Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brabham (homonymie).
David Brabham
Description de cette image, également commentée ci-après
David Brabham en 2007.
Biographie
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Drapeau du Royaume-Uni Wimbledon, Grand Londres, Angleterre
Nationalité Drapeau de l'Australie australien
Carrière
Années d'activité 1990, 1994
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Motor Racing Developments
MTV Simtek Ford
Statistiques
Nombre de courses 30 (24 départs)
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

David Philip Brabham est un pilote automobile australien né le à Wimbledon (Angleterre). Il est l'un des trois fils du triple champion du monde de Formule 1, Jack Brabham.

Sommaire

BiographieModifier

 
David Brabham sur Acura ARX-02a à Road Atlanta en 2009

Fils du triple champion du monde de Formule 1 Jack Brabham, David est paradoxalement venu relativement tard aux sports mécaniques. Ce n'est qu'à l'âge de 17 ans qu'il découvre le karting en Australie. En 1985, il passe au sport automobile et dispute des épreuves de Tourisme, avant d'accéder en 1986 à la monoplace, tout d'abord en Formule Ford, puis en Formule Atlantique. Il quitte l'Australie pour rejoindre l'Angleterre, où il remporte en 1989 le prestigieux championnat de Grande-Bretagne de Formule 3.

En 1990, David Brabham accède à la Formule 1, au sein de l'écurie Brabham dans laquelle son père n'exerce plus aucune responsabilité depuis près de 20 ans. Les débuts sont difficiles et David ne se qualifie qu'à huit reprises. Sans volant en Formule 1 en 1991, il se reconvertit dans les épreuves de Sport-prototypes et devient pilote Jaguar à l'été 1991 en remplacement de Martin Brundle. Il remporte sa première course aux côtés de Derek Warwick sur le Nürburgring au volant de la Jaguar XJR-14 et s'impose également en fin de saison avec Teo Fabi lors de la dernière manche du JSPC à Sugo.

Ce n'est qu'en 1994 qu'une nouvelle ouverture se présente en Formule 1, cette fois dans l'écurie Simtek. À nouveau, faute d'un matériel compétitif, il ne parvient pas à se mettre en évidence. Sa saison est également assombrie par la mort de son coéquipier Roland Ratzenberger à Imola.

À l'issue de cette nouvelle tentative infructueuse, Brabham retourne dans les épreuves de Tourisme et d'Endurance. Il participe notamment au championnat ALMS (victoire à Portland[1] en 1999 notamment) où il devient le premier pilote à décrocher la pole position et la victoire dans chacune des catégories (P1, P2, GT1, GT2). En 2010, il fête son 100e départ en ALMS, devenant ainsi le pilote le plus assidu de ce championnat.

En 2009, il remporte les 24 Heures du Mans avec Alexander Wurz et Marc Gené sur une Peugeot 908.

En 2018, David Brabham crée Brabham Automotive, sa société de construction automobile, pour produire la Brabham BT62, présentée le à Londres[2].

PalmarèsModifier

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Saison Écurie Constructeur Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1990 Motor Racing Developments Brabham Brabham BT59 Judd V8 Pirelli 8 0 Nc.
1994 MTV Simtek Ford Simtek Simtek S941 Ford V8 Goodyear 16 0 Nc.

Résultats aux 24 Heures du MansModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « 2 h 45 min Portland (Race Results) », sur racingsportscars.com (consulté le 30 juin 2017)
  2. Maxime K., « Brabham Automotive : Le retour, comme constructeur », sur news.sportauto.fr, (consulté le 29 avril 2018)

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

SourcesModifier