Éditions Racine

maison d’édition belge

Éditions Racine
Repères historiques
Création 1993
Fondée par Emmanuel Brutsaert
Fiche d’identité
Siège social Bruxelles (Belgique)
Dirigée par Michelle Poskin[1]
Spécialités Beaux livres, essais
Collections Les Racines de l'Histoire
Langues de publication Français, néerlandais
Société mère Groupe Lannoo
Site web http://www.racine.be/fr

Les Éditions Racine sont une maison d'édition de Belgique francophone créée par Emmanuel Brutsaert en 1993. Elles comptent à leur actif plus de 1 000 titres et éditent chaque année plus d’une cinquantaine d’ouvrages. Elles sont installées à Bruxelles sur le site de Tour & Taxis.

CatalogueModifier

Le catalogue s'articule autour de deux pôles principaux : le « beau livre » (architecture et patrimoine, art et arts décoratifs, histoire et régions, photographie, gastronomie, nature et jardins, tourisme…) et les livres d’essais (histoire, société, politique, économie…)[2],[3].

AuteursModifier

Parmi les auteurs publiés chez Racine figurent des historiens, des hommes politiques ou des entrepreneurs belges pour la plupart, dont notamment : Jean Stengers, Pierre Marcolini, Karel Van Miert, Thierry Bellefroid, Wilfried Martens, Mark Eyskens, Maria-Esméralda de Belgique, René Pechère, Jean-Philippe Darcis, Pierre Wynants, Bruno Coppens et Luc Noël.

Sélection d'ouvragesModifier

BiographiesModifier

HistoireModifier

  • Gonzague Pluvinage, Anne Vandenbulcke et Karel Velle, Expo 58 : Entre utopie et réalité, Bruxelles, Racine, , 206 p. (ISBN 978-2-87386-537-5)[10].

PatrimoineModifier

  • Cécile Dubois et Sophie Voituron, Bruxelles Art Nouveau : Promenades au cœur de la ville, Bruxelles, Racine, , 176 p. (ISBN 978-2-87386-975-5)[11].
  • Nathalie Demain, Le tour du Brabant wallon : 21 promenades à la découverte du patrimoine, Bruxelles, Racine, , 224 p. (ISBN 978-28738-697-7-9)[12].

PolitiqueModifier

SourcesModifier

  • Marc Pasteger, « Être éditeur en Belgique: «On ne peut pas travailler dans ce milieu sans passion» », Le Soir Mag,‎ , p. 36-37 (lire en ligne)

Notes et référencesModifier

  1. Pasteger 2020.
  2. « Racine », sur adeb.be, (consulté le ).
  3. « Éditeurs belges francophones : une sélection », sur coollibri.com, (consulté le ).
  4. Olivier Rogeau, « Une petite-fille de Léopold II chez les nazis », Le Vif,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. Olivier Rogeau, « L'autre Baudouin », Le Vif,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. « Philippe Comte de Flandre : frère de Léopold II », sur lib.ugent.be, (consulté le ).
  7. Alain Colignon, « Olivier Defrance, Lilian et le Roi, la biographie », Revue Belge d'Histoire Contemporaine, nos 3/4,‎ , p. 286-288 (lire en ligne, consulté le ).
  8. Anonyme, « « Albert et Élisabeth », dans l'intimité du Roi Chevalier », L'Éventail, no 11,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. Régine Salens, « Les mémoires de Marie José de Belgique rééditées », La DH Les Sports+,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. « Bibliographie », sur clio2web.uclouvain.be, (consulté le ).
  11. « Bruxelles Art Nouveau - Cécile Dubois », sur rtbf.be, (consulté le ).
  12. « Nathalie Demain, Le Tour du Brabant wallon », sur areaw.be, (consulté le ).
  13. Belga, « Mark Eyskens traduit ses propres mémoires en français », La Libre,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Article connexeModifier

Liens externesModifier