Nasrullah

cheval de course

Nasrullah
Race pur-sang
Père Nearco
Mère Mumtaz Begum
Père de mère Blenheim
Sexe M
Naissance 2 mars 1940
Pays de naissance Drapeau de l'Irlande Irlande
Mort 26 mai 1959
Pays d'entraînement Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Éleveur Aga Khan III
Propriétaire Aga Khan III
Entraîneur Frank Butters
Jockey Gordon Richards
Nombre de courses 10
Nombre de victoires 5 (3 places)
Gains en courses $ 15 217
Distinction Tête de liste des étalons en Angleterre et en Irlande (1951)
Tête de liste des étalons américains (1955, 1956, 1959, 1960, 1962)
Production Bold Ruler
Nashua
Principales victoires Coventry Stakes
Champion Stakes

Nasrullah (1940-1959), est un cheval de course pur-sang anglais. Né en Irlande, entraîné en Angleterre pour le compte de l'Aga Khan III, Il fut un excellent 2 ans avant de devenir un étalon majeur, tant en Europe qu'aux États-Unis.

Carrière de courseModifier

Élevé par l'Aga Khan III dans son haras irlandais, Nasrullah est envoyé à l'entraînement chez Frank Butters à Newmarket et, en raison des restrictions dues à la guerre, il fera toute sa carrière sur l'hippodrome de Newmarket, sur lequel de nombreuses courses ont été relocalisées. Pour ses premiers pas, ce poulain au très beau modèle termine troisième puis s'impose dans les importants Coventry Stakes, une course habituellement disputée durant le meeting de Royal Ascot, sous la selle du plus grand jockey de son époque, Gordon Richards. Il y devance à cette occasion Straight Deal, qui un an plus tard sera sacré dans le Derby d'Epsom. Le mois suivant, Nasrullah s'impose dans les Great Bradley Stakes face à un seul concurrent, mais surtout remporte les Middle Park Stakes, une victoire qui lui assure la première place chez les poulain dans les classements des ratings en fin d'année, mais concède une livre à la pouliche Lady Sybil[1].

Nasrullah aborde la saison classique dans la peau d'un favori du Derby. Tout commence par une victoire facile dans les Chatteris Stakes, et pourtant l'inquiétude monte autour de son comportement d'avant-course, puisque le poulain se montre très nerveux et fait des siennes pour se rendre au départ. Ce mauvais caractère lui joue des tour dans les 2000 Guinées, où il se bagarre avec son jockey pour se rendre au départ, s'épuise dans cette vaine bataille et ne peut résister aux attaques après avoir mené, finissant quatrième. Pas rancunier, Gordon Richards, qui avait le choix entre plusieurs montes, décide de rester le partenaire de Nasrullah malgré ses facéties[2] et s'en sort mieux avec lui dans le Derby, où il termine troisième tout près. En août, Richards a encore des difficultés à maintenir son poulain concentré, mais face à deux adversaires cela suffit pour renouer avec la victoire dans les Cavenham Stakes. Dans le St. Leger, c'est peut-être la distance (même si elle a été raccourcie de 120 mètres à la faveur de sa délocalisation de Doncaster à Newmarket) qui a rebuté Nasrullah, mais le poulain déçoit. Pourtant il réussit parfaitement sa sortie de scène en s'adjugeant les Champion Stakes, en prenant sa revanche sur Kingsway.

Résumé de carrièreModifier

Date Hippodrome Pays Course Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1942, 2 ans
12 juin Newmarket   Royaume-Uni Wilburton Stakes 1 000 m D. Smith 3e 1 ½ Nearly
30 juin Newmarket   Royaume-Uni Coventry Stakes 1 000 m G. Richards 1er / 7 1 ½ Straight Deal
18 juillet Newmarket   Royaume-Uni Great Bradley Stakes 1 200 m D. Smith 1er / 2 4 Feriel
26 août Newmarket   Royaume-Uni Middle Park Stakes 1 200 m D. Smith 1er / 8 enc. Ribbon
1957, 3 ans
5 mai Newmarket   Royaume-Uni Chatteris Stakes 1 000 m G. Richards 1er / 9 1/2 Response
Mai Newmarket   Royaume-Uni 2000 Guineas 1 600 m G. Richards 4e / 8 3/4 Kingsway
Juin Newmarket   Royaume-Uni Derby 2 400 m G. Richards 3e / 23 1/2 Straight Deal
Août Newmarket   Royaume-Uni Cavenham Stakes 2 000 m G. Richards 1er / 3 2 Truimvir
Septembre Newmarket   Royaume-Uni St. Leger 2 800 m G. Richards 6e / 12 2 ½ Herringbone
Octobre Newmarket   Royaume-Uni Champion Stakes 2 000 m G. Richards 1er / 6 1 Kingsway

Au harasModifier

Le meilleur est à venir pour Nasrullah, dont la carrière d'étalon est acquise par le haras irlandais Brownstown Stud pour 19 000 guinées. Le temps de ses six saisons de monte, son prix de saillie passe d'ailleurs de 198 à 500 guinées et il obtient un titre de champion sire en 1951 – mais cette année-là, il a déjà franchi l'Atlantique. Parmi ses meilleurs produits européens, on peut citer :

Les talents d'étalon de Nasrullah n'ont pas échappé aux éleveurs américains, et en particulier le grand haras Claiborne Farm qui débourse $ 370 000 en 1950 pour le faire venir dans le Kentucky. De là, Nasrullah va rayonner sur l'élevage mondial en donnant non seulement des champions, mais surtout des étalons eux-mêmes influents, qui vont assurer sa postérité dans nombre de pedigrees, encore aujourd'hui. Cinq fois tête de liste des étalons américains entre 1955 et 1962), il est notamment le père de :

Nasrullah meurt le 26 mai 1959, il est enterré à Claiborne Farm.

OriginesModifier

De naissance royale, Nasrullah est un fils de l'immense Nearco, champion italien invaincu en quatorze courses et présent dans la plupart des pedigrees des pur-sang de haut niveau contemporains qui, lorsqu'il ne sont pas issus de Nasrullah via Mr. Prospector ou d'un autre de ses proches descendants, le sont de Northern Dancer, l'étalon du siècle, petit-fils de Nearco via Nearctic. Mumtaz Begum, la mère de Nasrullah, est quant à elle une fille du Derby-winner et influent étalon Blenheim (lui aussi installé à Clairborne Farm) et surtout de la grande Mumtaz Mahal, championne et poulinière hors normes. Cette fille de l'invaincu The Tetrarch (qui passe parfois pour le meilleur 2 ans anglais du siècle), appartenant à l'Aga Khan III, fut une sprinteuse de grand talent (lauréate entre autres des Champagne Stakes, des King George Stakes et des Nunthorpe Stakes) et surtout une reproductrice fondatrice, mère du sprinter Mirza II et aïeule, au fil des générations, de champions tels que Abernant, Royal Charger, Petite Étoile (dont la lignée s'étend jusqu'à Zarkava), Octagonal, Verry Elleegant, Habibti, Risen Star, Oh So Sharp, Shergar, Golden Horn ou encore Cracksman[3].

PedigreeModifier

Origines de Nasrullah (IRE), mâle bai, 1940[4]
Père
Nearco
dkb/br. 1935
Pharos
b. 1920
Phalaris
b. 1913
Polymelus
Bromus
Scapa Flow
ch. 1914
Chaucer
Anchora
Nogara
b. 1928
Havresac
dkb/br. 1915
Rabelais
Hors Concours
Catnip
b. 1910
Spearmint
Sibola
Mère
Mumtaz Begum
gr. 1932
Blenheim
b. 1927
Blandford
br. 1919
Swynford
Blanche
Malva
b. 1919
Charles O'Malley
Wild Arum
Mumtaz Mahal
gr. 1921
The Tetrarch
gr. 1911
Roi Herode
Vahren
Lady Josephine
ch. 1912
Sundridge
Americus Girl (famille 9-c)

RéférencesModifier

  1. « English Classic », sur paperspast.natlib.govt.nz (consulté le )
  2. « Gordon Richards To Ride English Derby Rogue », Advertiser,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Thoroughbred Bloodlines - Crab Mare - Family 9-c », sur www.bloodlines.net (consulté le )
  4. « Nasrullah pedigree », sur Equineline, (consulté le )