Canton d'Auneau

canton français

Canton d'Auneau
Canton d'Auneau
Situation du canton d'Auneau dans le département de Eure-et-Loir.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement(s) Chartres
Bureau centralisateur Auneau-Bleury-Saint-Symphorien
Conseillers
départementaux
Catherine Aubijoux
Stéphane Lemoine
2015-2021
Code canton 28 02
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 1801[3],[4]
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 25 421 hab. (2017)
Densité 67 hab./km2
Géographie
Superficie 380,44 km2
Subdivisions
Communes 32

Le canton d'Auneau est une division administrative française située dans le département d'Eure-et-Loir et la région Centre-Val de Loire.

HistoireModifier

Le canton d'Auneau a été créé en 1790 et rattaché au district de Chartres jusqu'en 1795[5].

Un nouveau découpage territorial du département d'Eure-et-Loir entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 24 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. En Eure-et-Loir, le nombre de cantons passe ainsi de 29 à 15. Le nombre de communes du canton d'Auneau passe de 28 à 34.

Le nouveau canton d'Auneau est formé de communes des anciens cantons d'Auneau (28 communes), de Maintenon (5 communes). Le territoire du canton est entièrement compris dans l'arrondissement de Chartres. Le bureau centralisateur est situé à Auneau.

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour d'Auneau dans l'arrondissement de Chartres. Son altitude varie de 115 m (Le Gué-de-Longroi) à 161 m (Aunay-sous-Auneau) pour une altitude moyenne de 170 m.

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1852 Paul Labiche
(1793-1866)
  Juge suppléant au Tribunal civil de Rambouillet
Propriétaire à Béville-le-Comte
1852 1862 Pierre Charles Victor
Brunet
(1801-1870)
  Négociant en métaux, maire d'Auneau
1862 1913 Émile Labiche
(fils de P.Labiche)
Républicain Avocat
Propriétaire à Béville-le-Comte
Sénateur (1876-1912)
Président du Conseil Général
1913 1926 Henri Poupon Rad. Médecin des Chemins de fer de l'Etat
Maire d'Aunay-sous-Auneau
1926[8] 1937 Léon-Albin Rivet URD Agriculteur - Propriétaire à Chartres
Maire de Sainville
1937 1942
(démission d'office)
Jean Roux
(1892-1952)
Rad. Secrétaire général de l'Office départemental
des mutilés, combattants, victimes de la guerre
et pupilles de la nation, à Chartres
Révoqué par le Gouvernement de Vichy[9]
1943 1945 Charles Chemineau ? Conseiller municipal d'Auneau
Nommé conseiller départemental en 1943[10]
1945 1952
(décès)
Jean Roux Rad.  
1953 1958 Jean-Pierre Carlotti
(1905-1990)[11]
DVD Médecin à Auneau
1958 1982 Louis Perrot Rad. puis MRG Maire d'Auneau (1971-1989)
1982 1994 Louis Legrand UDF Maire d'Auneau (1989-1995)
1994 2001 Jean Choquier DVG Maire d'Auneau (1995-2001)
2001 2015 Dominique Leblond UDF puis NC-UDI Maire de Béville-le-Comte
Président de la communauté de communes de la Beauce Alnéloise
Vice-Président du Conseil Général

Représentation après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Catherine Aubijoux   LR Adjointe au maire d'Auneau-Bleury-Saint-Symphorien
2015 en cours Stéphane Lemoine   LR Maire d' Auneau-Bleury-Saint-Symphorien
Ancien Président de la Communauté de communes du Val de Voise
Vice-Président du Conseil départemental

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Corinne Fouriot et Alain Martin (FN, 28,62 %) et Catherine Aubijoux et Stéphane Lemoine (UMP, 25,48 %). Le taux de participation est de 49,93 % (8 446 votants sur 16 916 inscrits)[12] contre 48,57 % au niveau départemental[13]et 50,17 % au niveau national[14]. Au second tour, Catherine Aubijoux et Stéphane Lemoine (UMP) sont élus avec 61,18 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 50,16 % (4 651 voix pour 8 485 votants et 16 916 inscrits)[15].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

Le canton d'Auneau regroupait vingt-huit communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Auneau
(chef-lieu)
28015 28700 17,05 4 202 (2012) 246


Ardelu 28009 28700 4,07 76 (2012) 19
Aunay-sous-Auneau 28013 28700 19,41 1 409 (2012) 73
Béville-le-Comte 28039 28700 20,12 1 490 (2012) 74
Champseru 28073 28700 14,99 283 (2012) 19
La Chapelle-d'Aunainville 28074 28700 7,50 312 (2012) 42
Châtenay 28092 28700 10,27 240 (2012) 23
Denonville 28129 28700 12,82 750 (2012) 59
Francourville 28160 28700 18,46 772 (2012) 42
Garancières-en-Beauce 28169 28700 11,26 231 (2012) 21
Le Gué-de-Longroi 28188 28700 6,90 909 (2012) 132
Houville-la-Branche 28194 28700 13,88 469 (2012) 34
Léthuin 28207 28700 7,18 217 (2012) 30
Levainville 28208 28700 5,55 404 (2012) 73
Maisons 28230 28700 9,50 332 (2012) 35
Moinville-la-Jeulin 28255 28700 6,05 135 (2012) 22
Mondonville-Saint-Jean 28257 28700 5,44 87 (2012) 16
Morainville 28268 28700 3,82 27 (2012) 7,1
Oinville-sous-Auneau 28285 28700 10,38 341 (2012) 33
Orlu 28288 28700 5,22 42 (2012) 8
Oysonville 28294 28700 9,63 505 (2012) 52
Roinville 28317 28700 6,83 468 (2012) 69
Saint-Léger-des-Aubées 28344 28700 13,18 260 (2012) 20
Sainville 28363 28700 21,87 992 (2012) 45
Santeuil 28366 28700 9,24 293 (2012) 32
Umpeau 28397 28700 11,49 425 (2012) 37
Vierville 28408 28700 6,81 132 (2012) 19
Voise 28421 28700 10,39 289 (2012) 28

