Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collon.

Frédéric Collon
Fonctions
Envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire
du roi des Belges
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Wavre
Date de décès (à 91 ans)
Lieu de décès Uccle
Nationalité Belge

Signature de

Frédéric Collon, né à Wavre le 5 août 1892 et mort à Uccle le 28 novembre 1983, est envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire du roi des Belges. Il fut, d'après le chanoine Jean Cassart, le grand spécialiste de l'héraldique brabançonne.

PublicationsModifier

Il publia, en 1952, sous les auspices du Cercle historique et archéologique de Wavre et de la région, un recueil des plus intéressant : l'Armorial de Wavre et environs.

« Survenant après la guerre de 1940 qui avait occasionné la destruction des archives communales et la disparition complète des sources locales, cet ouvrage, solidement établi, fut accueilli avec enthousiasme par beaucoup. C'est aux descendants des baillis, bourgmestres, maïeurs et échevins du Brabant que l'ouvrage était spécialement consacré. De nombreuses familles découvrirent qu'elles descendaient des ducs de Brabant, ce qui stimula rapidement les recherches généalogiques[1]. »

Il a également publié : Les prévôts de la confrérie de Saint Maur et leurs armes. dans Brabantica , Tome VII, première partie, 1964.

En tant que coauteurModifier

  • Paul Adam et Frédéric Collon, Armoiries brabançonnes médiévales d’après des sources inédites, 79 pages, étude parue dans Brabantica, tome IV, première partie, pages 145 à 192 et tome VI, première partie, pages 112 à 143.
  • Léon Coune et Frédéric Collon, Epitaphier du canton de Jodoigne, Bruxelles, Le Parchemin, 1972, in-8, 64 p.
  • Frédéric Collon serait un des coauteurs, avec Willy van Hille et Octave le Maire, de Noblesse belge d'aujourd'hui et Noblesse belge d'apparence signé du pseudonyme de Blaise d'Ostende-à-Arlon[2].

Notes et référencesModifier

  1. Source : Cercle historique et archéologique de Wavre et de la région (CHAW)
  2. Pseudonyme attribué selon certaines sources à trois généalogistes belges

Voir aussiModifier