Jacques Rosner

metteur en scène français
Jacques Rosner
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
LisieuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière de Bonnebosq (3 rue du Château - La Dorette) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jacques Roger RosnerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jacques Rosner, né le dans le 4e arrondissement de Lyon et mort le à Lisieux[1], est un comédien et metteur en scène français.

BiographieModifier

Après avoir suivi des cours d’art dramatique chez Suzette Guillaud, il rencontre Roger Planchon en 1953 et collabore avec lui jusqu'en 1970.

En 1971, Jacques Duhamel, ministre de la culture, le nomme à la direction du Centre dramatique national du Nord à Tourcoing. Il fait construire un théâtre au sein de la ville nouvelle de Villeneuve-d'Ascq : La rose des vents.

En 1974, Michel Guy, secrétaire d'État à la Culture, le nomme directeur du Conservatoire national supérieur d'art dramatique qu'il modernise en profondeur. Il renouvelle la formation des futurs comédiens et supprime le concours de sortie. Jean-Pierre Miquel lui succède en 1983.

En 1985 Jack Lang le nomme à la tête du Grenier de Toulouse au Théâtre Daniel Sorano de Toulouse, centre dramatique national, où il succède à Maurice Sarrazin et y reste en poste jusqu'en 1995.

Il meurt le [2],[3], à l'âge de 86 ans. Il est inhumé au cimetière de Bonnebosq (Calvados).

ThéâtreModifier

ComédienModifier

Metteur en scèneModifier

TélévisionModifier

Notes et référencesModifier

  1. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  2. Brigitte Salino, « Le metteur en scène Jacques Rosner est mort », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  3. Jean-Pierre Léonardini, « Jacques Rosner en toute dignité », sur humanite.fr, (consulté le ).

Liens externesModifier