Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile de Chine 2009

course de Formule 1

Grand Prix de Chine 2009
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 56
Longueur du circuit 5,451 km
Distance de course 305,256 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Red Bull-Renault,
h 57 min 43 s 485
(vitesse moyenne : 155 s 481 km/h)
Pole position Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Red Bull-Renault,
min 36 s 184
(vitesse moyenne : 204 s 021 km/h)
Record du tour en course Drapeau du Brésil Rubens Barrichello,
Brawn-Mercedes,
min 52 s 592}
(vitesse moyenne : 174 s 289 km/h)

Sebastian Vettel remporte en Chine le second Grand Prix de sa carrière

Le Grand Prix de Chine 2009, disputé sur le circuit international de Shanghai le , est la 806e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la troisième manche du championnat 2009.

Déroulement de la courseModifier

Essais libresModifier

Vendredi matinModifier

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 37 s 334
2   Jenson Button Brawn-Mercedes 1 min 37 s 450 + 0 s 116
3   Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 1 min 37 s 566 + 0 s 232
4   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1 min 37 s 672 + 0 s 338
5   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 37 s 752 + 0 s 418
6   Jarno Trulli Toyota 1 min 37 s 764 + 0 s 430

Vendredi après-midiModifier

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Jenson Button Brawn-Mercedes 1 min 35 s 679
2   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 35 s 704 + 0 s 025
3   Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 1 min 35 s 881 + 0 s 202
4   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 36 s 105 + 0 s 426
5   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 36 s 167 + 0 s 488
6   Jarno Trulli Toyota 1 min 36 s 217 + 0 s 538

Samedi matinModifier

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 36 s 133
2   Jarno Trulli Toyota 1 min 36 s 272 + 0 s 139
3   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 36 s 330 + 0 s 197
4   Jenson Button Brawn-Mercedes 1 min 36 s 463 + 0 s 330
5   Nelsinho Piquet Renault 1 min 36 s 464 + 0 s 331
6   Felipe Massa Ferrari 1 min 36 s 528 + 0 s 395

Grille de départModifier

Pos Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3 Poids des monoplaces
1   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 36 s 565 1 min 35 s 130 1 min 36 s 184 644 kg
2   Fernando Alonso Renault 1 min 36 s 443 1 min 35 s 803 1 min 36 s 381 637 kg
3   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 35 s 751 1 min 35 s 173 1 min 36 s 466 646,5 kg
4   Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 1 min 35 s 701 1 min 35 s 503 1 min 36 s 493 661 kg
5   Jenson Button Brawn-Mercedes 1 min 35 s 533 1 min 35 s 556 1 min 36 s 532 659 kg
6   Jarno Trulli Toyota 1 min 36 s 308 1 min 35 s 645 1 min 36 s 835 664,5 kg
7   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 35 s 941 1 min 35 s 809 1 min 37 s 397 650,5 kg
8   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 36 s 137 1 min 35 s 856 1 min 38 s 089 673,5 kg
9   Lewis Hamilton SREC McLaren-Mercedes 1 min 35 s 776 1 min 35 s 740 1 min 38 s 595 679 kg
10   Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 min 36 s 284 1 min 35 s 965 1 min 39 s 321 673 kg
11   Nick Heidfeld SREC BMW Sauber 1 min 36 s 525 1 min 35 s 975 679 kg
12   Heikki Kovalainen SREC McLaren-Mercedes 1 min 36 s 646 1 min 36 s 032 697 kg
13   Felipe Massa Ferrari 1 min 36 s 178 1 min 36 s 033 690 kg
14   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 36 s 673 1 min 36 s 193 682 kg
15   Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 1 min 36 s 906 690 kg
16   Nelsinho Piquet Renault 1 min 36 s 908 697,9 kg
17   Robert Kubica BMW Sauber 1 min 36 s 966 659 kg
18   Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 37 s 669 648 kg
19   Timo Glock Toyota 1 min 36 s 364 1 min 36 s 066 652 kg
20   Giancarlo Fisichella Force India-Mercedes 1 min 37 s 672 679,5 kg
  • Les pilotes prenant part aux essais avec le SREC sont signalés par la mention SREC.
  • Timo Glock, auteur du 14e temps des qualifications est rétrogradé de 5 places pour avoir changé de boîte de vitesses avant les qualifications. Il s'élance de la 19e place.
 