Composition à partir de 2015Modifier

Le nouveau canton d'Auneau comprend trente-quatre communes entières à sa création[2].

Le , les communes d'Auneau et Bleury-Saint-Symphorien fusionnent pour constituer Auneau-Bleury-Saint-Symphorien et celles de Gommerville et d'Orlu également pour former la commune nouvelle de Gommerville[16]. Cependant, ces deux dernières anciennes communes appartiennent à deux cantons différents. Le décret du décide du rattachement complet de cette commune nouvelle au canton des Villages Vovéens[17]. Le nombre de communes du canton est de 32.

Liste des 32 communes du canton d'Auneau au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Auneau-Bleury-Saint-Symphorien
(bureau centralisateur)
28015 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 34,30 5 916 (2017) 172   
Ardelu 28009 CC Cœur de Beauce 4,07 73 (2017) 18   
Aunay-sous-Auneau 28013 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 19,41 1 483 (2017) 76   
Bailleau-Armenonville 28023 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 17,46 1 386 (2017) 79   
Béville-le-Comte 28039 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 20,12 1 657 (2017) 82   
Champseru 28073 CA Chartres métropole 14,99 333 (2017) 22   
Châtenay 28092 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 10,27 238 (2017) 23   
Denonville 28129 CA Chartres métropole 12,82 759 (2017) 59   
Écrosnes 28137 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 23,27 855 (2017) 37   
Francourville 28160 CA Chartres métropole 18,46 833 (2017) 45   
Gallardon 28168 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 11,27 3 669 (2017) 326   
Garancières-en-Beauce 28169 CC Cœur de Beauce 11,26 219 (2017) 19   
Houville-la-Branche 28194 CA Chartres métropole 13,88 424 (2017) 31   
La Chapelle-d'Aunainville 28074 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 7,50 274 (2017) 37   
Le Gué-de-Longroi 28188 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 6,90 945 (2017) 137   
Léthuin 28207 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 7,18 229 (2017) 32   
Levainville 28208 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 5,55 389 (2017) 70   
Maisons 28230 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 9,50 374 (2017) 39   
Moinville-la-Jeulin 28255 CA Chartres métropole 6,05 170 (2017) 28   
Mondonville-Saint-Jean 28257 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 5,44 87 (2017) 16   
Morainville 28268 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 3,82 22 (2017) 5,8   
Oinville-sous-Auneau 28285 CA Chartres métropole 10,38 345 (2017) 33   
Oysonville 28294 CC Cœur de Beauce 9,63 525 (2017) 55   
Roinville 28317 CA Chartres métropole 6,83 561 (2017) 82   
Saint-Léger-des-Aubées 28344 CA Chartres métropole 13,18 266 (2017) 20   
Sainville 28363 CC Cœur de Beauce 21,87 1 012 (2017) 46   
Santeuil 28366 CA Chartres métropole 9,24 320 (2017) 35   
Umpeau 28397 CA Chartres métropole 11,49 396 (2017) 34   
Vierville 28408 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 6,81 132 (2017) 19   
Voise 28421 CA Chartres métropole 10,39 282 (2017) 27   
Yermenonville 28423 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 5,04 597 (2017) 118   
Ymeray 28425 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 6,85 612 (2017) 89   
Canton d'Auneau 2802 25 421 (2017)  

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 0589 1069 70211 07512 88514 37815 20715 89716 092
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[18] puis population municipale à partir de 2006[19])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2017, le canton comptait 25 421 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
24 56824 81325 09925 28825 421
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[20].)
Histogramme de l'évolution démographique

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 166
  2. a b et c Décret no 2014-231 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département d'Eure-et-Loir.
  3. Notice communale d'Auneau sur le site de l'EHESS.
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 796.
  5. Notice communale d'Auneau sur le site de l'EHESS
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 5 mai 2014)
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6515889r/f111.item.r=canton.zoom
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9617402x/f9.image.r=canton?rk=2339067;2
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9613647z/f5.item.r=canton.zoom
  11. http://armrel.pagesperso-orange.fr/lieuxmems/auneau/carlotti.html
  12. « Résultats du 1er tour pour le canton de Auneau », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  13. « Résultats du 1er tour pour le département d'Eure-et-Loir », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  14. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  15. « Résultats du second tour pour le canton d'Auneau », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  16. « Arrêté du 26 novembre 2015 portant création de la commune nouvelle de Gommerville », sur Préfecture d'Eure-et-Loir (consulté le 14 février 2016).
  17. Décret no 2019-1152 du 7 novembre 2019 modifiant le décret no 2014-231 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département d'Eure-et-Loir, publié au JORF du , sur legifrance.gouv.fr.
  18. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  20. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussiModifier