Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Atelier et Atelier (homonymie).

L'Atelier
Auteur Jean-Claude Grumberg
Pays Drapeau de la France France
Genre Pièce de théâtre
Lieu de parution Paris
Date de parution 1979
Date de création
Metteur en scène Maurice Bénichou, Jacques Rosner, Jean-Claude Grumberg

L'Atelier est une pièce de théâtre en dix scènes de Jean-Claude Grumberg, créée le 18 avril 1979 au Théâtre de l'OdéonParis, avec Maurice Bénichou, Jacques Rosner et Jean-Claude Grumberg à la mise en scène.

En 1998, elle est reprise au Théâtre Hébertot, dans une mise en scène de Gildas Bourdet.

RésuméModifier

Dans un atelier de confection, de 1945 à 1952, des employés travaillent et, entre rires et larmes, racontent leur vie pendant l'Occupation et dans l'immédiat après-guerre : un Juif qui a été déporté, un autre qui a vécu caché en zone occupée, une troisième qui s'est réfugiée en zone libre, une quatrième, encore, dont le mari a été arrêté et envoyé dans les camps, mais aussi des jeunes gens à peine touchés par la guerre et une femme dont le mari fonctionnaire a peut-être collaboré... Autant de destins différents qui se croisent et soulèvent tous la même question : comment vivre après le traumatisme de la guerre et de la Shoah.

La pièceModifier

  • scène 1 : L'essai, un matin très tôt de l'année 1945
  • scène 2 : Chansons; un peu avant midi en 1946
  • scène 3 : La sélection naturelle; une fin d'après-midi en 1946
  • scène 4 : La fête; en 1947.
  • scène 5 : La nuit; en 1947
  • scène 6 : La concurrence; l'atelier un jour de 1948 avant midi.
  • scène 7 : L'acte de décès; en 1949 un après-midi
  • scène 8 : La réunion; en 1950 l'atelier en plein travail
  • scène 9 : Refaire sa vie; un soir d'été en 1951
  • scène 10 : Max; une fin d'après-midi en 1952

Les personnagesModifier

  • Premier presseur : un Juif déporté.
  • Léon : patron de l'atelier de couture, un Juif polonais caché en zone occupée.
  • Hélène : la patronne de l'atelier, une Juive allemande réfugiée en zone libre.
  • Simone : ouvrière, une Juive, mère de famille, dont le mari a été déporté.
  • Gisèle : ouvrière, pour qui la guerre s'apparente surtout à des soucis d'intendance.
  • Madame Laurence : ouvrière, soupçonnée de collaboration durant la guerre.
  • Mimi : ouvrière, par qui la guerre est vite oubliée.
  • Marie : jeune ouvrière, pour qui la guerre n'existe pas vraiment.
  • Jean (second presseur) : jeune communiste.

Théâtre de l'Odéon, 1979Modifier

Théâtre Hébertot, 1998Modifier

À partir du 11 septembre 1998

La pièce connaît un grand succès et reçoit aux Molières 1999 :

et

A la Folie Théâtre, 2013Modifier

Nominé aux P'tits Molières 2013