonnance du Roi Frédéric-Guillaume III de Prusse. 1833 : Extension de cette décision par ordonnance du même souverain en faveur de tous les membres de la famille portant le titre de prince ou princesse.


Pour la 1re ligne: reconnaissance de noblesse et du titre de duc en 1816. Membre du corps équestre du Limbourg. Inscription sur la première liste officielle des nobles avec mention que le titre de duc sera transmissible par ordre de primogéniture tant dans la ligne masculine que la ligne féminine et que les autres descendants porteront le titre de prince et de princesse.
Pour la 2e ligne: reconnaissance de noblesse et du titre de comte en 1816. Membre du corps équestre de la province de Liège. Inscription sur la première liste officielle des nobles avec mention que le titre de comte sera transmissible à toute la descendance.

Armoiries de la Maison de Looz-Corswarem
Lovinfosse (de)[84] écuyer Concession de noblesse héréditaire et au port des armes anciennes de sa famille en faveur de Luc, Jean et Philippe de Lovinfosse en 1984 Armes Famille de Longrée
Lunden (de)[84] baron

écuyer

Concession de noblesse avec confirmation d'armoiries anciennes par le Roi Charles II en 1679.

Reconnaissance de noblesse en 1853 et en 1894. Concession du titre de baron transmissible pour tous les descendants en 1871. Une branche de la famille porte le nom de Lunden de Biolley par suite d'adoption, depuis un jugement du tribunal première instance de Bruxelles de 1985.

blasonnement:
Luppen (van)[84] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de James Van Luppen en 1967 (Eteinte dans les mâles en 1974). blasonnement:
Lysebeth (Van) écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Arie Van Lysebeth en 2013. blasonnement:
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

MModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Macar (de)[84] baron

écuyer

Concession du titre de baron par le Roi des Pays-Bas Guillaume Ier en 1839.

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1844

Extension du titre de baron à toute la descendance en 1881.
Une autre branche fut anoblie en 1888.

File:Armoiries de la famille de Macar
Maelcamp d'Opstaele[81] baron
écuyer
Anoblissement et concession d'armoiries (avec couronne sur le heaume au lieu d'un bourlet) en 1720 par l'Empereur Charles VI, par le canal irrégulier de la Chancellerie de l'Empire. Confirmation de noblesse par lettres patentes régulières en 1736 (avec rétroaction au 1er juillet 1720.
Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1866.
blasonnement:
Maere d'Aertrycke (de)[84]

Maere (de)

Baron
écuyer
Concession de noblesse aux Pays-Bas et membre du corps équestre de la province d'Overyssel en 1842.
Reconnaissance de noblesse en 1867 et en 1871.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1871.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine, avec clause de réversibilité en faveur d'un neveu pour Auguste de Maere en 1896. Adjonction du nom d'Aertrycke en 1897.

blasonnement:
Maertens de Noordhout[84] chevalier
écuyer
Concession de noblesse en 1896 et 1898.

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par bref du Pape Pie XI en 1922 (concession non valide en Belgique).

Adjonction du nom "de Noordhout" en 1929 et en 1931.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1969.

blasonnement:
Maesen (van der)[84]

Vandermaesen

chevalier

écuyer

Concession de noblesse et du titre de chevalier du Saint Empire par l'Empereur Joseph II en 1770.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier pour lui et tous ses descendants mâles en 1822 (avec mention sur la première liste officielle des nobles), en 1888, en 2002 et en 2004.

blasonnement:
Maeseneire (De)[84] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Patrick De Maeseneire en 2008. blasonnement:
Mahaut[84] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Paul Mahaux en 1975. blasonnement:
Mahieu (de)[81] chevalier
écuyer
Anoblis et créés chevaliers à titre héréditaire par l'Empereur Charles VI (par le canal de la Chancellerie du Saint-Empire) en 1715. Concession de noblesse et confirmation du titre personnel de chevalier en 1740 par l'Empereur Charles VI (par le canal de la Chancellerie des Pays-Bas).
Reconnaissance de noblesse en 1901 et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1921.
Armes modernes de la famille de Mahieu
Maire de Sars le Comte (le)[84] écuyer Concession de noblesse par le Roi Charles II en 1678.

Augmentation d'armoiries par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1770.

Reconnaissance de noblesse en 1822. Mention sur la première liste officielle des nobles.

blasonnement:
Maire de Warzée d'Hermalle (le)[84] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1928.

Adjonction du nom de Warzée d'Hermalle par adoption par son oncle en 1905.

blasonnement:
Maistre d'Anstaing (le)[81] chevalier
écuyer
Reconnaissance de noblesse en 1845, concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1937. File:Armes de la famille le Maistre d'Anstaing
Malcotte de Kessel (van)[84] écuyer Reconnaissance et, pour autant que de besoin, concession de noblesse en 1861.

Adjonction du nom de de Kessel en 1891.

blasonnement:
Maldague[84] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de Robert Maldague en 1997. blasonnement:
Maldeghem (van)[84] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur d'André van Maldeghem en 1952. Armes van Maldeghem
Malle de Ghorain (van)[84] chevalier

écuyer

Octroi de la chevalerie par le Roi Philippe IV en 1640.

Reconnaissance de noblesse en 1823. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1839.

blasonnement:
Maleingreau d'Hembise (de)[81] baron
écuyer
Concession du titre de chevalier par l'Empereur Charles VI en 1723 et du titre de baron par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1749.
Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816. Membre du corps équestre du Brabant en 1816. Inscription sur la première liste officielle des nobles.
File:Armoiries de la famille de Maleingreau d'Hembise
Malevez[84] chevalier
écuyer
Concession de noblesse et du titre transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'André Malevez en 1969. Autorisation pour son fils de porter le titre du vivant de son père en 1973. blasonnement:
Malou[84] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1923. blasonnement:
Marchant et d'Ansembourg (de)[85] comte Concession de noblesse par le Roi Charles II en 1681. Concession du titre de baron d'Ansembourg transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Empereur Charles VI en 1728. Concession du titre de comte d'Ansembourg transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1749. Concession du titre de comte du Saint-Empire transmissible à toute la descendance, par l'Empereur François Ier en 1750.
Reconnaissance de noblesse et du titre de comte pour tous ses descendants en 1816, nomination comme membre du corps équestre de Limbourg, mention sur la 1re liste officielle des nobles.
File:Armoiries de la famille de Marchand d'Ansembourg
Maret (de)[84] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Pierre de Maret en 2005. blasonnement:
Marmol (del)[84] baron Nomination comme membre du Conseil Suprême des Pays-Bas à Madrid par la Reine Marie-Anne, régente des Pays-Bas en 1670.

Nomination comme président du Grand Conseil de Malines (ce qui consacre sa noblesse héréditaire) en 1686.

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Guillaume II, en tant que Grand Duc du Luxembourg en 1843.

Reconnaissance de noblesse en 1845 et concession du titre de baron pour toute la descendance mâle en 1848.

Modification d'armoiries en 1883.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron pour tous les descendants en 2010.

File:Armoiries de la famille del Marmol
Marnix de Sainte Aldegonde (de)[84] comte Concession du titre personnel de chevalier en 1590 par le Roi Philippe II et par les Archiducs Albert et Isabelle en 1617. Érection en vicomté de la terre d'Ogimont par le Roi Philippe IV en 1629 et confirmation pour autant que de besoin du titre de comte par Louis XV en 1749.

Reconnaissance de noblesse et des titres de vicomte et de comte transmissibles par ordre de primogéniture masculine en 1816, le fils aîné portant le titre de vicomte. Nomination comme membre du corps équestre de la province d'Anvers en 1816. Inscription sur la première liste officielle des nobles.

Autorisation de continuer à porter le titre de comte qui devait être personnel et concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine, le fils aîné devant le porter devant son prénom, ainsi que décoration d'armoiries en 1847.

Concession du titre de comte pour tous les descendants en 1878. Adjonction du nom de "de Sainte-Aldegonde" en 1881.
Une seconde branche obtint décoration d'armoiries, autorisation de porter le titre personnel de comte et concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1847.

Concession du titre de comte pour tous les descendants en 1878. Adjonction du nom de "de Sainte-Aldegonde" en 1884.

Armes de Marnix
Marotte de Montigny (de)[85] comte
écuyer
Concession de noblesse avec autorisation d'adjoindre le nom de "de Montigny" à leur nom "de Marotte" par le Roi Philippe IV en 1630.
Reconnaissance de noblesse en 1957. Concession du titre de comte transmissible à la primogéniture masculine en 1966.
blasonnement:
Marquet[84] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean Marquet en 1989. Armes Marquet
Martens (à la croix de gueules)[84] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de Pierre Martens en 1966. blasonnement:
Martin (au faucon d'or)[84] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de Georges Martin en 1984. blasonnement:
Martin (au bâton de Mercure)[84] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Norbert Martin en 2008 blasonnement:
Massange de Collombs[85] chevalier
écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1925. Adjonction du nom de "de Collombs" en 1926.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1957. .

blasonnement:
Massoni[84] écuyer Patricien de Lucques en 1470. Reconnaissance du titre de Patricien de Lucques à tous les descendants en 1928. Reconnaissance du titre de marquis transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Victor-Emmanuel III en 1936.

Admission dans la noblesse du royaume en 1987.

blasonnement:
Mathelin (de)[84]

Mathelin de Papigny (de)

écuyer Concession de noblesse par le Roi Charles II en 1677.

Reconnaissance de noblesse et désignation en tant que membre du corps équestre du Luxembourg en 1816. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Autorisation d'ajouter à son nom celui de de Papigny en 1830 (mais l'arrêté royal n'a pas été publié au Journal Officiel des Pays-Bas vu les circonstances d'indépendance de la Belgique. Cela a finalement été entériné par une publication au Moniteur belge en 1871).

blasonnement:
Matthieu de Wynendaele[84] écuyer Autorisation d'ajouter à leur nom celui de de Wynendaele en 1933.

Concession de noblesse héréditaire en 1957.

blasonnement:
Maurissens (de)[84] chevalier

écuyer

Octroi de la chevalerie par le Roi Charles II en 1679.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1822. Mention sur la première liste officielle des nobles.

blasonnement:
Maus de Rolley[84] écuyer Concession de noblesse en 1925 et autorisation d'ajouter à leur nom celui de de Rolley en 1933.

Augmentation d'armoiries en 1959.

blasonnement:
Matray[86] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Didier Matray en 2014. blasonnement:
Meerschen (van der)[84] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1872. blasonnement:
Meester (de)[84]

Meester de Ravenstein (de)

Meester de Tilbourg (de)
Meester de Betzenbroeck (de)
Meester de Heyndonck (de)

baron
écuyer
Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1776.
Reconnaissance de noblesse en 1823 pour une première ligne portant le nom "de Meester". Mention sur la première liste officielle des nobles.
Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1925.

Autorisation pour son fils aîné de porter le titre du vivant de son père et concession du titre de baron à ses fils cadets qui le transmettront par ordre de primogéniture masculine en 1974.
Autorisation de joindre à son nom celui de "de Ravenstein" en 1937. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1954. Et autorisation pour son fils aîné de porter le titre du vivant de son père et concession du titre de baron à ses fils cadets qui le transmettront par ordre de primogéniture masculine en 1974.
Une seconde ligne portant le nom "de Meester de Tilbourg" obtint aussi reconnaissance de noblesse en 1823 et figure aussi sur la 1re liste officielle des nobles.
Une autre ligne portant le nom "de Meester de Betzenbroeck" obtint reconnaissance de noblesse en 1818 et figure sur la première liste officielle des nobles. Autorisation de faire suivre son nom de celui de "de Betzenbroeck" en 1885.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1952 et en 1971. Une seconde branche de cette troisième ligne adjoignit à son nom celui de "de Heyndonck" en 1911.

Armes de Meester
Meester (De)[84] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Paul De Meester en 1991. blasonnement:
Meeûs (de)[84]
Meeûs d'Argenteuil (de)
Meeûs d'Argenteuil de Trannoy (de)
comte Concession implicite de noblesse et explicite du titre de comte transmissible à toute la descendance mâle en 1836.

Adjonction du nom de "d'Argenteuil" en 1937 et en 1938.

Autorisation pour une branche d'adjoindre à son nom de "de Meeûs d'Argenteuil" celui de "de Trannoy" en 1953.

Armes de Meeûs d'Argenteuil
Mehta[87] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Dilip Mehta en 2008. blasonnement:
Melchior[87] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Paul Melchior en 1994. blasonnement:
Mélot[87] baron

écuyer

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Ernest Mélot en 1967.

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Albert Mélot en 1975.

blasonnement:
Mené[87] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de René Mené en 2001. blasonnement:
Menten de Horne (de)[85] baron
chevalier
Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles, à titre posthume en 1823.

Inscription sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1871 pour la ligne aînée.

Armes de Menten de Horne
Merckx[87] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Edouard dit Eddy Merckx en 1997. blasonnement:
Merode (de)[85] prince
marquis
Confirmation du titre de libre baron de Petersheim par l'Empereur Frédéric III en 1473. Concession du titre de marquis de Westerloo en 1626, titre transmissible à la primogéniture masculine. Élévation à la Grandesse d'Espagne en 1709.
Reconnaissance de noblesse et des titres de comte de Merode et marquis de Westerloo en juillet 1823.

Confirmation des titres de prince de Rubempré et d'Everbergh en octobre 1823.

Inscription sur la 1re liste officielle des nobles avec la mention que le titre de comte est porté par tous les descendants, les titres de marquis et de prince se transmettent par ordre de primogéniture masculine.
Substitution -pour toute la descendance- du titre de comte par celui de prince en 1930.

Armes de Mérode
Mersch (van der)[87] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1988.

Autorisation de substituer à leur nom patronymique Vandermersch celui de van der Mersch en 1990.

blasonnement:
Mertens de Wilmars[87] écuyer Adjonction du nom de "de Wilmars" en 1950 et en 1952.

Concession de noblesse héréditaire en 1955 et en 1967.

Concession du titre personnel de baron en 1985.

blasonnement:
Mesmaekers[87] écuyer Concession de noblesse en 1821. blasonnement:
Meulenaer (de)[87] chevalier

écuyer

Confirmation de noblesse et concession du titre personnel de chevalier par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1757.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1857.

blasonnement:
Meulenaere (de)[87] écuyer Reconnaissance de noblesse en faveur de Georges de Meulenaere en 1965. blasonnement:
Mévius (de)[85] baron Concession d'armoiries en 1562 par l'Empereur Ferdinand Ier. Concession de noblesse avec adjonction de la particule par le conseil de régence de Stockholm (durant la minorité du Roi Charles XI) en 1665.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron pour tous les descendants en 1871.

blasonnement:
Meyer (De)[87] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Léon De Meyer en 2000. blasonnement:
Meyers[85] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1956.
Concession du titre personnel de baronne, et du baron pour tous les descendants en 2013.

blasonnement:
Michiels (au chevron d'or)[87] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean Michiels en 1973. blasonnement:
Michiels (à une fusée arrondie)[87] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Baudouin Michiels en 2007. blasonnement:
Michotte van den Berck[87]
Michotte de Welle
baron
écuyer
Adjonction du nom de "van den Berck" en 1929, concession de noblesse héréditaire en 1940 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Albert Michotte van den Berck en 1954.
Une autre branche ('de Welle') fut anoblie et créée baron en 1925, titre transmissible par ordre de primogéniture masculine.
blasonnement:
Mincé du Fontbaré de Fumal[87] baron

écuyer

Confirmation de noblesse par l'Empereur Charles VI en 1723

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816. Désignation comme membre du corps équestre de Namur. Mention sur la première liste officielle des nobles.

blasonnement:
Minne[88] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1931. blasonnement:
Missir Mamachi de Lusignan[87] écuyer Concession de noblesse avec le titre personnel de chevalier en faveur de Livio Missir Mamachi de Lusignan en en 2008. blasonnement:
Misson[88] écuyer Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1775.
Reconnaissance de noblesse en 1826 et mention sur la troisième liste officielle des nobles.
File:Armoiries de la famille Misson
Miszewski[87] écuyer Document d'appartenance à la noblesse du Royaume de Pologne, délivré par l'Héraldique du Royaume de Pologne en 1841.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Jean Miszewski en 1983.

blasonnement:
Modera[87] écuyer Concession de noblesse en faveur d'Adrien Modera en 1983. blasonnement:
Moens de Fernig[88] comte
écuyer
Adjonction du nom "de Fernig" en 1934.

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1949 et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1959 en faveur de Georges Moens de Fernig.

blasonnement:
Moeremans d'Emaus[87] écuyer Concession de noblesse en 1912 et autorisation d'ajouter à son nom celui de d'Emaus en 1928. blasonnement:
Moffarts (de)[88]
Moffarts d'Houchenée (de)
baron Confirmation de noblesse avec concession pour autant que de besoin, reconnaissance de 4 quartiers nobles et concession du titre de chevalier héréditaire du Saint-Empire avec octroi de la particule et d'une couronne d'or par l'Empereur Charles VI en 1717.

Concession du titre de libre baron du Saint-Empire avec le prédicat du Wohlgeboren par l’Électeur de Bavière, vicaire de l'Empire en 1745, titre transmissible à toute la descendance.
Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous ses descendants en 1830. Adjonction (dans des actes de naissance uniquement) du nom "d'Houchenée" en 1840 et en 1853.
Une seconde ligne obtint reconnaissance de noblesse et du titre de baron en 1817, membre du corps équestre de Liège la même année, inscription sur la première liste officielle des nobles avec mention que le titre de baron est transmissible à toute la descendance.

File:Armoiries de la famille de Moffarts
Mols[87] baron
écuyer
Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1756.
Reconnaissance de noblesse par le Roi Guillaume Ier des Pays-Bas en 1830 (post proclamation de l'indépendance de la Belgique).

Reconnaissance de noblesse en Belgique en 1843.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine et augmentation d'armoiries en 1971.

Armes de Mols
Monceau de Bergendal (du)[88]
Dumonceau de Bergendal
comte Concession du titre de comte de Bergeduin par le Roi de Hollande Louis-Napoléon en 1810.

Concession du titre de comte de Bergendal par l'Empereur Napoléon en 1811.
Concession de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1820. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre de comte pour tous les descendants mâles en 1871.

Concession du titre de comte transmissible pour tous les descendants en 1871 pour deux autres lignes.

File:Armorial de la famille du Monceau de Bergendal
Moncheur[88] baron Concession de noblesse et du titre de baron pour tous en 1881. Armes de Moncheur
Monckoven (van)[87] écuyer Reconnaissance de noblesse en 1903. blasonnement:
Montagu (Van)[87] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Marc Van Montagu en 1991. blasonnement:
Montens[88]
Montens d'Oosterwyck
Montens d'Oosterwyck de Jacquier de Rosée
écuyer Déclaration de noblesse en 1786 par la chambre héraldique, attendu que leurs ancêtres avaient pendant plusieurs générations vécu en personnes nobles et réputées pour telles.
Reconnaissance de noblesse en 1854 et 1871. Adjonction du nom d'Oosterwyck pour une seconde branche en 1913 et du nom de Jacquier de Rosée (à la suite d'une adoption) pour un rameau de de cette seconde branche en 1932.
Armes de Montens
Montpellier d'Annevoie (de)[88]
Montpellier de Vedrin (de)
baron
écuyer
Concession de noblesse en 1743 par la reine Marie-Thérèse.
Reconnaissance de noblesse en 1847, adjonction du nom "d'Annevoie" en 1871.
Une autre branche obtint reconnaissance de noblesse en 1847, concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1896 et en 1919, extension de ce titre à des fils cadets en 1929 qui le transmettront par ordre de primogéniture masculine et adjonction du nom "de Vedrin" en 1929.
Armes de Montpellier
Moorkens[87] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron aux fils de feu Albert Moorkens et de noblesse personnelle et du titre personnel de baronne à ses filles en 2010. blasonnement:
Moreau (de)[88]
Moreau d'Andoy (de)
Moreau de Villegas de Saint-Pierre (de)
baron
chevalier
Confirmation de noblesse et concession du titre de chevalier par l'Empereur Charles VI en 1731.
Reconnaissance de noblesse et concession du titre de chevalier pour tous les descendants masculins en 1816, membre du corps équestre de Namur en 1816, mention sur la 1re liste officielle des nobles.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1893. Adjonction du nom "d'Andoy" en 1929 pour la branche aînée.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1930.
Une seconde branche obtint concession du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine en 1930 et adjonction du nom "de Villegas de Saint-Pierre" à la suite d'une adoption.

File:Armoiries de la famille de Moreau
Moreau de Bellaing[87] chevalier Fonction anoblissante de conseiller-secrétaire du Roi de France en la Grande Chancellerie en 1787, réception au collège Mazarin avec preuve de quatre degrés nobles en 1789.
Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible pour tous les descendants mâles en 1817, inscription sur la première liste officielle des nobles

Naturalisation belge en 1875, admission dans la noblesse du royaume et concession du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1877[N 14].

File:Armoiries de la famille Moreau de Bellaing
Moreau de Gerbehaye (de)[87] écuyer Attestation de noblesse par le héraut d'armes de la principauté de Liège en 1718.

Reconnaissance de noblesse en 1963, 1970 et 1987.

blasonnement:
Morel de Westgaver[87] écuyer Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1768.
Reconnaissance de noblesse en 1854, adjonction du nom "de Westgaver" en 1885.
File:Armoiries de la famille Morel
Morelle[87] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean-Marie Morelle en 1972. blasonnement:
Moretus[87]

Moretus Plantin de Bouchout

Moretus de Bouchout

Comte

écuyer

Concession de noblesse par le Roi Charles II en 1692.

Reconnaissance de noblesse en 1822.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1912. Autorisation d'ajouter à leur nom de Moretus le nom de Plantin à leur nom en 1921 et à leur nom de Moretus Plantin le nom de de Bouchout en 1934.

Une autre branche est inscrite à l'état civil sous le nom de Moretus de Bouchout depuis 1842.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1934 pour une autre branche sous le nom de Moretus Plantin de Bouchot (cf. ci-dessus).

blasonnement:
Motte Baraffe (de la)[88] baron
écuyer
Concession du titre personnel de chevalier par Philippe II en 1579 et 1613, augmentation d'armoiries en 1766.
Reconnaissance de noblesse en 1816, membre du corps équestre du Hainaut, Mention sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1954.

File:Armoiries de la famille de la Motte Baraffe
Moyersoen[89] baron
écuyer
Concession de noblesse avec le titre personnel de baron en faveur de Romain Moyersoen en 1950.

Conversion de ce titre personnel en titre transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1964.

blasonnement:
Mulle de ter Schueren[88] baron
écuyer
Concession de noblesse pour autant que de besoin en 1843. Adjonction du nom "de ter Schueren" en 1870.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1914.

File:Armoiries de la famille Mulle de ter Schueren
Munck (de)[89] écuyer Concession de noblesse par le Roi Guillaume II des Pays-Bas en 1844.

Concession de noblesse en 1847 (branche éteinte dans les mâles).

blasonnement:
Musch[89] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur d'André Musch en 1992. blasonnement:
Muûls[89] baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Fernand Muûls en 1959.

Concession du titre personnel de baron en 2013 en faveur de Thierry Muûls, fils du précédent.

Concession du titre de baron aux descendants du précédent en 2016[90].

Armes de la famille Muûls
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

NModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Nagelmackers[89] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean Nagelmackers en 1966. blasonnement:
Narmon[89] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de François Narmon en 1996. blasonnement:
Naus[89] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Jean Naus en 1953. blasonnement:
Naveau de Marteau[89]

Naveau

écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Pierre Naveau de Marteau en 1960 et en faveur de Maurice Naveau en 1967. blasonnement:
Neef de Sainval[89] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1937.

Autorisation de joindre à son nom celui de de Sainval en 1929.

blasonnement:
Néeff (de)[89] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1900.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean de Néeff en 1966.

blasonnement:
Negri (de)[89] baron Concession de noblesse par le Roi des Romains Maximilien II en 1563.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous ses descendants. Désignation comme membre du corps équestre du Limbourg. Inscription sur la première liste officielle des nobles.

blasonnement:
Nerincx[89][91] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'André Nerincx en 1991. blasonnement:
Neunheuser (de)[89] écuyer Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1774.

Reconnaissance de noblesse en 1841.

blasonnement:
Nève de Mévergnies[92] chevalier
écuyer
Concession de noblesse en 1908, adjonction du nom de Mévergnies en 1928. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1954 et en 1961. Concession de noblesse en 1921 et en 1958 pour deux autres branches. Armes de Nève de Mévergnies
Neve de Roden (de)[92] baron
chevalier
Lettres de chevalerie et décoration d'armes en 1661 par Philippe IV d'Espagne, chevalier en 1715 par Charles VI du Saint-Empire, par le canal irrégulier de la Chancellerie de l'Empire, concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1736.
Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en et du titre de chevalier pour tous les autres descendants mâles, en 1816. Désignation comme membre du corps équestre de la Flandre orientale, mention sur la première liste officielle des nobles.
Armes des barons de Neve de Roden
Néverlée (de)[89] baron

écuyer

Admission à l'Etat noble de Namur en 1680, 1712 et 1724. Député à l'Etat noble de Namur en 1789.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816. Désignation comme membre du corps équestre de Namur et mention sur la première liste officielle des nobles.

blasonnement:
Nicaise (aux tours crénelées)[89] baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1892. blasonnement:
Nicaise (à la tête et col de cheval)[92] baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1930. blasonnement:
Nobels[89] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Frans Nobels en 1973. blasonnement:
Noël[89] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur d'Yves Noël en 2009. blasonnement:
Nolet de Brauwere van Steeland[89] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Hugues Nolet de Brauwere van Steeland en 1987. blasonnement:
Nolf[92] écuyer Huit branches anoblies en 1967. blasonnement:
Nonancourt (de)[89] écuyer Attestation, par les mayeur et échevins de la terre et haute justice de Pouilly, de reconnaissance pour gentilhomme de nom et armes de tout temps immémorial en 1628. Attestation de noble extraction en 1662. Attestation de noblesse par les hommes de fief du comté d'Alost en 1749. Attestation de noblesse par les prévôts et jurés du compte de Rhuynen en 1756.

Reconnaissance de noblesse et désignation comme membre du corps équestre de la province de Luxembourg en 1816. Mention sur la première liste officielle des nobles.

blasonnement:
Noot d'Assche (van der)[89]
marquis
comte
Concession du titre personnel de chevalier en 1589 en faveur de Guillaume van der Noot, conseiller à la Cour de justice du Brabant à Bruxelles[93].
Concession du titre de baron de Carloo transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Charles II en 1678.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Empereur Charles VI en 1716.
Membre de l'État noble du Brabant, président du corps équestre du Brabant, reconnaissance de noblesse et des titres de comte van der Noot et de marquis d'Assche en 1816. Inscription sur la 1re liste officielle des nobles avec mention que le titre de comte est transmissible à toute la descendance et que le titre de marquis l'est par ordre de primogéniture masculine.
Une deuxième branche: van der Noot, dit de Moorsel obtint reconnaissance de noblesse et autorisation de porter le titre de baron en 1842, titre transmissible par ordre de primogéniture masculine (branche éteinte).

Armes de la Maison van der Noot
Norman et d'Audenhove (de)[89]
Norman und von Audenhove (von)
Norman und von Audenhove-Elvenich (von)
Küenburg

Elvenich (von)

comte
écuyer
Octroi de la chevalierie par Philippe IV d'Espagne en 1630, concession du titre de baron par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1754.
Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine sous le nom de Norman en 1826.

Rectification de nom en de Norman d'Audenhove en 1933.

Incorporation dans la noblesse de Basse-Autriche avec reconnaissance du titre de baron en 1842 sous le nom von Norman und von Audenhove, titre transmissible par ordre de primogéniture masculine.

Adjonction du nom Elvenich en 1899 à la suite d'une adoption. Substitution du nom par le nom Küenburg en 1962 à la suite d'une adoption. Substitution du nom von Elvenich au lieu du nom von Norman und von Audenhove pour une branche autrichienne.

File:Armoiries de la famille de Norman et d'Audenhove
Noterdaeme[89] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Paul Noterdaeme en 1995. blasonnement:
Nothomb[89] baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1933 et du titre personnel de baron en faveur de Pierre Nothomb en 1937.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Patrick Nothomb en 1953, extension de la transmissibilité de son titre à ses fils puînés, lesquels le transmettront par ordre de primogéniture masculine en 1966.

Concession, en faveur de Simon-Pierre Nothomb et de Charles-Ferdinand Nothomb, du titre de baron transmissible à leurs fils lesquels le transmettront par ordre de primogéniture masculine en 1966.

Concession du titre personnel de baronne en faveur d'Amélie Nothomb en 2015[94]

Armes de la famille Nothomb
Nottebohm[89] baron

écuyer

Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1861.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de René Nottebohm en 1975.

blasonnement:
Nuffel d'Heynsbroeck (van)[89] écuyer Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1771.

