Les Visiteurs (série de films)

Les Visiteurs est une série de films français[1] réalisés par Jean-Marie Poiré débutée en 1993 comportant trois épisodes ainsi qu'un remake américain du premier.

FilmsModifier

SynopsisModifier

Trilogie françaiseModifier

Les VisiteursModifier

 
La Porte de l'Aude de la cité de Carcassonne, un des lieux de tournage du premier film.

En l'an de grâce 1123, pour avoir sauvé la vie du roi de France Louis VI, dit « le Gros », le comte Godefroy de Montmirail, dit « le Hardi », se voit promettre en mariage Frénégonde de Pouille, la « fillotte » du duc Fulbert de Pouille.

Mais alors que Godefroy fait route vers le château de sa promise, une sorcière lui fait absorber un breuvage à son insu. Ce dernier donne des hallucinations au comte, au point de le pousser à assassiner son futur beau-père. Afin de réparer sa faute, Godefroy demande conseil au mage Eusæbius, qui concocte une potion pour renvoyer Godefroy dans le passé, peu de temps avant le drame.

Mais le mage a oublié un ingrédient indispensable dans la préparation de la potion (les œufs de caille). Godefroy et son écuyer, Jacquouille la Fripouille, se retrouvent alors propulsés au XXe siècle, en 1992. Tous deux font la connaissance de Béatrice de Montmirail, une mère de famille bourgeoise et Jacques-Henri Jacquart, l'actuel propriétaire du château Montmirail, qui ne sont autres que leurs descendants respectifs.

Godefroy ne cherche alors qu'une chose : retourner dans son époque et épouser Frénégonde. Mais la tâche va se révéler difficile car Béatrice le prend pour son cousin Hubert. Ce dernier étant un pilote de rallye disparu depuis plusieurs années, qu'elle croit revenu et amnésique après un accident à Bornéo durant le Raid Gauloises. Il finira néanmoins par trouver le descendant du mage Eusaebius qui lui donnera la potion pour arriver cette fois-ci au bon moment de son époque. Mais Jacquouille, qui a entre-temps rencontré Ginette Sarclay, une personne sans domicile fixe avec qui il prévoit de se marier, ne veut plus partir et se débrouille pour faire partir Jacquart à sa place.

Les Visiteurs 2 : Les Couloirs du tempsModifier

Le comte Godefroy de Montmirail est enfin parvenu à retourner dans son époque en compagnie, croit-il, de son écuyer Jacquouille la Fripouille, et à éviter l'assassinat de son futur beau-père, le duc Fulbert de Pouille. Mais Jacquouille, se plaisant au XXe siècle, a fait en sorte d'envoyer son descendant, Jacques-Henri Jacquart, au Moyen Âge.

De son côté, Godefroy célèbre son mariage avec Frénégonde, mais les festivités sont interrompues par l'arrivée de Fulbert de Pouille. En effet, parmi les bijoux de ce dernier se trouve une relique, la dentelette de sainte Rolande, mais cette dernière a été subtilisée par Jacquouille. Afin de pouvoir se marier, Godefroy retourne au XXe siècle afin de retrouver la relique.

Les Visiteurs 3 : La RévolutionModifier

Arrivés en 1793, en pleine Révolution française, Godefroy de Montmirail et son écuyer Jacquouille la Fripouille rencontrent Jacquouillet, descendant de Jacquouille et accusateur public et se retrouvent empêtrés dans la tourmente de la Terreur. Godefroy est confronté à sa descendance de l'époque, qui essaie d'échapper à la Révolution : lui et son écuyer les aident à fuir et tentent de retrouver un descendant de l'Enchanteur pour rentrer à leur époque. Les deux voyageurs temporels subissent en effet des effets secondaires inquiétants dus aux couloirs du temps non refermés. Mais encore une fois, à la fin du film, l'enchanteur se trompe et ne renvoie pas Godefroy et Jacquouille dans leur époque et ceux-ci sont alors propulsés en 1943 en pleine Seconde Guerre mondiale...