La grille de départ du Grand Prix.

Classement de la courseModifier

 
Les conditions d'adhérence se révèlent...
 
...précaires pour les monoplaces
 
Les monoplaces roulent en peloton derrière la voiture de sécurité que suit Vettel
Pos No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 15   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 56 1 h 57 min 43 s 485 (155 s 481 km/h) 1 10
2 14   Mark Webber Red Bull-Renault 56 + 10 s 970 3 8
3 22   Jenson Button Brawn-Mercedes 56 + 44 s 975 5 6
4 23   Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 56 + 1 min 03 s 704 4 5
5 2   Heikki Kovalainen SREC McLaren-Mercedes 56 + 1 min 05 s 102 12 4
6 1   Lewis Hamilton SREC McLaren-Mercedes 56 + 1 min 11 s 866 9 3
7 10   Timo Glock Toyota 56 + 1 min 14 s 476 19 2
8 12   Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 56 + 1 min 16 s 439 10 1
9 7   Fernando Alonso Renault 56 + 1 min 24 s 309 2
10 4   Kimi Räikkönen Ferrari 56 + 1 min 31 s 750 8
11 11   Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 56 + 1 min 34 s 156 15
12 6   Nick Heidfeld SREC BMW Sauber 56 + 1 min 35 s 834 11
13 5   Robert Kubica BMW Sauber 56 + 1 min 46 s 853 17
14 21   Giancarlo Fisichella Force India-Mercedes 55 + 1 tour 20
15 16   Nico Rosberg Williams-Toyota 55 + 1 tour 7
16 8   Nelsinho Piquet Renault 54 + 2 tours 16
17 20   Adrian Sutil Force India-Mercedes 50 Accident 18
Abd. 17   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 43 Transmission 14
Abd. 3   Felipe Massa Ferrari 20 Electronique 13
Abd. 9   Jarno Trulli Toyota 18 Aileron arrière arraché 6
  • Les pilotes prenant part au Grand Prix avec le SREC sont signalés par la mention SREC.

En raison de présence importante d'eau sur la piste, le départ est donné derrière la voiture de sécurité tandis que Robert Kubica et Timo Glock s'élancent des stands. Le safety-car s'efface au huitième tour bien que les conditions de courses restent difficiles. Lewis Hamilton perd ainsi sa 5e position après un tête-à-queue dû à l'aquaplaning et recule à la 10e place.

Au seizième tour, Jenson Button profite du passage aux stands de Sebastian Vettel pour prendre le commandement de la course. Au tour suivant, Kubica percute violemment à l'arrière Jarno Trulli et le contraint à l'abandon tandis que le Polonais doit faire changer le museau de sa monoplace. Cet accrochage provoque une nouvelle sortie de la voiture de sécurité et un ralentissement du rythme de la course.

Vettel, alors 3e se déporte pour prendre un tour à Trulli qui se dirige vers son stand au ralenti (son aileron arrière a été totalement arraché après l'accrochage avec Kubica), ce qui surprend Sébastien Buemi qui le percute. La monoplace de Vettel ne subit aucun dommage alors que le pilote suisse doit faire changer le museau de sa monoplace.

Au 21e tour, Felipe Massa qui pointe à la troisième position abandonne sur problème électrique. Au tour suivant, juste avant le retrait de la voiture de sécurité, Sébastien Bourdais, 8e part en tête-à-queue et quitte la zone des points pour la 12e place. Plus tard, Glock perd le bénéfice de sa 12e place pour faire lui aussi changer le museau de sa monoplace, imité en cela trois boucles plus tard par Nelsinho Piquet.

La course est toujours aussi piégeuse puisque Fernando Alonso perd quatre places après un tête-à-queue et que son coéquipier heurte le muret et doit à nouveau changer son aileron avant. Au 51e tour, Adrian Sutil, alors sixième après une belle remontée perd le contrôle de sa monoplace et la détruit contre les pneumatiques de protection.

La course se stabilise alors dans le top 8 jusqu'au drapeau à damier qui voit Vettel remporter la seconde course de sa carrière et Red Bull Racing remporter sa première victoire et son premier doublé, Jenson Button complétant le podium.

Pole position et record du tourModifier

Tours en têteModifier

Classements généraux à l'issue de la courseModifier

StatistiquesModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Red Bull upset by anthem mix-up uk.eurosport.yahoo.com, 20 avril 2009