Ouvrir le menu principal

Les Zinzins de l'espace

série télévisée d'animation française
Les Zinzins de l'Espace
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la série Les Zinzins de l'espace.
Genre Série d'animation
Comédie
Familiale
Science-fiction humoristique
Création Jean-Yves Raimbaud
Philippe Traversat
Production Marc du Pontavice
Musique Hervé Lavandier
Ramon Pipin
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 3
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 104
Durée 13 minutes
Diff. originale
Site web http://www.leszinzinsdelespace.com

Les Zinzins de l'espace est une série télévisée d'animation française en 104 épisodes de 13 minutes, créée par Jean-Yves Raimbaud et Philippe Traversat et diffusée entre le et le sur France 3. La série fut rediffusée sur Canal J à partir du , sur Gulli depuis sa création le , sur Boing depuis 2012 et sur beJunior depuis sa création en .

Les Zinzins de l'espace met en scène une bande d'extraterrestres (initialement au compte de cinq, et par la suite de quatre) anthropomorphes ayant trouvé refuge dans une maison terrienne à louer. Ils sont continuellement aux prises avec des locataires et doivent développer des trésors d'ingéniosité pour s'en débarrasser, tout en trouvant un moyen de rentrer sur leur planète nommée Zygma-B.

Au Canada, elle était auparavant diffusée sur Télétoon et au Maroc sur 2M.

SynopsisModifier

Coincés sur Terre après s'être écrasés en soucoupe volante, des extraterrestres emménagent dans le grenier d'une maison à louer. Malheureusement pour eux, les locataires humains rendent la cohabitation difficile. Aidés par le SMTV (Super-Méga-Trans-Volteur), machine pouvant leur donner une apparence humaine, insecte, matérielle ou animale, les cinq héros (quatre dans la deuxième saison) font tout leur possible pour faire fuir les locataires en même temps que trouver un moyen de rentrer chez eux. Enfin, la raison de leur impossible retour sur leur planète colorée semblable à Saturne et nommée Zigma-B est donnée lors d'un épisode : tous leurs 'intrus' s'y sont rendus malgré eux grâce aux fusées d'Etno, impensablement fonctionnelles. Ce dernier réussit à rentrer en créant un paradoxe temporel dans l'épisode intitulé Qui est Qui ?.

Fiche techniqueModifier

  • Titre : Les Zinzins de l'espace
  • Création : Jean-Yves Raimbaud et Philippe Traversat
  • Réalisation : Thomas Szabo (saison 1), Olivier Jean-Marie (saison 2)
  • Direction artistique : Jean-Yves Raimbaud et Hugues Mahoas (saison 1), Jean Journaux (saison 2)
  • Décors : Thierry Lellouche
  • Montage : Daniel Reynes et Florence Poli (saison 1), Patrick Ducruet (saison 2)
  • Musique : Hervé Lavandier, Ramon Pipin et Iggy Pop pour le générique[1]
  • Production : Marc du Pontavice
    • Production associée : Matthieu Galian
    • Production déléguée : Marc du Pontavice
    • Production exécutive : Thomas Déron et Emmanuelle Colin
  • Société de production : Gaumont Multimédia 1997-1999 Xilam 2000 Pictanovo, Goofnation Entrainement Studios GmbH (saison 2) 2005-2006
  • Pays d'origine :   France,   Italie (12 épisodes de 2018)
  • Langue originale : français
  • Genre : série d'animation
  • Durée : 13 minutes

DistributionModifier

Première saison (1997-1998)
Deuxième saison (2005-2006)

ÉpisodesModifier

Première saison (1997-1998)Modifier

Article détaillé : Saison 1 des Zinzins de l'espace.

La première saison a été diffusée à partir du sur France 3 dans l'émission Les Minikeums.

Seconde saison (2005-2006)Modifier

Article détaillé : Saison 2 des Zinzins de l'espace.

La seconde saison a été diffusée du au sur France 3, dans l'émission France Truc.

