Sidonie Dumas

productrice de cinéma française
Sidonie Dumas
Nom de naissance Sidonie Rebecca Seydoux Fornier de Clausonne
Naissance (56 ans)
Boulogne-Billancourt
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Productrice de cinéma

Sidonie Dumas, née Seydoux Fornier de Clausonne le à Boulogne-Billancourt, est une productrice française. Fille de Nicolas Seydoux, elle est directrice générale de Gaumont depuis 2004 et actionnaire majoritaire (à travers la holding familiale Ciné Par depuis 2017[1].

Biographie modifier

Fille de l'homme d'affaires Nicolas Seydoux, président du conseil d'administration de Gaumont, et nièce de Jérôme Seydoux, co-président du groupe Pathé, Sidonie Seydoux Fornier de Clausonne est une des héritières de la dynastie industrielle et banquière protestante Schlumberger[2],[3].

Diplômée d'un DEUG en droit de l'université Paris II, Sidonie Dumas rencontre le réalisateur Luc Besson sur le tournage du film Le Grand Bleu, coproduit par Gaumont, en 1987. Elle effectue son premier stage l'année suivante dans la société de production du réalisateur, Les Films du Loup, et travaille notamment sur le tournage d'Atlantis[4].

Après un stage aux acquisitions et à la production chez Warner Bros. à Los Angeles, elle revient en Europe sur la post-synchronisation du film Le Voyage du capitaine Fracasse d'Ettore Scola, puis travaille sur la mise en scène des Clefs du paradis de Philippe de Broca. En 1991, elle entre chez Gaumont comme responsable de l'accueil des projets[5].

Sidonie Dumas coproduit son premier film pour Gaumont en 1998 avec Mille bornes d'Alain Beigel. En 2001, elle devient directrice de Gaumont Production puis présidente du directoire de Gaumont en 2004, sous la direction du conseil de surveillance présidée par Nicolas Seydoux. Elle supervise alors la production, les relations publiques, les archives et le musée de la société[5].

En 2010, à la suite d'un changement du mode de direction, elle est nommée vice-présidente du conseil d'administration et directrice générale de Gaumont[6]. En 2017, Nicolas Seydoux transmet la nue-propriété de ses actions de Ciné Par, holding familiale détenant sa participation dans Gaumont, à ses filles Sidonie Dumas et Pénélope Seydoux (d). À sa disparition, Sidonie Dumas sera nommée présidente du conseil d'administration de Gaumont[1].

Autres fonctions modifier

Elle fut également administratrice du groupe Havas de 2016 à 2019, membre du conseil de surveillance de la banque Neuflize OBC de 2013 à 2022 et membre du comité de direction des Cinémas Gaumont Pathé de 2004 à 2017[7].

Vie privée modifier

Sidonie Dumas fut mariée au promoteur Laurent Dumas entre 1995 et 2006. Elle est mère de deux enfants, Thaïs et Anatole, nés en 2000[8].

En 2023, le magazine Challenges estime la fortune de Sidonie Dumas et sa famille à 275 millions d'euros, soit la 448e de France. Elle était valorisée à 425 millions d'euros en 2018, après la vente de sa participation dans Les Cinémas Gaumont Pathé[9].

Filmographie modifier

Productrice modifier

Productrice associée modifier

Décorations modifier

Références modifier

  1. a et b Gaumont, « Document de référence 2017 », sur Gaumont Finance, (consulté le ).
  2. Raphaëlle Bacqué, « Le clan des Seydoux », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. « Les Schlumberger-Seydoux », Les Échos,‎ , p. 47 (lire en ligne).
  4. Olivier Ubertalli, « Sidonie Dumas », Les Échos, no 19.237,‎ , p. 10 (lire en ligne).
  5. a et b Gaumont, « Document de référence 2006 », sur Gaumont Finance, (consulté le ).
  6. Jacques-Olivier Martin, « Gaumont change de gouvernance », Le Figaro, no 20.407,‎ , p. 25 (lire en ligne).
  7. Gaumont, « Document d'enregistrement universel 2022 », sur Gaumont Finance, (consulté le ).
  8. « Sidonie Seydoux Fornier de Clausonne », sur Geneanet (consulté le ).
  9. « Sidonie Dumas et famille Seydoux - Les 500 plus grandes fortunes de France - Challenges », sur Challenges, (consulté le ).
  10. « Décret du 13 juillet 2023 portant promotion et nomination dans l'ordre national de la Légion d'honneur », Journal officiel de la République française, no 0162,‎ (lire en ligne).
  11. Arrêté du 12 mai 2021 portant nomination et promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres

Liens externes modifier