Kingmambo

Kingmambo
Père Mr. Prospector
Mère Miesque
Père de mère Blushing Groom
Sexe Mâle
Naissance 1990
Pays de naissance Drapeau des États-Unis États-Unis
Mort 2016
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Éleveur Flaxman Holdings
Propriétaire Stavros Niarchos
Entraîneur François Boutin
Jockey Freddy Head
Cash Asmussen
Rating Timeform 125
Nombre de courses 13
Nombre de victoires 5 (6 places)
Gains en courses 606 752 
Production El Condor Pasa
Divine Proportions
Principales victoires Poule d'Essai des Poulains
St. James's Palace Stakes
Prix du Moulin de Longchamp

Kingmambo est un cheval de course pur-sang anglais né aux États-Unis le et mort le [1]. Fils de Mr. Prospector et de la grande Miesque, il fut l'un des meilleurs poulains de sa génération avant de devenir un grand étalon.

Carrière de coursesModifier

Lorsqu'il fait ses débuts à Maisons-Laffitte le 2 juillet 1992, tous les regards sont braqués sur lui : Kingmambo est le premier produit de l'immense Miesque à paraître en compétition. À l'arrivée, il ne gagne pas certes, mais termine honorable deuxième d'un poulain doué, Didyme, qui remportera peu après le Prix Robert Papin (avant de devenir, quelques années plus tard, le meilleur étalon qu'a jamais connu la Corée). Kingmambo retente sa chance fin juillet dans un maiden et cette fois décroche son ticket pour les courses de groupe. Deuxième du Prix de Cabourg, il est nettement battu dans le Prix Morny remporté par le champion Zafonic, mais se reprend bien dans le Prix de la Salamandre, à distance de Zafonic, certes, mais deuxième. Sa longue saison de 2 ans passe ensuite par le Grand Critérium, où il fait de la figuration, et s'achève par une deuxième place dans le Prix Thomas Bryon. Le fils de Miesque est alors vu comme l'un des meilleurs poulains de sa génération, un bon cheval sans doute, mais pas un champion.

La carrière de Kingmambo, sur lequel Freddy Head cède sa place à Cash Asmussen, prend une autre dimension en 1993 lorsqu'il devance pour sa rentrée Zafonic dans le Prix Djebel. Un succès à relativiser, les deux poulains effectuant leur rentrée dans cette épreuve qui sert surtout de préparatoire soit aux 2000 Guinées (vers lesquels sera dirigé Zafonic, et avec succès), soit à la Poule d'Essai des Poulains. C'est cette deuxième option que choisit l'entourage de Kingmambo, qui s'y impose joliment, confirmant ainsi ses progrès. Sa victoire ensuite dans les St. James's Palace Stakes accroit son prestige, mais le niveau de l'épreuve n'a pour une fois rien d'extraordinaire, puisqu'il dispose de trois adversaires seulement, et plutôt des seconds couteaux. Le lot est nettement plus relevé dans le Prix Jacques Le Marois où il fait jeu égal avec les championnes Sayyedati et Ski Paradise et s'incline à la lutte. Il prend d'ailleurs sa revanche sur cette dernière dans le Prix du Moulin de Longchamp, où il devance également les très bons Bigstone et Barathea. Cette victoire, la troisième au niveau groupe 1, est sans doute la plus convaincante de sa carrière et il y obtient son meilleur rating (125 chez Timeform). Ce sera la dernière aussi, puisque Kingmambo s'incline dans les Queen Elizabeth II Stakes, battu par Bigstone et Barathea, mais devant Sayyedati, et fait à cette occasion ses adieux à la piste.

Résumé de carrièreModifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1992, 2 ans
2 juillet Maisons-Laffitte   France Prix de la Saône Maiden 1 200 m F. Head 2e / 12 2 Didyme
24 juillet Maisons-Laffitte   France Prix Saldi Choury Maiden 1 200 m F. Head 1er / 7 encolure Master Peace
2 août Deauville   France Prix de Cabourg Gr. 3 1 200 m F. Head 2e / 6 1 Secrage
23 août Deauville   France Prix Morny Gr. 1 1 200 m F. Head 6e / 10 Zafonic
13 septembre Longchamp   France Prix de la Salamandre Gr. 1 1 400 m F. Head 2e / 6 3 Zafonic
3 octobre Longchamp   France Grand Critérium Gr. 1 1 600 m F. Head 5e / 11 Tenby
27 octobre Saint-Cloud   France Prix Thomas Bryon Gr. 3 1 600 m F. Head 2e / 6 1/2 Mil Foil
1993, 3 ans
7 avril Maisons-Laffitte   France Prix Djebel Listed 1 400 m C. Asmussen 1er / 4 cte tête Zafonic
9 mai Longchamp   France Poule d'Essai des Poulains Gr. 1 1 600 m C. Asmussen 1er / 10 1 ½ Bin Ajwaad
15 juin Ascot   Royaume-Uni St. James's Palace Stakes Gr. 1 1 600 m C. Asmussen 1er / 4 1 ½ Needle Gun
15 août Deauville   France Prix Jacques Le Marois Gr. 1 1 600 m C. Asmussen 3e / 8 Sayyedati
5 septembre Longchamp   France Prix du Moulin de Longchamp Gr. 1 1 600 m C. Asmussen 1er / 11 tête Ski Paradise
25 septembre Ascot   Royaume-Uni Queen Elizabeth II Stakes Gr. 1 1 600 m C. Asmussen 3e / 9 Bigstone

Au harasModifier

Au haras, il est devenu l'un des tout meilleurs étalons du monde, officiant au grand haras américain Lane's End Farms[2]. L'un des plus chers aussi : le prix d'une saille de Kingmambo se négociait à 300 000 $ en 2006[1]. Ses produits font s'envoler les enchères, à l'image d'un yearling vendu 11,7 millions de dollars en 2006[3].

Le succès de Kingmambo ne se dément pas aux quatre coins de la planète. Parmi ses meilleurs produits et parmi la vingtaine de vainqueurs de groupe 1 qu'il a à son actif, sur toutes les distances, citons (avec entre parenthèses le nom du père de mère) :

En Europe :

Aux États-Unis :

Au Japon :

Kingmambo est aussi un père de mères recherché, ses filles ont donné plusieurs champions dont Duke of Marmalade, Midday, Camelot, Addeybb, Ulysses ou encore Baaeed.

Souffrant d'arthrite, Kingmambo fut retiré de la monte en 2010[4], et euthanasié en 2016 en raison des infirmités dues à son âge[1].

OriginesModifier

C'est peu dire que Kingmambo est né dans la pourpre, fruit de l'union de deux légendes, Mr. Prospector et Miesque.

PedigreeModifier

Origines de Kingmambo
Père
Mr. Prospector
Raise a Native Native Dancer Polynesian
Geisha
Raise You Case Ace
Lady Glory
Gold Digger Nashua Nasrullah
Segula
Sequence Count Fleet
Miss Dogwood
Mère
Miesque
Nureyev Northern Dancer Nearctic
Natalma
Special Forli
Thong
Pasadoble Prove Out Graustark
Equal Venture
Santa Quilla Sanctus
Neriad

RéférencesModifier

  1. a b et c « Mort de Kingmambo », sur Paris Turf (consulté le )
  2. Lane's End Farms
  3. « Keeneland Fact Sheet | Keeneland Thoroughbred Racing and Sales », sur www.keeneland.com (consulté le )
  4. « Standout Stallion Kingmambo Pensioned » (consulté le )