Univers de la sérieModifier

Personnages principauxModifier

Etno Polino

Etno est le chef de la bande. D'une couleur violette, il s'exprime avec un accent anglais (qu'il perd à la saison 2). En plus d'étudier les humains et de concevoir des inventions censées être révolutionnaires, il se consacre surtout à la construction des fusées pour revenir sur Zygma-B. Bien que ces dernières soient réputées pour exploser ou bien ne pas décoller, Etno a pourtant construit de nombreuses fusées en bon état. Malheureusement, un incident de dernière minute à chaque épisode empêche toujours les Zinzins de monter à bord. Il est le plus intelligent et le moins naïf de la bande. Il est d'ailleurs souvent agacé par la stupidité de ses camarades qui peinent souvent à comprendre ses plans et préfèrent la télévision. Bien qu'il soit plutôt sympathique et gentleman, il peut aussi se montrer très manipulateur et bien que cela ne soit pas vraiment le cas dans la première saison où il est plutôt agréable et généreux, il devient assez prétentieux dans la deuxième saison où il se considère réellement comme le meilleur, il prend également la grosse tête au grand dam de Gorgious. La deuxième saison fait découvrir des talents d'Etno, comme le chant dans l'épisode Les Zinzins de Bollywood, un talent pour la voyance dans l'épisode Madame Zelza ou encore la psychologie dans l'épisode Divan le terrible. Etno est l'alien qui a toujours un plan : en effet, pas un seul épisode ne passe sans qu'il élabore un plan, pourtant généralement simple mais qui se soldera toujours par un échec. Hormis dans l'épisode Qui est Qui ? où après avoir construit son dématérialiseur rematérialiseur, une version d'Etno réussit à rentrer sur Zygma-B. Sinon, Etno est sûrement le Zinzin qui apprécie le moins la télévision. Il ne la regarde que pour l'Inspecteur Derrick ou les documentaires, parfois pour le football.

Gorgious Klatoo

Gorgious, la « brute boulimique » de la bande, est un gros alien bleu bagarreur et caustique, et il ne pense qu'à manger et à gratifier ses camarades de commentaires sarcastiques, moqueurs et méchants. Bien qu'il ne fasse pas grand-chose dans la maison, il aime beaucoup critiquer et se moquer des autres. Il est le Zinzin qui déteste le plus les humains. D'ailleurs, si cela ne tenait qu'à lui, il ne serait pas aussi pacifique envers eux. Malgré son caractère, Gorgious est doté d'un très grand sens de l'humour qu'il partage avec plaisir avec ses amis, qui apprécient généralement ses blagues, dans l'épisode Hypocrite. Bien qu'il puisse parfois agir stupidement, Gorgious est loin d'être bête. Il serait même plutôt sournois. Il est souvent blasé et pessimiste. Il ne se montre jamais vraiment enthousiaste face aux plans d'Etno, car il est persuadé que de toute manière, ça finira par louper. C'est aussi un porc avec de sales manières, ce qui provoque souvent des disputes avec le précieux petit Candy. Pourtant, malgré leurs chamailleries, plusieurs épisodes montrent qu'ils s'apprécient en réalité énormément, voire plus si affinités (Gorgious appelle par exemple Candy « La dame de son cœur » dans l'épisode Nos ancêtres les humains, et il le complimente même sur ses fesses dans le jeu vidéo Stupid Invaders avant de lui dire qu'il ferait une parfaite petite épouse). Gorgious est d'ailleurs le seul à parfois utiliser des termes féminins pour désigner Candy, même si c'est le plus souvent sur un ton ironique. Il s'entend très bien avec Bud, avec lequel il adore regarder la télévision en mangeant des pizzas, mais il le prend parfois pour un idiot. Il est également avide de pouvoir, et son côté macho le pousse souvent à vouloir voler la place d'Etno en tant que « mâle dominant » dans l'épisode Gorgious 1er. Selon Stéréo, dans l'épisode Il était une fois, deuxième partie, Gorgious aurait seize estomacs.

Bud Buddiovitch

Bud est un alien élancé, de couleur orange, ayant quelques poils sur la tête et des dents en créneaux. « Bien qu'il soit âgé de 340 ans, il se comporte comme un enfant de 112 ans », citation de Candy dans l'épisode Divan le terrible résumant le caractère du personnage. Il passe effectivement son temps à regarder la télé et s'exprime comme un adolescent. Il affectionne particulièrement les programmes stupides comme Les Gendarmettes en string. Ses autres obsessions télévisuelles sont l'Inspecteur Derrick et Space Cruser dans Space Micmac. Durant l'épisode @zinzins.com, il jette son dévolu sur Internet. Privé, il a bien tenté de se faire des amis mais cela ne lui réussit pas. De toute manière, Bud ne s'intéresse à rien à part la télé. Le monde pourrait bien s'écrouler autour de lui, tant que la télé marcherait tout irai bien. Ainsi, c'est le Zinzin le plus inactif du groupe. Comme il vit perpétuellement dans son propre univers fictif, il lui arrive souvent de ne pas participer à l'intrigue de l'épisode, et d'être un peu laissé de côté, ce qui lui permettra parfois d'être le seul à ne pas se faire attraper par les humains, comme dans Stupid Invaders. Il devient encore plus stupide et dépendant au petit écran dans la deuxième saison. Malgré cela, il est sympathique et relax : Il ne se prend jamais la tête et il est très rare de le voir s'énerver. C'est celui qui se sent le plus proche des humains.

Candy Hector Caramella

Petit alien vert à grosse tête, parfois affublé d'une jupette jaune à points rouges. Sa principale caractéristique est d'être complètement efféminé, à tel point que de nombreuses personnes continuent de le prendre pour une fille. Il est d'ailleurs homosexuel (il est l'un des premiers personnages à l'être dans les dessins animés non-américains) et ne le cache pas (il n'est pas rare de le voir flirter avec des hommes). Il est d'ailleurs le seul à ne pas avoir succombé aux charmes d'une des locatrices qui avait envoûté les autres Zinzins dans l'épisode La Toute Première Fois. Bien qu'il ait parfois laissé entendre qu'il est une femme car à la fin de ce même l'épisode tous les Zinzins tombent amoureux de lui. C'est un maniaque du ménage et tient à son aspirateur comme à la prunelle de ses yeux. D'après l'épisode Divan le terrible, sa maniaquerie lui viendrait de sa mère, qui lui aurait reproché d'être trop sale lorsqu'il était petit. L'épisode Maman ! révèle qu'il entretient d'ailleurs une relation conflictuelle avec cette dernière. Candy est un grand romantique. Son rêve ultime serait de célébrer un beau et grand mariage d'amour. Ses yeux s'illuminent dès que le mot « amour » est prononcé et il peut tenir un long discours enflammé sur la beauté de ce sentiment. Il possède certes un côté très innocent - il est naïf et superstitieux, sans parler de son côté vierge effarouchée - mais peu aussi être vicieux et manipulateur quand le cœur lui en dit. Il se sert souvent de ses « charmes féminins » pour arriver à ses fins, que ce soit avec les locataires ou ses amis. Candy possède une personnalité angoissée et exubérante. Il est très bruyant, et pique tout le temps des crises d'hystérie. Il est aussi extrêmement lunatique, passant du rire aux larmes en deux secondes chrono. Même si Candy ne déteste pas foncièrement les humains (il les trouve simplement sales, malpolis et barbares) c'est celui qui rêve le plus de retourner sur sa planète, car il ne supporte pas la Terre. Dans le jeu vidéo Stupid Invaders, Candy avoue qu'il souhaite retourner sur sa planète pour pouvoir changer de sexe et devenir une femme. Même si il est naïf et impressionnable, il n'en est pas stupide pour autant. C'est d'ailleurs lui qui prend les commandes et réfléchit à des plans lorsque Etno n'est pas là. Il a une relation tendue avec Gorgious, qui est son parfait opposé. Malgré leurs disputes, Candy apprécie beaucoup l'alien bleu. De manière générale, il s'entend très bien avec Etno qui le réconforte lorsqu'il va mal. Candy a beau avoir un cœur en or, il ne faut pas trop l’énerver non plus car ses colères sont dévastatrices. Peut-être parce que Candy se sent femme au fond de lui, il ressent le besoin d'avoir une intimité vis-à-vis des autres Zinzins. Il possède alors une chambre personnelle, à l’écart des autres. Bien qu'il dorme le plus souvent avec ses amis, il lui arrive parfois de dormir seul dans sa chambre. Il possède une collection incroyable de petites culottes qu'il affectionne autant que son aspirateur. Il affectionne aussi son fer à repasser.

Stéréo Monovici

Alien rouge à deux têtes, il n'apparaît que dans la première saison et dans deux épisodes de la saison 2. Il est rouge et assez grand en taille comme Bud. Il est l'assistant d'Etno. En dehors de la bande dessinée, il n'est pas dit comment ce personnage réussit à repartir sur Zygma-B. Hormis dans l'épisode Qui est Qui ? où après avoir construit son dématérialiseur rematérialiseur, une version d'Etno réussit à rentrer sur Zygma-B. Dans la bande dessinée, il est expliqué que Stéréo a réussi à rentrer chez lui en faisant involontairement démarrer la fusée d'Etno, alors qu'il était le seul à bord. D'après l'épisode Il était une fois, première partie, sa mamie fut capturée par les humains et est conservée dans un bocal. Les deux têtes n'arrêtent pas de se disputer, mais elles constituent une encyclopédie vivante : en effet, Stéréo, possédant deux cerveaux, a une capacité de mémoire incroyable. On apprend par ailleurs dans l'épisode Vénus Junior qu'il parle et comprend plus de 4 millions de langages différents. Il semble avoir de bonnes relations avec Gorgious car il est souvent vu avec lui pour jouer à des jeux de sociétés ou encore regarder la télé.

HumainsModifier

Au cours de leur séjour sur Terre, les cinq aliens doivent cohabiter avec de nombreux et divers locataires, autant humain qu'animal, comme un fermier et son bétail (Le porc de l'angoisse), des clowns (Faites le clown), une princesse indienne (Les Zinzins de Bollywood), des gangsters (Cash-cash partie), une voyante (Madame Zelza), un magicien (Abracadabrantesque), un scientifique fou (L'etoffe des zéros), un artiste escroc (Flou artistique), des bikers (Gros cubes), un personnage de manga (Manga Mania), des chauve-souris (Chauve qui peut), etc.

Lors de l'épisode 26 de la deuxième saison, les Zinzins se rendent au centre de la Terre. Ils ambitionnent de trouver et d'exploiter la source d'énergie du noyau de la planète. Après une longue descente, ils arrivent au cœur de cette dernière et font la connaissance d'un cycliste, Eddy, s'exprimant avec un accent belge à couper au couteau. Il s'agit manifestement d'un clin d'œil à Eddy Merckx. Finalement, les Zinzins découvrent que c'est Eddy lui-même, en pédalant sur un vélo fixe, qui est la source d'énergie du noyau terrestre.

Les Zinzins considèrent les humains comme sous-évolués tandis que ces derniers ont une conception similaire des extraterrestres.

TransformationsModifier

Grâce au SMTV (Super-Méga-Trans-Volteur), l'une des seules inventions réussies d'Etno, les Zinzins peuvent se transformer en humains, en insectes et en animaux et ainsi se fondre dans la masse. Voici les transformations que Gorgious, Stéréo, Bud, Candy et Etno préfèrent :

  • Etno, étant considéré comme le chef de la bande, se transforme souvent en père de famille. Il porte souvent la moustache. Dans la deuxième saison, il se transforme souvent en homme brun avec des petites moustaches, une chemise jaune et un pantalon marron (par exemple dans l'épisode Abracadabrantesque ou Passe ton code d'abord).
  • Candy est le plus efféminé des quatre. Vraie fille manquée, il est obsédé par le ménage et se transforme pour ainsi dire tout le temps en fille. Dans la deuxième saison, il se transforme souvent en jeune fille blonde, avec un haut noir et court et une mini jupe noire (par exemple dans Passe ton code d'abord), ou en jeune femme blonde, coupe au carré, avec un pull violet et une jupe rose (par exemple dans Gribouillages). Habillé ainsi, il représente la mère de la famille - il a également imité les tactiques de séductions terriennes afin de soigner (et profiter de) les quatre autres. Par ailleurs, il tombe souvent amoureux des visiteurs masculins. Ses rares transformations en homme sont dans les épisodes Poussin collector, Une poupée qui fait boum et SOS.
  • Gorgious se change souvent en homme fort et brutal. Dans la famille, il représente le fils. Il varie souvent ses transformations. Précision : le genre de fils qui vide le frigo avant de demander aux autres s'ils ont faim.
  • Bud se transforme souvent en adolescent, le plus souvent brun avec un peu de duvet au-dessus des lèvres, un pull jaune avec la chemise qui dépasse ainsi qu'un pantalon violet. Il représente l'adolescent dégingandé et benêt de la famille. Mais, dans l'épisode Passe ton code d'abord, il se transforme pour la première fois en femme.
  • Stéréo se transforme en toute sorte de choses, jardinier, chasseur, danseur de disco, et rarement en membre de la famille (exemple dans l'épisode 20, Rebelle, il se transforme en petite fille et prend la place de la sœur en présence de l'ami de Bud). De plus, les humains, sauf un dans Témoin gênant, ne semblent pas remarquer qu'il possède deux têtes.

Points communsModifier

Les envahisseurs possèdent un point commun : la télévision. Le moins atteint du syndrome du petit écran est Etno, qui préfère un bon livre ou une bonne étude des humains à la TV. Néanmoins, il ne dit pas « non » à Inspecteur Derrick ou à un bon documentaire ou même a un match de football.

Candy, qui aime bien de temps en temps regarder le patinage artistique, un ballet de danse classique, une émission de jardinage ou encore sa série préférée Space Cruiser (surtout quand il y a une panne de courant et que Gorgious est assis à côté de lui pour le « titiller », dans l'épisode Space micmac). Lorsque Candy regarde la télévision, c'est en faisant le ménage en même temps. Dans l'épisode Candy s'amuse, Candy dit qu'il n'aime pas le foot. Gorgious, qui adore regarder les matchs de football (comme tous les autres Zinzins excepté Candy), ainsi que les émissions culinaires, tout en sirotant un soda et en mangeant un hamburger.

Bud est incontestablement le plus atteint de la « légumineuse scatophile du téléspectateur » (maladie référencée dans TV connexion). Il passe ses journées collé à la télé, et regarde tout et n'importe quoi, même les enregistrements vidéo de la vie du groupe dans l'épisode Qui est qui ?. Il monopolise la télécommande ainsi que le fauteuil. C'est « l'empereur du téléviseur ». Il affectionne tout particulièrement Les Gendarmettes en string. Parfois, ils regardent Oggy et les Cafards (plusieurs clins d'œil).

Stéréo aime également regarder la télévision, il ne dit pas non à un match de football. Tout comme Bud et Gorgious, rien ne semble le faire bouger du canapé si un programme lui intéresse, plus particulièrement un film.

Différences entre les deux saisonsModifier

La plus grande différence entre la première et la deuxième saison est le changement des voix de Bud, Candy et Etno, ainsi que l'absence de Stéréo qui a réussi à regagner sa planète à la suite d'une dispute entre ses deux têtes. Stéréo revient dans l'épisode Champions du monde, ainsi que dans OVNI.

Le générique diffère aussi : Stéréo est absent du générique de la deuxième saison, et dans le premier générique, c'est Candy qui conduit la soucoupe (comme dans le premier épisode), alors que dans le deuxième générique, c'est Gorgious qui conduit. On remarque aussi que la soucoupe a changé : elle passe du gris au rouge et alors qu'elle avait été détruite dans la saison 1, elle réapparaît dans la saison 2 sans aucune égratignures. Dans la première saison, à la fin du générique, les Zinzins restaient devant le panneau « maison à louer » (ou indiquant le titre de la série selon la version du générique), alors que dans le générique de la deuxième saison, ils se trouvent derrière l'œil de bœuf du grenier.

Des différences peuvent également se noter sur les histoires. La saison 1 montre plus souvent le quotidien des Zinzins dans la maison gâché par l'arrivée de nouveaux locataires, tandis que la saison 2 est plutôt centrée sur leur envie désespérée de pouvoir rentrer sur leur planète à bord d'une fusée, dont celles-ci sont souvent détruites ou détourné involontairement par des humains.

Pour une raison inconnue, les comédiens de doublage de la saison 1 ont tous été remplacés dans la saison 2 sauf pour Gorgious qui conserve sa voix de la saison 1.

C'est en partie pour cette raison que les Zinzins changent aussi de la saison 1 à la saison 2. Légèrement de par leur physique (les couleurs sont plus intenses dans la saison 2, par exemple) mais surtout de par leur caractère :

  • Etno est plus prétentieux, et de ce fait moins sympathique dans la saison 2 (mais il reste tout de même plutôt gentil et gentleman). Il est aussi plus bavard et moins passif, par exemple, dans l'épisode Chauve qui peut de la saison 1, Etno se résigne à laisser les chauves souris au grenier. Dans la saison 2, il aurait mis au point un stratagème afin de s'en débarrasser. Son accent britannique a disparu dans la saison 2.
  • Candy, lui, est passé du stade de « maman-de-la-maison-qui-réconforte-tout-le-monde » à celui de « piqueur-de-crise-de-nervosité-constante ». Candy est beaucoup plus calme dans la saison 1 où il essaie tant bien que mal de rester zen devant le manque total de bonne manière de ses amis. Il est même un peu effacé dans la saison 1, et ne dit pas grand-chose, sauf quand l'épisode est centré sur lui. Alors que dans la saison 2, il se laisse totalement submerger par ses émotions, en passant des pleurs au rire et du dégoût à l'amour en moins d'une seconde. Il est beaucoup plus présent : dans la saison 1, c'est lui qui essayait de maintenir le calme dans la maison, alors que dans la saison 2, c'est lui qui brise le calme. Il rit plus souvent dans la saison 2, contrairement à la saison 1, où il était totalement dénué d'humour, il se montrait juste quelquefois un peu sarcastique. Il se fait aussi beaucoup plus maltraiter dans la deuxième saison, où il n'est plus vu comme « la petite chose fragile qui réconforte tout le monde », mais comme « la petite chose fragile qui passe son temps à sermonner tout le monde et de ce fait est la parfaite victime ». Il est plus réfléchi et courageux dans la première saison, il devient assez peureux dans la saison 2. De plus, il semble plus efféminé dans la deuxième saison : il se transforme plus souvent en femme, et il est plus romantique et passionné par l'amour. Candy est aussi plus souvent affublé de longs cils et d'étoiles dans les yeux.
  • À l'inverse de Candy, Bud est plus effacé dans la deuxième saison, où il passe tout son temps devant la télé et en se fichant du monde qui l'entoure. Dans la première saison, Bud était déjà pas mal captivé par le petit écran, mais quand ses amis avaient besoin de lui, il décrochait sans problème. Il est aussi bien plus intelligent dans la saison 1 que dans la saison 2 où il sait à peine compter jusqu'à deux.
  • Gorgious, lui, n'a pratiquement pas changé. Il est toutefois un peu plus sarcastique et cassant envers ses amis, notamment avec Candy.
  • Dans la première saison, les deux têtes de Stéréo se disputent souvent, ce qui laisse penser qu'il s'agit de deux personnes dans le même corps. Mais dans la saison 2, Stéréo semble être une seule et unique personne possédant deux têtes.

RemarquesModifier

  • Dans l'épisode @zinzins.com, le jeu auquel les Zinzins jouent ressemble au jeu Super Mario Bros.
  • Dans TV Connection, la « mort » de Bud ressemble à celui de Gage, un personnage du film Simetierre
  • Dans Venus Junior, quand Etno regarde son livre pour savoir qui sont les extraterrestres qui viennent squatter chez eux, il tombe sur un « Plutonien à tête d'haricot », qui en réalité est un Xénomorphe du film Alien, mais de couleur verte.
  • Dans l'épisode Champion du monde (saison 2 épisode 16), on apprend qu'ils savent très bien jouer au basket.
  • Dans l'épisode Il était une fois, première partie (saison 1 épisode 1), Etno précise que personne ne doit sortir de la maison sans être transformé. Hors, les extraterrestres sont vus plusieurs fois à l'extérieur sans être déguisés en humains au cours de la série.
  • Candy est le seul personnage qui cite des villes réelles. Il cite la ville de Boulogne-sur-mer dans l'épisode "Dites-le avec les fleurs", mais aussi Saint-Tropez dans "Les colons hollandais", Vienne dans "Les grosses abeilles"...
  • Le nom et la couleur de Bud sont inspirés de "l'Orange Bud" une variété de cannabis 100 % skunks. Cela explique également son comportement.[2] 
  • La première saison présentait les titres des épisodes sur différentes cartes, alors que dans la deuxième saison, les cartes sont toutes identiques.
  • Gorgeous signifie en anglais "Magnifique", mais le personnage arbore au contraire un physique repoussant. Il est aussi le seul personnage à ne pas changer de voix française.
  • La première saison nous montrait les zinzins dormant au grenier alors que dans la deuxième saison, ils semblent avoir chacun leur espace personnel.
  • Bon nombre d'épisodes montrent les zinzins sans avoir affaire à un quelconque visiteur. L'épisode "Cours toujours" possède même une trame inversée.

ErreursModifier

  • Dans l'épisode Le Zinzin show, Fabrice a normalement l’œil vert, mais après que Gorgious a mangé le gâteau de Bud, il a l’œil rouge.
  • Normalement, les yeux de Gorgious sont verts, mais dans les épisodes Divan le terrible (quand il utilise le SMTV), Bienvenue (quand la fusée d'Etno décolle de la planète Zygma-B), Space micmac (après qu'Etno a fermé la porte), Les Zinzins à l'école (après que la maîtresse se fait éjecter de la classe avec la fusée cachée d'Etno) et Mon ami au poil (quand Gorgious aspire les poils de Mollux), il a les yeux rouges.
  • Les yeux d'Etno, qui sont normalement rouges, sont devenus verts dans l'épisode Un ami au poil au moment où Mollux part avec sa fusée.
  • Candy a normalement un tablier orange avec des taches marrons, mais dans l'épisode Le voyageur du temps, où Argh l'homme des cavernes fait du feu avec des pierres qu'il frotte, il porte une espèce de robe rose.
  • Dans Profession Père Noël, les Zinzins portent leurs pyjamas, mais quand le Père Noël sort de la cheminée la première fois, les extra-terrestres ne portent plus leurs pyjamas.
  • Dans Le collectionneur, le nez de Candy disparaît quand Etno dit « Cheval de Troie » et au moment où il s'adresse à Bud. Mais aussi dans Dîtes-le avec des fleurs, où il arrose ses fleurs et dans La poupée qui fait boum après que le mannequin crash-test s'écrase au bas de l'escalier au moment où les Zinzins ont mal pour lui. (Ils l'espionnent depuis le grenier grâce à leur caméra qui est branchée sur la télé)
  • Dans On efface et on recommence 2ème partie, quand Candy utilise le SMTV, il est nu.
  • Dans Grosse fatigue, il est possible de voir une lune rousse et derrière elle il y a une ou deux autres lunes plus petites.
  • Dans Bienvenue, parmi les anciens locataires que les aliens retrouvent sur Zygma B figurent Mollux et le pantin de La poupée qui fait boum alors qu'ils sont respectivement cratérisé sur une autre planète (peut-être Neptune) et sur la Lune.
  • Dans Cochon dingue, lorsque Jean-Jacques le cochon d'inde explique qu'il est complètement cinglé, à un moment, son nez disparait et réapparait une seconde après.
  • Dans Le poussin collector, quand Bud retrouve le numéro 3 dans une autre boîte de lessive en poudre, le poussin est rouge avec une coquille jaune, alors que celui qui l'a déjà est vert avec une coquille blanche.

Similitudes avec Oggy et les CafardsModifier

Beaucoup de clins d'œil de la série Oggy et les Cafards apparaissent dans les Zinzins de l'espace et inversement.

Il existe tout d'abord des ressemblances entre les personnages des deux séries.

  • Gorgious et Dee-Dee vouent tous deux une grande passion pour la nourriture et mangeraient tout et n'importe quoi.
  • Tout comme Candy, Oggy affectionne son aspirateur et aime la propreté. Mais Oggy est beaucoup plus fainéant que Candy.
  • Tout comme Etno, Jack adore essayer d'inventer des machines (clin d'œil au jeu PC The Incredible Machine, dont le graphisme a été tiré).
  • Comme Etno, Joey est également le chef de sa troupe.
  • Tout comme Bud, Marky semble être le plus bête de la bande.
  • Dans l'épisode pète planètes on peut noter la ressemblance entre les génies et les cafards.

Les personnages d'Oggy et les Cafards peuvent apparaître dans les Zinzins de l'espace.

  • Les Zinzins regardent parfois Oggy et les Cafards à la télévision.
  • Il existe des jouets Oggy et les Cafards, comme dans l'épisode Les Envahisseurs où Bud s'amuse avec une balançoire Oggy, ou dans l'épisode Mme Zelza, où se trouve une photo d'Oggy dans le livre d'astrologie d'Etno.
  • Les dessins que trouve Gorgious, dans l'épisode Gribouillages, sont des dessins de Oggy, Dee Dee, Marky, Joey et Jack.
  • Dans un épisode de la première saison, on note dans la télévision la présence d'un chat blanc au nez noir, qui présente de forte similitude avec Oggy, courir après une souris et glisser sur une pelote de laine.
  • L'épisode Les marins de l'espace montre les trois cafards navigant sur l'eau.
  • Dans l'épisode Jolie poupée de Oggy et les Cafards, la maison de poupée de Oggy est la même que celle des Zinzins.
  • Un épisode d'Oggy et les Cafards s'intitule les Cafards de l'espace.
  • Dans l'épisode Gardiens de nuit de la saison 3 d'Oggy et les Cafards, Candy, Bud, Etno et Gorgious sont dans la machine à laver, après un passage de l'épisode rappelant le « moment SMTV ».
  • Dans « Divan le terrible », la première cliente du psychanalyste est une des voisines d'Oggy et Bob. Tout comme dans la série Oggy, elle ne se sépare pas de son chien.
  • Dans un épisode de la série on peut voir dans la télé un chat blanc ressemblent étrangement à Oggy.

