Lexus LFA

automobile

Lexus LFA procar
Lexus LFA

Marque Drapeau : Japon Lexus
Années de production 2010 - 2012
Production 500 exemplaire(s)
Classe Voiture de sport
Usine(s) d’assemblage Toyota Drapeau du Japon Japon
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V10 essence
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 4 805 cm3
Puissance maximale 560 ch (412 kW)
Couple maximal 480 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses robotisée à six rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 485 kg
Vitesse maximale 325 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 3,7 s
Consommation mixte 14,7 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Châssis Carbone
Coefficient de traînée 0,31
Suspensions Doubles triangulations
Freins Disques céramiques
Dimensions
Longueur 4 505 mm
Largeur 1 895 mm
Hauteur 1 220 mm
Chronologie des modèles

La Lexus LFA est un modèle coupé produit par Lexus, limitée à une production de 500 exemplaires (plus une cinquantaine d'unités du Nürburgring package). C'est le second modèle de la ligne F (sportif) après l'IS F de fin 2007, mais surtout la première supercar du constructeur nippon.

Motorisation et carrosserieModifier

Son moteur V10 (40 soupapes, ouvert a 72 °) de 4,8L à injection directe a été conçu en collaboration avec Yamaha. Il est capable de passer de 1000tr/min à 9000tr/min en 0,6 seconde, aucun compteur analogique n'est capable de suivre la vitesse de ce moteur, la LFA a donc été équipée d'un compteur numérique.

Performances moteur : 560ch à 8700tr/min et 480Nm à 6800tr/min

Régime max: 9000 tr/min

Puissance au litre (ch): 116.54ch/l

La LFA a été présentée dès 2005, un modèle roadster a été aussi présenté en 2008 mais n'a jamais été produit.

Sa carrosserie, initialement prévue par les ingénieurs pour être en aluminium, est réalisée à base de fibre de carbone.

Elle comporte un réservoir qui a une capacité de 73 L.

Le son de son moteur V10, devenu légendaire, restera longtemps dans les mémoires.

ÉvolutionModifier

Le , Lexus présente une version modifiée pour usage sur circuit de sa supersportive, la Lexus LFA Nürburgring Edition, ayant des réglages spécifiques au circuit du Nürburgring. Son moteur gagne 10 ch par rapport à la version « standard », donnant un total de 570 ch ; la transmission est plus rapide de 0,05 secondes, quelques éléments aérodynamiques comme l'aileron fixe en fibre de carbone font leur apparition et les jantes normales sont remplacées par des modèles plus rigides. En , la Lexus LFA Nurburgring Edition enregistre un temps de 7 min 14 s 64/100 sur le Nürburgring, soit 10 secondes de moins que la Porsche 911 (997) GT2 RS.

HistoireModifier

En juin 2010 lors des derniers réglages, l'ingénieur automobile Hiromu Naruse s'est tué à bord d'une LFA Nürburgring Edition.

 
Une Lexus LFA aux 24 Heures du Nürburgring en 2011.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier