Jake Dennis

Jake Dennis
Description de l'image Jake Dennis 2019 DTM Hockenheim (May) FP1.jpg.
Biographie
Date de naissance (26 ans)
Nationalité Drapeau de Grande-Bretagne Britannique
Site web jakedennisracing.co.uk
Carrière
Années d'activité Depuis 2011
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
2020-Drapeau : États-Unis Andretti9 (1)
Statistiques
Numéro permanent 27
Nombre de courses 9
Pole positions 1
Podiums 1
Victoires 1

Jake Dennis, né le , est un pilote automobile britannique. Il est pilote officiel pour Aston Martin en GT World Challenge Europe Endurance Cup depuis 2018.

BiographieModifier

Espoir en formules de promotion (2011-2016)Modifier

Après une carrière pleine de succès en karting, Jake Dennis fait ses débuts en monoplace en 2011, en remportant l'InterSteps Championship, championnat de Formule BMW[1]. En 2012, il remporte le titre en Formula Renault 2.0 Northern European Cup, devant Jordan King notamment, et est lauréat du prestigieux McLaren Autosport BRDC Award, récompensant le talent britannique le plus prometteur[2]. En plus de recevoir une bourse de 100 000 livres sterlings, il effectue ses premiers tests en Formule 1 avec McLaren Racing[3].

En 2013, en Eurocup Formula Renault 2.0, il termine quatrième du championnat (derrière Pierre Gasly, Oliver Rowland et Esteban Ocon) grâce à sa régularité, ne signant aucune victoire et ne montant que sur un seul podium[4]. En 2014, il rejoint Carlin Motorsport en Formule 3 européenne[5]. Neuvième et sans victoire, il rejoint Prema Powerteam pour la saison suivante[6]. Avec six victoires dont deux au Grand Prix de Pau[7], il termine troisième du championnat[8].

En 2016, Jake Dennis annonce participer au GP3 Series avec Arden International et faire ses débuts en endurance et aux 24 Heures du Mans avec Jota Sport[9],[10]. Quatrième du championnat GP3, et pilote ayant marqué le plus de points en deuxième moitié de saison, Jake Dennis décide d'arrêter la monoplace, déclarant qu'il est temps pour lui de devenir pilote professionnel, probablement en endurance[11].

Pilote professionnel en GT (depuis 2017)Modifier

En 2017, Jake Dennis est recruté par Team WRT en Blancpain Endurance et Sprint Series[12]. En début d'année, il effectue quelques piges en Formule 3 européenne, « pour le plaisir », où il sert de référence pour ses jeunes coéquipiers Ferdinand Habsbourg, Jehan Daruvala et Lando Norris[13]. Pour sa première saison en GT, Jake Dennis monte sur deux podiums en Sprint et sur le podium des 3 Heures de Barcelone en Endurance[14].

 
Jake Dennis en DTM en 2019 sur le Hockenheimring.

En 2018, Jake Dennis rejoint R-Motorsport et Aston Martin pour la Blancpain GT Series Endurance Cup, avec Matthieu Vaxiviere et Nicki Thiim[15],[16]. Ils remportent notamment la victoire aux 3 Heures de Silverstone[17]. Durant cette saison 2018, il est l'invité-surprise des essais officiels de Formule 1, où il participe à une journée complète pour Red Bull Racing[18].

En 2019, en plus de son programme en Blancpain GT Series Endurance Cup, il participe au Deutsche Tourenwagen Masters, toujours avec Aston Martin R-Motorsport[19]. En début d'année, il termine deuxième des 12 Heures de Bathurst, battu de justesse dans les derniers tours[20]. En Blancpain, Jake Dennis termine sixième du championnat, avec un podium aux 3 Heures de Barcelone[21]. En 2020, il continue en GT avec Aston Martin[22].

Résultats en compétition automobileModifier

Résultats aux 24 Heures du MansModifier

Tableau synthétique des résultats de Jake Dennis aux 24 Heures du Mans
Saison Écurie Voiture Coéquipiers Classe Tours Pos. Class. Pos.
2016   G-Drive Racing Gibson 015S   Simon Dolan
  Giedo Van der Garde
LMP2 222 Abandon Abandon

RéférencesModifier

  1. (en) Peter Allen, « Racing menace: Jake Dennis », sur formulascout.com, (consulté le 23 avril 2020)
  2. (en) Jamie O'Leary, « AUTOSPORT Awards: Jake Dennis wins McLaren AUTOSPORT BRDC Award », sur autosport.com, (consulté le 23 avril 2020)
  3. (en) « Jake Dennis wins F1 test with McLaren », sur gptoday.com, (consulté le 23 avril 2020)
  4. Ant Musker, « 2013 Eurocup Formula Renault 2.0 season review », sur formulascout.com, (consulté le 23 avril 2020)
  5. Vincent Lalanne-Sicaud, « F3 - Dennis signe chez Carlin », sur sportauto.fr, (consulté le 23 avril 2020)
  6. « F3 : Prema confirme Jake Dennis », sur autohebdo.fr, (consulté le 23 avril 2020)
  7. Loïc Chenevas-Paule, « Formule 3 - Grand Prix de Pau 2015 : un sans-faute pour Jake Dennis », sur tf1.fr, (consulté le 23 avril 2020)
  8. (en) « Dennis secures 3rd in FIA F3 European Championship », sur jakedennisracing.co.uk, (consulté le 23 avril 2020)
  9. Joest Jonathan Ouaknine, « GP3 2016 : Jake Dennis chez Arden », sur leblogauto.com, (consulté le 23 avril 2020)
  10. « Le jeune espoir Jake Dennis rejoint Jota Sport pour les 24 Heures du Mans », sur lemans.org, (consulté le 23 avril 2020)
  11. Jamie Klein et Benjamin Vinel, « Jake Dennis - "Il est temps de devenir pilote professionnel" », sur motorsport.com, (consulté le 23 avril 2020)
  12. Florian Defet, « Belgian Audi Club Team WRT dévoile ses équipages pour les Blancpain GT Series », sur endurance24.fr, (consulté le 23 avril 2020)
  13. David Cruz et Jamie Klein, « Jake Dennis de retour en F3 Europe... pour le plaisir ! », sur motorsport.com, (consulté le 23 avril 2020)
  14. (en) « Dennis rounds out 2017 Blancpain season with 2nd at Catalunya », sur jakedennisracing.co.uk, (consulté le 23 avril 2020)
  15. (en) « Dennis makes Aston R-Motorsport switch for the 2018 season », sur jakedennisracing.co.uk, (consulté le 23 avril 2020)
  16. Pierre Tassel, « Blancpain GT - R-Motorsport avec un duo Brundle-Dennis en 2018 », sur autohebdo.fr, (consulté le 23 avril 2020)
  17. Pierre Tassel, « La victoire de R-Motorsport à Silverstone confirmée », sur autohebdo.fr, (consulté le 23 avril 2020)
  18. Scott Mitchell, « Jake Dennis, invité surprise des tests F1 », sur motorsport.com, (consulté le 23 avril 2020)
  19. Pierre Tassel, « Jake Dennis confirmé par R-Motorsport/HWA - Aston Martin », sur autohebdo.fr, (consulté le 23 avril 2020)
  20. Florian Defet, « Earl Bamber Motorsport et Porsche remportent les 12 Heures de Bathurst 2019 ! », sur endurance24.fr, (consulté le 23 avril 2020)
  21. (en) « Orange1 FFF Racing makes history as Lamborghini squad completes Blancpain GT Series championship sweep at Circuit de Barcelona-Catalunya », sur gt-world-challenge-europe.com, (consulté le 23 avril 2020)
  22. Jean-Baptiste Lassaux, « 12h Bathurst – R-Motorsport présente une livrée spectaculaire », sur sport-auto.ch, (consulté le 23 avril 2020)

Liens externesModifier