Dans l'épisode Des plumes dans la prairie, Razmo, de la série animée Ratz est visible lors de la transformation de Bud avec le SMTV.

Dans Fort Dalton de la série Les Dalton, quand Joe boit la potion de Vrai Faucon, il se transforme en Candy et aussi en Oggy. La musique du SMTV est également présente.

Il existe également des ressemblances au niveau des histoires des épisodes des deux séries.

  • Dans l'épisode Coquin de sort, Candy pratique le vaudou sur des personnages en pâte à modeler « Etno », « Gorgious » et « Bud », tout comme les cafards martyrisent Oggy grâce à une poupée « Oggy » en pâte à modeler dans l'épisode En pleine déforme.
  • Dans l'épisode Lucien, les aliens collectionnent et fabriquent des nains de jardin, tout comme Oggy dans l'épisode Les envahisseurs.
  • Dans l'épisode Complètement accro, Oggy ne décroche plus de la télé tout comme Bud.
  • Dans l'épisode Soigne ton code, Oggy tente désespérément d'obtenir son permis tout comme Candy dans Passe ton code d'abord.
  • Dans l'épisode Maison à louer, Oggy doit affronter des locataires envahissants tout au long de l'épisode. Oggy doit d'ailleurs souvent se débarrasser d'intrus chez lui, comme une souris, un boa, Bob, etc.
  • Dans l'épisode Aglagla, la maison d'Oggy se retrouve gelée, tout comme celle des Zinzins dans Une froide intelligence.

Produits dérivésModifier

Jeux vidéoModifier

Les Zinzins de l'espace ont été adaptés en jeu vidéo sur Dreamcast, Microsoft Windows et Mac OS, et développés par Ubisoft. Le jeu est intitulé Stupid Invaders et commercialisé en France à partir du et aux États-Unis à partir du .

Plus récemment, un jeu social appelé Les Zinzins de l'Espace : Panique au Grenier, édité par Xilam et développé par 3DDUO, est accessible sur Facebook depuis le [3].

Bande dessinéeModifier

Depuis 2006, Les Zinzins de l'espace ont été adaptés en bande dessinée. Seuls deux tomes ont été commercialisés et édités chez Jungle[4],[5]. Ces deux tomes sont sortis le même jour le .

DVDModifier

Intitulé du coffret Nombre d'épisodes Support Nombre de disques Dates de sortie Éditeur Distributeur
Les Zinzins de l'espace - Saison 1 52 DVD 5 [6] Strategic Marketing Sony Music Entertainment France
Les Zinzins de l'espace - Saison 2 52 DVD 5 [7]

FilmModifier

Originellement prévu pour le second trimestre 2009, le film, en images de synthèse, devait être réalisé par Olivier Jean-Marie et produit par Action Synthèse et Xilam[8],[9]. À la suite du placement en liquidation judiciaire d'Action Synthèse le , le statut du film reste inconnu[10].

Notes et référencesModifier

  1. Gulli - Tout savoir sur les Zinzins de l'espace
  2. « Orange Bud - Informations De Variété - Cannabis.info », sur www.cannabis.info (consulté le 13 janvier 2019)
  3. « Les Zinzins de l'Espace : Panique au grenier sur Web », sur Jeuxvideo.com (consulté le 28 février 2015).
  4. « Les Zinzins de l'espace T.1 », sur Marchedulivre.qc.ca (consulté le 18 janvier 2011).
  5. « Les Zinzins de l'espace T.2 », sur Marchedulivre.qc.ca (consulté le 18 janvier 2011).
  6. « Les Zinzins de l'espace - Saison 1 », sur DVDseries.net.
  7. « Les Zinzins de l'espace - Saison 2 », sur DVDseries.net.
  8. « [Dossier] Ce que nous prépare Action Synthèse ! », sur Focusonanimation.com, (consulté le 10 octobre 2015).
  9. Romain Mollet, « Les Zinzins de l'espace - Le film », sur Cinemafantastique.net, (consulté le 10 octobre 2015).
  10. « Action Synthèse », sur Societe.com (consulté le 10 octobre 2015).

Voir aussiModifier