Reconnaissance de noblesse en 1856.

blasonnement:
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

OModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Obert de Thieusies[89] Vicomte

écuyer

Sentence de noblesse par l'Election d'Artois en 1585. Octroi de la chevalerie par le Roi Philippe IV en 1636. Octroi de la chevalerie par le Roi Louis XIV en 1675. Erection en vicomté de la seigneurie de Chaunes et concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture par le Roi Louis XIV en 1684.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816. Désignation comme membre du corps équestre du Hainaut. Inscription sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1823.

blasonnement (de): "einen quartierten Schildt, dessen hinder under Theill weiss oder silberfarb, und in mitte dessen ein aufrechts gestelter achtstachelter eissenfarber Streittkolben oder Morgenstern mit undersich gekhertem Styhl oder Stangen, vorder obere gelb oder goldtfarb darinnen an der Abtheillung furwerts ein halber schwarzer Adler mit auffgethaner Flüg, offenem Schnabel und von sich spreizenden Waffen, vorder undere Veldung schwarz, in welcher drey gleichsfalls furwerts dryangelsweiss also under eine und oben zwo gestelte weisse Spazen, hinder obere aber roth oder rubinfarb ist und in derselben eine nach schreeg von dem hinderen underen gegen dem vorderen oberen Egg raichend in der Mitt zeprochene Partisane mit gelb oder goldtfarber Quasten."
Oldeneel tot Oldenzeel (van)[30][89] baron Inscription dans l'Etat noble d'Overyssel dès le XVIè siècle.

Reconnaissance de noblesse et de titre de baron transmissible pour tous les descendants en 1826. Désignation comme membre du corps équestre du Brabant Septentrional.

Armes d'Oldeneel
Oldenhove de Guertechin[92] écuyer Concession de noblesse en 1910, adjonction du nom 'de Guertechin' accordée en 1926. blasonnement (nl): "in rood, eene goud geknopte en groen gepunte zilveren roos, vergezeld van drie zespuntige sterren van goud."
Oost (van)[92] écuyer Anoblis en 1937. blasonnement (nl): "in lazuur, een keper vergezeld in het schildhoofd van twee rozen en in den schildvoet van een bij met gesloten vleugels, dit alles van goud."
Oosterlinck[89] baron Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'André Oosterlinck en 2005.

Concession du titre de baron aux descendants du baron André Oosterlinck en 2016[90]

blasonnement : "…"
Opsomer[89] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur d'Isidore Opsomer en 1951.

Extension du titre personnel de baron en titre transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1953.

Eteint dans les mâles en 1987.

blasonnement (nl): "in goud, een faas van sabel, vergezeld in het schildhoofd van twee dubbele adelaars van hetzelfde, en in de schildvoet van een roos eveneens van sabel, geknopt van goud."
Orban de Xivry[89] baron
écuyer
Adjonction du nom "de Xivry" en 1875,

Concession de noblesse héréditaire en 1871 et en 1886.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1886, en 1900 et en 1929.

blasonnement:
Oreye de Lantremange (d')[89] chevalier
écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en 1937. Adjonction du nom "de Lantremange" en 1946.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1962.

blasonnement:
Orjo de Marchovelette (d')[92] écuyer Admission à l'État noble de Namur en 1680, 1718 et 1729.
Reconnaissance de noblesse et désignation comme membre du corps équestre de la province de Namur en 1816, mention sur la première liste officielle des nobles.
Armes d'Orjo (anciennes)
Ortegat[89] Chevalier

écuyer

Concession de noblesse et du titre transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Louis Ortegat en 1965. blasonnement:
Orts[92] écuyer Noblesse personnelle dès 1735 en tant que conseiller au Conseil souverain de Brabant pour Pierre Orts (1696-1768), nomination d'Englebert Orts (1743-1831) comme Conseiller au Grand Conseil de Malines en 1789, charge conférant la noblesse héréditaire[95].
Reconnaissance de noblesse en 1956, 1960 et 1963.
blasonnement:
Ost écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de François Ost en 2014. blasonnement:
Osy de Zegwaart[89] baron Confirmation de noblesse, décoration d'armoiries et concession du titre héréditaire de chevalier par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1778.
Concession de noblesse et membre du corps équestre de la province de Hollande en 1816.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible à tous ses descendants en 1817, inscription sur la première liste officielle des nobles. Adjonction du nom "de Zegwaart" en 1887. Eteint dans les mâles en 2004.

Armes des barons Osy de Zegwaart
Otreppe de Bouvette (d')[92] baron Concession de noblesse par l'Empereur Charles VI en 1738. Reconnaissance de noblesse et désignation de membre du corps équestre de la province de Namur en 1816. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre de baron transmissible pour tous ses descendants en 1871.

Armes d'Otreppe de Bouvette
Otto de Mentonck[89] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1903. blasonnement:
Oultremont (d')[92]
Oultremont de Wégimont et Warfusée (d')
comte Concession du titre de comte du Saint-Empire par l'Empereur Charles VI en 1731.
Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible pour tous ses descendants en 1816, membre du corps équestre de la province de Liège, inscription sur la première liste officielle des nobles.
Armes d'Oultremont
Outryve d'Ydewalle (van)[96] baron
chevalier
Concession de noblesse et concession du titre personnel de chevalier par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1771.
Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible pour tous les descendants mâles en 1822. Mention sur la première liste officielle des nobles, adjonction du nom "de Diest" à la suite d'une adoption en 1946.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1982.

Armes de van Outryve d'Ydewalle
Overschie de Neeryssche (d')[96] baron Concession du titre de baron du Saint-Empire par l'Empereur Léopold Ier en 1676.

Concession du titre de baron (de la terre de Neeryssche) aux Pays-Bas par l'Empereur Charles VI en 1719.
Reconnaissance de noblesse et du titre de baron pour tous ses descendants en 1816.

Désignation comme membre du corps équestre du Brabant, mention sur la première liste officielle des nobles.

Armes d'Overschie
Overstraeten (van)[96] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Roger Van Overstraeten en 1990. blasonnement:
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

PModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Paemen[96] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Hugo Paemen en 2001. blasonnement: "de gueules, au sautoir d'or, chargé de cinq étoiles à six rais de sable. "
Paige (Le)[96] chevalier

écuyer

Concession de noblesse héréditaire en 1906. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1925. blasonnement (nl): "in rood, drie gouden ringen, en een zilveren meerltje in 't hart."
Pangaert d'Ordorp[97] baron
écuyer
Concession de noblesse avec rétroaction en la personne de leur père par l'Empereur Charles VI en 1729,

Concession du titre de chevalier par l'Empereur Charles VI en 1729.
Reconnaissance de noblesse en 1845, adjonction du nom "d'Opdorp" en 1885,

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1886.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1969, modification d'armoiries par l'adjonction d'une devise en 1969.

File:Armes de la famille Pangaert d'Ordorp
Papeians de Morchoven dit van der Strepen[96] baron

chevalier
écuyer

Octroi de la chevalerie et permission de porter le nom "de Papeians de Morchoven dit van der Strepen" par l'Empereur Charles VI en 1717.
Reconnaissance de noblesse en 1876. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1921,

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1930 et 1955.

blasonnement:
Paquot écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Guy Paquot en 2001. blasonnement:
Parc Locmaria (du)[39][96]
Parc Locmaria du Parc (du)
marquis
comte
Ancienne extraction, changement du nom "du Parc" en "Le Bervet" en 1405, autorisation par Louis XIII de reprendre le nom "du Parc" en 1613 (patentes enregistrées par le Parlement de Bretagne en 1614 et confirmées par le Parlement de Paris en 1640), maintenue de noblesse de dix générations par la Chambre de Réformation en 1671.
Admission dans la noblesse belge et concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculne en 1888.

Concession du titre de marquis transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1932. Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1921, 1925 et 1939, adjonction du nom "de Locmaria"[N 15] en 1926 et 1927, adjonction du nom "du Parc" en 1945 à la suite d'une adoption.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1959, 1969 et 1971.

Extension du titre de comte transmissible à tous les descendants en 2005.

blasonnement:
Parmentier[96] écuyer Concession de noblesse en faveur de William Parmentier en 1959. blasonnement:
Parthon de Von[97],[39],[98] chevalier
écuyer
Reconnaissance de noblesse et, pour autant que de besoin, concession de noblesse avec le titre de chevalier, transmissible par ordre de primogéniture masculine par lettres patentes du 2 janvier 1845 [99].

D'origine française, la famille Parthon occupait des offices dans la justice et dans les Eaux et Forêts du duché de Châteauroux depuis le XVIe siècle. Étienne-Sulpice Parthon, conseiller et avocat du roi au bailliage, appartenait à l'administration municipale de Châteauroux comme notable en 1776[100].

Armes Parthon de Von
Pas de Sécheval (le)[96] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier, au port des armes anciennes de sa famille augmentées d'un cimier et d'une devise, en faveur de Jean le Pas du Sécheval en 1985.

Un jugement de 1983 a déclaré que leur nom était le Pas de Sécheval et non pas Le Pas.

blasonnement:
Pastur[97] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en 1967 Armes Pastur
Paternostre de Dornon[96] écuyer Concession de noblesse avec autorisation de relever les armes de Cussemenet en 1871.

Autorisation d'ajouter à son nom celui de de Dornon en 1868.

blasonnement:
Paternotte de la Vaillée[97] baron
écuyer
Adjonction du nom "de La Vaillée"[N 16] en 1929.

Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1955.

blasonnement:
Patoul (de)[97] comte
chevalier
Concession de noblesse avec quatre quartiers de noblesse et permission de porter la particule de par l'Empereur Charles V, par le canal irrégulier de la Chancellerie de l'Empire, en 1718. Confirmation de noblesse en 1735 avec effet retroactif au 18 juillet 1718 par le canal irrégulier de la Chancellerie des Pays-Bas.
Reconnaissance de noblesse en 1822, mention sur la 1re liste officielle des nobles. Concession du titre de chevalier pour toute la descendance masculine en 1871, concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1930 et conversion de ce titre en titre réversible à un neveu qui le transmettra de la même manière en 1961.
Armes de Patoul
Paul de Barchifontaine (de)[96] chevalier

écuyer

Concession de noblesse par l'Empereur François Ier en 1746.

Reconnaissance de noblesse en 1867 et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1967.

Une branche de la famille a été adoptée par un de Wautier et porte ce nom depuis 1955.

blasonnement:
Paulus du Châtelet[97] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre personnel de baron en 1951, adjonction du nom "de Châtelet" en 1954 et 1969, conversion du titre personnel de baron en titre transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de deux petits-fils en 1956.

Concession du titre personnel de baron en 1969.

blasonnement:
Pecsteen[96]
Pecsteen de Buytswerve
baron
écuyer
Incorporation dans la noblesse belge en 1822, mention sur la 1re liste officielle des nobles.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1851.

Adjonction du nom "de Buytswerve" en 1982 et 1983[39].

Armes de Pecsteen
Peers de Nieuwburgh[97] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1847.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1852, adjonction du nom "de Nieuwburgh" en 1896. Une autre branche fut anoblie en 1841 et obtint concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1934.

Armes Peers de Nieuwburgh
Peeters[96] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Franciscus dit Flor Peeters en 1973. blasonnement:
Peñaranda de Franchimont (de)[97],[N 17] baron
écuyer
Reconnaissance de noblesse en 1852, mention sur la 1re liste officielle des nobles sous le nom "de Peñaranda de Dufilée".

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1952.

File:Armoiries de la famille de Peñaranda de Franchimont
Penneman de Bosscheyde[96] écuyer Confirmation de noblesse pour autant que de besoin par l'Empereur Joseph II en 1789.

Reconnaissance de noblesse en 1981

blasonnement:
Pessemier 's Gravendries (de)[96] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Paul de Pessemier 's Gravendries en 1989.

Autorisation de substituer à leur nom patronymique de Pessemier celui de de Pessemier 's Gravendries en 1990.

blasonnement:
Péterbroeck[96] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Jean Péterbroeck en 1995. blasonnement:
Philippson[96] baron Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Alain Philippson en 2000; extension de son titre de baron à tous ses descendants en 2013. blasonnement:
Piccart[96] écuyer Concession de noblesse en faveur de Martine Piccart et de tous ses descendants nés de son mariage avec Michael Gebhart, en 2007.

Concession du titre personnel de baronne. En même temps, autorisation pour son mari de porter le titre devant son nom.

blasonnement:
Pierlot[96] Comte

écuyer

Concession de noblesse héréditaire et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Hubert Pierlot en 1948. blasonnement:
Pierpont (de)[96]
Pierpont Surmont de Volsberghe (de)
baron
chevalier
écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1954.
Une deuxième ligne fut anoblie en 1897, adjoignit à son nom celui de "Surmont de Volsberghe" en 1912, et hérita du titre de baron en provenance des Surmont de Volsberghe en 1913[N 18].
Une troisième ligne obtint concession de noblesse en 1964.
Concession de noblesse héréditaire pour septième à dix-septième branche en 2015.
blasonnement:
Piers de Raveschoot[97] écuyer Reconnaissance de noblesse et membre du corps équestre la Flandre Orientale en 1816[39] avec inscription sur la première liste officielle des nobles[101] pour une première branche (éteinte).
Adjonction du nom de Raveschoot en 1885 et en 1892. Reconnaissance de noblesse en 1886 pour les autres branches.
Armes de la famille Piers de Raveschoot
Pigault de Beaupré[96] chevalier

écuyer

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par bref du Pape Pie IX en 1870.

Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine

blasonnement:
Pinte[96] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Henri Pinte en 1953. blasonnement:
Piot[96] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Peter Piot en 1996. blasonnement:
Pirenne[96] Comte

écuyer

Concession de noblesse et du titre de comte transmissible à chacun de ses fils, lesquels transmettront ce titre dans leur descendance respective par ordre de primogéniture masculine, en faveur de Jacques Pirenne en 1952. blasonnement:
Pirlot de Corbion[96] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1975.

Autorisation d'ajouter à son nom celui de de Corbion en 1954.

blasonnement:
Pirmez[97] baron
écuyer
Concession de noblesse en 1912 et concession du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine en 1925. blasonnement:
Pitteurs de Budingen (de)[96]
Pitteurs Hiégaerts (de)
baron
écuyer
Branche de Pitteurs de Budingen : reconnaissance de noblesse en 1816, membre du corps équestre de la province de Liège et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1821.
Branche de Pitteurs Hiégaerts : Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1876.
File:Armes de la famille Pitteurs de Budingen
Planchard[96] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jacques Planchard en 2005. blasonnement:
Plancke (van der)[96] écuyer Concession de noblesse en 1898 et concession du titre personnel de chevalier en faveur de Philippe Van der Plancke en 1991. blasonnement:
Plater-Zyberk[96] comte Inscription au registre de la plus ancienne noblesse de la Ritterbank en Courlande en 1620. Inscription au même registre avec le titre de comte en 1774.

Autorisation en Russie de porter les titres de comte et comtesse sous le nom de Plater-Zyberk et réunion des armes en 1803.

Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de comte transmissible à tous ses descendants en 1971.

blasonnement:
Plissart de Brandignies[96] écuyer Concession de noblesse en 1924. Autorisation d'ajouter à leur nom celui de Brandignies en 1977. blasonnement:
Polain de Waroux (le)[96] écuyer Concession de noblesse avec autorisation de porter les armes dont son ascendant fit publiquement usage sur un sceau appendu à une charte du 14 mars 1500 en faveur de Christian et Etienne le Polain de Waroux en 1976.

En 1992, conversion de la concession de noblesse en réhabilitation de noblesse, leurs ascendants, issus d'une ancienne famille chevalresque, ayant été qualifiés de chevaliers ou de seigneurs, et ayant occupé des fonctions réservées à la noblesse aux XIVè, XVè et XVIè siècles.

blasonnement:
Poma[96] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Karel Poma en 2006. blasonnement:
Poncelet (à la croix d'or)[96] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jules Poncelet en 1938. blasonnement:
Poncelet (à la fasce bretessée)[96] écuyer Concession de noblesse personnelle et du titre personnel de baron en faveur de Jean Poncelet en 1971.

Concession de noblesse héréditaire en faveur de ses fils (à l'exception du fils aîné) et personnelle en faveur de ses filles en 1971.

blasonnement:
Poncelet (aux chevrons d'argent)[96] écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de quatre branches en 1989. blasonnement:
Portmans[96] chevalier

écuyer

Concession de noblesse et du titre transmissible de chevalier par ordre de primogéniture masculine en faveur de Ferdinand Portmans en 1930. blasonnement:
Posch (de)[96] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1931.

Extension du titre de baron pour tous les mâles de la branche aînée en 1989.

blasonnement:
Posson (de)[96]
Posson de Wanfercée (de)
baron
écuyer
Concession de noblesse avec le titre de chevalier héréditaire et octroi de la particule "de" par l'Empereur Charles VI et par le canal irrégulier de la Chancellerie d'Empire en 1715. Concession de noblesse en 1736 avec effet rétroactif au 29 juillet 1715 via le canal régulier de la chancellerie des Pays-Bas par Charles VI. Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1754.
Reconnaissance de noblesse en 1852, concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1922. Adjonction du nom "de Wanfercée" en 1993.
Armes de Posson
Poswick[96]
Poswick de Crawhez
baron
écuyer
Reconnaissance de noblesse en 1952, concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1955.

Adjonction du nom "de Crawhez" en 1985 à la suite d'une adoption par une cousine.
Deux autres branches obtinrent reconnaissance de noblesse en 1953 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1968.

Concession du titre de baron transmissible par voie de réversibilité à sa nièce Sophie épouse d'Eric Van Cutsem, en faveur de Charles Poswick en 1993

Armes Poswick
Potesta de Waleffe (de)[102] baron
écuyer
Admission dans la noblesse en 1816 en même temps que sa désignation comme membre du corps équestre de Liège,

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1822. Mention sur la 1re liste officielle des nobles. Adjonction du nom "de Waleffe" dans un acte de mariage en 1823.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1851.

Armes de Potesta
Pottelsberghe de la Potterie (van)[102] écuyer Reconnaissance de noblesse en 1830; Mention sur la liste supplémentaire des nobles.

Autorisation d'ajouter à leur nom celui de de la Potterie en 1885 et en 1886.

blasonnement:
Potter (de) (nl)[102]
Potter de Zinzerling (de)[102]
Potter d'Indoye (de)[102]
écuyer Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1764.
Reconnaissance de noblesse en 1816, 1817 et 1822, mention sur la 1re liste officielle des nobles.

Adjonction du nom "de Zinzerling" en 1979, adjonction du nom "d'Indoye" en 1847 et 1897.

File:Armoiries de la famille de Potter
Poucques (de)[102] écuyer Arrêt de maintenue de noblesse à Lille en 1727.

Reconnaissance de noblesse en 1897.

blasonnement:
Poullet[102] vicomte
écuyer
Concession de noblesse en 1908. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1924 et adjonction du nom de Houtain à leur nom en 1929 (branche éteinte dans les mâles).

Concession de noblesse en 1871.

Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine à Prosper Poullet en 1925.

blasonnement:
Pouppez de Kettenis de Hollaeken[102] écuyer Fonction anoblissante de membre du Grand Conseil de Malines en 1749.
Reconnaissance de noblesse en 1827, adjonction du nom "de Hollaeken" aussi longtemps qu'ils possèderont cette terre, en 1840, mention sur la 3e liste officielle des nobles.
File:Armoiries de la famille Pouppez de Kettenis de Hollaeken
Powis de Tenbossche[102] baron
écuyer
Anoblis par l'Empereur Charles VI en 1732. Octroi de la chevalier avec modification d'armoiries et autorisation de porter le nom de Powis par l'Empereur Charles VI en 1733.
Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1856

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1912.

blasonnement:D'or, au lion de gueules
Praet (van)[102]
Praet d'Amerloo (van)[102]
chevalier

écuyer

Anoblis par l'Empereur Charles VI en 1734.
Reconnaissance de noblesse et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1857.

Adjonction du nom "d'Amerloo" en 1948

File:Armoiries de la famille van Praet
Pré (du)[102] écuyer Concession de noblesse par l'Empereur Charles VI en 1726.

Reconnaissance de noblesse en 1828. Mention sur la cinquième liste officielle des nobles.

blasonnement:
Prelle de la Nieppe (de)[102] écuyer Reconnaissance de noblesse en 1823, mention sur la 1re liste officielle des nobles, membre du corps équestre du Brabant méridional. Correction du nom "de Prelle" en "de Prelle de la Nieppe" pour la branche cadette (seule subsistante) par jugement de la cour d'appel de Bruxelles le 25 juillet 1888. Armes de la famille de Prelle de la Nieppe
Pret Roose de Calesberg (de)[102] comte
écuyer
Maintenue de noblesse et concession du titre de chevalier héréditaire via le matricule irrégulier de l'Empire par Charles VI en 1712. Confirmation de noblesse avec effet rétroactif au 11 avril 1712 par Charles VI en 1735, concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1745.
Reconnaissance de noblesse en 1816, membre du corps équestre de la province d'Anvers, mention sur la 1re liste officielle des nobles. Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1890, en 1918 et en 1919.
Armes de Pret
Preud'homme d'Hailly de Nieuport (de)[102] vicomte
écuyer
Concession de noblesse en 1530 par l'Empereur Charles-Quint, octroi de la chevalerie en 1600 et 1610 par l'archiduc Albert, octroi de la chevalerie en 1640 par le roi Philippe IV, concession du titre de comte d'Hailly en 1721 par le roi Louis XV, confirmation des titres de chevalier transmissible à la descendance masculine et de marquis de Verquigneul transmissible à la primogéniture en 1756 par le roi Louis XV.
Reconnaissance de noblesse avec le titre de vicomte de Nieuport transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816, membre du crops équestre de la province de Flandre occidentale, inscription sur la 1re liste officielle des nobles.

Concession du titre personnel de vicomte et mention sur la 5e liste officielle des nobles en 1829, adjonction du nom "de Nieuport" en 1886.

File:Armoiries de la famille de Preud'homme d'Hailly de Nieuport
Prigogine[102] écuyer Concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de vicomte en 1990 en faveur d'Ilya Prigogine. blasonnement:
Primo[102] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Georges Primo en 1999. blasonnement:
Prisse[102] baron
écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1844.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1858 et, en 1861, déclaration de réversibilité de son titre, en cas de décès sans enfants mâles légitimes, à l'aîné des fils de son frère qui ne serait pas appelé à hériter du titre paternel.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1921[N 19].

File:Armoiries de la famille Prisse
Puissant Baeyens[102] baron
écuyer
Adjonction du nom "Baeyens" en 1911, concession de noblesse en 1957.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1964.

blasonnement:
Put (van de)[102] baron
écuyer
Concession du titre de comte pontifical transmissible par ordre de primogéniture masculine par le pape Benoît XV en 1921.