Remake américain : Les Visiteurs en AmériqueModifier

Les Visiteurs en Amérique (Just Visiting) est un remake américain du film original Les Visiteurs, et en aucun cas la suite du second épisode.

Durant la guerre de Cent Ans, le duc français Thibault de Malfète s'apprête à épouser Rosaline, la fille du roi de Grande-Bretagne. Cependant, Earl de Warrick a l'intention de s'opposer au mariage. Une sorcière lui a concocté une potion à offrir au duc Thibault. Celui-ci, ne soupçonnant pas la traîtrise, l'ingurgite. Aussitôt victime d'hallucinations, il tue accidentellement sa bien-aimée. Un geste irréversible qui lui vaut la peine de mort. Le duc Thibault est toutefois sauvé par son fidèle serviteur, André le Pâté, et le magicien anglais. Celui-ci leur prépare un breuvage qui leur permettra de remonter le temps et ainsi de pouvoir empêcher la mort de Rosaline. Mais il oublie d'inclure dans la potion un élément crucial et les deux hommes se retrouvent plongés dans les couloirs du temps. Les deux lascars aboutissent en l'an 2000 à Chicago, dans une chambre reconstruite dans un grand musée à l'occasion d'une exposition sur le Moyen Âge. Cet évènement culturel a été organisé par la conservatrice Julia Malfète qui n'est autre que la descendante de Rosaline et constitue la clé de leur retour.

Fiche techniqueModifier

Films
Trilogie originale Remake
Titre Les Visiteurs
(1993)
Les Visiteurs 2 :
Les Couloirs du temps

(1998)
Les Visiteurs 3 :
La Révolution

(2016)
Les Visiteurs en Amérique
(2001)
Réalisateur Jean-Marie Poiré Jean-Marie Poiré
Scénario Jean-Marie Poiré Jean-Marie Poiré
Christian Clavier Christian Clavier
John Hughes
Photographie Jean-Yves Le Mener Christophe Beaucarne Stéphane Le Parc Ueli Steiger
Montage Catherine Kelber Philippe Bourgueil Michael A. Stevenson
Musique Éric Lévi John Powell
Production Alain Terzian
Patrice Ledoux Sidonie Dumas Patrice Ledoux
Christian Clavier Christian Clavier
Jean-Marie Poiré Jean-Marie Poiré
Durée 107 minutes 118 minutes 110 minutes 88 minutes
Budget 50 000 000 francs
(soit 10 000 000  en 2014)
140 000 000 francs
(soit 23 030 000  en 2014)
24 750 000  40 000 000 $
Distributeur Gaumont Gaumont
Hollywood Pictures
Nationalité   France   France
  Belgique   États-Unis
  République tchèque
Sortie   [2]
Statut Sortis Sorti

DistributionModifier

Rôle Les Visiteurs
(1993)
Les Visiteurs 2 : Les Couloirs du temps
(1998)
Les Visiteurs 3 :
La Révolution

(2016)
Jacquouille la Fripouille Christian Clavier
Godefroy de Montmirail Jean Reno
Jacques-Henri Jacquart Christian Clavier Ryan Brodie
Ginette Sarclay Marie-Anne Chazel
Jacquouillet Christian Clavier
Frénégonde de Pouille Valérie Lemercier Muriel Robin
Béatrice Goulard de Montmirail Valérie Lemercier Muriel Robin
Eusæbius / Ferdinand Eusèbe Pierre Vial
Duc de Pouille Patrick Burgel
Jean-Pierre Goulard Christian Bujeau
Maréchal des logis Gibon Jean-Paul Muel
Florian Goulard Yohan Boyadjian Jérôme Hardelay
Ondine Goulard Amandine Boyadjian Mélanie Hardelay
Ganelon Jean-Luc Caron
Frère Raoul Éric Averlant
Le maître d'hôtel David Gabison
Jacqueline Arièle Semenoff
Freddy Frédéric Baptiste
Hilda Katja Weitzenböck Olga Sékulic
Le facteur Théophile Sowié
Gonzague de Montmirail Jean Reno (sur un portrait) Franck Dubosc
Louis VI, dit « le Gros » Didier Pain Patrick Descamps
Charles Eusèbe, l'apothicaire descendant d'Eusæbius en 1793 Alexandre von Sivers
Prune Marie-Anne Chazel
Adélaïde de Montmirail Karin Viard
Charlotte de Robespierre Sylvie Testud
Lorenzo Baldini, marquis de Portofino Ary Abittan
Robert de Montmirail Alex Lutz
Philibert Pascal Nzonzi
Maximilien de Robespierre Nicolas Vaude
Jean-Paul Marat Christian Hecq
le colonel Wurtz Götz Otto
Edmond Jacquart Christian Clavier
François de Montmirail Franck Dubosc
Geneviève Carraud-Robespierre Sylvie Testud

Arbres généalogiquesModifier

Tout au long de la trilogie, des membres des familles de Godefroy et Jacquouille apparaissent, agrandissant ainsi leurs arbres généalogiques respectifs.

Famille de MontmirailModifier

Périodes :



 
 
 
 
 
 
 
 
Aldebert
de Malefète
 
Thibaude
de Montfaucon
 
Fulbert,
duc de Pouille
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Godefroy Amaury
de Malefète

(1076)
 
 
 
Frénégonde
de Pouille
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Philippe
de Montmirail
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Marie-Adélaïde
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gonzague
de Montmirail
(1754)
 
Robert
de Montmirail
 
Victoire-Églantine
de Montmirail
 
Thibaud
de Montmirail
 
Marie-Thérèse
de Montmirail
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
...
de Montmirail (mort en 1981)
 
...
de Montmirail
 
Tante Marthe
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean-Pierre
Goulard
 
 
 
Béatrice
de Montmirail
 
 
 
Hubert
de Montmirail
 
Cora
 
Bernard
Lumeau-Péricard
 
Nicole
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Florian
Goulard
 
Ondine
Goulard
 
 
 
 
 
 
Philippine
de Montmirail
 
 
 
 
 
Benoît
Lumeau-Péricard
 
 
 
 
 
 


Famille de JacquouilleModifier

Périodes :



 
Anselme le Purineur
 
Gwendoline ou Gertrude la Fessue
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Prosper Le Purineur
 
Jacquouille la Fripouille
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jacquouillet
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Edmond Jacquart
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jacques-Henri Jacquart
 
 
 
 


Produits dérivésModifier

Jeu vidéoModifier

La franchise Les Visiteurs est adaptée plusieurs fois en jeu vidéo sur plusieurs plates-formes. Début 1998, à l'époque de la sortie du deuxième film, Ubisoft édite un jeu d'aventure multimédia sur PC (Windows) intitulé Les Visiteurs, le jeu[3],[4]. Fin 1999, un jeu de plates-formes édité par Ubisoft et intitulé Les Visiteurs sort sur la console portable Game Boy Color (en réalité un jeu Game Boy)[5],[6],[7]. Début sur PC (Windows) et dans le courant du mois sur PlayStation, parait le jeu d'action-aventure développé par Silmarils et édité par Ubisoft intitulé Les Visiteurs : La Relique de Sainte Rolande[8].

Notes et référencesModifier

  1. Le dernier film de la série, Les Visiteurs 3 : La Terreur, est une coproduction franco-tchéco-belge.
  2. « Les Visiteurs ont une date de sortie », (consulté le 21 avril 2015)
  3. Gasperdroy, « Les Visiteurs, le jeu », Gen4, no 109,‎ , p. 174-175.
  4. « Quel bins... ! », PC Jeux, no 7,‎ , p. 42.
  5. « Les Visiteurs », sur Gamekult.
  6. Olivier, « Les Visiteurs », Player One, no 103,‎ , p. 150.
  7. « Les Visiteurs », Joypad, no 92,‎ , p. 132.
  8. Jihem, « Test Les Visiteurs : La Relique De Sainte Rolande sur PS1 », sur Jeuxvideo.com, .