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1927.

blasonnement:
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

QModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Quaden[102] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Guy Quaden en 2008. blasonnement:
Quadri di Cardano écuyer Concession de noblesse du Saint-Empire en 1610. Reconnaissance de noblesse en 2012. blasonnement:
Quarles van Ufford[102] écuyer Concession de noblesse en 1815. Inscription sur la première liste officielle des nobles.

Acquisition de la nationalité belge par en 1992 et revendication d'appartenance à la noblesse belge du chef du diplôme délivré à son quadrisaïeul sous le Royaume des Pays-Bas.

blasonnement:
Quirini (de)[102] écuyer Concession de noblesse et du titre de chevalier du Saint Empire transmissible à tous les descendants mâles par le comte de Zeyll en 1774.
Reconnaissance de noblesse en 1902 et en 1920.
blasonnement:
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

RModifier

Nom Titre(s)[N 1] Remarques Armes
Radiguès Saint-Guédal de Chennevière (de)[102]
Radiguès de Chennevière (de)[102]
marquis
comte
baron
écuyer
Qualificatif d'écuyer à partir de 1400, qualification ancienne de marquis, lettres de relief de noblesse en 1651 par Louis XIV, preuves de noblesse d'ancienne extraction à la Cour des aydes de Paris en 1652, reconnaissance de noblesse par jugement du Conseil du Luxembourg en 1715, jugement confirmé par le Grand conseil de Malines en 1717, confirmation de noblesse et du titre de chevalier en 1763 par le comte de Zeyll.
Pour la première ligne portant le nom de Radiguès Saint-Guédal de Chennevière: Reconnaissance de noblesse et désignation comme membre du corps équestre de la province de Liège avec le titre de marquis transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816, mention sur la 1re liste officielle des nobles.
Pour la seconde ligne portant le nom de Radiguès de Chennevière: Admission dans la noblesse belge en 1926, modification d'armoiries par voie de reconnaissance en 1955, concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1966 pour quatre branches de cette lignée.

Concession du titre de comte transmissible à tous ses descendants et augmentation d'armoiries en 2010.

File:Armoiries de Radiguès de Chennevière
Radzitzky d'Ostrowick (de)[102] baron
écuyer
Naturalisation belge en 1837, reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1851, adjonction du nom "d'Ostrowick" en 1887,

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine et augmentation d'armoiries en 1937 en faveur d'un frère cadet. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine pour un frère cadet en 1964.
Une seconde branche obtint concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1884 et adjoignit à son nom celui "d'Ostrowick" en 1887, un frère cadet de cette branche obtint concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine et augmentation d'armoiries en 1932.

Armes du baron Georges de Radzitzky d'Ostrowick et de ses descendants
Ramaix (de)[102] écuyer Concession du titre de comte pontifical par bref du pape Léon XIII en 1880.

Concession de noblesse héréditaire en 1888.

blasonnement:
Ramet[102] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Nathan Ramet en 2006. blasonnement:
Rapaert de Grass[102] écuyer Concession de noblesse par la reine régente Marie-Anne en 1669.

Reconnaissance de noblesse et désignation comme membre du corps équestre de la Flandre Occidentale en 1816. Inscription sur la prermière liste des nobles. Autorisation de porter le nom de Rapaert de Grass en 1825.

blasonnement:
Raymond (de)[102] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1888. blasonnement:
Rémion[102] écuyer Concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron en 1992. blasonnement:
Renesse (de)[102] comte Érection de la seigneurie de Warfusée en comté et concession du titre de comte du Saint-Empire transmissible à toute la descendance par l'empereur Roldophe II en 1609, nominations à l'État Noble de Liège aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Reconnaissance de noblesse et nomination comme membre du corps équestre du Limbourg avec le titre de comte transmissible pour tous les descendants en 1816, mention sur la 1re liste officielle des nobles.
File:Armoiries de la famille de Renesse
Renier[102] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1965. blasonnement:
Rest (van der)[102] baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1966.

Une autre branche fut anoblie avec le titre personnel de chevalier en 1987.

blasonnement:
Reyers[102] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du tire personnel de chevalier en faveur de Jean Reyers en 1989. blasonnement:
Richard[102]
Richard de Foucaud et d'Aure[102]
baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1947.

Adjonction du nom "de Foucaud et d'Aure" à la suite d'une adoption en 1979.

blasonnement:
Rijckevorsel (van)[103] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1976 et 1977. blasonnement:
Rion écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron à titre personnel en faveur de Pierre Rion par SM le roi Philippe en 2016 / Journal officiel 19 juillet 2016. Armes de la Pierre Rion et de sa descendance
Riquet de Caraman-Chimay (de)[102] prince
comte
Titre de baron de Bonrepos par relief du roi Louis XIV en 1666 pour Pierre-Paul Riquet, maintenue de noblesse en 1670, concession du titre de comte de Caraman par Louis XIV en 1670, concession du titre de baron de l'Empire par Napoléon 1er en 1814, concession du titre de marquis de Caraman par Louis XVIII, concession du titre de duc de Caraman à titre personnel en 1828 par le roi Charles X, ordonnance rendant ce titre de duc héréditaire en 1830, confirmation du titre héréditaire de duc en 1870 par l'empereur Napoléon III
Reconnaissance de noblesse et désignation comme membre du corps équestre de Hainaut avec les titres de prince de Chimay et de comte de Caraman en 1817,

Incorporation dans la noblesse du royaume des Pays-Bas avec les titres de prince de Chimay transmissible par ordre de primogéniture masculine et de comtes et comtesses de Caraman pour tous les descendants des deux sexes en 1824, mention sur la 3e liste officielle des nobles.

Concession du titre de prince de Caraman transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1856 et concession de ce même titre de prince de Caraman à tous ses descendants mâles en 1867.

Autorisation de susbstituer au titre de prince de Caraman et de comtesse de Caraman celui de prince de Caraman-Chimay et de comtesse de Caraman-Chimay sauf pour le chef de famille qui continuera de porter les titres de prince de Chimay et prince de Caraman en 1889.

Concession du titre de princesse à toute la descendance féminine du Prince Jean de Chimay en 2007.

Armes de Chimay-Caraman
Rittweger de Moor[102] écuyer Anoblis avec le titre personnel de baron en 1983. blasonnement:
Roberti[102] chevalier
écuyer
Anoblis avec le titre de chevalier transmissible à la primogéniture masculine en 1954, 7 autres branches anoblies en 1967. blasonnement:
Roberti de Winghe[102] baron
écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1857 et adjonction du nom "de Winghe" en 1933.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1961. Concession du titre personnel de baron en 1993.

File:Armoiries de la famille Roberti de Winghe
Robert-Jones[102] écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Philippe Roberts-Jones en 1989. blasonnement:
Robiano (de)[102]
Mengersen-Robiano (von)[102]
comte Fonction anoblissante de membre conseiller et trésorier général du Conseil des Finances par les archiducs Albert et Isabelle en 1606. Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'impératrice Marie-Thérèse en 1753.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'impératrice Marie-Thérèse en 1754.
Reconnaissance de noblesse et concession du titre de comte transmissible à tous les descendants en 1848.

Autorisation par voie de reconnaissance pour lui-même et ses descendants par ordre de primogéniture masculine de substituer à la couronne moderne de comte à neuf perles l'ancienne couronne à treize perles dont trois relevées.

Naturalisation prussienne en 1924 précédée en 1923 d'une adoption par le couple von Mengersen-von Fürstenberg qui engendra un changement de nom en "von Mengersen-Robiano". Le titre de comte von Mengersen-Robiano a été enregistré au département des affaires nobiliaires à Berlin le 6 avril 1935.

Armes de Robiano
Robin[102] écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1957 et en 1964.